Aller au contenu

Filament ABS

po220

Membres
  • Compteur de contenus

    29
  • Inscrit(e) le

  • Dernière visite

Information

  • Imprimantes
    Ender 3

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

Récompenses de po220

Explorer

Explorer (4/14)

  • First Post
  • Collaborator
  • Conversation Starter
  • Week One Done
  • One Month Later

Badges récents

2

Réputation sur la communauté

  1. Bon commercial Pascal Le temps que je retrouve ma CB et je prends un lot de 0.2 a 1mm... Edit : A y est, des buses de toutes les tailles + des smoothers pour les drivers+ des amortisseurs sur les moteurs
  2. Merci par avance pour les retours ! J'ai surtout des pièces technique à faire, pour du proto de pièce mécanique ou du dépannage Si je comprends ce que je lis une buse plus grosse va juste rendre la pièce moins lisse. Des buses comme ça faites pour la tête MK8 iraient sur ma Ender3 ? https://www.ebay.fr/itm/Aokin-MK8-Buse-0-4mm-0-3mm-0-5mm-0-8mm-Tete-de-Cuivre-En-Laiton-Buse-pour-3D/123607189890?hash=item1cc7900982:m:mEOeWfrARRWMTvD831l4MlA Pour changer de tête il suffit de mettre un coup de clé et de re-régler la hauteur plateau ? Merci
  3. a ben zut alors si le truc régresse... j'ai trouvé une page avec les vieilles versions https://ultimaker.com/en/products/ultimaker-cura-software/list mais à quoi correspond le 15.04.03 ? Apres me restera a trouver comment visualiser la trajectoire de la tete dans Cura, je n'ai pas trouvé dans Cura 4. chaud s'il faut lancer des impressions pour constater
  4. Si a chaque couche la tête était arrivée à un point puis avait fait le tour je serais content. Là ça me faisait 20mm dans un sens puis partait de l'autre coté, fait un bout, revenait, terminait un coté et va y que je pars dans tous les sens... A part un défaut dans mon modèle 3D qui inviterait le slicer à changer de comportement sur la même couche je n'arrive pas à m'expliquer comment un algorithme pourrait faire un truc aussi étrange.
  5. Le comportement étrange du dépôt vient peut être de là. Je vais tenter une autre impression en faisant attention au mesh et en faisant en sorte que la paroi soit large de 1.2 ou 1.6 mm au niveau de la coupe (pas 1.2mm d’épaisseur de paroi) Et oui il est balaise mon entonnoir, maintenant je peux jeter les truc dans les bocaux, les yeux fermés avec une main dans le dos
  6. Il n'y aucuns droits sur ces fichiers ! Renommage à volonté !
  7. Si jamais vous avez aussi des bocaux à remplir sans en mettre partout... Je mets aussi le STL parce que je ne suis pas convaincu que le gcode soit bien terrible. Le Gcode est fait pour ma ender3 d'origine sans la moindre modif, avec du PLA de chez Grossiste3D Bocal12.zip Bocal12haut.STL
  8. Comme une lettre à la poste ! Mais il va falloir que je trouve comment on peux anticiper les trajectoires délirantes de Cura parce que sur toute la hauteur de la pièce les trajectoires ont changé de "schéma" mais à toutes les couches ça a fait des trucs super étranges et la pièce fini a du coup des petits marques et autres protubérances de partout là ou la tête arrêtait sa course pour la reprendre à un autre endroit sur le diamètre. On voit sur les photos les bourrelets et autres zones étranges dues aux arrêts et retour en arrière de la tête. J'aurais du faire une photo avant ébavurage... il y avait des fils dans tous les sens passant d'un coté à l'autre de la pièce. Je m'attendais à ce que cela monte en tournant sans intermittences ni changements de sens ou trajectoires... Mais au moins le truc est super fonctionnel !
  9. Ça imprime... et je touche du bois, après 30minutes ça semble aller pas trop mal. Je suis parti sur 215° pour 90mm/s et ma pièce en 1.2mm d’épaisseur mais ça ne doit pas arranger le slicer en fait puisque avec la pente la section fait plus que 1.2mm du coup. Je n'arrive pas à bien voir ce que Cura a calculé mais ce qui est sur c'est que l'imprimante fait des trucs délirants, quelques tours complets puis s’arrête, se décale de X ° repart, revient en arrière, fait une portion par petits ac coups... globalement ça fait la forme mais le découpage est pas du tout optimal.
  10. Merci pour vos réponses Le plus raisonnable m'a semblé être de revoir mon modèle pour dépasser les 45° de pente... la pièce est plus lourde (mais moins que l'autre avec des supports) et au final plus fonctionnelle et n'a pas besoin de support. Me reste une interrogation sur la vitesse d'impression. Si je comprends bien la limite en vitesse de la machine dépend de sa capacité à fondre le PLA pour une épaisseur donnée de couche? Là Cura me met du 60mm/s pour une couche de 0.2, je peux espérer aller plus vite vous pensez ? L'impact sur le temps d'impression est tellement fort... Merci
  11. Bonjour Je suis l'heureux possesseur d'une Ender 3 depuis quelques mois avec peu de temps passé dessus encore ; j'ai juste imprimé le chien de démo en PLA, nickel sans rien modifier au fichier de démo ces supports https://www.thingiverse.com/thing:2047554 que j'ai fait en PLA nickel et en ABS avec quelques soucis de décollage résolus aléatoirement avec de la colle en stick des enfants sur un bed à 100°. Là je m'attaque à ma première pièce perso, un entonnoir pour remplir des grands bocaux avec 1.5mm d’épaisseur de PLA. Cura doit je pense prévoir des parois pleines puisqu'il est paramétré à 0.8 de peau pour une épaisseur totale de 1.5mm mais le porte à faux est important... Faut il mettre des supports ? (ce qui double le temps d'impression et fait passer de 74 a 206g de PLA !) Sur quels critères faut il choisir de mettre des supports ? Merci pour vos avis
  12. po220

    enfermer une ender 3

    Arf, tu vas faire fortune alors, tu as inventé la climatisation presque gratuite. ben dans ce cas c'est juste la convection qui a été améliorée mais ce qui est certain c'est que la température dans l’enceinte n'est pas inférieure. D’après ceci Nos machines consommeraient en gros 150-200W (ça parait assez logique), toute l'énergie se retrouve dans le caisson et si la température dans le caisson n'augmente pas c'est que cette énergie sort. Dans un caisson étanche non ventilé ça ne peut sortir que par les échanges sur les parois et donc une température interne plus élevée que dehors (le flux d’énergie ne peut évidement pas aller d'un point froid vers un point chaud par simple conduction). Même en ventilant l'enceinte il ne serait pas possible qu'elle devienne plus froide que en dehors. Pour cela il faudrait une source plus froide que l'air ambiant, un module Peltier, une machine frigo ou un système adiabatique (par évaporation d'eau par exemple). Et pourquoi mettent t-ils donc un ventilateur dans les fours à chaleur tournante ? => pour augmenter la convection sur les aliments et ainsi les réchauffer plus rapidement à cœur. je t'invite à refaire des mesures, peut être en inversant les 2 sondes de température dont tu disposes. Tout ceci m’écarte de la 3D : Quel est concrètement l’intérêt d'avoir une enceinte plus chaude ? une meilleure cohésion des couches et donc une plus grande résistance des pièces ?
  13. po220

    enfermer une ender 3

    Bonjour La fièvre en moins je relis et constate que mon message qui parle de la vidéo à 1min13 manquait de finesse... Loin de moi l'idée d'être malveillant. Je me suis effectivement interrogé compte tenu du nombre de messages moult détaillés de Bosco que j'avais déjà eu l'occasion et le bénéfice de lire. La blague n’était pas exclue pour ma tête malade. Bref, milles excuses si jamais j'ai été maladroit. Ceci dit il se trouve que ces histoires de transfert de chaleur sont mon quotidien. Explications plus claires et complètes que les miennes https://fr.wikipedia.org/wiki/Transfert_thermique avec une notion importante qui aide en pratique à comprendre où part l'énergie : https://fr.wikipedia.org/wiki/Enthalpie et un outil super précieux pour représenter des flux (dont ceux d'énergie) : https://fr.wikipedia.org/wiki/Diagramme_de_Sankey Son principe est simple. Partout où il se passe quelque chose il y a forcément eu transfert d'énergie (cf l'énergie est un potentiel d'action...), donc partout où il se passe quelquechose on a un processus et tout ce qui rentre dans ce processus DOIT en sortir. Si on fait un sankey du ventilateur on a 2 flux. 1 flux d'air, 100% de l'air qui rentre dans le ventilateur en sort et un flux d'énergie, 100% de l'énergie électrique injectée dans le ventilateur en sort, sous forme de chaleur et sous forme d'énergie cinétique (celle que l'on a donné à la masse d'air). à l'échelle de l'enceinte l'énergie cinétique de l'air en sortie de ventilateur se transforme en chaleur partout où il y a frottements. Si on fait un sankey sur l'enceinte, 100% de l'énergie que l'on injecte dedans doit en sortir... 100% de l'air que l'on en retire doit y rentrer
  14. po220

    enfermer une ender 3

    J'ai regardé pleins de trucs sur les imprimantes qui crament, ça remet les idées en place même si mon boulot fait que je suis plutôt sensible à ça. Justement mon métier est dans l'énergie et je me dois de t'aider à comprendre, surtout avec ce que tu viens de m'aider pour mon futur joujou ! Tu as 3 types de glacières : les machines qui fonctionnent comme ton frigo : une pompe à chaleur qui grâce à un fluide caloporteur va prendre de l'énergie dans l'enceinte (évaporateur), la déplacer à l'extérieur de l'enceinte avant de l'évacuer (condenseur). Il y a un compresseur mécanique dedans. Celles dites à absorption qui comme pour le frigo ont un fluide frigorigène qui déplace de l'énergie de l’intérieur vers l'extérieur de l'enceinte mais là le mouvement du fluide se fait grâce à une source de chaleur, il n'y a pas de compresseur mécanique. et celles qui s'appellent je sais pas comment, les moins chères que tu as certainement regardé, qui ont un ventilateur qui fait passer l'air de l'enceinte sur un module à effet Peltier (Voir SeeBeck) le ventilateur souffle bien sur des radiateurs qui fond du froid mais les radiateurs sont refroidis par le module Peltier qui crée une flux de chaleur entre ses 2 faces. Le module Peltier a de l’autre coté, à l'extérieur de l'enceinte, une face chaude qui évacue la chaleur prélevée à l'intérieure de l'enceinte + l’énergie électrique consommée par le module (un gouffre car ces modules ont un très mauvais coefficient de performance). Tout ce qui rentre dans un processus en sort. Si ton ventilateur refroidissait l'air dans l'enceinte (baissait l'énergie de l'enceinte) alors il faudrait pouvoir dire où se trouve l'énergie retirée à l'extérieur de l'enceinte. Il manque le module Peltier à ton enceinte pour faire comme sur la glacière. Si l'enceinte est ventilée elle est refroidie par l'air frais renouvelé qui absorbe de l'énergie pour se réchauffer puis sort cette énergie de l'enceinte en l'emportant avec lui. Si l'enceinte est ventilée ou non, elle perd aussi de l'énergie sur ses parois par conduction, convection et rayonnement. La convection forcée d'un ventilateur à l'intérieur de l'enceinte (ou à l'extérieur) augmentera les pertes d'énergie de l'enceinte. Avec des plaques de mousse comme tu as mis (isolantes même si faites pour le bruits à la base) l'augmentation de la convection ne doit pas être très significative. L'augmentation de la convection serait très significative sur des parois conduisant mieux la chaleur (une plaque d'alu ou un verre par exemple) car la part de la convection dans la résistance thermique de la parois serait bien plus importante.
  15. po220

    enfermer une ender 3

    je note aussi le détecteur de fumée... ça arrive souvent que ça parte en cacahuète une machine comme ça ? et connaissez vous des capteurs qui peuvent générer des alertes à distance, par exemple via radio.
×
×
  • Créer...