Aller au contenu

Filament ABS

Classement

Contenu populaire

Contenu avec la plus haute réputation dans 09/01/2021 Dans tous les contenus

  1. Le bac d’anodisation : C’est là que vous sortez l’imprimante 3D ! Commençons par trouver un bac adapté à l’anodisation, ou plutôt aux pièces que vous voulez anodiser ! Que vous anodisiez avec un petit bain de 2 litres ou de 1000 litres, le procédé est strictement le même ! Et comme tous les bains sont permanents, je vous recommande de commencer petit, entre 2 et 8 litres. Si vous avez besoin de plus gros, vous n’aurez qu’à augmenter le volume des bains. La forme idéale, pour plusieurs raisons que nous verrons, est un sceau rectangulaire assez haut. Commençons par faire
    3 points
  2. Bonjour à tous, Suite au post Je vous propose un tutoriel qui va tenir compte du fait que si vous êtes ici, vous avez certainement soit une imprimante 3D, soit une CNC, ce qui va grandement faciliter les choses. Déjà, comme je pense que chacun devrait préciser s'il est dans la tranche des amateurs ou des pro, je vous précise que ma boite vend des produits pour anodiser. Les modérateurs me signaleront s'ils acceptent que je donne les liens des produits que je cite ou pas. Au pire, je vous donnerai les mots-clefs de recherche en français et anglais, vous tomberez sur les 3 ou 4 b
    2 points
  3. Bon ba c'est sympa comme petite imprimante (a part le bruit des ventilateurs, je pige pas leurs logiques d'avoir mis des ventilateurs si bruyants ) Un peut de stringing, vous mettez combien vous en retract ? Sur le profil de 3dprintb j'ai 0,5 a 40mm/s (peut être mes températures a baisser un peut aussi).
    2 points
  4. prusa slicer et cura sont très bien pour nos imprimantes. Le slicer de creality est pauvre a éviter
    2 points
  5. Je confirme j'en ai un (je ne savais pas que cela s'appelait un rhéobus), je l'avais acheté il y a plus de 15 ans pour un meuble tv ou j'avais intégrée des ventillos pour refroidir le système home cinéma (bien utile à Mayotte....) En jaune les prises pour les 8 ventillos et en rouge les 8 sondes pour chaque ventillos, réglage de la température de déclanchement indépendante pour chaque ventillos, ce modèle est bien sur dépassé vue son âge mais il fonctionne encore très bien et à part un écran plus "fun" sur les nouveaux, je vois pas se qu'il peut y avoir de plus, je vais le réu
    2 points
  6. Petit résumé et derniers conseils sur la préparation des pièces : On a lavé, décapé, désoxydé (et rincé à chaque étape). Voici une petite vidéo qui résume la phase de préparation. Vous verrez qu'en vidéo, c'est assez simple (Attn modérateur : C'est une vidéo non répertorié pour les forums ou les produits ne sont pas cité ) Vous imaginez bien que vous n’allez pas tenir la pièce avec vos doigts… Alors, il faut l’attacher. L’attachement est un des point crucial de l’anodisation. « Si la prise d’origine est l’art du tourneur, l’attachement est l’art de l’anodiseur » (Cit
    2 points
  7. 3ème étape : La désoxydation. La désoxydation a 2 buts : - Éliminer les éléments d’alliage oxydés par le bain de soude, - Neutraliser les résidus de soude. Ici aussi, c’est un bain permanent avec une très longue durée de vie à une condition : Après décapage, soignez les rinçages ! La soude est une base, le désoxydant est un acide. Quand on mélange les deux, on les neutralise. C’est un bain qui n’émet aucune vapeur et hormis que la pièce deviendra bien blanche, aucune réaction. Pour monter le bain, il faut utiliser un produit dédié ! Le fabriquant doit vous donner
    2 points
  8. 2ème étape : Le décapage. Le décapage a 2 buts : - Ronger la couche naturelle d’alumine qui se forme au contact de l’oxygène, - Oxyder les éléments d’alliage de l’aluminium. C’est aussi un bain permanent qui vous servira très longtemps ! Pour le monter, utilisez un bac en plastique (Le PP5 très courant résistera des années). Procurez-vous un litre de lessive de soude (dans les 2€ le litre en super-marché de bricolage). Voici comment faire : Montez le bain en versant de l’eau déminéralisée puis la lessive de soude au ration de 1 pour 6 : Une dose de soude po
    2 points
  9. 1ère étape : Le lavage. Le lavage est un vrai poste dans la ligne d'anodisation. Son but est de dégraisser sans attaquer l'aluminium. Pour cela, le mieux est d'utiliser un produit spécifique. Vous trouverez des bases chargées en tensio-actif qui permettent de créer des bains permanents spécifiques à l’anodisation. Un tensio-actif, c’est une petite bête avec des bras costauds, qui prend les corps gras et les rassemble pour en faire une bulle. Cette bulle ne se dissout pas dans le bain, mais remonte à la surface et flotte. Pour ceux de ma génération, Coluche a théorisé ce sujet ;-) Cel
    2 points
  10. Préambule sur la sécurité (avec une pointe humour ;-) ) : Tous les produits et techniques cités ci-après sont utilisables par n’importe quel adulte qui a survécu à l’adolescence… Si vous êtes du genre à meuler avec une disqueuse sans lunettes, tournez-vous vers la culture des poireaux et laissez tomber l’usinage, la chaudronnerie et l’anodisation, c’est pas fait pour vous. Pour ne pas se blesser, quelques règles simples : - Gants et lunettes : Tous les produits chimiques, sont dangereux ! Mais aucun de ceux que je cite ici vous rendront aveugle ! Si vous n’écoutez rien, que vous trav
    2 points
  11. Bonjour, Voici la notice en français que j'aurais aimé trouver dans le colis afin de monter mon Ender 3 Pro facilement, sans avoir besoin de consulter des vidéos pas toujours explicites, longues à regarder (obligé d'appuyer sur pause pour exécuter une partie de montage, reprendre ...) . Toutes critiques constructives sont bonnes à prendre et j'essayerai d'y répondre. Bon montage à vous Montage pour Ender 3.pdf
    1 point
  12. Plusieurs marques Le meilleur Sunon : https://fr.aliexpress.com/item/4000865202504.html?spm=a2g0o.productlist.0.0.7f4c5118xgbdGi&algo_pvid=457e4ae1-acf5-4cb9-8265-518680b6fd51&algo_expid=457e4ae1-acf5-4cb9-8265-518680b6fd51-8&btsid=2100bdcf16102306888108148e6f10&ws_ab_test=searchweb0_0,searchweb201602_,searchweb201603_ Existe à différent prix selon vendeur et en 12v Moins onéreux et correct Gdstime: https://fr.aliexpress.com/item/32553361251.html?spm=a2g0o.productlist.0.0.53376dd4bAoFxo&algo_pvid=9b3af519-6950-4fd7-b41e-bcfdc3f6cb51&algo_expid
    1 point
  13. 1 point
  14. oui bien vu ! Pour la tension de sortie ça dépend évidemment quel ventilateur tu vas mettre ^^ D'ailleurs attention car tous les ventilateurs ne sont pas 'PWM' ! ( Source )
    1 point
  15. Le but est de calculer un nouveau PID . Le PID correspond à 3 coefficients qui sont utilisés pour réguler la température. Si ils sont mal calculés, toutes sources extérieures, comme un ventilateur qui se met en route , va perturber la régulation. La température lue (avec la thermistance) mettra beaucoup de temps à revenir à la température visée. Si l'écart est trop important (température visée - température réelle), l'impression s'arrête et signale un défaut. Après avoir exécuté Pronterface, en haut à gauche, tu choisis le bon port COM, la vitesse de communication à 115200 (si problème d
    1 point
  16. ben voila un connaisseur de cura tu es sauvé
    1 point
  17. 1 point
  18. Oui, mais est-ce que le port apparait sur ton écran ? Il faut activer le port dans le FW CM et dans le FW écran (ou config.) @Greg33 Oui, c'est tout à fait ça
    1 point
  19. 1 point
  20. Merci je vais tester des que possible et je ferais un retour, merci super taff [emoji6]@Akura !! Envoyé de mon Redmi Note 8T en utilisant Tapatalk
    1 point
  21. Ah oui le gros scotch que les Etasuniens appellent "duct tape" @Yellow T-pot dont j'apprécie le fonctionnement et moi avons d'un commun accord rajouté à la liste des indispensables, "l'élastique de calbute", parfois très utile au printeur Gyveriste
    1 point
  22. Bonjour, 1° Il n'y aurait pas une petite vis en dessous ou au dessus du cloc de chauffe pour fixer la cartouche ? 2° Seconde possibilité, avec de la pâte thermique. Fais attention avec ces cartouches, il est fort possible que tu doives recompiler ton marlin pour déclarer le bon type de thermistor. Regarde le mode d'emploi, quelque chose du genre : Marlin firmware thermistor type: #define TEMP_SENSOR_0 1
    1 point
  23. Regarde ça ! cela à été poster par @miserovitch dans un autre poste , c'est plus claire maintenant pour moi :
    1 point
  24. Faux. Aujourd'hui ça se trouve de moins en moins car les cartes mères gèrent et contrôlent très bien les ventilateurs de boîtier mais dans le temps c'était pas le cas .. pour le contrôle automatique il fallait un rhéobus ... Certains modèles permettent le contrôle automatique ET manuel. Suffit de trouver le bon. Faut regarder du côté de l'occaz et des sites chinois. Sinon Marlin permet le contrôle de la température d'une chambre chauffée mais ça me paraît compliqué vu le peu d'infos qui trainent là dessus ^^ On peut toujours bricoler avec un arduino, une thermistance, un relais, un
    1 point
  25. Je crois comprendre que tu as deux relais, un pour commander un refroidissement et un pour commander le rechauffement. Donc si tu regle une temperature de 25 degres le relais de refroidissement se declenchera si la temperature est supérieure a cette consigne. Pas de pwm donc donc ventilateur est a l'arrêt ou sur sa tension de 12v Un peu cher mais pourquoi pas pour ton utilisation
    1 point
  26. @DGR70pull request effectué (utilisateur github : albatorsssx) Sous Octoprint : Installer le plugin M73Progress + configurer octoprint comme suit : Serial Connection -> Firmware & protocol -> Emergency Commands: M112, M108, M410, M876 Printer Dialogs -> Advanced Options -> Dialog command: M876 S{choice} Bonne fin de soirée.
    1 point
  27. bô, si on peut même pas se rouler de pelle... elle est où l'hospitalité des gens du nord?
    1 point
  28. C'est un MP envoyé sur le forum, pas un mail. Il contient des recommandations en effet, pas d'obligation de se présenter
    1 point
  29. C'est cool, ça m'intéresse de tester ça et merci pour votre boulot les gars @DGR70 et @Akura, ca fait plaisir !
    1 point
  30. La version en ligne? Si tu as F360, ton compte permet de t'y connecter (clic sur le bouton «Autodesk») Que t'apporte de plus ta «version étudiante» par rapport à la version pour Maker ? Si tu es étudiant, no problemo, sinon c'est un détournement de licence
    1 point
  31. hello, Remarquable ton support. J'avais pensé à un truc dans le style mais j'avais pas finalisé faute d'idée et de temps. Je suis un peu comme vous, les gars, je fait avec ce que j'ai dans l'atelier (ou le garage) après j'avise si cela convient pas. Je suis adepte de la tringle de rideau avec le bout de ficelle et..... le scotch bien sûr. Au moins pour les prototypes. Au boulot, mes collègues m’appelaient "Mac Gyver"
    1 point
  32. Si tu as accès à un PC, essaie avec ou attend qu'un macmaniaque (adorateur de Steve Jobs) intervienne
    1 point
  33. Pour ceux que ca intéresse, voici une petite modif qui est à mon sens très intéressante. En effet vous avez du remarqué que le filament était tendu entre le détecteur et l'extrudeur, a force ca finit par user l'entrée de l'extrudeur a cause du frottement. J'ai donc rajouter un morceau de PTFE entre les deux, du coup ca ne tire plus sur le détecteur et ca ne frotte plus à l'entrée de l'extrudeur, voir photo:
    1 point
  34. Si tu es totalement débutant et que tu n'es pas à l'aise en informatique, je te conseille de t'inscrire dans un fablab (il y en a certainement dans ta région), cela te permettras de te familiariser avec cette techno et ensuite de pouvoir faire le bon choix d'imprimante. De plus, tu n'auras pas dépensé inutilement 2 ou 300 € qui traineront au fond d'un placard. Franchement, je trouve que sur le forum on ne parle pas beaucoup des fablab qui sont la pour aider au choix et à l'apprentissage de l'impression 3D
    1 point
  35. Le profil officiel est disponible ici en bas de page https://www.wanhaofrance.com/pages/start Une fois le fichier zip ouvert, Il faut glisser le contenu (6 dossiers au total) du fichier "Profiles Cura d12 wanhao France" dans le dossier ressource de cura
    1 point
  36. Du coup, j'espère que le fond sera au niveau
    1 point
  37. Le mieux c'est encore d'utiliser Octoprint du package Octopi sur un Raspberry connecté en USB à l'imprimante. Le raspberry est à coté de l'imprimante donc avec un câble très court qui ne pose plus de problème. Il est connecté en Wifi ou filaire et tu peux donc commander et suivre ton imprimante avec un PC, un smartphone, depuis ton réseau local ou en extérieur (mais ce n'est pas conseillé de laisser tourner une imprimante seule à la maison).
    1 point
  38. Flash d’un BootLoader sur un Arduino en se servant du port ICSP et d’un autre Arduino transformé temporairement en interface de programmation. J’ai reçu dernièrement une carte contrôleur de type Trigorilla (Anycubic) et impossible de la flasher, aussi bien avec un .hex qu’avec l’IDE Arduino et les sources de Marlin. J’ai parlé de ce soucis dans la session Anycubic et @thsrp m’as posé la question de savoir pourquoi quand on demande à l’IDE Arduino d’exporter les binaires compilés, il générait deux fichiers .hex, un avec le BootLoader et un sans le BootLoader. J’en profite
    1 point
  39. Finalement je viens de trouver l'astuce, il faut supprimer totalement la valeur de la buse, et mettre le diamètre de buse que l'on veut utiliser, en mettant une virgule (et non un point) entre le 0 et 2 pour 0,2mm par exemple
    1 point
×
×
  • Créer...