Aller au contenu

Filament ABS

bdevis

Vos usage de vos imprimantes SLA/DLP

Messages recommandés

Vu que je m'intéresse de (très) près à cette imprimante, combien de temps faut-il pour imprimer cette très belle figurine? Peux tu en mettre plusieurs à la fois? comme tu imprimes à l'horizontale (incliné en fait) j'imagien que ça doit aller assez vite?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 15 heures, cervusint a dit :

En théorie, on n'a pas le droit de les imprimer en 3D, sauf licence particulière (jamais attribuée ou presque à ce jour)

 

...mais soyons fou 😉 . Comment exportes tu la figurine? en obj puis en stl? avec quels softs?

bonjour ,

en théorie on a le droit de rien imprimer ,étant donné que tout est sous copyright.

c'est bien le problème de fond de ces imprimantes

toutefois si c'est à but personnel ,cela est toléré .

je ne compte pas en faire un commerce .

pour le  process : daz   , zbrush , meshmixer , netfabb. et slicer avec en prime  beaucoup de temps passé ......

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
youtube drone débutant

Belle impression 😉 

Il serait néanmoins judicieux de prendre la photo à proximité d'un objet usuel (une pièce d1 euro etc...) et/ou de donner la taille réelle.

Merci quand même pour le post !

PS: quelle résine utilises tu?

Modifié (le) par cervusint

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bonjour

j'utilise la monocure rapid  grise . mais elle a une très forte odeur désagréable

la taille est de 19 cm ( 11 pièces )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hum... tout ce que je vois sur ce post me plaît beaucoup ! 😍

Bon... perso... cela fera bientôt 1 mois maintenant que j'ai ma LD001, et le nombre d'impression faite avec est de : 0 !
Oui... je ne l'ai pas encore utilisé a proprement parlé.
J'attend d'avoir tout le matériel nécessaire avant de me lancer réellement (le matériel commence seulement à m'être livré au compte goutte).

En lisant ce post, j'apprend beaucoup de choses qui me seront utile.
Vous confirmez ce que j'ai vu dans des vidéos : Plus la résine est de couleur claire, moins il faut de temps d'exposition.
De ce côté là, au vue de cela, j'ai passé commande pour de la résine Wanhao "Rouge Translucide" et "Jaune", à 11 et 13€ les 250ml (fin de stock), je pense avoir fait une affaire.
Pour tester l'imprimante... pas besoin de grosses quantités dans un premier temps.

Je voulais imprimer avec de la résine noire. Mais on me l'a déconseillé si je débutait, car le temps d'exposition est très long et varie légèrement en fonction de la marque et de la qualité de la résine. Je pense alors m'orienter sur de la résine translucide neutre (ou cristal selon les dénominations)... et si besoin est : Je peindrais la pièce ou la plongerais dans de la résine noire, que je laisserais sécher après.

Pour le séchage de la pièce (post traitement impression) :
J'ai vu lampes à UV" faite de ruban led et d'une caisse fabriqué avec une fdm... qui sont pas mal.
Mais j'ai aussi vu dans des vidéos sur Youtube que la puissance (Watt) de la lampe à UV pour le sèchage joue sur le temps de sèchage.
J'ai vu quelques Youtubeurs utilisés ce modèle de lampe... et le modèle de 72W a des retours positifs, et au vue du prix, ni une ni 2, je l'ai déjà commandée.

L'impression de "figurines" :
Ce n'est un secret pour personne, je loue mes services et mes imprimantes pour la fabrication de pièce en tout genre.
On m'a sollicité pour fabriquer des figurines... et pas moins de 50 figurines de 6cm de haut... pour 5€ par figurine (Marvel, DC Comics, Disney).
J'ai REFUSE ! Ne voulant pas de problèmes avec des ayants-droits, c'est plus prudent et plus respectueux envers nos amis chinois, japonais et américains.
Ceci dit... je vois fleurir sur les réseaux sociaux des figurines de Fortnite & PUBG... imprimés en 3D... jusqu'à 15€ la figurine... je me laisserais bien tenté... mais je ne sait pas si le gars en vend beaucoup.
Si je viens à fabriquer des figurines, cela sera pour mon usage personnel, je pense dans un premier temps.

Et puis... j'ai acheté ma LD001 pour imprimer de petites pièces mécaniques, impossible à réaliser sur ma CR-10.
Il faudra donc que prochainement je me décide de passer à la pratique.

Je m'abonne au post... et j'accepte volontier tout les conseils (envoyer les en mp pour ne pas polluer ce post).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 11/07/2018 at 18:59, bdevis a dit :

Ensuite c'est direction la cabanne à UV trouver super pas cher 11€... Il faut avouer que les sites se gavent un peu de ce coté là. Et pour les UV je laisse environ 1h au minimum.

je reviens sur le début du sujet car je suis étonné qu'on fasse un "post-UV" sur une pièce fabriquée par stéréolithographie. Je ne connais pas ces imprimantes ni les matériaux utilisés mais j'ai enseigné la photopolymérisation pendant 20 ans à l'Université et, à mon avis, une fois la pièce terminée, ça ne sert à rien de l'exposer à plus d'UV, vu que ce rayonnement ne pénètre pas la surface de la pièce sur plus de quelques nanomètres, même si elle est transparente. Ce que je ferai par contre, c'est mettre la pièce dans un four et la chauffer à 100°C environ pendant un temps suffisant pour que la température soit atteinte au coeur de la pièce, ce qui doit prendre un certain temps 🙂 . A mon avis, on peut faire ce post traitement tout de suite ou plus tard, mais pas trop quand même.

J'ai vu traîner le mot acrylique, donc je supposerais que le polymère soit du méthacrylate de méthyle et dans ce cas, je confirme 100°C comme température de recuit vu qu'il fond à 130-140°C et que sa température de transition vitreuse (enfin de celui que ton imprimante fabrique) doit être de l'ordre de 40°C.

En effet les catalyseurs de photopolymérisation sont également sensibles à la température (en fait c'est le même phénomène qui explique leur activité aux UV et à la température mais expliquer pourquoi, c'est un cours de licence de chimie 🙂 ). La différence c'est que la température pénètre une pièce en plastique contrairement aux rayonnement UV. Une autre solution serait d'utiliser des rayons X, qui eux sont pénétrants, mais je ne conseille pas vraiment 🙂 .

Modifié (le) par Philippe Chaumont

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 14/02/2019 at 18:42, Philippe Chaumont a dit :

je reviens sur le début du sujet car je suis étonné qu'on fasse un "post-UV" sur une pièce fabriquée par stéréolithographie. Je ne connais pas ces imprimantes ni les matériaux utilisés mais j'ai enseigné la photopolymérisation pendant 20 ans à l'Université et, à mon avis, une fois la pièce terminée, ça ne sert à rien de l'exposer à plus d'UV, vu que ce rayonnement ne pénètre pas la surface de la pièce sur plus de quelques nanomètres, même si elle est transparente. Ce que je ferai par contre, c'est mettre la pièce dans un four et la chauffer à 100°C environ pendant un temps suffisant pour que la température soit atteinte au coeur de la pièce, ce qui doit prendre un certain temps 🙂 . A mon avis, on peut faire ce post traitement tout de suite ou plus tard, mais pas trop quand même.

J'ai vu traîner le mot acrylique, donc je supposerais que le polymère soit du méthacrylate de méthyle et dans ce cas, je confirme 100°C comme température de recuit vu qu'il fond à 130-140°C et que sa température de transition vitreuse (enfin de celui que ton imprimante fabrique) doit être de l'ordre de 40°C.

En effet les catalyseurs de photopolymérisation sont également sensibles à la température (en fait c'est le même phénomène qui explique leur activité aux UV et à la température mais expliquer pourquoi, c'est un cours de licence de chimie 🙂 ). La différence c'est que la température pénètre une pièce en plastique contrairement aux rayonnement UV. Une autre solution serait d'utiliser des rayons X, qui eux sont pénétrants, mais je ne conseille pas vraiment 🙂 .

je te remercie pour ces informations ,et je ne remets pas en cause tes compétences

mais comment expliques tu la polymérisation possible de couche de 100 micron si les uv ne pénètrent que de quelques nanomètres ?

de même pour les composites dentaires 'qui sont du méthacrylate de méthyle peuvent être polymérisés sur 4 mm grâce a des lampes uv?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, @pascal@91 a dit :

mais comment expliques tu la polymérisation possible de couche de 100 micron si les uv ne pénètrent que de quelques nanomètres ?

ooops 🙂 on est tellement traumatisés en chimie avec les nanoparticules (quand on voit qu'on en met dans les bonbons et que nous, quand on veut en utiliser dans nos recherches, on doit remplir une tonne de paperasse...).

Bref tu as évidemment raison, c'est micromètre ou même millimètre dans certains cas favorables et pas nanomètre que j'aurai du écrire, mea culpa.

En ce qui concerne les composites dentaires, sur lesquels j'ai d'ailleurs travaillé, la pose s'effectue couche par couche pour tenir compte de ce phénomène de faible pénétration, sans compter que le méthacrylate est en fait chargé avec de la silice qui est totalement opaque aux UV. Il est un fait que l'épaisseur des couches est donc le facteur crucial pour assurer une bonne polymérisation d'autant plus qu'on utilise des rayonnements plus bleus qu'ultra-violets afin de ne pas risquer de léser la chair dans la cavité buccale. 4 mm ça me semble beaucoup comme épaisseur pour une polymérisation efficace du dessous de la couche mais je ne connais pas les dernières formulations utilisées pour ces ciments dentaires, mes travaux ayant déjà plus de 15 ans...

Bref, on ne se relit jamais assez, ce qui venant de quelqu'un qui affirme détenir la vérité scientifique comme moi est une bonne leçon de modestie 🙂   

Modifié (le) par Philippe Chaumont

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • Sur cette page :   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×