Dernières nouvelles
Accueil / Actualité / Carbon3D présente CLIP, sa technologie pour accélérer l’impression 3D
Carbon3D CLIP banner

Carbon3D présente CLIP, sa technologie pour accélérer l’impression 3D

La lenteur de l’impression 3D est probablement la limite la plus bloquante de cette technologie révolutionnaire. Pourtant, à part HP, peu d’acteurs du monde de la fabrication additive semble vouloir faire évoluer leurs produits selon cet axe. Récemment, la société Carbon3D a emboîté le pas du géant américain en annonçant CLIP (pour « Continuous Liquid Interface Production »), une technologie capable de multiplier par 100 la vitesse d’impression 3D par stéréolithographie !

Carbon3D CLIP : Continuous Liquid Interface Production
Carbon3D CLIP : Continuous Liquid Interface Production

Le schéma ci-dessus peut vous paraître familier si vous connaissez un peu le principe de photo-polymérisation de résine liquide propre à la stéréolithographie, au détail près de la plaque perméable à l’oxygène et de la « zone morte » assimilable à une lentille de contact. Ce dernier vient inhiber la solidification de la résine photosensible par la lumière ultraviolette du projecteur. Cela permet ainsi d’éviter une étape cruciale de l’impression 3D SLA classique qui consiste à détacher chaque couche imprimée du bac de résine avant de passer à la couche suivante.

Comparatif des vitesses d’impression de différentes technologies
Comparatif des vitesses d’impression de différentes technologies

Avec CLIP, les couches sont donc imprimées les unes après les autres de façon continue sans interruption du process de fabrication. Si les objets prennent vie plus rapidement, leur structure est aussi plus unitaire et donc plus solide, et ce quelque soit la résine utilisée. Selon le Dr. Joseph DeSimone, CEO et co-fondateur de Carbon3D, leur technologie permettrait même aux entreprises de produire des pièces de qualité commerciale à une vitesse inégalée.

Impression 3D d’une tour Eiffel en seulement 6 minutes

Ce sont 3 chimistes de formation, Joseph DeSimone, Edward Samulski, et le Alex Ermoshkin, qui ont fondé Carbon3D dans la Silicon Valley en 2013. Après plusieurs années de développement dans le plus grand secret, ils ont présenté l’avancée de leurs travaux à l’occasion d’une conférence TEDx le 16 mars dernier à Vancouver. Une courte présentation d’à peine 10 minutes durant laquelle ils ont pu imprimer une sphère de 5 cm de haut et bluffer la foule !

Intégralité de la conférence Carbon3D au TEDx du 16 mars 2015 à Vancouver

Focus sur l’impression de la sphère en time lapse 7x

Cette technologie digne de la science-fiction Terminator (souvenez-vous du T-1000 qui émerge du métal liquide) semble tellement disruptive que des fonds d’investissement comme Silver Lake Kraftwerk ou Sequoia Capital ont déjà investi plus de 40 millions de dollars pour soutenir le développement de la société Carbon3D. Grâce à elle, l’impression 3D est peut-être sur le point de sortir du domaine du prototype pour l’industrie et du domaine de la breloque pour le grand public.

Carbon3D est donc à suivre de très près !

A propos de Mathieu

Mathieu
Administrateur du site (lesimprimantes3d.fr) avec Julien, passionné par l'informatique et les nouvelles technologies, un peu geek sur les bords, motard du dimanche, blogueur multi-casquettes, attiré par l'impression 3D depuis ses débuts.
Mathieu

A lire

drone imprimé en 3D

Une semaine d’impression 3D #48

Pour cette 48ème édition d’une semaine d’impression 3D, un programme un peu moins dense que …

Laisser votre impression

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *