Aller au contenu

Filament ABS

beurk

bowden, plateau mobile....vos avis d'utilisateurs

Messages recommandés

Bonjour à tous,

Je viens de terminer ma familiarisation avec l'impression 3d. J'ai terminé mes 2 premiers kg, ma prusa i3 donne déjà des signes de faiblesse et je pense à passer à une DIY cube avec surface 30x30.

Avant de me lancer dans la bataille, je cherche des avis d'utilisateurs pour peser les avantages / inconvénients de 2 solutions techniques:

1 - Le système d'alimentation bowden (moteur déporté de l’extrudeur)

sur ma prusa, le premier mod que j'ai fait fut le dévidoir pour ne pas en avoir au large et surtout débarrasser mon bureau. Si je passe à une DIY , je veux avoir un dévidoir incorporé avec double extrudeurs.

2 - Axe Z: extrudeur ou plateau

Sur la prusa, le plateau se déplace et crée des vibrations à l’accélération / décélération. En transférant ce mouvement sur l'extrudeur et en l'allégeant au maximum, j'ai la certitude de limiter les vibrations (moins de poids = moins d'inertie)

A vous!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut,

J'ai un projet un peu similaire en tête pour faire évoluer ma Discovery 200. Voici le résultat de mes recherches pour le moment :

- Le système bowden permet d'alléger la tête d'impression, et donc d'imprimer plus vite sans transmettre trop de vibrations au chassis. En revanche certains types de filament ne s'impriment pas en bowden notamment beaucoup (mais pas tous) de filaments flexibles à cause du retract. Le retard dans le retract peut aussi poser certains défauts de surface avec des filaments classiques, plus le bowden est court moins il y a de problème. Perso c'est sur, je pars sur du bowden mais bien positionné.

- La plupart des imprimante ont le plateau sur Z y compris les modèles haut de gamme et ça ne pas être un choix arbitraire. J'imagine que déplacer un portique comportant les axes X et Y avec une tête qui bouge tout le temps doit être beaucoup moins précis qu'un plateau qui descend de quelques dixièmes de millimètre à chaque couche, donc toutes les 10, 15, 20sec...

J'ai flashé sur le système coreXY qui est certes compliqué dans le schéma des courroies mais pour une bonne raison. C'est sous licence MIT, permet de fixer les moteurs sur une partie fixe et déportée et est conçu pour que les forces s'annulent. Le système H-bot qui déporte également les moteurs et a un schéma de courroie nettement plus simple a, à priori, tendance à faire vriller l'axe mobile. Le fait de déporter les moteurs a son avantage lorsqu'on prévois de créer un caisson de chaleur, les moteurs eux peuvent être au frais et regroupés pour installer une ventilation si nécessaire.

Enfin dernier argument, c'est probablement le type d'imprimante qui permet le meilleur volume d'impression par rapport à l'encombrement. C'est rarement évoqué mais j'y suis sensible car j'habite en appartement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • Sur cette page :   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×