Aller au contenu

Filament ABS

Transistance

Membres
  • Compteur de contenus

    11
  • Inscrit(e) le

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

1 Neutre

À propos de Transistance

  • Rang
    3D Newbie

Information

  • Imprimantes
    ?

Visiteurs récents du profil

76 visualisations du profil
  1. Qu'entend tu par service de réparation grand public ? Je ne pense pas fabriquer des modules à la demande. Initialement mon objectif serait de proposer un set de modules si possible en corrélation avec un besoin désigné par la clientèle potentielle (car comme dit plus haut, je ne veux pas vendre des clones de modules qui existent déjà). Pour le rapport prix/temps passé, oui clairement. Mon objectif n'est pas de devenir riche (j'espère à peine gagner un smic dans mes rêves les plus fous) mais entre les sociétés qui vendent cher sous l'effet de leur marque et celles qui inondent la toile de produits bas de gamme mais très peu chère, il reste une petite place pour celui qui souhaite vendre des produits de qualité à prix raisonnable.
  2. Pas de problème. ce que j'appel module c'est le circuit électronique qui constitue un sous-ensemble d'un circuit plus vaste. par exemple un adaptateur de niveau logique (level shifter en anglais) qui serait vendu comme tel se placerait sous cette désignation.
  3. Bonjour, Je suis Transistance, un bricoleur passionné depuis toujours par l'électronique et par la robotique, et j'ai failli (comme le prouve mon premier message sur ce forum) franchir le cap de l'impression 3D (mais en fait non, mon budget loisir ne le permettant pas pour le moment). J'aimerai vivre de ma passion pour ces choses là en créant ma (peut-être) future micro-entreprise. Pour faire simple, mon projet serait de vendre par correspondance des modules électroniques fabriqués par mes soins. Pas des copies de modules chinois(par ex) qui répondent déjà à un besoin. Des cartes qui viendraient s'ajouter au "catalogue" actuel. Le hic c'est que je n'ai aucune idée de la viabilité d'un tel projet. En définitive mon seul moyen d'éclairer ma lanterne est de poser directement mes questions au public concerné. C'est là que vous, les bricoleurs familier de ce genre de produit, entrez en action. Ainsi, j'ai réalisé un petit questionnaire (9 questions) anonyme. Le voici : https://forms.gle/9184WERj4yFHG1Uv7 Merci à tous ceux qui prendront 30 secondes pour le remplir !
  4. Ben dis donc, quelle aventure ! Hâte de voir tes premiers print !
  5. Ah non mais je suis parfaitement conscient de tout ça ! N'empêche que le destin funeste de cette machine m'a refroidi. C'est pas sympa pour maxime !
  6. J'étais bien chaud pour me payer cette imprimante et assez enthousiaste à la vue du premier message de ce sujet, mais j'avoue que la page 2 et 3 m'ont bien refroidi. En tout cas ce sujet est super intéressant, j'espère que tu trouveras une solution !
  7. Ah, ben voilà, c'est pour ça que je me suis inscrit ici, je suis jamais tombé sur ce genre d'infos dans mes nombreuses recherches. Merci ! Je suis 100% d'accord avec toi. Le budget est là mais la barrière est plus psychologique qu'autre chose. Mon choix n'est pas arrêté mais je me dirige plus vers une Prusa MK3S... et 760€ c'est une somme pour laquelle ma tolérance aux "pourquoi ça marche pas pour la X-ième fois" est proche de zéro.
  8. Merci à vous. La question du type de filament semble réglée. Après, au niveau du choix en boutique c'est une autre paire de manche (les prix vont du simple au décuple ) mais j'arriverai à me débrouiller le moment venu. Pour ce qui est du choix de l'imprimante en elle même, c'est dur de trancher, chacun prêchant pour sa paroisse (c'est humain après tout) et les informations glanées sur le web sont pas toujours objectives non plus... De toute manière je vais me laisser le temps de digérer tout ce que j'ai pu lire/voir/entendre sur le sujet ces derniers jours, après tout il n'y a pas le feu non plus. D'ici là, la Prusa Mk4 sera sans doute sortie. Il n'empêche que ce fil reste bien entendu ouvert, si quelqu'un à un avis complémentaire (ou pas) à donner, qu'il se sente libre !
  9. D'accord. Je n'ai jamais vu de référence à ce matériau dans mes recherches, d'ailleurs où s'en procurer ? Ça coûte beaucoup plus cher j'imagine ? Je ne fait rien usiner de base. La Prusa MK3S est capable d'extruder ce filament ASA ? Heu... Non... En fait j'exprime le souhait inverse dans mon message initial.
  10. Bonjour, Au début plutôt sceptique quant à l'utilité de l'impression 3D dans mes activités créative, petit à petit l'idée fait son chemin et il n'est pas impossible que j'en vienne à sauter le pas. Je fais de la robotique en amateur et donc pour moi, l'impression 3D se résumerait à 99% du temps à la réalisation de pièces technique / fonctionnelle qui seront donc soumises à des contraintes mécanique particulières en utilisation normale (cisaillement, compression, etc.). Le côté esthétique m'importe peu à partir à moment où le résultat est un minimum propre. Ainsi je me pose beaucoup de question par rapport au type de filament à utiliser car d'une part il faut que les pièces imprimées résistent aux contraintes mais également à l'épreuve de dame nature (robots d'extérieur) et du temps (si mes pièces finissent par se dégrader au bout d'un an à cause de l'humidité ou du soleil, c'est pas la peine). Et mes recherches m'ont mené à des sources contradictoires, certaines affirmant que l'ABS était à privilégier d'autres le PLA... Je m'en remet donc à votre expérience perso ! D'ailleurs par rapport à l'ABS, il est dit que les vapeurs sont toxique et qu'il faut cartériser la machine, ce qui aiderait également à maintenir la pièce au chaud pour un meilleur résultat. Soit, s'il faut cartériser, je le ferais c'est pas un problème. Cependant je ne trouve pas d'infos sur le devenir des vapeurs. Sont elles inoffensives une fois refroidies ? (et si oui à partir de quelle température ?) Car si je me bouffe des toxiques quand j'ouvre le carter après impression bah... ça sert à rien de cartériser Viens ensuite le type d'imprimante. Mon budget étant le facteur limitant je m'orienterais sur une FDM cartésienne. A priori, un volume d'impression de 300mm de côté. Il y a des imprimantes au prix attractif du genre des CR-10 et ses clones mais, en lisant de-ci de-là, je me rends compte qu'il faut par la suite faire de nombreux achats supplémentaires (vitre ikea, bl-touch, carte mère, écran ,bed , lecteur de carte et j'en passe) sans parler des bricoles type flashage de firmware. Au final le prix grimpe vite, le temps perdu aussi et j'imagine que le gâchis de filament dans tout ce processus n'est pas non plus à négliger. De l'autre côté il y a la Prusa MK3S qui semble plébiscitée par beaucoup. Mais 760€, même si je pourrait les sortir, ça fait mal quand même. Donc je me retrouve avec un gros points d'interrogation au dessus de la tête. Je comprends très bien qu'en impression 3D, et surtout à bas prix, il faudra parfois mettre les mains sous le capot mais j'ai déjà mes propres projets qui avancent lentement (et l'impression 3D est censée accélérer la chose) donc si je dois perdre ce temps à dépanner l'imprimante tout les 2 jours c'est moyen. A ce "prix" là je préférerait me tourner vers du semi-diy. Côté software, j'aimerais pouvoir réutiliser mes compétences acquises sur Blender (j'ai vu qu'il permettait l'export en .stl) mais là encore, si vous avez des recommandations ou mises en garde, je suis tout ouïe. Merci.
×
×
  • Créer...