Aller au contenu

Filament ABS

pyriame

[Analyse] planéité d'un Bed

Messages recommandés

bonjour,

J'ai voulu faire une analyse de mon bed que je trouvais particulièrement foireux. Jusque la c'était une "impression". Est-ce que ça se confirme ? 

J'ai mis en place un quadrillage avec des carré de 6 cm de coté sur mon plateau et j'ai exclu les 6 premier centimètre périphérique de mon bed S4 (40x40 cm). J'ai installer une jauge de profondeur avec une précision au centième

sonde

 

 Une série de mesure a froid et sur un bed de 60 C° . Voici les résultats

plateau.thumb.jpg.1ba5c5659b5550d3959daa147dd49975.jpg

 

-1er constat, il est déformé... On observe une variation d'environ 0,3 mm entre les cotés et le centre. 

-il y'a un certain "plateau" au centre de 12cm X 12cm qui permet de faire des petite pièces sans trop de soucis

-Si on admet que pour une hauteur de couche de 0,2 il faut être à 0,1 max pour une accroche raisonnable du filament on voit qu'il est impossible d’accrocher sur tous le plateau

- Dernier constat, un plateau chaud semble aplatir un peu le plateau au milieu (-0,03 mm) et modifier légèrement la forme globale de +/- 0,03 ce qui semble signifier qu'on peut réaliser la calibration de son plateau à Froid      

Donc a titre perso bah mon plateau va me soûler encore un moment. A titre expérimentale il semble que le plateau soit peu modifier par la température (contrairement à ce qu'on entend souvent) et qu'on puisse le calibrer à froid. 

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir,

Merci pour ce retour d'expérience richement argumenté. Pour ma part, une règle posée en diagonale me renseigne déjà pas mal sur d'éventuels défauts, mais ce relevé est évidemment beaucoup plus factuel. Ce qui m'interpelle également c'est le peu de différence entre chaud et froid contrairement aux idées reçues (nombreuses dans ce domaine).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, Locouarn a dit :

Ce qui m'interpelle également c'est le peu de différence entre chaud et froid contrairement aux idées reçues (nombreuses dans ce domaine

Moi le 1er... Je suis parti avec cet a priori, j'ai même re tester les 1er points  persuadé de m'etre tromper mais après 36 points de mesure le résultat de la chauffe est décevant de ce points de vue la ( ce qui ne retire en rien la meilleur adhérence sur plateau chaud)  . J'ai laissé le plateau 30min à 60 C° et pendant la chauffe j'ai isolé la pointe de la jauge pour pas avoir à la démonter donc de ce point de vue la je peut pas dire que la jauge a bouger. Le système de fixation est absolument rigide et fixer sur un support de V6 alu donc même la... 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est du beau boulot, merci 😉

En effet, j'ai également pu observer que la dilatation du plateau alu est négligeable jusqu'à 80°.
En revanche au dessus de 100° la dilatation commence à se faire sentir.
D'après le fournisseur de plateau alu auprès duquel je me suis renseigné, la dilatation pourrait atteindre 1mm aux alentours de 200° (ce qui est énorme comparé à la déformation de l'acier à température égale qui se mesurerait en centièmes).

Conclusion : Hormis pour l'impression de matériaux spéciaux, la dilatation du plateau alu n'est pas un problème.

Pour ce qui est du verre, c'est un matériau qui ne se déforme que très peu sous l'effet de la chaleur.
De ce fait, les faibles températures auxquelles on maintient le plateau en verre ne risquent pas de faire varier sa structure.

Modifié (le) par Guizboy

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est du beau boulot @pyriame !

Mais... *j'aime jouer les troubles fêtes*... ton analyse dépend de plusieurs facteurs, comme : la taille du plateau, la température du plateau... pour ne citer que ces 2 là.
Cette analyse est "pratique" pour ceux qui seront intéressés de connaitre le risque de déformation des plateaux.
Mais... ce n'est que mon avis... un plateau de 310x310mm se déformera moins à la chaleur d'un plateau de 410x410mm... et encore bien moins qu'un plateau de 510x510mm.
Les déformations du plateau seront donc différentes en fonction du format du plateau.

Là aussi... cela dépendra du type de support d'impression utiliser au final.
Ceux & celles qui imprimeront directement sur le plateau chauffant, via un Buildtak ou support d'accroche auront le plus de risque de subir et constater cette déformation à la chaleur.
Mais au contraire, celui qui imprimera sur une surface "en verre" auront moins à se soucier de cette analyse.
Car comme @Guizboy l'a si bien fait remarqué : "du verre, c'est un matériau qui ne se déforme que très peu sous l'effet de la chaleur."

Il est donc "recommandé" d'imprimer sur "une plaque de verre" (ou un buildtak posé sur cette dernière).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est la dilatation suivant l'épaisseur qui nous embête pendant une impression et comme l’épaisseur est faible, sa dilatation l'est aussi. Je serai curieux de voir les déformations suivant la longueur ou la largeur du plateau entre T° ambiante et 60°C.

PS : J'ai toujours cru qu'il était indispensable de régler un plateau à chaud ... Merci pour ce test 😉.

Modifié (le) par zPixel

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour à tous,

Je viens mettre mon grain de sel sable dans la légende du homing à chaud.

Effectivement, à chaud, l'alu va se dilater (dans les 3 dimensions d'ailleurs) sauf que cette dilatation surtout en Z va être infinitésimale...

Si on applique bêtement la formule  delta L = L0 x  a x (T - T0)

avec L en m,

T = température,

T0 = température de départ

et  a = 23 x 10-6 ( coefficient de dilatation de l'aluminium)

Pour une température ambiante de 20°C , une température de plateau de 100°C et l'épaisseur de la plaque d'alu de 4mm (je vois large) on arrive à une dilatation de :

delta L= 0.004 x ( 23x10-6 x (100-20) = 0.004 x 0.000023 x 80 mètres

delta L = 0.004 x 0.00184 = 0.00000736 mètre soit 0.00736 mm

Soit une dilatation de 7 microns (7 millièmes de mm).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 16 heures, Janpolanton a dit :

Soit une dilatation de 7 microns (7 millièmes de mm).

merci pour ces calculs très intéressant. Je pense que pour le verre c'est encore pire donc bon sa confirme la non déformation à la chaleur

 

Le 13/11/2018 at 09:37, Bosco2509 a dit :

ton analyse dépend de plusieurs facteurs, comme : la taille du plateau

oui effectivement si tu "coupe" mon plateau pour en faire un 30x30 pour une S3 tu perd 5 cm de chaque coté et tu gagne 0,1 cm de différence de hauteur max entre le centre et les cotés. Disons que cette déformation est a prendre en compte pour les grands plateaux

 

Il y a 17 heures, flogpr a dit :

"Ainsi un vitrage de 2 m de longueur s’échauffant de 30°C, s’allongera de 0.54 mm.

oui donc avec 4mm d’épaisseur ça fait pas lourd du coup 🙂

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 2 minutes, pyriame a dit :

Je pense que pour le verre c'est encore pire donc bon sa confirme la non déformation à la chaleur

Salut,

Dans la formule ci-dessus, tu remplace le coefficient de dilatation de l'alu par celui du verre borosilicate.

Avec épaisseur = 4 mm soit 0.004 m

Donc a = 3.3 x 10e-6 K-1

delta L= 0.004 x ( 3.3x10e-6 x (100-20) = 0.004 x 0.000023 x 80 mètres

delta L = 0.004 x 0.000264 = 0.000001056 mètres soit 1 micron de dilatation en épaisseur 4 mm

PS Pour du verre "normal": a = 9 x 10e-6 K-1 donc environ 3 microns de dilatation en épaisseur 4 mm

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@Ikes_72000, si tu en doutais, c'est exactement ce que je viens de démontrer (mais en français)😎.

Et pour conclure : faire le réglage du Z à chaud ou à froid n'a autrouduc'une importance...

Addendum Pour compléter la démonstration, il faut aussi faire le calcul pour la buse en laiton.

Longueur utile  (sous le bloc alu) = 1cm (0.01 mètre)

a = 18.5 x 10e-6

T : 260°C avec T0 = 20°C soit delta T de 240°C

Dilatation = 0.01 x 0.0000185 x 240 = 0.0000444 m soit 4,44/100 mm

Et probablement autant sinon plus pour le bloc alu.

Et à présent, on est à environ  1/10 mm en totalité et donc il faut faire le réglage à chaud, non pas à cause du plateau mais de la hotend...

CQFD et je retire ce que j'ai dit précédemment...🤐

PS : reprenez moi si je me suis trompé dans mes calculs.

Modifié (le) par Janpolanton
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 22 heures, Janpolanton a dit :

Soit une dilatation de 7 microns (7 millièmes de mm)

Ah ba tiens ils viennent donc de la les 7 µm qui manquent à chacune de mes impressions 🤣.

Modifié (le) par zPixel

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • Sur cette page :   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×