Aller au contenu

Filament ABS

oscar2000

un recuit résoudrait il mon problème ?

Messages recommandés

avec ma nouvelle imprimante maxcore 300, je me suis imprimé une plaque de 25 x 27 cm2, 8 mm d'épaisseur.

il s'avère que après refroidissement de ma vitre et décollement de ma plaque, celle ci s'est bombée vers le haut, d'environ 3 mm.

est ce qu'un recuit au four permettrait de relâcher les tensions internes ? quelqu'un a t'il déjà expérimenté ? il faudrait que je m'oriente vers quelle température ? quelle durée ? dois je mettre un poids dessus pour l'aider à redevenir parfaitement plane ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

240 degrés pour l'abs

100 degrés pour le plateau

20 % de remplissage

ces paramètres influencent ils quelque chose sur la manière de récupérer ce bombé ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bien sur la quantité de matière est un élément important, ça détermine le temps à envisager pour que toute la pièce soit portée à une certaine température.

le plastique ne réagit pas du tout de la même manière que les métaux aux traitements thermiques, il faut que tu es conscience que rien absolument rien ne va garantir le résultat.

est ce que tu as les données techniques de ton filament ?

une photo de la pièce serait essentielle car suivant comment elle est faîtes ça peut changer beaucoup de choses.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

alors ma plaque fait 200 grammes, elle a une surface presque carrée de 25 x 27 cm2, elle fait 8 mm d'épaisseur. les 3 premières couches et les 3 dernières couches sont à 100 %, l'intérieur est à un remplissage de 20 %, des diagonales alternativement dans un sens puis dans l'autre. 11 heures de production, les températures déjà précisées.

pour l'instant, ce qui est garanti, c'est que ma pièce, elle part à la poubelle, sauf si j'arrive à la redresser.

mon filament, c'est de l'abs de 1,75 mm de chez filament abs.

je ne vois pas ce qu'une photo apporterait, quand je dis le mot "carré", je décris parfaitement sa forme

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bsr, le problème avec aussi peu de couche sup. et inf. c'est que la pièce peut se redresser comme se cintrer un peu + d'ailleurs c'est de la que vient ton problème. Il faut que dépasse 10 couches pour avoir une certaines tenue mécanique qui limite la rétractation

pour éviter cela, il va falloir brider ta pièce sur un support qui a une tenue supérieure à 100°C et réchauffer par palier en y allant petit à petit et en resserrant le bridage au fur et à mesure.

la photo aurait tout simplement permis de voir aussi comment elle a travaillée.

j'aurais été curieux de voir l'état de surface d'une telle pièce.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

tu as de l'expérience en ce domaine ? tu as déjà pratiqué ?

je ne pensais pas me contenter de réchauffer ma plaque à 100 degrés, spontanément tout seul dans mon coin, je l'aurais mis dans le four de la cuisine et j'aurais chauffé jusqu'à 160 ou 180 degrés (peut être pour un résultat désastreux ?)... donc c'est important pour moi de savoir si tu as déjà pratiqué une telle expérience.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

tu a imprimé a qu'elle température dans la logique des que la pièces arrive a une certaine épaisseur on évite d'avoir le plateau trop haut en température 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@oscar2000

Hello

As-tu finalement essayé ? Mes expérience en la matières se sont toutes soldées par des échecs plus ou moins importants
- poids dessus en sandwich entre 2 plaques de bois, aucun effet ou pièce écrasée (perte de plusieurs dixième)
- sans plaques ni poids, déformations supplémentaires
- bridage sur une plaque en utilisant des tasseaux  marques au niveau des tasseaux et déformations supplémentaires 

Après, ce n'est pas un truc que je fais souvent ou pour le plaisir, j'ai essayé 7 fois en tout ces 3 dernières années, peut etre qu'il y a un réglage optimal, temps, poids et température, mais je doute de pouvoir en trouver, ne serait-ce car mon four est vraiment classique et a une regulation assez sommaire je pense (je ne me suis pas amuser non plus à vérifier la stabilité de la température de mon four, je pourrais etre surpris.)

Pour moi, ce qui passe le mieux si je dois imprimer de grandes pièces plates en ABS (N.B., c'est pas 100 pourcent fiable) mais qui est vraiment très lourd à mettre en oeuvre avec mon matériel, c'est de laisser le plateau en marche à la fin de l'impression, eloigner la tete, couvrir la pièce (toujours sur le plateau), d'augmenter à 120 degrés le plateau,  et de baisser progressivement la température sur plusieurs heures... Autant dire que j'évite. Je suis passé au PETG, c'est mieux (pas parfait non plus). Je ne parle pas du warping pendant l'impression mais bien, si j'ai bien compris, comme toi des déformations lors du refroidissement.

Bref, si ça a marché pour toi, je serais intéressé par ton retour d'expérience.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 @DBC3D bonjour, essaye le HIPS quand tu as 5 minutes, cousin de l'ABS tu verras qu'il a moins de rétractation.

sur laquelle de tes imprimantes arrives tu à monter ton bed à 120°C ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour @nono30,

J'imprime souvent de l'HIPS, il y a moins de rétractation qu'avec l'ABS, mais ce n'est pas totalement sans rétractation non plus (du moins avec du zortrax z-hips et eSun). Ce qui me gène le plus, c'est l'aspect poreux des pièces obtenues. Je vais essayer l'ASA dès que j'aurai une nouvelle pièce à imprimer de grande taille (je ne me fais pas d'illusions pour autant).

J'arrive à 120°C avec la P3Steel et son élément de chauffe en silicone, il est de faible puissance, 350W sous 220V, taille de 400x400, mais passe au besoin de 20° à 120° en (à peu près) 7 minutes, je devrais pouvoir réduire ça en isolant thermiquement le dessous du plateau, mais je fuis toute augmentation de poids sur l'axe Y. Les 20 derniers degrés prennent à eux seuls près de la moitié du temps pour être atteints.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bonjour @DBC3D

Il y a 2 heures, DBC3D a dit :

Ce qui me gène le plus, c'est l'aspect poreux des pièces obtenues

alors il y a quelque chose qui cloche, le Hips me permet d'atteindre un état de surface extra bien mieux que tout les autres matériaux, le Hips c'est du polystyrène choc.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@nono30

Sans vouloir trop dévier de sujet dans ce thread qui n'est pas le mien, l'état de surface est très bon chez moi aussi avec l'hips: les surfaces sont nettes, les couches régulières. Le coté mat aide beaucoup dans ce sens, mais c'est justement lui qui pour moi donne cet aspect que j'ai qualifié de poreux, probablement de façon abusive. Ca n'enlève rien à ses qualités mais ça ne me plait pas pour des pièces visibles. J'ai le meme "problème" avec le PLA ou le nylon chargés en carbone, c'est très propre, superbe de régularité au niveau des couches, mais ce n'est en général pas ce que je recherche pour une pièce visible. Ca ne m'empêche pas de les utiliser mais je reste sur l'ABS pour certaines pièces, d'où mon intérêt pour le sujet initial.

Après, je n'ai utilisé que 2 marques pour l'HIPS, celui de Zortrax et celui de eSun, mais j'ai le même résultat avec les deux visuellement (et vue la différence de prix, dommage que j'ai des difficultés pour à présent trouver du eSun...). Ton HIPS a un aspect visuel proche de l'ABS ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

alors j'ai essayé en chauffant à 100 ou 110 degrés, en posant dessus 4 briques de lait à plat pour bien répartir le poids...

en gros, même échec que toi, quand je chauffe, c'est bien plan, dès que j'arrête la chauffe, baisse de la température "lente" en 1 heure, à nouveau cintré. j'essaierai peut être la baisse de température sur plusieurs heures, mais j'ai envie de tester une autre idée avant.

merci pour ces pistes de réflexion.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bsr, poser du poids dessus ne peut pas fonctionner, dans un message je parlais de bridage ce qui n'est pas la même chose et qui plus est vous faîtes une seule et même chauffe, ça ne peut absolument pas fonctionner. Une baisse de température sur 1 heure ça n'est pas assez lent.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

à quoi ressemblent tes brides ? j'ai lu qu'elles sont réglables en plus ?

il faudrait 2 chauffes également ? de quelle durée environ ? minutes ? heures ? un refroidissement intermédiaire ? quelle durée ? quelle température ? refroidissement final en combien d'heures ?

beaucoup de questions, donc beaucoup de paramètres. y compris des paramètres que je n'avais pas envisagés, donc le problème est plus complexe que ce que je pensais naïvement.

alors, je veux bien suivre tes conseils et faire un compte rendu du résultat, mais j'ai besoin de conseils chiffrés, par exemple "monter en température par palier de 10 degrés toutes les 15 minutes" parce que "il faut procéder par palier certainement pas en une seule chauffe" ne m'éclaire pas beaucoup.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bjr, c'est extrêmement long à mettre en oeuvre et c'est alternativement une chauffe pour détendre la pièce et un refroidissement le + lent possible et ça dépend vraiment de la répartition des volumes de la pièce et de sont état, vrillé sur un axe où sur plusieurs etc ...

excuse moi de ne pas t'éclairer + mais si j'avais demandé une photo ça n'est pas pour rien et comme je l'ai déjà écris que ça n'est pas une science exacte et il faut s'adapter à chaque étape en fonction du résultat de la précédente étape et au final on a dans la plupart des cas + vite fait de modifier la pièce et de la réimprimer où de réimprimer une partie de la pièce.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


×