Aller au contenu

Filament ABS

CapGuy

Membres
  • Compteur de contenus

    29
  • Inscrit(e) le

  • Dernière visite

À propos de CapGuy

  • Date de naissance 12/09/1961

Contact

Information

  • Genre
    Masculin
  • Imprimantes
    Wanhao Duplicator i3, XYZprinting daVinci 1.0A

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

Récompenses de CapGuy

Explorer

Explorer (4/14)

  • First Post
  • Collaborator
  • Conversation Starter
  • Week One Done
  • One Month Later

Badges récents

8

Réputation sur la communauté

  1. Bonjour les gens, ÀMHA vous avez tous raison : la présentation est probablement inutile en tant que telle, mais force est de constater qu'elle canalise, filtre, et aide les arpenteurs soucieux d'aider à aider O:-) Bref je n'étais pas pour à priori, mais les arguments "pro-présentation" m'ont convaincu finalement sinon de son utilité, au moins de son indispensable existence ! Et je dis ça entièrement gratuitement : je n'ai plus d'imprimante 3D, je n'en veux plus, et je n'y reviendrai probablement pas Cdlt, Guy
  2. Oui, merci encore pour ces essais et ces informations. Par "solide" je suppose que tu veux dire dure, rigide, cher Philippe... Dans ce cas évidemment toutes nos belles illusions s'envolent "comme acétone au soleil" ! Bonne continuation à tous, et dans tous vos projets ! Guy
  3. Intéressant damdam2959 ! Peux-tu donner les liens sur les informations qui t'on permis de te fabriquer toute ta machine toi-même stp ? Cdlt, Guy
  4. Merci de ce test Morpheus ! Effectivement, si les strates se décollent, c'est beaucoup, beaucoup moins intéressant J'espérais pouvoir acquérir une petite machine qui ne fasse du PLA, style µDelta, et tremper ensuite la pièce réalisée dans l'acétone pour essayer sur des besoins de pièces flexibles mais si la flexibilité n'est que de la malléabilité et si la pièce en plus se délite, forcément, ça marchera beaucoup moins bien ! Merci encore, tu m'as évité beaucoup de tracas, d'un coup du coup ! Cdlt, Guy
  5. Il ne m'a pas semblé qu'il disait que la flexibilité ne durait que pendant l'évaporation, mais bel et bien qu'elle était durable puisqu'il l'utilise pour remplacer des pièces de silicone de son bracelet de montre... Mais je peux me tromper. As-tu essayé ? Cdlt, Guy
  6. Pour moi le problème est en partie réglé : je renvoie la daVinci à Amazon. cdlt, Guy
  7. Bonjour, Je viens de trouver ceci de très intéressant : quand on immerge une pièce faite en PLA dans de l'acétone pendant plusieurs heures (3 heures pour l'exemple de la vidéo) sa structure moléculaire se modifierait pour donner une matière souple. nb: il s'agit bien de PLA et non pas d'ABS, qui lui fond dans l'acétone (ça peut servir pour les soudures par exemple, mais pas dans le cas qui nous intéresse ici) Si c'est vrai, on aurait la possibilité d'imprimer simplement une pièce en PLA puis de l'immerger ensuite dans de l'acétone pour obtenir sa version flexible. Ça ouvre des horizons, ça, non ? Actuellement sans imprimante (Wanhao Di3 HS et daVinci en retour sur Amazon) je ne peux faire l'essai, mais si un d'entre-vous a l'occasion les résultats et vidéos m'intéressent ! Attention cependant important pour votre santé si vous faites des essais : ne laissez pas de l'acétone à l'air libre en intérieur, surtout plusieurs heures, car c'est très volatile et dangereux. Ventilez bien votre local pendant la manipulation, refermez le bocal contenant l'acétone de trempage, et laissez le travailler en extérieur... La vidéo qui ma laissé pantois (ce n'est pas un ordre ! ) : Cdlt, Guy
  8. Merci pour vos avis, en fait je m'en suis sorti avec la Wanhao, mais c'est la Wanhao qui ne s'en est pas sorti avec moi ! ;-) Non mais plus sérieusement à force de la démonter et de constater sa piètre qualité de l'intérieur, je me suis dit plus d'une fois que j'aurais été mieux inspiré de commander un kit de qualité. Une belle qualité par contre pour la daVinci 1.0A, mais là c'est l’appropriation et le manque de souplesse associé qui coince... Je réalise un truc important : c'est que pour garder souplesse, rapport qualité/prix et rester dans mon budget je devrai passer par du kit à monter. Bon, je trouve des "Cube" et autres "Forge" dans mon budget, mais là je suis limité soit par des filaments propriétaires, soit par une seule possibilité de matériau. Si je veux garder de l'ouvert et du pluridisciplinaire, je dois me retrousser les manches. Ce qui n'est pas une mauvaise nouvelle en fait, et l'aventure peut être plaisante quand on en prend le temps. Sauf que là, tout de suite, dans l'urgence, je n'ai pas de solution. Un signe que je ne suis pas sur la bonne voie, sans doute ! Merci d'avoir partagé avec moi vos visions des choses, Cordialement, Guy
  9. Oui, mais là vu qu'elle fait plus de 500€HT on ne peut pas la passer en compta sur l'exercice en cours, bref pour ma problématique perso ça n'est pas une solution :-/ (et en plus elle ne prend pas de flexible si j'ai bien compris ce que j'ai lu de-ci de-là...)
  10. Merci legired, La "UP Mini" est séduisante, mais hélas hors budget pour mes besoins : en France pour passer en comptabilité du "petit outillage" en charge sur l'exercice courant il faut qu'il soit inférieur à 500€HT, ce qui fait 600€TTC. Donc pas un centime de plus que 599,99€TTC. Pour des raisons de gestion je dois la faire rentrer dans cette case. Je suis en train de chercher activement une solution, et je me demande quels sont les pours et les contres des deux technologies cinétiques dominantes, à savoir les "deltas" et les "cartésiennes", où trouve-t-on un comparatif technologique entre ces deux types d'imprimante 3D ? Cdlt, Guy
  11. En fait et pour revenir à ces considérations : après avoir constaté qu'il n'y a pas de vente en ligne officielle en France des cartouches et filaments XYZprinting pour daVinci 1.0A (en tous cas je n'ai pas trouvé de lien à partir du site de la marque, et Amazon ne fournit pas toute la gamme), et avoir constaté également que même entre différents modèles de la même marque les cartes des cartouches sont incompatibles, je trouve quand même qu'obliger et coincer les clients aussi artificiellement ne prouve pas le respect de la clientèle... Ce pourrait être acceptable comme je le disais plus haut en considérant un modèle économique d'ensemble (imprimante + cartouches pour amortir la R&D), une automatisation correspondant aux promesses marketing et avec des prix dans la moyenne, mais dès qu'on constate que les prix son 3 fois supérieurs au marché et surtout qu'on ne trouve pas les cartouches dans son pays malgré l'impossibilité de se fournir ailleurs, on a quand même toute légitimité à se poser des questions et à remettre en cause cette façon de faire de la marque ! Pour ma part j'envisage simplement de refuser ce système que je trouve trop bancal et donc de me faire rembourser l'imprimante (achetée par correspondance, je suis encore dans les 14 jours). Cdlt, Guy
  12. Bonjour à tous, Bon, résumons mes aventures dans un résumé de mésaventures Précisons en avant-propos que je ne souhaite pas devenir expert ès-impression 3D, mais que je cherche juste un appareil simple et bon marché pour réaliser sur mon bureau (pas dans mon atelier) des petites pièces en dur et en souple vouées à valider des principes de prototypes. Pas de besoin de haute résolution, mais besoin de précision et de facilité. Après une première mauvaise expérience avec une type Prusa i3 de galérien et un support de la marque inexistant (une Wanahao Duplicator i3 pour ne pas la nommer), j'étais parti en sens inverse avec le type "cube-carénée" de la très jolie XYZpinting daVinci 1.0A censée me permettre seulement contre acceptation de déboursement des impressions automatiques rapides et sûres en ABS (plastique à coller via acétone), PLA (plastique écologique naturel dégradable) aussi bien que TPE (flexible). Que nenni : je passe toutes les procédures officielles scrupuleusement observées, tous les conseils avisés respectés, et tous les essais tentés et au delà, je suis bien obligé de constater que la promesse d'automatisation totale et de simple facilité n'était que marketing. Bref, l'ayant acheté par correspondance à un gros vendeur en ligne bien connu je la remballe et la renvoie contre remboursement total et indiscuté. (nota bene : au passage et malgré ma bonne volonté pour respecter la politique de la marque avec ses cartouches propriétaires, j'ai acheté une "XYZprinting refill cartridge" pour "daVinci series" qui m'a été vendue pour ma daVinci 1.0A mais qui, faute de carte identique, exigeait de ne servir que pour une "Jr" et pas pour une "1.0A". Pas de vente en ligne en France de toute la gamme des filaments du constructeur. Ci fait, c'en fut trop.) Tout ceci pour en venir à ma question : quelle imprimante 3D propre, simple, fiable et qui coûte moins de 500 euros HT (600 euros avec la TVA française) connaissez-vous ? J'en suis même à me dire que j'accepterai même de la monter à partir d'un kit s'il n'y avait pas d'autre solution (ce sera de toutes façons plus simple que le démontage-remontage quasi complet de ma Duplicator i3 sans aucune documentation sérieuse ). Sur ce forum il y a probablement déjà une discussion qui répond à cette question, alors si vous aviez le lien ce serait sympathique ! Merci de votre attention, Cordialement, Guy
  13. Oui azbloc, je m'aperçois en cheminant que tu as raison. C'est juste que j'ai probablement un peu été trop naïf par rapport au discours marketing de la marque, mais je te promets que je me soigne ! Merci en tous cas pour ta disponibilité à la discussion, merci d'avoir pris le temps de me guider, et prend bien soin de toi Cdlt, Guy
  14. Je comprends bien, et je suis assez d'accord avec toi sur le fait qu'il faille prendre le temps d'apprendre pour maîtriser une technique, mais il y a quand même une différence entre vouloir maîtriser une technique et désirer utiliser une machine vendue pour être "plug & play"... Tu sais, je ne souhaite pas apprendre l'impression 3D, je cherche juste à faire certaines de mes pièces prototypes le plus facilement possible dans un ratio coûts/temps/résultats qui rentre dans mes possibilités (j'ai vraiment beaucoup d'autres choses à traiter et le moindre gain de temps est important pour moi). Ceci étant dit, c'était aussi ma faute cette inquiétude sur l'impression TPE car si la documentation n'était pas évidente à trouver, j'avais quand même complètement manqué une vidéo importante qui m'aurait renseigné suffisamment et aurait ôté mes doutes sur le "flexible troubleshooting" : http://support.xyzprinting.com/eu_fr/Help/tutorial/filament?productName=filament Pour info et à toutes fins utiles aux autres : lorsque j'ai démonté l'extruder j'avais instinctivement débranché les prises comme sur cette vidéo (contrairement à la préconisation de la video principale de débouchage de filament classique) et ensuite j'ai seulement fixé par des colliers la partie des fils qui reste branchée côté chariot. Ainsi je peux désormais enlever l'extruder rapidement et facilement sans avoir à couper/enlever/remplacer les colliers qui restent simplement en place. EDITÉ/AJOUTÉ : le support XYZ vient de m'envoyer ces recommandations que je ne saurais trop inviter à étudier pour l'impression du TPE : http://us.xyzprinting.com/us_en/Product/FLEX?_ga=1.33686499.394707488.1459451012 Cdlt, Guy
×
×
  • Créer...