Aller au contenu

Filament ABS

Argar

thermistence besoin d'aide ( des électroniciens dans le coin?)

Recommended Posts

Bonjour à tous;

 

Je travaille sur un projet de générateur de fumée pour char radiocommandé. Le système fonctionné avec une thermistance alimente entre 7 et 10V (çà dépend du voltage batterie)Celle-ci va chauffer de la paraffine liquide ou sous forme d'huile.

Donc elle doit dépasser 25°, mais le compartiment sera en PLA, du coup je dois pas dépasser 80° de ce que j'ai compris.

Sachant que la thermistance ne touchera pas le PLA et ce ra protégé par de l'aluminium.

Le mieux serait quand même un facteur de sécurité. Genre ne pas dépasser 50°. (la paraffine brulant à genre 200° on a du chemin pour le produit lui-même).

 

Mais voilà si trouver une thermistance n'est pas un souci. Savoir laquelle choisir en est une autre. Sur les tableaux, je vois toujours le rapport résistance en fonction de la température. Or je ne souhaite pas l'utiliser comme capteur. Mais comme générateur de température.

Mon char est alimenté par une batterie ni-mh de 7.2 ou une lipo 2 s. La tension max fourni sera donc de 10V et minimum 7.4 V. À savoir que ce sera un générateur actif, il y aura un ventilateur qui propulsera la fumée dans les pots d’échappement du char. Ce qui devrait donc légèrement refroidir la thermistance d'où ma volonté de monter entre 40° et 50°. Certains utilisent des thermistances de sèche-cheveux...

 

 

Quelqu'un ici pourrais me guider? Car je sèche complet.

 

PS: je ne savais pas trop où mettre ce sujet.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut,

Ton idée de chauffer de l'huile me fais penser que tu cherche à réinventer la friteuse. :emoji-E412:

Alors je pense qu'il faut éclaircir certains points, car il y a confusion sur certaines notions.

Une thermistance est un capteur de température, ce n'est pas un élément de chauffe. Pour ton cas il faudrait une résistance (adaptée en puissance) ou une cartouche chauffante, ce qui techniquement revient au même.

Tu parle également de résistance de sèche-cheveux, mais ce n'est pas non plus adapté car cela s'alimente en 230V et tire autour de 1500W, quand tu sais qu'une cartouche de 40W peut te faire monter une imprimante 3D à 300°C...

La fonction principale qu'il va te manquer, c'est la régulation de température. En effet une résistance quelle qu'elle soit ne se limitera pas d'elle même, et peut aller jusqu'à l'incendie et/ou sa destruction si elle n'est pas régulée.

Si tu n'y connais rien dans le domaine, une solution assez basique est d'utiliser un Klixon qui déclenche à 50°C comme tu le souhaite, et de le placer au plus près de ta source de chaleur. Il faut veiller également à l'inertie et la conductivité thermique. Si tu laisse la cartouche chauffante en l'air à côté du Klixon, ça ne sert strictement à rien. Il faut que l'élément chauffant dissipe sa chaleur dans un bloc d'alu par exemple, pour ralentir la montée en température, et diffuser doucement la chaleur, et que le Klixon soit fixé sur ce même bloc d'alu pour qu'il puisse faire la régulation. Ou alors l'élément chauffant (adapté) immergé dans l'huile qui elle même est dans une espèce de casserole en métal, et le klixon sous la casserole, comme ça il déclenche quand le bain d'huile est à température.

 

Je ne sais pas si c'est clair, j'ai essayé de vulgariser au maximum.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En effet à force de lire les tableau j'ai fini par me douter de ce que tu me confirmes. C'est un capteur... Pour le coup je suis refais j'ai toujours appelé les résistances chauffantes des thermistances... Au moins je ferais plus l’erreur.

Pour la résistance de sèche cheveu, le pire c'est que çà fonctionne en faite... Je vois pas trop comment vu la différence de voltage, mais c'est peu être suffisant pour faire réagir la paraffine. Certain l'ont faire çà fournie une fumée énorme, mais c'est hyper dangereux de loger çà dans le char en plus d’être trop gros.

Par contre le système de base dans les chars radio commandé n'ont rien qui permet de contrôler la température à vu de nez. Juste une alimentation par deux fils qui alimente à la fois le moteur de la pompe à fumée et le "fils chauffant" puisque çà semble ni plus ni moins que çà pour décrire ce qui se trouve dans le compartiment.

Il y avait le même système dans les locomotives jouet qui faisait de la fumée dans le temps (année 30 de souvenir).

Le pire dans l'histoire, c'est que je suis électronicien de formation de base... Mais franchement les cours ne m'ont jamais été d'un grand secoure sur le terrain.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

salut

pourquoi ne pas utilisé une cartouche de chauffe pour imprimante 3d? petit,pas cher,fonctionne en 12v mais pour une température aussi basse peut être que du 10v suffira (normalement,plus la tension est basse moins ça chauffe,à tester)

Modifié (le) par orangivap

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour Argar,

Je me permet d'appuyer les explications pertinentes de Kachidoki.

Ton élément de chauffe (une cartouche de chauffe, comme proposé par Orangivap) ne va pas fournir une température mais de l'énergie. La différence peux être subtile mais est importante. En fait, cet élément converti l'énergie électrique en énergie calorifique. Ensuite, la monté en température dépendra de la diffusion de cette énergie calorifique : Si Ton élément est dans le vide il propagera moins vite son énergie (uniquement par radiation) et montera en température. En revanche, si ton élément est dans un torrent de montagne, la diffusion de l'énergie sera très rapide et ton élément ne montera quasiment pas en température (sauf s'il est très puissant).

Ce phénomène de diffusion sera ensuite le même avec la paraffine et l'air ambiant. Plus elle chauffe plus elle dissipe de la chaleur rapidement dans l'air. Du coup, au bout d'un moment l'énergie apporté par le corps de chauffe sera entièrement transmise à la paraffine et ensuite entièrement dissipée dans l'air. On arrivera à l'équilibre et à une température constante de la paraffine (tant qu'il y a de la paraffine)

Selon moi, Le plus simple et le plus pertinent consisterait a plonger directement le corps de chauffe dans la paraffine (les transferts d'énergie calorifique par contact sont les plus efficaces). Il faudrait par contre une résistance de chauffe variable, cela te permettra d'ajuster en live. Et idéalement que tu imprimes plusieurs compartiments à paraffine avec des tailles (surface d'échange avec l'air) différentes. Seul bémol : Attention a ce que le corps de chauffe soit toujours immergé sinon il chauffera et s'abimera.

Théoriquement cela se calcule mais est assez compliqué.

Le but de ce message était plus d'expliquer la démarche que de donner la solution, je ne la connais pas et elle n'est pas évidente à trouver. Désolé.:)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@Gouel69

Merci pour se complément d'informations.

La cartouche de chauffe (merci pour le nom d’ailleurs) sera en faite enroulé dans une mèche qui trempe dans la paraffine. Elle sera donc toujours en contact avec de la paraffine (fonctionnement de base du système d'origine).
Je pense que si je la trempe direct dans la paraffine sans qu'elle arrive par capillarité elle va "s’évaporer" complètement en peu de temps ou beaucoup plus rapidement. Mais comme le système d'origine fonctionne de manière fiable, je vais pas m'aventurer à faire des trucs qui risque de pas fonctionner ou d'être dangereux surtout.

Pour ce qui est de l'échange thermique. Sa possibilité de réglage à la demande m'intéresse pas à la limite. Plus çà fera de fumée plus çà me va puisque c'est pour imiter celle d'un tank de 39/45. Même si çà serait très intéressant de pouvoir le régler.

Je testerais avec une d'imprimante c'est les plus courante et peu cher en effet @orangivap. Je verrais ce que çà donne et en fonction sinon je limiterais le voltage d'entrée si vraiment çà chauffe trop la paraffine.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai testé avec une cartouche de chauffe d'imprimante 3D. Il faut au moins du 9V pour obtenir de la fumée avec la paraffine. En 7.2V rien du tout. Mais il faut 12V (branché sur une batterie de voiture pour le test) pour réellement obtenir assez de fumée.

Je vais donc tenté de trouver autre chose.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


×