Aller au contenu

Filament ABS

Gizmil

Filament qui ne tient pas sur le lit + oozing

Messages recommandés

Hello, tout le monde !

Me revoilà pour de nouvelles péripéties ! Pour ceux qui auraient suivi les précédentes, sachez que j'ai enfin pu monter une nouvelle hotend + un ventilo sur ma machine. Ca m'a permis de constater que le problème de discontinuité d'écoulement du plastique que j'avais dans mes impressions ne venait pas de la tête d'impression mais bien de mon extrudeur. J'ai finalement changé la roue dentée de celui-ci et tout est rentré dans l'ordre.

Tout ou presque ! Ben oui parce que vu que j'ai un karma de m..., en ce moment, ça ne pouvait pas aller si facilement ! 😁🙄

En fait, juste après avoir changé tout ça, j'essaye d'imprimer une pièce en PLA (de chez Grossiste 3D) et elle s'est imprimée impeccablement !!! Là, j'étais assez supris mais aussi tout content parce que depuis que j'ai ma CR10, je ne l'avais jamais vu sortir une aussi belle pièce. Ensuite, je me dis : qu'est-ce que je vais bien pouvoir imprimer ? Comme j'avais deux pièces à imprimer en PETG (tjrs avec du PETG de Grossiste 3D), je me dis que je vais changer de bobine et me lancer. Et là, paf, l'enthousiasme est retombé d'un coup !

Oui parce qu'autant je sais que ma machine fonctionne, autant là, ça ne ressemblait plus à rien. Bref, c'est un problème de maintient du plastique sur le lit et de oozing. Et ce n'est pas la première fois que je rencontre ce problème sur ma machine. Mes impressions ne veulent absolument pas tenir (c'est très très dur), que j'essaye la laque ou la colle. Bon, avec la colle, ça tient un peu mieux mais le oozing fait que l'impression foire quand même. Je pense que les deux problèmes (oozing et mauvais maintien) sont liés. En fait, ce que je vois à l'impression, c'est que le filament se décolle directement derrière la buse ! Il se soulève derrière elle au fur et à mesure qu'elle bouge ! 😨

J'ai essayé de modifier la rétraction, température, refroidissement... rien n'y fait !

En terme de température, je suis passé par toute les températures qui me semblaient logiques : 190-195-200-205-210-220-235. Je n'ai pas été au delà parce que je sais qu'en principe, éviter le oozing passe par un refroidissement et non un réchauffement de température d'impression. Mais sur ma bobine, il est indiqué 220-260°.

Pour la rétraction, je suis juste passé de 5mm à 8mm. Bon, ça n'a rien changé. D'ailleurs, le oozing survient avant même la première rétraction, dès que la buse entre en activité.

Pour le refroidissement, j'ai tenté de mettre le ventilo à 50%, 10% puis 0%. Ca n'a strictement rien changé.

Bref, là, je m'épuise et sature à force de tests. Quelqu'un aurait une idée pour moi ?

Modifié (le) par Gizmil

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Loin d'être un expert, donc comme j'entrave pas encore toute les subtilités de la bête je fait

MODE BOURRIN ON :

-Réglage de la buse vraiment, vraiment très bas. Le papier est bien pincé

-vitesse de 1ère couche divisé par 3 genre 20 mm/s 

-jupe avec 5 ou 6 tours sa laisse le temps de voir si y'a fusion ou pas

-remplissage 1ère couche en ligne et pas centrifuge (me demande pas pourquoi  ça colle mieux de cette façon pour moi) 

MODE BOURRIN OFF :

La 1ère couche est moche mais pour l'instant sa accroche tous (je fou du scotch fournis avec la CR parfois en plus ).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hello, Pyriame !

Merci pour ton aide ! Oui, j'ai oublié de le préciser mais j'ai aussi testé tout ça : plusieurs hauteurs de plateau par rapport à la buse, en faisant faire des 12èmes de tours aux roues de réglage sous le plateau; la vitesse jusqu'à 10mm/s et j'ai utilisé jupe et bordure. Ca n'a rien changé. Enfin, si, avec la bordure, ça tient juste un peu tant qu'il s'agit pour la machine de tracer des cercles mais dès que ça devient un peu plus complexe, ça part en live. Et le oozing fout, lui aussi, l'impression en l'air. Donc c'est peut-être plus un problème de oozing que de maintient sur le plateau mais le maintient sur le plateau est néanmoins foireux.

Alors, pour le mode de remplissage, par rapport à ma pièce, je pense que ça n'a pas d'importance car je n'ai pratiquement pas de remplissage sur la première couche, c'est tout en paroi. mais merci pour l'idée, c'était pas bête !

EDIT : je viens de tenter l'adhésif, c'est pareil !
 

Modifié (le) par Gizmil

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

*soupir*

@Gizmil... as-tu simplement pris le temps de lire les infos données par Grossiste3D ?

Je te donne les infos... pour que tu les ai :

Citation

 

PETG a une température de fusion plus élevée en raison de la haute résistance de sorte que nous recommandons des températures de l'imprimante autour de 230 à 260 ° C.

  • Précision : ± 0.05mm
  • Température d'impression : 230- 260°C
  • Temperature du lit chauffant : 50°C à 90°C
  • Vitesse d impression : 40 mm/s à 80 mm/s

 

Donc la buse pour imprimer... doit être entre 230 et 260°C
Le BED, lui, doit être entre 50° et 90°C
La vitesse entre 40 et 80 mm/s

Je suis passé depuis peu au PETG noir de chez Grossiste3d... et après un petit temps d'adaptation... au bout de 3-4 impressions j'ai sorti ma première pièce avec succès.
Et voici les paramètres que j'utilise :

Température d'impression : 255°C
Lit chauffant à : 80°C (mais j'ai un caisson et surtout faut pas que j'ouvre la porte à la première couche)
Vitesse d'impression : 50 mm/s (je suis à 30 mm/s sur la première couche... au de là... cela se décolle direct... et surtout ne pas ouvrir la porte à la 1ère couche)
Refroidissement : 0% (à la couche initiale) - 60% (à la 2e couche) > mais j'ai la tête E3DV6... et j'ai appris à mes dépend qu'il faut pas dépasser les 70% de vitesse de ventilo (qui sont bcp plus puissant que la turbine d'orgine).

Et il est impératif que la 1ère couche soit bien écrasé !

Donc pour moi... tu n'est pas encore assez chaud à la température d'impression.

Modifié (le) par Bosco2509
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci, Bosco ! Concernant les paramètres du fournisseur, je les connais, j'avais été les voir et j'ai même créé un profil basé sur le PETG générique de Cura en y ajoutant les paramètres de Grossiste 3D.

Non, je crois que soit, effectivement, je ne suis pas assez haut en température, c'est possible (mais vu le oozing dès des températures plus basses, je n'y croyais pas), soit j'ai un souci plus orienté hardware, genre le flux d'air de mon ventilateur de radiateur qui serait dévié de manière inadéquate. Là, je lance une impression avec tes paramètres, on va bien voir ! 😉

Y a juste la vitesse d'impression de la première couche, je la laisse à 20mm/s parce que 30 mm/s me paraît déjà beaucoup. Je vais voir ce que ça donne.

Modifié (le) par Gizmil

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Perso, je fais pas mal de PETG, mais j’ai une bobine qui refuse systématiquement de bien imprimer (oozing, et sous extrusion) alors que les autres c’est Nickel!!!! Elle vient de ISA3d...

J’imprime à 235...

va comprendre!

Bon, et l’expérience aidant, on cherche aussi des fois des solutions compliquées... et on oublie d’ouvrir les yeux!

Je ne sortais plus rien de bon sauf en flex, ou c’était juste acceptable, et je remettait tout en cause... en fait, j’imprimais en gruyère... 

Au final, c’etait juste la roue de l’extrudeur qui s’était décalée et qui n’extrudait que quand les vis entrainaient le filament... mais en flex, avec le comportement à l’écrasement, c’était presque Ok...

Ca me fait penser au fait que quand on recrute un pilote de ligne, on s’assure qu’il n’est pas du type à essayer de comprendre ce qui se produit, mais qu’il deroulera avant tout les procedures et check lists!

Bref... regardons le simple avant de chercher loin!

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 1 minute, volavoile a dit :

Ca me fait penser au fait que quand on recrute un pilote de ligne, on s’assure qu’il n’est pas du type à essayer de comprendre ce qui se produit, mais qu’il deroulera avant tout les procedures et check lists!

Ce qui est en effet une aberration la plus totale qui abouti à des conneries monumentales quand la check list non comprise est appliquée 'de travers'

 

Et pour raccrocher au sujet, oui, il faut souvent expérimenter, observer, comprendre et analyser quand ça fonctionne pas.
J'ai une bobine de PLA translucide qui me faisait 'n'importe quoi'... après 2 ou 3h dans un four à 40°, et en montant à 230°, j'ai des impressions toute à fait convenables 😄

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour l’aviation, il y a bien plus de mort liés au fait que les procédures n’ont pas été appliquée que de vies sauvées par l’héroisme du polote qui a pris une décision hors norme... l’avion dans le Hudson est une des très rares exceptions!

Mais il y a un paramètre temps et stress auquel nous ne sommes pas soumis! Et nous, on s’ennuierait sans défis!

Mes pbs en PETG étaient aussi en translucide.. tiens!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai également le problème d'oozing en PETG translucide. Pour l'instant je n'ai fait que quelques essais, je n'ai pas encore cherché à régler le problème. Par contre, je n'ai pas de problème d'adhérence, mais j'ai vérifier la hauteur du plateau avant d'imprimer.

Modifié (le) par JL76

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bosco, ça marche bien mieux avec tes paramètres alors merci, c'est cool !! En fait, ça rend une impression brillante mais ça tient beaucoup mieux sur le lit ! Bon, j'ai tjrs du oozing mais il est beaucoup plus fin alors ça passe.

Je crois que, dans l'avenir, il faudra que je m'offre un lit spécial genre buildtak pour ce genre de cas de figure !

Volavoile, merci pour tes indications et je suis d'accord avec toi, il faut parfois stopper un travail sur lequel on bloque pour y revenir plus tard. On est alors frappé par un éclair de lucidité ! 😁

Je suis infographiste et en graphisme, c'est pareil, on peut parfois passer du temps sur une compo en sentant que quelque chose cloche mais sans pouvoir mettre le doigt dessus. On revient sur son travail le lendemain et ça nous saute aux yeux ! A force de chercher la petite bête, on ne voit plus l'ensemble, notre cerveau est trop axé sur les détails ou sur certains détails en particulier !

Modifié (le) par Gizmil
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 8 heures, Gizmil a dit :

Bosco, merci ! Ca marche mieux avec tes paramètres !! En fait, ça rend une impression brillante mais avec un filament plus chaud, ça tient beaucoup mieux sur le lit ! Bon, j'ai tjrs du oozing mais il est beaucoup plus fin alors ça passe.

Tant mieux si cela imprime déjà mieux.
Pour le soucis de Oozing... tu peut essayer en réduisant un tout petit peu le débit... genre 95% au lieu de 100%... et voir ce que cela donne.

Le problème de l'impression 3D, c'est que ce n'est pas une science exacte.
D'un filament à un autre filament, d'une marque à une autre marque, d'une couleur à une autre couleur, d'un type de filament à un autre type de filament... les paramètres peuvent différer de beaucoup. Et il faut parfois aller essayer dans les paramètres les plus extrèmes pour trouver la solution.

Même si le OOZING se résoud généralement en réduisant la température d'impression et baisser le débit... cela vaut pour du PLA... et encore pas tout les PLA.
Sur le PETG... le oozing est a peut être pour source du problème un autre paramètre.
Peut être que la solution est l'inverse du PLA : Augmenter la température d'impression, mais baisser le débit.
Enfin... c'est une piste à explorer...

Edit :

Après quelques recherches, les meilleurs paramètres pour éviter le oozing et les problèmes d'accroche au plateau avec du PETG sont :

  • Bed a 75°C
  • Buse à 240°C
  • Surtout pas de ventilation sur les 10 première couches, et seulement 25% après maximum pendant tout le reste de l'impression
  • Vitesse pas plus de 45mm/s... à 50mm/s risque de décrochage.
Modifié (le) par Bosco2509

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir,

En même temps le PETG est connu pour filer plus que le PLA. Mes réglages sont les suivants :

  • T° buse : 240°C
  • T° plateau : 55°C
  • V impression : 40mm/s
  • V impression 1ère couche : 20mm/s
  • Refroidissement : 0 à 40% (tête vanilla)

Si j’imprime plus rapidement, de la matière s'accumule sur la buse et finie par former une boule. Celle-ci, a partir d'un certain diamètre, se détache de la buse et colle à la pièce, se refroidie et durcie. Là où elle à décidé de nicher est forcément en plein sur une future trajectoire de la buse. Le drame arrive quelques instants après ...

J'ai également effectué différents tests de température. A 210°C, les pièces sont cassantes et l'effet sur le filage est marginal.

J'ai deux marques différentes. L'une c'est une chatte à strophe (ce fil est aussi translucide) l'autre est bien mieux (et mate).

Concernant le cohésion de la première couche avec le plateau, je n'ai jamais trop rencontré de soucis. J'utilise la plaque de verre déformée, livrée avec l’imprimante sur laquelle je met du scotch, luis aussi, livré avec l'imprimante. Le plateau est réglé avec la technique de la feuille de papier.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • Sur cette page :   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×