Aller au contenu

Filament ABS

Chercher dans la communauté

Résultats des étiquettes.



Plus d'options de recherche

  • Recherche par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule. Merci de privilégier l'auto-complétion plutôt que de créer des tonnes de tags inutiles.
  • Recherche par auteur

Type du contenu


Forums

  • La vie du forum
    • Présentations
    • On vous écoute
    • Actualité et nouveautés du forum
  • Sur le site
    • Les news du blog
  • Les imprimantes 3D
    • Discussion sur les imprimantes 3D
    • Bien choisir son imprimante 3D
    • Les constructeurs
    • Les RepRap et autres modèles DIY
    • Les imprimantes 3D SLA
    • Consommables
    • Électronique
    • Entraide : Questions/Réponses sur l'impression 3D
    • Tutoriels
  • Les scanners 3D
  • Logiciels 3D
  • Le coin des makers
  • Usinages
  • Petites annonces
  • Divers

Chercher dans...

Résultats qui...


Date de création

  • Début

    End


Dernière mise à jour

  • Début

    End


Filtrer par nombre de...

Inscrit

  • Début

    End


Groupe


Website URL


Skype


Twitter


Facebook


Youtube


Instagram


Lieu


Intérêts


Imprimantes

10 résultats trouvés

  1. Le NeurOne

    Discovery 200

    bonjour, J'ai donc comme le titre le suggère une Dagoma D200. J'y ai déjà fait nombre de modification censée améliorer la qualité d'impression, (merci dal, et autres membres). j'ai donc : renforcé la structure avec : https://www.thingiverse.com/thing:1200195 renforcé la structure avec : https://www.thingiverse.com/thing:1200492 remplacer la tête d'origine par celle de la DE200 et rehausser le plateau en concéquences Injecté la dernière version du marlin pour activer les fonctions de mesh pour le Z et configurer pour un palpé en 9 points. modifié les supports Z (pièces 11 et 12) pour remplacer les tiges M8 par des trapèze avec leur noix anti-backslash (les plans sont dispo sur onshape.com : cherchez : "Mod-Dagoma-D200-trapeze-Z") modifié .... ah, non, c'est tout pour l'instant et c'est déjà pas mal. J'ai acheté un jeu de jauge d'épaisseur pour mesurer de façon précise les distances buse/plateau, je reconfigure/mesure le tout au petits oignons et pourtant ... J'ai malgré tout ça encore un pb plutôt chiant. j'utilise octoprint je lance la chauffe de la buse à 195° je lance une impression (la première de la journée) ==> bien je relance la même impression après ==> plus rien ne va ! l'imprimante me fait de la sculpture sur builtack, de la gravure même. et quand j'essaie de faire un simple badge dagoma (comme test) il m'a falu la dernière fois bien une 10zaine de tentatives pour arriver à mes fin. pour finir avec un offset qui à pris de mémoire 0.4mm. Auriez-vous une idée de ce qui pourrait engendrer un tel pb ?
  2. bonjour, j'ai ma D200 depuis une peu plus de un an maintenant novembre 2015 pour etre précise, mon buildtack est HS donc je l'ai viré mais j'ai un gros soucis d'accroche... j'utilise du scotch 3M Bleu et le scotch ne tient pas... il se décolle... vu le peu d'impressions que je fais, je ne souhaite pas racheter un buildtack, mais que faire si le 3M ne tient pas?? Merci de votre aide! PS: je suis consciente qu'il y a plein de sujets sur ce problème mais je n'ai pas trouvé mon bonheur dans les réponses...
  3. Salut, j'ai mis à jour Cura (Ultimaker) en version 3.10 et je ne réussis pas à recréer le même type de patch qui permettait de nommer par défaut le fichier de sortie en "dagoma0.g" demandé par ma Disco 200 alors que Cura intitule son fichier de sortie en "nom_du_STL.gcode". Dans des versions précédentes on faisait ça en modifiant le script RemovableDriveOutputDevice.py mais je suis manifestement trop nul malgré de nombreux essais pour transposer ce patch dans la nouvelle version du script. Ou alors mes modifs sont bonnes, mais ignorées par Cura 3.10 qui, quoi que je fasse, continue d'adopter son système de nom de fichier. Quelqu'un saurait me dire comment faire ? Merci !
  4. nothing_fr

    Drone Neatherbot NB98

  5. imprimante 3D tevo banggood
  6. nothing_fr

    The Raza

    Un vieux print du Raza que je n'avais pas encore eu l'occasion de peindre... c'est maintenant fait, il manque encore une couche de vernis mat...
  7. Pascal3

    Probleme moteur extruder

    Bonjours , j ai un probleme que je n est pas rencontre sur le forum, j ai imprime une figurine et en arrivant a la tete plus rien n est sortie de la buse ,croyant a un bouchage de buse , j ai change la buse , mais cela n a rien change,pourtans en manuel ca sort bien ,j ai essayer d autre g code mais nada , par contre je me suis apercu quand debut d impression tous fonctionne bien ensuite au bout de quelque minutes le moteur de l extruder ne tourne plus puis se remet a tourner quelque minute apres ,probleme moteur ,carte ou autre , a votre avis?
  8. Bonsoir, Ce post (et le suivant que je vais réserver) va servir de base pour permettre a ce qui vont acheter le Kit évolution Discovery 200 --> Disco Easy de s'organiser pour les achats de pièces entre autres. Nous sommes parti du principe que quitte a bénéficier du kit a prix réduit pour l’évolution et de devoir imprimer intégralement la DE200, autant acheter le reste des pièces (moteurs, butées) et avoir une deuxième imprimante pour nos tests et upgrade. Je referais ce post au propre au fur mais on va avoir besoin de : - Pack Evolution D200 Vers D-E200 (89€ ou 52€ pour les Aoutiens) - Impression des pièces plastique de la D-E200 5 - Commande des pièces de la D-E 200 (axes, moteurs, butées buses). Il faudra pas commander ce qui est fournit dans le kit évolution. - Moteur NEMA17 40mm 6.75€/unité sur AliExpress + 8.75€ de Fdp soit 29€ le tout (x3) Le chargeur peut etre partagé entre les imprimantes pour economiser Ici le but n'est pas de savoir s'il faut choisir telle ou telle option de dagoma, mais de se lancer dans la réplication de notre D200 vers une D-E200. Nous allons nous servir des postes existant pour le listing des pieces mais si vous avez deja commencé des recherches ou des impressions et avez des conseils sur l'impression de pieces (ex support, etc) hésitez pas.
  9. Bonjour amis du filament, Suite a des problèmes de warping, j'ai eu dans l'idée d'upgrader ma discovery 200 avec un lit chauffant MK3, j'ai donc regardé les tutaux de La Bidouille et j'ai opté pour la version ou le lit chauffant est piloté par la melzi. Pour palier au volume d'impression perdu par l’épaisseur du plateau chauffant avec isolant thermique, j'ai pris la box EVO350 de Stan42. Donc installation du MK3 avec isolant thermique ainsi que la box Evo350 (un grand merci à Stan42 et La Bidouille). Mise à jour du firmware via l'appli dago app : Discovery200, MK3, EVO350, palpeur Gris, fin de course NC, tête discovery Modification XML de Cura by Dagoma pour intégrer le lit chauffant et l'EVO350 : - "<has_heated_bed>True</has_heated_bed>" dans Definition des caracteristiques mecaniques - "M190 S60 ;Uncomment to add your own bed temperature line" dans le GSTART Test impression : les ventilateurs tournent et c'est tout, après plusieurs vérifications ma sonde etait HS et donc la chauffe ne démarrait pas. Après remplacement de la sonde, le lit chauffe, la buse chauffe les mesures de planéité sont faites et l'impression démarre ... à 2 cm au dessus du buildtak (ah oui j'utilise un buildtak sur mon MK3) Donc c'est la que le problème démarre : j'essai de régler l'offset en mettant une valeur négative de plus en plus grande (enfin de plus en plus petite vu que c'est négatif) mais j'ai beau descendre, impossible d'arriver à moins d'un ou deux mm du buildtak J'ai donc testé : - de revenir a un xml de base de cura by dagoma : aucun résultats - de modifier le gcode directement afin de lui intégrer des valeurs d'offset manuellement : aucun résultats - de revenir a un firmware sans MK3 et Evo 350 : aucun résultats - en décochant le palpeur dans cura by dagoma : aucun résultats J'ai lu un post sur un problème d'offset suite aux derniers firmwares dagoma mais sur DiscoEasy, je me demande si ca ne viens pas de la (je ne dispose pas d'ancien firmware pour tester) Si quelqu'un a une idée ou un ancien firmware ou encore mieux un firmware D200 avec mk3 palpeur gris et contact NC je suis preneur car la j'ai épuisé toutes mes solutions.
  10. Bonjour tout le monde, hier, j'étais super motivé à travailler sur mon imprimante une d200, donc passage en directdrive, montage des vis trapézoïdale. La mécanique tourne nickel, donc je me suis dit, passage sur le nouveau firmware histoire que la Melzi tourne niquelle avec ses nouvelles options. Et la c'est le drame ! Impossible de faire prendre en compte le firmware sortie de chez dagoma. Que ce soit en flash avec dago'app, je prend le marlin à la place du fichier hex, me disant que faisant avec arduino ide ca va le faire. Et bien que dalle, dans un premier temps j'ai à chaque une erreur de chargement dans la carte. J'ai teste avec le firmware actuellement dans ma machine qui m'avait servi à intègre mon mk3 et pas de soucis avec celui la. Comme le concepteur de la box trapézoïdale avait gentillement fait le firmware avec le hotbed, je me suis dit que j'allais modifié le firmware pour y intégrer moi même le directdrive. d'où, ma demande d'aide: qu'est ce que je dois modifier dans le Marlins pour intégré le directdrive ? j'ai déjà regarder avec la fonction recherche du forum, mais sans grand succès. Et sachant que l'idée d'un forum est le partage merci par avance pour votre aide !
  11. Hello all ! Ma Dago tant attendue m'est finalement parvenue mercredi. Je n'ai malheureusement pas pu finir de la monter avant hier matin, le planning de la semaine a été parsemé de contretemps aussi divers que variés. Mais ça y est, on y est ! Attention, pavé en approche. C'est pour l'instant le montage de base. Pas de DiscOLED ou autres joyeusetés de ce genre, j'ai préféré la monter vanilla pour limiter les sources de problèmes pendant le montage. Maintenant que je sais qu'elle est fonctionnelle en l'état, je vais pouvoir ajouter le DiscOLED, et en cas de pépin je saurai que le souci vient forcément de lui. Le montage en lui-même s'est assez bien passé. Il me manquait néanmoins les deux écrous M8, heureusement j'avais du stock à la cave. J'ai également reçu deux paires de ressorts. Je n'ai pas eu besoin de marteau contrairement à ce qui semblait être indiqué sur la salle de chat... L’emboîtage des pièces sur les roulements a tendance a impressionner, je me suis dit à plusieurs reprises que devoir appuyer comme un bourrin n'était peut-être pas normal. Il s'est finalement avéré que si. Pareil pour l'insertion des capteurs de butée, ça m'a un peu fait suer parce que j'avais peur de les flinguer en appuyant comme un bourrin sur un coin de table comme indiqué dans la notice. On aurait vite fait de plier la patte métallique ou l'un des deux branchements. La notice justement, parlons-en : j'ai trouvé qu'elle manquait de clarté à certains endroits. Indiquer quel câble employer à quel endroit aurait été un plus, par exemple, même si moyennant un peu de logique on se doute que le plus court n'ira pas sur le moteur de l'axe X. Pareil pour les axes, indiquer les longueurs m'aurait évité de devoir Google quelques photos pour bien voir l'imprimante. Disons que ceux qui ont fait le manuel de montage connaissent l'imprimante sur le bout des doigts, à l'inverse du quidam qui vient de l'acheter et qui la découvre en ouvrant la boîte. Les photos sont également parfois un peu déroutantes, j'ai l'impression qu'elles n'ont pas forcément été prises dans l'ordre de montage, du coup parfois on ajoute une pièce qui disparaît des photos de la page suivante et on revient alors sur ses pas pour vérifier qu'on a bien fait ce qu'il fallait. Il en a été de même pour l'interrupteur fourni avec l'imprimante. Le manuel parle de bornes positives et négatives, tandis que les bornes de l'interrupteur fourni étaient numérotées. J'ai dû m'aider de Google à plusieurs reprises lors du montage et des premières impressions, notamment au niveau de l'alignement de l'axe Z. La documentation en ligne du site de Dagoma est assez bordélique, je trouve. Selon qu'on ait un palpeur ou non, de sa provenance, etc. D'ailleurs cette page m'a été d'une grande aide en appoint du manuel de base. Au niveau de la conception, c'est propre. Très épuré, j'aime bien. On se concentre sur ce qui est nécessaire et libre à l'utilisateur d'adapter ensuite selon ce qu'il veut. J'aurais néanmoins apprécié que la carte électronique soit située à l'arrière, pour deux raisons. La première étant la plus évidente, à l'avant elle est très facilement accessible, c'est un risque. La seconde raison étant que j'ai un câble USB qui se balade à droite, et un câble électrique qui se balade à gauche. Avoir les deux l'un près de l'autre aurait permis de n'avoir qu'une seule chute de câbles. Après, je comprends très bien que l'utilisation du port MicroSD est plus facile à l'avant qu'à l'arrière. Déjà qu'à l'avant avec mes gros doigts j'ai tendance à un peu tâtonner... Un peu d'organisation interne est nécessaire pour éviter de foutre la pagaille en dessous du plateau et de risquer de pincer un petit fil lors du déplacement du plateau, j'ai notamment passé mon temps à gaîner tous les câbles et à tout fixer à grands coups de colsons une fois le montage fini. Le premier allumage fut un peu chaotique : le déplacement de l'axe X ne s'arrêtait pas malgré avoir atteint l'interrupteur de butée. Un multimètre aurait été le bienvenu pour faire un test de continuité, mon premier réflexe a été de me dire que je l'avais flingué lors du montage. Finalement il n'en était rien, j'avais inversé les deux interrupteurs sur la carte électronique lors du montage. Plus de peur que de mal, et heureusement que ce ne sont que ces deux-là que j'ai inversé. L'axe Z avait également tendance à redescendre par accoups et j'ai donc fait le choix de démonter toute la partie supérieure de l'imprimante pour vérifier que tout était ok. Finalement, il aura suffit d'insérer un peu d'huile au niveau des écrous M8 pour soigner le mal. L'insertion du filament demande aussi un peu de dextérité, devoir jouer avec le tube en PTFE d'une main tout en maintenant le mécanisme de l'extrudeur est tout un art. Point de vue logiciel, Cura/Dagoma s'installe assez rapidement et on est vite dans le bain. L'interface fait un peu jouet mais c'est une question de goût et au final elle fait le job. Le branchement en USB nécessite une bonne connaissance du système vu l'installation manuelle des pilotes mais une fois qu'on y est, ça ne bouge plus, c'est cool. J'ai eu vite fait de brancher l'ensemble sur OctoPrint, et à l'heure actuelle j'ai pas encore pu aligner l'axe Z correctement lors du slicing avec OctoPrint. Le GCode généré via Cura/Dagoma et envoyé à l'interface web d'OctoPrint semble faire le job, tandis que le slicing d'un fichier STL directement depuis cette même interface web a tendance à ignorer la présence du palpeur inductif, l'axe Z est donc positionné sous le plateau. J'avais déjà passé une bonne partie de la journée hier sur l'imprimante et j'ai donc décidé de remettre ça au lendemain histoire de profiter un peu de ma famille. Je vais donc m'y remettre dès maintenant. Mais là, on sort du cadre de l'utilisation "classique" de l'imprimante. Bref, globalement je suis très satisfait de mon acquisition.
×
×
  • Créer...