Aller au contenu

Filament ABS

Plastiphilou

Membres
  • Compteur de contenus

    14
  • Inscrit(e) le

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

5 Neutre

À propos de Plastiphilou

  • Rang
    3D Newbie

Information

  • Imprimantes
    Creality CR 10S Pro V2

Visiteurs récents du profil

59 visualisations du profil
  1. Salut, pour la modélisation, j’ai trouvé un tuto sympa pour Blender : https://bricabracinfo.fr/Blender/blender_lithophanie.pdf
  2. Ou alors c’est le pneufit qui est foutu, dans ce cas il faut le remplacer (j’ai déjà eu des petites ailettes à l’intérieur cassées, Du coup le PTFE ne tient plus...)
  3. Mmmmh… dans le principe de la petite mécanique, on ne lubrifie que des axes, ou des roulements ; le reste (engrenages, etc…) doit tourner à sec (sinon ça accumule les poussières et autres cochoncetés). Quant aux moteurs électriques, si c’est tout sec, à priori c’est tout à fait normal !
  4. F1200 ça fait 20 mm/s, dans tes paramètres c’est la vitesse de la couche initiale et de la bordure éventuelle. Plus loin dans le gcode, tu dois avoir des F1500 pour les parois et les dessus/dessous, et des F3000 pour le remplissage... (donc respectivement 25 et 50 mm/s)
  5. Attends il y a quelque chose que je n’ai pas compris : vitesse = distance / temps, donc 200 mm / 4 s = 50 mm/s et pas 25, non ?
  6. Dans Cura (du moins la version que j’ai, c’est une vieille mais je l’aime bien !), la vitesse d’impression (50 mm/s) dans l’onglet « simple » concerne toutes les couches sauf... la première. Pour la première couche, c’est « vitesse de la première couche » dans l’onglet « avancé » donc ça peut être normal que tu ne mesures que 25 si c’est la première couche.
  7. Je dirais que pour savoir à quelle vitesse la buse doit se déplacer pour chaque couche, il vaut mieux regarder dans le gcode ; sans oublier que les vitesses y sont indiquées en mm/min (donc par exemple F600 fait 10 mm/s).
  8. J’ai encore le plateau d’origine en alu avec un revêtement en plastique rugueux ; l’état de surface de la première couche est à peu près équivalent à celui obtenu avec un raft. Un plateau en verre donne-t’il des résultats spectaculairement meilleurs ? Je n’ai pas encore osé tester craignant justement les problèmes d’adhérence, pouvez-vous m’éclairer ?
  9. Bah, j’espère ne pas avoir déclenché une polémique avec mon embarcation de naufragé solitaire… au départ je voulais dire que, pour un débutant comme moi, le raft permet d’éviter de s’acharner à recommencer 25 fois la même pièce (à la colle, la laque, etc) et d’avancer le temps de mieux connaître sa machine (c’est du vécu aussi, il y a quelques mois quand je n’y connaissais rien du tout !!! Mais je me soigne !)
  10. Slut, j’ai eu le même problème avec des pièces longues, étroites et peu épaisses : décollement des extrémités après une dizaine de couches. Je l’ai résolu avec ce gros machin immonde qu’on appelle radeau (raft)… je suis bien d’accord que ce truc ne devrait pas exister mais… n’empêche que ça marche !!!
  11. Problème d’adhérence ? Dans ce cas j’imprime sur radeau (raft), la pièce tient beaucoup mieux, même sur une surface toute petite… mais, si on peut bien sûr, il vaut mieux l’imprimer dans le bon sens !
  12. Plastiphilou

    PRESENTATION

    Slut, bonjour à toi aussi !
  13. Slut, j’ai la même machine et j’ai déjà à moitié démonté ce chariot (pour lubrifier un axe de galet qui faisait cuicui !). Après remontage et réglage de l’excentrique, il n’y a pas du tout de jeu, et il y a encore de la marge de serrage…
×
×
  • Créer...