Aller au contenu

Filament ABS

odoc

impossible d'utiliser octoprint

Messages recommandés

Bonsoir,

à chaque jour son problème  :s donc cette fois, j'ai besoin d'une piste car ça fait des jours que je cherche (sur ce forum et sur le web) et j'arrive pas à identifier le problème.

J'essaye d'utiliser octoprint sur un rpi 3B+pour piloter mon impression sauf que ça plante en permanence suite à une interruption de la communication entre a CR10S et le Rpi (et ça reste aléatoire comme phénomène, pour une même impression ça n'rrive jamais au même moment). 

Voilà ce que j'ai testé :

- impression avec un RPI 3B+ (neuf), un W0 et même avec mon laptop (xps15 avec ubuntu 18.04)

- différents cables USB

- différentes alimentation pour le Rpi (3 et 2 A)

- installer octoprint (v1.3.10) sur un raspbian (avec ou sans desktop) ou directement la distribution octopi

- baudrate à 115200 ou 250000

Le firmware est marlin 1.1.9, je précise aussi que la carte mère est neuve et vient d'être changée (upgrade de CR10 à 10S). Et évidemment aucun problème lorsque je passe par la carte SD.

Ca semble arriver à beaucoup de monde, mais généralement le problème provient de l'alim sauf que là elle semble être hors de cause.

Vous auriez une idée ? Je peux tjrs imprimer via la carte SD mais j'ai plusieurs projets sympathique en cours qui demanderaient de paser par octoprint (genre un couplage entre ma domotique perso et l'imprimante, afin de lancer une impression uniquement à la voix, pas juste un on/off mais bien la génération du gcode à partir du stl, et le lancement de l'impression ^^)

J'suis vraiment à cours d'idée donc je m'en remets  à vos retours d'expérience. En espérant trouver une solution :s

Cordialement,

Modifié (le) par odoc

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

j'ai eu le même problème sans arriver a le resoudre :D, je suis passer a astroprint depuis 1 mois et jamais eu de déco en pleine impression.

J'ai une tronxy x5s sur mks sbase 1.3 smoothieware et j'ai tester avec un rpi 3, un rpi b+ et un pi zero w est ça planté a chaque fois (par contre le pi zero w est sur une anet a8 et jamais eu de problème de déco).

Et lancer une impression a la voie......, je le fais avec les volets , lumieres, chauffages et prise (domoticz + alexa), je vois pas la plus valus, mais je suis tes retour merci ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 15 minutes, jojolapatate a dit :

j'ai eu le même problème sans arriver a le resoudre 😄, je suis passer a astroprint depuis 1 mois et jamais eu de déco en pleine impression.

J'ai une tronxy x5s sur mks sbase 1.3 smoothieware et j'ai tester avec un rpi 3, un rpi b+ et un pi zero w est ça planté a chaque fois (par contre le pi zero w est sur une anet a8 et jamais eu de problème de déco).

Et lancer une impression a la voie......, je le fais avec les volets , lumieres, chauffages et prise (domoticz + alexa), je vois pas la plus valus, mais je suis tes retour merci 😉

Merci du retour. Alors je connais pas astroprint, je vais voir ça. En fouillant les derniers recoins dur net, j'ai vu qu'un cable avec ferrite pourrait aider, je devrais recevoir le mien d'ici vendredi/samedi. Pour le pi W0, le pire c'est que l'un de frangin a exactement la meme machine que moi et lui aucun problème avec un W0 (à savoir que justement il a un cable avec ferrite, donc peut être une bonne piste).

Concernant l'impression à la voix, évidemment c'est totalement superflue 😉 mais en fait le programme permet de partir du fichier stl directement : donc sans ouvrir cura, sans charger le fichier, mettre les bon paramètres et lancer l'impression -> ça économise pas mal de temps ^^

Le système est couplé à une BDD contenant les températures suivant les couleurs utilisées (la reconnaissance vocale porte sur la couleur, la hauteur des couches, le % de remplissage, le type d'accroche  - le reste étant bien souvent jamais touché). A terme je prévois une appli android pour renseigner la BDD, + un tag RFID sur les bobines afin que le serveur domotique sache quelle couleur est chargée et au besoin sorte le fil et demande de changer de bobine , (+ gestion du stock voir achat automatique, bref y a de quoi imaginer pas mal de chose)

La partie reco marche très bien est c'est assez fun lors de l'enregistrement avec solidworks du fichier en stl de voir la pièce se lancer toute seule en disant une simple phrase 😉  (et merci le BL touch qui évite de devoir régler le plateau à chaque fois :s)

Bref j'espère qu'avec le nouveau cable ça ira. Si vous avez d'autres idée ou retour je prends ^^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, thunderace94 a dit :

J'ai posté ma propre expérience là : 

Hello,

oui j'avais vu ce post lors de mes recherches. Malheureusement passer le bed en 220V n'est pas une solution pour moi, j'ai vraiment pas confiance au niveau sécurité dans un tel montage (surtout que je ne suis que locataire, donc je ne sais pas si le logement est bien aux normes))

j'espère que le cable blindé avec ferrite réglera ça, sinon je verrais pour tester astroprint (en espérant qu'il dispose d'API de même niveau qu'octoprint). D'ici la semaine prochaine j'aurai aussi l’occasion de tester mes rpi/cable sur une autre machine qui tourne très bien avec octoprint sur un w0. A force j'arriverais bien à trouver ce qu'y cloche. je mettrais à jour le thread au fur et à mesure.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Es-tu certain de la qualité de tes alimentations? Même avec une alimentation officielle, j'ai réussi à avoir du sous voltage 😉 . J'en ai trouvé une de 3A qui elle fonctionne parfaitement. L'interrupteur d'alimentation est un plus dont je ne me sers pas car j'ai un powerblock qui gère l'allumage et l'extinction proprement.

La dernière version d'Octoprint incorpore un plugin qui teste régulièrement la qualité de la tension et la chauffe du Pi (si le / les symboles sont en rouge, un problème a eu lieu, s'il(s) clignotent le problème est en cours), voir ici pour plus d'informations. 

La vitesse de connexion entre la carte et le Pi est de 115200 (au-delà, soit la connexion est impossible soit elle plante régulièrement).

La qualité du câble USB est très importante, le mien ne comporte pas de ferrite et pourtant fonctionne très bien, je n'ai quasiment jamais de perte de connexion.

Ce qui peut parfois causer des pertes intermittentes est souvent lié à la connexion du câble mini USB sur le boitier qui n'est pas d'une grande fermeté ni d'une tenue exemplaire. Si tu imprimes des pièces qui produisent d'importantes secousses, elles peuvent se transmettre au boitier via les vibrations du support sur lequel est installé ton imprimante...

Je n'ai jamais réussi à faire fonctionner Octoprint avec des Pi 0 (trop peu de puissance pour gérer à la fois la partie logicielle et la caméra du Pi).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, fran6p a dit :

Es-tu certain de la qualité de tes alimentations? Même avec une alimentation officielle, j'ai réussi à avoir du sous voltage 😉

Hello,

non j'ai toujours un doute, d'où le prochain test sur une autre machine pour voir. Merci du lien, je pense qu'il va finir dans le panier (et puis bon, des transfo 5V c'est tjrs utile ^^)

Il y a 3 heures, fran6p a dit :

La dernière version d'Octoprint incorpore un plugin qui teste régulièrement la qualité de la tension et la chauffe du Pi (si le / les symboles sont en rouge, un problème a eu lieu, s'il(s) clignotent le problème est en cours), voir ici pour plus d'informations. 

ok merci je vais voir ça

 

Il y a 3 heures, fran6p a dit :

La vitesse de connexion entre la carte et le Pi est de 115200 (au-delà, soit la connexion est impossible soit elle plante régulièrement).

oui je confirme

 

Il y a 3 heures, fran6p a dit :

La qualité du câble USB est très importante, le mien ne comporte pas de ferrite et pourtant fonctionne très bien, je n'ai quasiment jamais de perte de connexion.

Ce qui peut parfois causer des pertes intermittentes est souvent lié à la connexion du câble mini USB sur le boitier qui n'est pas d'une grande fermeté ni d'une tenue exemplaire. Si tu imprimes des pièces qui produisent d'importantes secousses, elles peuvent se transmettre au boitier via les vibrations du support sur lequel est installé ton imprimante...

ok, ça porte un coup à mon optimisme ça ^^ 

concernant le second point, c'est peut être le problème : la pièce actuellement testée est une roue de voiture (une réparation qu'on m'a demandée) la pièce étant petite y a bcp plus de vibration que d'habitude. Faudrait que je teste soit une autre pièce, soit que je trouve un moyen d'isoler le bloc des vibrations. J'vais essayer de tester ça ce soir (si je finis pas trop tard :s) sinon ce week end.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bien je pense que le problème est réglé. Si ça peut en aider d'autres voilà ce que j'ai fait  :

- j'ai reçu le cable .. sauf qu'il n'y avait pas de ferrite (le boulet je me suis gouré :s), j'ai quand même refait un essai avec ce cable tout neuf et même résultat : plantage de l'impression (au passage j'ai essayé d'isoler au mieux la machine des vibrations et j'ai scotché le cable de partout pour pas qu'il bouge, sans effet) (au passage aucun témoin de sous-alimentation au niveau d'octoprint)

- sur les conseils de @ jojolapatate je suis passé sur astroprint, via un autre Rpi 3 qui trainait et une autre carte SD : miracle ça marche.

- pensant mon problème enfin résolu, j'ai tout remis en ordre (pour astroprint, j'étais sur un cable RJ pour mes tests, une alim de 2A, le tout branché sur une prise proche de mon bureau mais pas de la machine) et là plantage ....

- je suis repassé en RJ au cas où -> toujours rien, idem avec l'alim de 2A (on ne sait jamais)

- instant d'illumination (ça m'arrive parfois ^^) : la prise utilisée est une multi avec pas mal de truc dessus (mon pc, un ampli, la box, 1 DD externe), je suis donc repassé sur une prise libre (celle qui est proche de mon bureau) et là miracle ça marche nickel, que ce soit avec astroprint ou octoprint. (j'avais éliminé cette possibilité en testant sur une autre prise, sauf que celle-ci est également une multiprise sur laquelle sont branchés mes 3 écrans et des DD externe).

Moralité, il semble que le problème vient de l'installation électrique de mon appart (ou d’interférences entre le Rpi et mes équipements), je vais donc pouvoir continuer mon idée farfelue. 

En tout cas merci de vos retours, ça m'a bien aidé.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour

Utilisant beaucoup les rasp dans mes projet perso et pro, je te conseillerais un truc tout simple, change l'alimentation de ton rasp, le 3B+ est gourmand par rapport à ses prédécesseurs et les bloc alims, mêmes "offciels" donnent souvent des soucis avec les ports USB et/ou LAN, surtout si tu utilise les alims GPIO et les nappe de connexion

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 23/12/2018 at 00:43, odoc a dit :

Moralité, il semble que le problème vient de l'installation électrique de mon appart (ou d’interférences entre le Rpi et mes équipements), je vais donc pouvoir continuer mon idée farfelue.

C'est bien si ton problème est résolu.
Désolé d'arriver un peu tard pour commencer.

J'ai un Raspberry Pi 3 B+, connecté en USB sur mon imprimante... et avant d'avoir un "Onduleur", il arrivait occasionnellement  des "pertes" de communication entre l'imprimante et le raspberry.
Je suis du genre "Prudent", alors j'équipe tout mes appareils d'Onduleur, car je subit fréquemment des surtensions électrique, coupures de courant, etc... tu l'auras compris, si je n'ai pas d'onduleur, je n'ai que des problèmes.

Alors personnellement : Je te recommande d'installer un onduleur et d'y brancher ton imprimante et ton raspberry.

Citation

oui j'avais vu ce post lors de mes recherches. Malheureusement passer le bed en 220V n'est pas une solution pour moi, j'ai vraiment pas confiance au niveau sécurité dans un tel montage (surtout que je ne suis que locataire, donc je ne sais pas si le logement est bien aux normes))

Contrairement aux idées reçues... le BED 220V n'est pas une "Usine à gaz", au contraire, cela soulage les alimentations des imprimantes (cela leur enlève un gros poids), évitent d'éventuels pics de tensions sur ton réseau électrique... et en prime cela aura pour effet de "prolonger" l'espérance de vie de l'alimentation de ton imprimante.
Accessoirement, on profite d'une chauffe plus rapide et d'imprimer autre chose que du PLA.
Bien entendu... l'installation d'un BED 220V ne sera pas une "Usine à gaz" à la condition de faire un montage propre et/ou de privilégier un kit "pré-monté" de "qualité".
Après... d'un point de vue financier... c'est un budget qui peut s'avérer conséquent pour beaucoup.
Mais si tu veut mon avis : Une fois qu'on a goûté au BED 220V, on y trouve que des avantages.
 

Le seul inconvénient d'un BED 220V, quand on a un onduleur, c'est que certain onduleur ne peuvent pas supporter les Beds 220V, et on ne peut donc pas brancher son Bed sur l'onduleur, ce qui est mon cas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hello,

 

Il y a une possibilité fort peu probable mais à prendre en compte :

 

 

🙂

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@Yo'  Bien recherché, je l'avais oublié.

Ce n'est plus d'actualité sur les Pi3, le problème a été réglé.

Et le plus simple est de placer le Pi dans un boitier "étanche" puis d'enfermer celui-ci dans un caisson, lui-même installé dans une pièce où la lumière ne pénètre jamais, pièce elle-même située dans une maison troglodyte et pour finir de n'utiliser le PI que par les nuits sans lune, voilà CQFD 😉😄🙂🙂🤣.

Sur ce, joyeuses fêtes à toutes et tous.

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 6 heures, Bosco2509 a dit :

Alors personnellement : Je te recommande d'installer un onduleur et d'y brancher ton imprimante et ton raspberry.

Hello,

si le problème se reproduit, j'y penserais peut être (surtout que j'ai déjà eu des coupures de courant dans ma résidence, d'ailleurs en plein print de 10h ...)

Il y a 6 heures, Bosco2509 a dit :

Contrairement aux idées reçues... le BED 220V n'est pas une "Usine à gaz",

C'est pas tant la côté usine à gaz (à priori les kits m'ont l'air assez simple), que la partie danger : toucher un plateau relié au 220V sachant que je n'ai aucune idée de la qualité de mon installation électrique (les joies d'être dans le sud de la france ...) , si y a un moindre problème avec la terre c'est la cata assurée.

Une autre chose en fait : pour ma part la machine ne durera au max que jusqu'en juin 2020 car je ne peux pas la déménager (je suis chercheur et mon prochain contrat sera probablement sur un autre continent ...) donc bon pour le moment je profite mais je vais éviter les investissements à perte +/- inutile (dans mon cas).

 

Sur ce joyeuses fêtes à toutes et à tous

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 9 heures, Bosco2509 a dit :

Le seul inconvénient d'un BED 220V, quand on a un onduleur, c'est que certain onduleur ne peuvent pas supporter les Beds 220V, et on ne peut donc pas brancher son Bed sur l'onduleur, ce qui est mon cas.

Encore une fois j'ai une question sur un de tes posts. j'ai craqué pour un bed 220v (https://fr.aliexpress.com/item/Vente-chaude-750-w-220-v-310-310mm-Silicone-Chauff-e-Lit-Orange-Couleur-Coussin-Chauffant/32897260590.html?spm=a2g0s.9042311.0.0.40696c37up0n3E) mais je ne sais pas encore quand je vais le monter. Pourquoi certains onduleurs ne supporteraient pas le bed 220 ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 44 minutes, tontonchow a dit :

Pourquoi certains onduleurs ne supporteraient pas le bed 220 ?

Eh bien pour te dire simplement : Si mon Bed 200v (600W) se met en chauffe, mon onduleur Ellipse Pro 650VA se met direct en sécurité, car cela tire trop sur la batterie (qui est constamment utilisé via un cycle pré-programmé).
Je ne suis pas assez calés pour t'expliquer exactement la raison de cette mise en sécurité.

Alors... après... il y a 3 différents type d'onduleur... le mien étant un "Line-interactive", c'est sûrement la cause de la mise en sécurité.
Une solution serait d'opter pour un onduleur plus puissant, une autre solution serait d'opter pour un onduleur d'un autre type.
Sur un modèle de type "Off-line" (les modèles les plus courants), il ne devrait pas y avoir de soucis de "sécurité".

Enfin bref... je ne suis pas assez calés pour répondre précisemment à ta question.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

arf ok je comprend mieux, ton 650 VA correspond à 400W donc les 600 de ton bed vont au dela de ses capacités, sans compter le reste qui pourrais être dessus. Il faut juste prendre plus puissant pour être en capacité de supporter la charge.

Pour le line interactive, de mémoire c'est un onduleur qui fait également régulateur, il compense donc les éventuels écart de courant, donc si EDF envoie du 210 il va tirer sur la batterie et si ils envoient du 230 il va réduire la charge (les tolérance ne sont surement pas celle la, c'est juste le principe)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour compléter:

Sur un  "line interactive" en gros le 230V arrive en entrée , il est filtré, régulé et en sortie c'est l'onduleur qui fournit le 230V et plus le réseau électrique. Il n'est vraiment utile que sur des matériels très sensibles et son prix justifie ses capacités. Son gros inconvénient est qu'il doit être dimensionné aux matériels protégés, donc avec un plus puissant, @Bosco2509 ne le ferait pas disjoncter (mais ça lui aurait coûté bien plus cher 😉 ).

Les onduleurs plus simples ne surveillent que les coupures et se déclenchent sitôt l'une d'elles détectée (je simplifie évidemment car ils font plus que cela).

Sur les quatre onduleurs à la maison, un seul est un "line-interactive": celui qui protège mes serveurs "sensibles" à qui je tiens comme la prunelle de mes yeux. L'imprimante est derrière un onduleur simple juste pour palier aux micro coupures de courants et dans l'ensemble il joue bien son rôle. Tous sont activement surveillés pour éteindre les matériels informatiques automatiquement si la coupure dure trop longtemps et ensuite s'éteindre eux-mêmes (ils sont en réseau).

Modifié (le) par fran6p
oups, la touche Entrée est placée trop près de Suppr ou alors mes doigts sont trop gros.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez poster un message et vous inscrire plus tard. Si vous avez déjà un compte, connectez-vous afin de poster avec.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez copié du contenu avec formatage.   Supprimer le formatage

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher en tant que lien à la place

×   Le contenu sauvegardé a été restauré.   Effacer l'éditeur

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Sur cette page :   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×
×
  • Créer...