Aller au contenu

Filament ABS

Messages recommandés

Bonsoir à tous,

Je me permet d'intervenir sur ce post en espérant que c'est le bon endroit pour le renseignement que je recherche, j'ai l'objectif d'acquérir une CR-10S mais je m’aperçois qu'elle n'est plus dispo sur GEARBEST apparemment plus fabriquée d'après eux. J'en ai trouvée sur AliExpress de la marque CREALITY 3D (donc officielle), mais je constate qu'il y'a d'autres marque comme ENDER. Ma question est la suivante : l’électronique à l’intérieur du boîtier de contrôle, les moteurs, l'extrudeur, sont ils les mêmes que la marque officielle, sur ces autres marques ? La qualité de l'imprimante est elle la même que la marque officielle CREALITY 3D ?

J'espère avoir été clair et précis dans ma question. Et merci pour les réponses que vous apporterez.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Modération :  @Sylvain0369 j'ai déplacé ton post pour une meilleure visibilité

Modifié (le) par pascal_lb

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 39 minutes, Sylvain0369 a dit :

Une Micro Delta Rework me tenterai bien aussi

Je n'ai jamais essayé de delta, mais pour apprendre l'impression 3D il est peut être préférable de commencer par une CR 10S, la prise en main est plus facile...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Vous parlez de commencer par une CR 10S, mais de toute façon quelle que soit l'imprimante, je ne pourrai pas en changer, question finance donc après réflexion, si je prends en compte le critère volume d'impression, autant opter pour une CR 10S pour un prix un peu moindre qu'une Micro Delta Rework...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oriente-toi vers une Tevo Tornado. C'est comme une CR-10S, à peu de choses près, mais avec un plateau en 220, ce qui est un gros plus, surtout s'il te prend un jour l'envie de fondre de l'ABS. Moins chère, et dispo sur GB.

Tu peux trouver un test sur la chaine YT de Tommy Desrocher. Au niveau mécanique, quand tu te seras familiarisé avec la machine, il sera temps d'envisager quelques améliorations, ça fait partie du jeu!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui, la TEVO me semble pas mal mais j'ai lu et vu qu'il y'avait des problèmes de "salmon skin" et qu'il fallait la modifier au niveau de l'électronique, ce n'est pas par fainéantise mais je n'ai pas envie de m'embarquer dans de la bidouille électronique, je ne suis pas assez calé pour cela. Donc je préfère rester sur une CR10S. De toute façon pour l'instant, pas encore les finances pour l'imprimante donc je verrai d'ici là.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sur le TEVO , il me semble que c'est juste un câble à rajouté pour mettre à la terre le plateau ( à vérifier ) rien de bien difficile ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Slt à tous,

Ce qui me gêne le plus c'est que le plateau est alimenté en 220V je crois, alors en cas de grosse impression, qui dure , qui dure, je pense qu'il est préférable de rester à côté pour ne pas mettre le feu à la maison :$

Christian

Modifié (le) par kick71

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Partant de ce principe, on ne peut pas non plus oublier une lampe allumée toute une nuit... Ni laisser branché un congélo. Voire même sa cafetière! Il n'y a en effet aucune différence fondamentale entre une cafetière et un plateau chauffant. Même tension, même principe, mêmes puissances...

Car finalement, un lit en 220, ce n'est qu'une résistance couplée à une sonde. Du fait que ça fonctionne dans une tension élevée - 220V, la résistance est 18.33 fois plus faible que si la tension était de 12V. Les câbles, même en 0.5², sont donc surdimensionnés par rapport à ceux qui sont utilisés sur un lit en 12V (pour mémoire, du 2.5²). Il n'y a aucun risque de chauffe, tant que la sonde est opérationnelle. Autrement dit, c'est exactement la même chose que pour du 12V, à ceci près que les câbles en 12V seront plus sollicités qu'en 220! Et qu'ils pourront chauffer, fondre, et provoquer des courts circuits. Le 220V est donc plus sécuritaire que le 12V, à condition que le montage soit fait dans les règles de l'art.

Et c'est là que le bât blesse: En 220, la terre n'est pas amenée par Tevo jusqu'au châssis de l'imprimante. Il est donc obligatoire de ramener un câble pour assurer cette protection.

En revanche, dans les deux cas, on est toujours mieux loti que sur certaines machines, puisque dans le cas de la CR-10 le lit est alimenté via un Mosfet, et dans le cas de la Tevo via un SSR alors que sur les bécanes un peu faites à l'arrache, la puissance passe par les pistes du circuit de la carte mère.

Conclusion, l'électricité, c'est pas de la magie, il y a juste des règles à respecter...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@rmlc460 il y a quand même une différence fondamentale, le mouvement mécanique du lit chauffant, ainsi que l'absence de protection thermique (bilame, fusible thermique ou klixon) présente sur tout moteur, chauffage, cafetière, friteuse, plaque induction etc...

Si on s'en tient au mouvement mécanique du lit chauffage, celui-ci fatigue les câbles, et deux cas de figures se présentent :

  • Les gaines des fils s'ouvrent et provoquent un court-circuit, peu probable, mais possible avec l'utilisation de gaines "spirale" qui viennent entailler l'isolant, vécu sur le câble du lit chauffant de ma prusa (l'entaillage, pas le court-circuit).
  • Les brins à l'intérieur du câble se cassent un à un. Cause la plus courante de panne, vécu également sur la CTN de la tête de ma prusa, mais tout le monde à connu ça un jour sur le jack d'une prise casque. Sauf qu'ici cela provoque un échauffement car la section diminue petit à petit, et là est le risque d'incendie. Certes, le risque est présent en 12V, surtout avec le fort courant. Sauf qu'en 12V, l'emballement thermique est beaucoup plus rapide, et le câble fond plus vite, et donc moins de risque d'enflammer l'isolant. De plus, la limite sera l'alimentation qui ne pourra pas débiter plus de 300 ou 400W, et en 230V, la limite sera le disjoncteur au bout de ta prise de courant qui laissera passer 3 ou 4kW avant de déclencher.

Et enfin, il y a le cas intermédiaire, qui correspond aux cas d'électrisation et d'électrocution de personnes qui ont utilisé des chargeurs de téléphone chinois bas de gamme. C'est l'apparition d'un défaut d'isolement. Si un tel défaut apparaissait, alors le courant qui vous traverse le corps fuiterait vers la terre la plus proche, probablement le sol, en passant de votre main à vos pieds en faisant escale par votre cœur, et déclencherait ainsi la protection différentielle de votre habitation (à minima le disjoncteur diff EDF 500mA si vous n'êtes pas équipé de diff 20/30mA sur votre tableau électrique, mais dans ce cas vous êtes probablement mort). Exemple, si le silicone d'un patch 230V vient à se percer (vieillissement, craquelure,...), le fil chauffant vient directement en contact avec la plaque d'alu sur laquelle il est collé. Ce qui nous donne une phase en contact direct avec le plateau, si on touche, on risque l'arrêt cardiaque.

L'électricité ce sont effectivement des règles à respecter comme le dit bien @rmlc460, si vraiment vous vous lancez là-dedans, sachez que l'isolation de classe 0 (simple isolation, comme du silicone ou du kapton sur un patch chauffant), est simplement interdite en Europe. A minima c'est classe I qui oblige la mise à la terre de toute partie métallique.

C'était mon quart-d'heure prévention. ¬¬

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est bien pour ça que j'ai expliqué dans divers posts, dont celui-ci, une procédure ainsi que les tenants et les aboutissants... Pour moi, qui ai la prétention de maîtriser, quand je m'exprime devant un auditoire public, c'est ceintures et bretelles. Mon bed en 220, non seulement il est mis à la terre, et ma maison est protégée par plusieurs 30mA, mais en plus, je suis en train de me creuser la tête pour coller dessous des sécurités NC calibrées à 135° klixon.jpg.8a8ca9fc9f9a8d0ec960c1499c1a8b69.jpg(des klixon, que ça s'appelle!).

Mais je n'avais pas tout envisagé: je ne sais pas comment m'y prendre pour les sécuriser, car ces petites bêtes ne sont pas suffisamment isolées...  et c'est du 220 qui va passer à travers. Je planche grave!!!

Mais bon, ceci dit, faudrait pas non plus croire que le 12V est sans danger... Le jour ou j'ai accroché la sortie du bed d'origine de la CR-10 avec des colliers Rilsan, la gaine s'est mise à fondre, tout de même...

Mais comme l'éducation des masses n'est pas idéale, on aura avancé que quand on sera passé de la magie à la science... Déjà, la différence entre du continu et de l'alternatif, c'est juste un truc incompréhensible pour 80% de la population, faire comprendre que sans fusible, ce sont les câbles qui remplissent ce rôle, c'est compliqué...

Mais après, faut pas se méprendre, hein: c'est pas pour autant que je prends les gens pour des idiots... C'est que c'est pas toujours facile de tout expliquer, surtout par écrit. C'est un boulot...

Modifié (le) par rmlc460

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je n'étais pas en train de dénigrer tes propos, loin de moi cette idée.
J'apportais seulement des précisions, mon grain de sel.
Et restant HS, j'ai déjà vu quelqu'un tenter de réparer un casque audio arraché en faisant un nœud sur le câble. J'ai déjà vu aussi, dans le domaine professionnel, des gens remplacer un fusible par un clou, dans un multimètre et pas dans tableau électrique heureusement.

Pour revenir au sujet initial, ayant une CR-10 et une MK2, certes la CR-10 donne de bons résultats et est plus accessible côté budget, mais je ne la trouve pas adaptée pour un débutant total.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hihi!! T'inquiète, tu ne me connais pas! Autant je pratique l'ironie (quelquefois mal comprise), autant je suis hermétique  aux moqueries!! Je ne sais pas me vexer! Ne t'excuses jamais, tout ça ne sont que des mots qu'on échange, avec le recul indispensable, et toujours un petit sourire aux lèvres! J'aime être saignant, mais j'ai horreur de la méchanceté. Donc, forcément, je m'applique à moi-même ces préceptes. Et pour info, des clous dans des tableaux d'abonné, j'en ai vu une fois, pour de vrai! et encore plus souvent du papier d'alu autour des fusibles cramés... Remarque, fallait voir le reste de la baraque... Et ça se paie des portails automatiques, ces gens-là!!! Sans parles des rallonges avec des très vieux dominos tout pourris pour alimenter le congélo. On s'étonne que les pompiers n'arrivent jamais assez vite, après ça...

Mais je ne suis pas du tout d'accord avec ton affirmation: pour un débutant, la CR-10 est tout ce qu'il y a de plus convenable. Elle permet de faire ses classes, d'apprendre, avec des résultats suffisants pour qui veut bien acquérir quelques notions très accessibles de mécanique et d'électricité. Franchement, quand on s'est formé sur une Discovery, on voit la différence très vite! Mais bon, ce n'est que ma toute petite expérience, pas du tout pro... Je pars du principe que fondre du plastique, ce n'est pas une activité pour celui qui pense que la vie est simple, et qui ne veut ou ne sait pas mettre les mains dans le cambouis. Il faut de la réflexion, de la curiosité, et tout de même quelques connaissances dans une très grande variété de domaines. Et en plus, il faut de l'outillage. Le truc soi-disant sans soucis, ça n'existe pas encore dans ce domaine, du moins à ce prix. Du coup, en même temps, c'est très formateur...

J'aimerais bien connaître le nombre de machines vendues, et abandonnées au bout de quelques mois dans le coin d'un bureau...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je parlais précisément de ce dernier point. Un débutant qui rêve d'imprimer des objets en 3D peut vite être rebuté d'une machine difficile à régler, ou sur laquelle on passe autant de temps à la régler qu'à s'en servir. Ou qu'on recommence 3 fois un print car la première couche n'est pas nickel. C'est ce qui donne des machines au placard.
J'ai fait mes classes sur une DE200, formidable machine à apprendre, mais très vite on passe à une machine qui marche. (ma femme peut vous confirmer qu'elle ne m'entend plus râler "grrr ça veut pas coller", ou "attend moi pour manger, je dois recommencer et surveiller les deux premières couches"). Maintenant je n'ai plus peur de lancer des pièces par 5 à chaque coins du plateau.
Quand j'ai monté la CR-10, c'est passé comme une lettre à la poste, en réglant tout de même 2-3 soucis mécanique (coupleur, écrou, micro-switch). Pour le réglage, idem grâce à l'expérience passée. Sans cette expérience, un débutant peut y passer la journée.
Après ça reste une très bonne machine quand même.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour tous ces retours, techniques, et sur du vécus.

Je voulais partir sur une cr10 également en remplacement de ma Neva de chez dagoma.

Entièrement d'accord sur le fait qu'il faut titiller sa curiosité, et mettre les mains dans le camboui afin de trouver des solutions et/ou précisions dans les réglages, sinon le tout cuit et l'automatique c'est pas intéressant, comme pour la photo sauf au début.

Ayant cherché sur le net pour l'achat d'une cr-10 ou évolution cr-10s, j'ai du mal à trouver de la dispo, et j'hésite sur des sites marchand non référencé dans les forums de 3d !

Bon week end à tous. 

Christian

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour à tous,

Est-ce dans la fourchette le prix de la cr10 ( lien ci-dessous ) ? 

Trouvé ici CR10

Connais pas du tout la provenance, et si quelqu'un connais une adresse pour cmder cr10 je suis preneur !

Merci à vous

Christian

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


×