Dernières nouvelles
Accueil / Actualité / Discov3ry, l’extrudeur qui va faire découvrir de nouveaux matériaux à votre imprimante 3D
Discov3ry extrudeur seringues

Discov3ry, l’extrudeur qui va faire découvrir de nouveaux matériaux à votre imprimante 3D

Grâce à Structur3D il ne sera bientôt plus nécessaire d’avoir plusieurs extrudeurs, voire plusieurs imprimantes 3D pour imprimer avec différents matériaux, tout du moins pour les matériaux « pâteux ». La société canadienne a en effet développé un accessoire baptisé Discov3ry compatible avec de nombreuses imprimantes 3D de bureau FDM permettant à ces dernières d’imprimer par exemple avec du chocolat (Nutella compris), du sucre glace ou encore de la pâte à bois, de la peinture, etc.

Présentation vidéo de l’extrudeur Discov3ry

Objets imprimés avec Discov3ryDiscov3ry se veut abordable et simple à installer sur n’importe quelle imprimante 3D fonctionnant avec un moteur pas à pas. Cet extrudeur utilise des seringues de différentes tailles selon les consommables (à ceux cités précédemment s’ajoutent notamment le silicone, le polyuréthane, l’argile, la céramique, etc.). Le projet est d’ores et déjà financé (plus de 44 000 $ récoltés sur les 30 000 $ demandés) sur Kickstarter et les premiers kits à 249 $ seront livrés dès la fin de cette année. Ils sont déjà compatibles avec les grandes marques du marché (Makerbot, Printrbot, Ultimaker, Lulzbot, Bukito, Solidoodle, Felix, etc.) mais aussi les modèles Open Source tel que RepRap et comprendrons :

  • 3 seringues 60cc rechargeables de qualité alimentaire,
  • 3 tubes alimentaires de 30cm réutilisables,
  • 3 tubes Luer-Lock mâles,
  • 3 tubes Luer-Lock femelles,
  • un assortiment d’embouts Luer.
L'extrudeur Discov3ry installé sur une Makerbot
L’extrudeur Discov3ry installé sur une Makerbot

Une fois en place, le produit ne nécessite que quelques réglages du logiciel d’impression 3D pour être opérationnel. Des réglages qui seront évidemment fournis et on peut compter sur la future communauté pour trouver de nouveaux matériaux et réglages qui vont bien.

Décidément, après le stylo 3D CreoPop, le plastique fondu n’est plus au gout du jour! En plus de gagner en sécurité, avec ce type de matériau disponible en grande surface pour la plupart on peut surement réaliser de belles économies.  La pâte à bois est par exemple disponible à prix raisonnable dans toutes les bonnes boutiques de bricolage alors que la bobine de « PLA Wood » est plus difficile à trouver et bien plus chère.

A propos de Mathieu

Mathieu
Administrateur du site (lesimprimantes3d.fr) avec Julien, passionné par l'informatique et les nouvelles technologies, un peu geek sur les bords, motard du dimanche, blogueur multi-casquettes, attiré par l'impression 3D depuis ses débuts.
Mathieu

A lire

table basse imprimée en 3D

Une semaine d’impression 3D #47

Pour cette semaine d’impression 3D n°47, on vous parle photo, carte géographique, mobilier design, imprimante 3D …

Laisser votre impression

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *