Aller au contenu

Filament ABS

Duriel

UM2 retour d'experience les + les -

Recommended Posts

Bonjour

J'ai une UM2 depuis 1 an qui affiche 2500h d'impression au compteur. J'ai imprimé différent type de consommable, PLA, ABS mais aussi des exotiques; alliage, bois, métaux, carbone... (marques utilisées, colorfabb, esun, dutch, formfutura, tglasse et proto-pasta). J'utilise cette imprimante essentiellement pour des impressions "domestique" et parfois aussi pour mon travail j'ai choisi cette imprimante pour sa polyvalence et sa communauté m'avait rassuré sur sa fiabilité.

Je n'ai pas de comparaison a faire avec d'autres imprimantes, je ne possède que celle-ci pour l'instant, mais j'ai vu fonctionner d'autre imprimantes 3D. Ce retour n'est basé que sur mon expérience et les compléments d'info sont les bienvenue.

maxresdefault.thumb.jpg.896604d574d7d5ab

les points faibles:

Le prix, l'utimaker2 n'est pas a la portée de toutes les bourses entre 1500 et 3000 € selon le volume d'impression et sans plateau chauffant pour la moins cher.

Cette imprimante n'est pas complétement fermée pour l'impression de l'ABS c'est pas top, ceci dit avec les nouveaux filaments qui sortent + le PLA et tous les alliages il y a largement de quoi faire et sur des petits volumes l'ABS passe très bien.

Il est quasiment impossible d'imprimer du flexible sans modifier l'extrudeur de la machine.

Bien que je n'en ai pas l'utilité le projet de la double extrusion a été abandonner début 2015.

L'UM2 a son talon d’Achille c'est son Teflon, c'est une petite pièce en teflon qui permet d'isoler le bloc buse de son support. Si on monte en température il finit par s'abimer, donc il faut le changer tout les 3 à 6 mois selon la fréquence d'utilisation (un teflon de rechange est quand même fourni avec la machine).

La température d'extrusion est limité a 260° max. c'est très bien mais un peu juste pour certain type de filament.

La prise en main; finalement la prise en main de cette imprimante ce fait facilement mais si l'on veut imprimer des formes complexes ou/et avec des filament spéciaux il faudra trouver les bon paramètres (la communauté peut aider).

 

Les points forts:

Sa polyvalence, pas de consommable propriétaire et imprime quasiment tout les filaments.

Sa fiabilité, vous pouvez lancer des impressions très longue en toute quiétude (72 heures est le max que j'ai fait)

Grand volume d'impression.

Son évolution, tout les ans Ultimaker apporte de nouvelles modifications majeurs sur leurs machines et ça c'est cool.

La possibilité de changer les buses (0.25; 0.4; 0.6; 0.8)  + buses acier pour les filaments abrasifs.

Sa précision (20 micron) et sa vitesse d'impression (300 mm/s), pour moi ces chiffres sont un peu sur-vendu car en dessous de 50 microns sur l'axe Z  il n'y a pas beaucoup d’intérêt et personne n’imprime a 300 mm/s, ceci dit une imprimante qui peut atteindre cette vitesse sera parfaitement a l’aise de 80 a 100 mm/s la ou d'autres seront au taquet.

Sa communauté très active.

Il y a quelques mois j'aurai mis le SAV dans les points faibles car les pièces de rechange étaient parfois longues a recevoir (jusqu’à 15 jours d'attente) mais finalement ultimaker a mis en place en France un support technique.

Il semblerait qu'Ultimaker  est une certaine éthique sur le choix de ses revendeurs, il y a donc peut de chance que cette machine se retrouve au rayon de la grande surface du coin ou sur les sites d’électro ménagé.

 

En conclusion:

Ultimaker n'est pas L'imprimante 3D parfaite 0 défaut (l'imprimante 0 défaut je la cherche toujours) mais une excellente imprimante qui m'a donnait satisfaction. Elle convient très bien pour une utilisation personnel ou professionnel (dans cette technologie). Une prise en main est nécessaire si l'on veut exploiter son potentiel. Le logiciel Cura est gratuit et très bien fait mais il peut encore être amélioré.

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le problème avec le filament flexible sur l'utimaker est très bien expliqué ici et des solutions existes. 

Mais la nouvelle génération 2016 des Ultimaker 2+ est équipée d'un extrudeur qui résout en grande parti le problème.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


×