Aller au contenu

Filament ABS

maxime68

i3 MK3S : retour d'expérience (et tatonnement !)

Messages recommandés

Nous y voilà, le grand saut dans l'inconnu !

Comme indiqué dans ma présentation, je suis tout nouveau dans le monde de l'impression 3D donc je vais tenter d'apprendre à me servir de ma très récente acquisition : la Prusa i3 MK3S. Je me propose de faire ici un retour d'expérience (à mon tout petit niveau) sur la prise en main ainsi que sur mes premières impressions, cela me servira de support pour noter mes problèmes, mes déconvenues et, je l'espère, les solutions pour y remédier.

La section PrusaResearch est quasi vide mais d'après ce que j'ai lu, elle n'existe pas depuis longtemps donc ça doit être normal. Quoi qu'il en soit, si jamais ce post n'est pas à sa place, je vous prie de m'en excuser et merci d'avance aux modérateurs de déplacer dans la section adéquate.

 

Bien, me voilà maintenant dans la peau de Titouan Lamazou et je commence la rédaction de mon carnet de voyage par la première étape : l'assemblage de la bête ! J'ai effectivement acheté la version en kit pour plusieurs raisons : 1) économiser de précieux euros !  2) délai de livraison plus rapide (réception de la bête une semaine après la commande)  3) Je pense que l'assemblage est un bon moyen de savoir comment l'imprimante fonctionne et de pouvoir effectuer sa maintenance plus aisément dans le futur.

Avant de commander, j'ai feuilleté la notice d'assemblage en ligne sur le site de Prusa histoire de vérifier que j'en étais bien capable. On ne va pas se mentir, il y a deux-trois étapes où j'ai transpiré de peur de casser des pièces mais dans l'ensemble il n'y a rien de sorcier et je trouve que la notice est très bien documentée. De plus, les commentaires des utilisateurs à chaque étape de l'assemblage permettent de lever beaucoup d’interrogations.

 

Le kit arrive bien emballé dans son joli carton double cannelure

x5i3.jpg

 

Chaque sous-ensemble de pièces est lui aussi bien emballé

yzgq.jpg

 

Assemblage de l'axe X

3vko.jpg

 

Puis des axes Y et Z

2kjn.jpg

 

Vient ensuite la tête d'extrusion et l'écran LCD

gsdt.jpg

 

Et le bloc d'alimentation

nhkj.jpg

 

Une fois la forêt de câbles branchées sur la carte électronique, on est prêt pour l'étape cruciale : la mise sous tension !!!

grsu.jpg

 

A l'allumage, la machine teste ses différents organes pour vérifier que l'assemblage est bien conforme. Pas de soucis pour moi ici. En revanche ma première tentative de calibration des axes X,Y,Z, a échouée. La sonde PINDA (un capteur de distance qui indique sa position à la buse d'extrusion par rapport au lit d'impression si j'ai bien compris ?) n'était pas assez proche du nez de la buse. Une fois sa position réajustée, la deuxième tentative de calibration des 3 axes s'est faite sans problème et le verdict est tombé : la géométrie de l'imprimante est très bonne, résultat d'un assemblage réalisé avec précision ! (c'est pas pour me jeter des fleurs, la machine vous dit vraiment ça...)

 

Ni une ni deux, je charge la bobine de filament PLA fournie avec la machine et je ne résiste pas à l'envie de lancer ma première impression. Les fichiers d'impression au format gcode sont transmis à la machine via une carte SD (fournie avec la machine) et parmi les fichiers déjà présent sur la carte, je choisi quelque chose de simple : le logo batman :

2up5.jpg

 

Avant de pouvoir lancer l'impression, deux étapes : 1) mise en place de la surface d'impression amovible et nettoyage avec de l'alcool isopropylique. Là encore, tout est très bien expliqué dans le manuel de l'imprimante. 2) Calibration de la première couche et là, pardonnez moi, mais on tombe dans le domaine du subjectif pour moi... J'ai suivi la procédure décrite, à savoir régler la correction d'axe Z pendant que l'imprimante imprime un motif de calibrage. Si j'ai bien compris, le but est de voir le filament extrudé légèrement s'écraser sur la surface d'impression sans que le nez de la buse ne touche la surface d'impression évidemment. Ceci afin de garantir une bonne accroche de la première couche sur la surface d'impression. Au premier essai de calibration, je laisse la correction d'axe Z à 0 pour voir ce qu'il se passe et je constate effectivement que ça ne va pas : le filament extrudé n'adhère pas au lit et le motif ne ressemble à rien. Je relance donc la procédure et cette fois je règle le Z à -0.600mm. Le résultat me semble correct, le motif semble bon. Évidemment, comme un gros boulet, je n'ai pas pensé à faire de photo et c'est bien dommage...

Je lance donc fièrement ma première impression et voilà le résultat :

9lck.jpg

N'ayant aucune expérience, et donc aucun point de comparaison, je suis assez satisfait du résultat même si je note que l'arrière de la pièce (donc la première couche) n'est pas top esthétiquement. Mais bon, c'est le verso, c'est une première expérience, je me dis que tout va bien et j'enchaine avec un deuxième projet trouvé sur le net : un sous-verre pour rester dans les formes simples.

La première heure d'impression s'est bien passée mais ensuite j'ai dû couper l'imprimante. En effet, l'arrière de la pièce s'était désolidarisée du lit, elle remontait d'environ un demi-milimètre et la buse tapait dedans.

ssm2.jpg

Sur l'arrière, on voit bien que c'est moche et je comprends (du moins je crois comprendre ?) que le filament n'est pas assez écrasé, ce qui pourrait expliqué pourquoi l'adhérence n'était pas bonne.

 

Je relance donc la procédure de calibration de la première couche plusieurs fois et je teste plusieurs valeurs de Z en cours d'impression en essayant de voir visuellement un réel changement. Je ne vois pas beaucoup de différence jusqu'à ce ce que j'arrive à un Z de -0,800mm !!!

Pour vérifier cela, je lance l'impression du logo Prusa (également présent sur la carte SD) avec ma valeur de Z à -0.700mm pour voir le résultat et une autre impression du même motif avec un Z à -0.800mm. Je ne vois pas la différence au recto (c'est pas joli !) mais c'est très net au verso.

orfs.jpg

 

Du coup j'ai relancé l'impression de mon sous-verre avec cette nouvelle valeur de Z à -0.800mm et l'impression s'est déroulée sans aucun problème.

rrs4.jpg

 

J'en déduis que mon raisonnement n'est pas complétement idiot mais je sais qu'il y a d'autres paramètres à prendre en compte, notamment dans les réglages du logiciel Slic3r PE au moment de l'export du fichier stl au format gcode. Il faudra que je regarde par là parce que pour le moment, je ne connais pas du tout Slic3r PE.

Et bien que la littérature nous apprenne que la valeur du Z ne doit pas excéder -1mm, je me dis que -0.800mm c'est quand même beaucoup... peut-être faut-il encore que je baisse le niveau de ma sonde PINDA ? Cette partie du réglage n'est pas très explicite dans le guide d'assemblage. Il est simplement précisé que la sonde PINDA ne doit pas arriver en dessous du niveau de la buse, pour éviter que la sonde ne touche la pièce imprimée avant la buse. Mais il n'y a pas d'écart chiffré précis donné en exemple, juste une photo de ce à quoi l'écart entre les deux devrait ressembler (c'est mieux que rien vous allez me dire !).

Et toujours à propos de la sonde PINDA, si j'ai bien compris, c'est un capteur qui permet à la tête d'extrusion de savoir à quelle distance elle se situe par rapport au lit d'impression. Du coup, lorsque l'impression de mon sous-verre a raté la première fois parce que la pièce imprimée s'était soulevée, je me demandais pourquoi la sonde PINDA n'avait pas détecté que la hauteur de la pièce en cours d'impression avait brutalement changée, ce qui aurait évité à la buse d'entrer en collision avec la pièce. J'ai trouvé sur le site de Prusa une procédure de test pour savoir si la sonde PINDA fonctionne correctement : pour faire réagir le capteur, il faut lui mettre un morceau de métal sous le nez. L'état du capteur passe de 0 à 1 lorsque le métal est détecté et la LED au sommet de la sonde s'allume. Ce qui répond à ma question, la sonde PINDA réagit au métal pour détecter le lit d'impression et pas au PLA.

 

Je m'arrête là pour aujourd'hui.

Modifié (le) par maxime68

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir,

Je dirai pas mal du tout la qualité  de ton dernier print, je pense que la photo de droite correspond au dessous de ta pièce. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir et merci, j'avoue que je suis plutôt content du résultat !

Et oui effectivement, à droite c'est le verso. Je ne l'ai pas précisé sur l'image contrairement aux photos précédentes, j'ai voulu corriger cet oubli mais je n'arrive plus à éditer mon message précédent pour changer la photo.

 

J'ai poursuivi mes essais en commençant par abaisser légèrement la sonde PINDA pour voir si cela m'aide à diminuer la valeur de l'offset Z. Après voir recalibrer les axes X,Y et Z, j'ai lancé la procédure de calibrage de la première couche en laissant l'offset à 0 et évidemment, le résultat est horrible (cette fois j'ai pensé à faire la photo) :

l75u.jpg

 

Plus je fais cette procédure Prusa pour la calibration de la première couche, et plus j'en arrive à me dire qu'elle ne vaut pas grand chose ! (comme pas mal d'autres utilisateurs d'après ce que je peux lire dans les autres topics de ce forum 🤭). Au fil de mes lectures, je suis tombé sur @OUPS65 qui conseille cette méthode pour le réglage de l'offset Z. Du coup j'ai testé !

dc5m.jpg

Et c'est vrai que c'est plus parlant que le petit carré Prusa. J'ai testé différentes valeurs entre -0.600mm et -0.800mm et je m'y perd un peu dans les résultats. J'avais l'impression que -0.630 était pas mal mais lorsque j'essaye d'affiner autour de cette valeur, mes résultats ne sont plus cohérents et -0.680 me donne presque le même résultat que -0.625mm. J'ai l'impression qu'il faut remonter à -0.700 pour avoir quelque chose de correct. Bref, pas beaucoup de changement par rapport à mon -0.800mm que j'avais obtenu avant de baisser la sonde PINDA.

Je ne l'ai peut-être pas encore baissé assez ! Je referai un autre essai en la baissant davantage.

Modifié (le) par maxime68

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Après plusieurs essais et également quelques lectures fructueuses dans les posts traitant du réglage de l'offset Z, il s'avère que j'avais tout faux 😱

Il ne fallait pas descendre la sonde pinda plus près du nez de la buse mais au contraire l'en éloigner afin de pouvoir diminuer la valeur de mon offset Z. Le tout étant d'arriver à un réglage de hauteur pour la sonde pinda qui permette un bon calibrage des axes X, Y, Z (si la sonde est trop haute : la buse entre en collision avec le lit pendant le calibrage, et si la sonde est trop basse :  l'offset explose les high-score !). En résumé, j'ai un peu eu du mal à m'en sortir sur la "bonne" hauteur de sonde pinda !

Une fois un compromis acceptable trouvé, j'ai maintenant un offset Z à -0.600mm. Cela méritera surement un affinage de quelques dizaines de microns mais à mon petit niveau de débutant, ça me semble pas mal pour lancer mes premiers prints. Je vais donc pouvoir continuer mon projet de sous-verre d'ici peu.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Carrément ! lorsque je maitriserai un peu mieux la bête, j'ai prévu de l'intégrer à ma machine. Mais on en est pas encore là 😅

Ce week-end, je vais continuer mes essais de sous-verre et en préparant les pièces pour la réalisation de ce caisson. Ça n'a pas l'air trop compliqué donc ça me semble un bon projet pour démarrer en douceur.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Houlà... première grosse frayeur !

Hier j'ai lancé une impression d'un autre sous-verre avec les mêmes réglages Slic3rPE que lors de mes derniers prints, c'est à dire le mode "quality" avec des couches de 0,15mm :

rauo.jpg

 

Le dessin est plutôt simple et le résultat convenable. Je décide donc de lancer une impression d'un autre motif plus détaillé et pour cela je teste l'option Slic3r PE "ultra detail" avec des couches de 0,07mm. Bon on le sens passer : 10h d'impression ! Le début se passe très bien et je laisse la machine tourner pendant que bibi va dormir. Et ce matin, horreur, on dirait que l'impression s'est terminé en plein milieu du job :

pusc.jpg

Je vérifie le journal des erreurs mais RàS !?!

 

J'ai lancé une petite impression test et je constate tout de suite le problème, le filament PLA ne sort plus de la buse, ça bloque dans l'extrudeur. J'ai donc retiré le filament et essayé de curer l'intérieur de la buse avec l'aiguille fournie par Prusa mais je sens bien que ça bloque. En ouvrant la trappe de visite de l'entrainement du filament je constate qu'un bout de filament reste coincé à l'entrée de l'extrudeur. Il dépasse à peine du tube PTFE et pas moyen de le pousser dedans. Je me voyais déjà obligé de démonter entièrement la tête d'extrusion pour tout nettoyer... la galère quoi ! Je m'en suis sorti en préchauffant l'extrudeur à 255°C et en insérant un nouveau filament pour pousser le tout vers la sortie. Je pense avoir réussi à tout sortir et j'ai ensuite extruder une bonne trentaine de cm de PLA pour m'assurer que tout sortait correctement.

En faisant ça, je me suis rendu compte que la roue dentée d'entrainement du PLA sautait à chaque tour. La raison était que la vis de blocage de la roue dentée sur l'arbre du moteur de l'extrudeur s'était légèrement dévissée :

8zl2.jpg

La vis de blocage dépassait légèrement et à chaque tour elle faisait sauter la roue dentée juste en face. L'entrainement du filament PLA ne devait donc pas être top.

Est-ce que c'est ça qui a causé mon problème ? Est-ce que le filament PLA s'est cassé dans l'extrudeur ? Est-ce que c'est le réglage de l'épaisseur de couche "ultra detail" à 0.07mm que l'imprimante n'a pas supporté ? Si quelqu'un a une idée, je suis preneur !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Autre chose qui me tape de plus en plus sur le système... (ça y est, je commence à me plaindre 🤣) : plus j'avance dans la bobine de PLA, plus le fil reste bloqué par moment sur la bobine parce que les spires passent les unes en dessous des autres. Au début, c'était léger et la tension exercée par l'entrainement de la tête d'extrusion suffisait à rattraper le coup. Mais aujourd'hui à deux reprises c'était la cata :

5sha.jpg

Là, pas moyen de tirer dessus sans faire de dégâts. J'étais juste à côté de l'imprimante donc j'ai pu anticiper et démêler la chose mais si un truc comme ça s'est produit pendant la nuit dernière, pas étonnant que le filament ne sortait plus de la buse...

C'est un phénomène courant ça ? Ou bien j'ai pas de bol et c'est la bobine qui a mal été enroulée chez le fournisseur ? (je suis toujours avec la bobine de PLA grise donnée avec l'imprimante).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 24 minutes, maxime68 a dit :

Ou bien j'ai pas de bol et c'est la bobine qui a mal été enroulée chez le fournisseur ?

Je pense que c'est toi qui a provoqué ça en retirant ton filament pour ta panne, tu as lâché le bout et pan un joli ressort qui n'a eu de cesse de chercher à mettre le bout de ton filament sous les autres spires... (expérience personnelle).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai déjà fait la même bêtise avec du filament bien bobiné. Je l'ai lâché lors du déchargement et il est passé sous un autre. Au début cela fonctionne et d'un coup ça bloque. Le remède est couper le fil, de bien regarder comment le fil est croisé et de rectifier les quelques tours qui merdent. Depuis, plus de problème avec cette bobine.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Après une première impression OK d'un peu plus de 5h, j'ai lancé une deuxième impression qui tourne depuis quelques heures sans problème avec la même bobine de PLA correctement réenroulée. Effectivement, plus de problème de blocage. Merci !!!

 

En revanche, sur ma première pièce (qui est ma plus grande réalisée jusqu'à présent : env. 200x110mm), j'ai des lignes qui ressortent visuellement plus que les autres dans le sens de déplacement de la buse. Non seulement elles ressortent visuellement mais elles présentent une légère surépaisseur de quelques dizaines de microns (à vue de pif, je ne sais pas les mesurer).

Il y a également deux lignes qui ressortent perpendiculairement au sens de déplacement de la buse mais là en revanche, pas de surépaisseur, c'est juste visuel :

5vht.jpg

 

Est-ce que quelqu'un aurait une idée de l'origine de ces surépaisseurs et de ce que je dois améliorer dans mes paramètres d'impressions pour y remédier ?

 

Au cas où ce soit important, voilà l'orientation de ma pièce par rapport aux axes X,Y et Z :

4dgq.jpg

 

Si vous avez des pistes, merci d'avance !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je viens de découvrir qu'il y a une section Prusa sur ce forum !

Je visite régulièrement et depuis un an et demi la section emotion tech car j'ai une imprimante de chez eux. Mais voilà, je passe maintenant du coté de Prusa. J'ai reçu il y a bientôt deux semaines ma nouvelle MK3S et c'est pour le moment encore un monde nouveau. Mon montage s'est déroulé sans problèmes, sans doutes aidé par les connaissances que j'ai acquises depuis 2 ans avec ma delta. A l'heure du premier démarrage j'ai eu le même soucis : échec à la calibration XYZ. J'ai légèrement baissé la sonde (que j'avais fixé trop loin du plateau) et tout est ok.

D'ailleurs pour l'info : la sonde PINDA sert principalement à mesurer la planéité du plateau. C'est effectivement un capteur inductif qui détecte le plateau mais son but principal n'est pas de régler la hauteur Z de la première couche, pour ça il faudrait pouvoir mesurer la distance entre la sonde et le plateau au 100e de mm (car il suffirait qu'on fixe la sonde légèrement trop haut ou trop bas pour que le réglage soit erroné), mais de mesurer la différence de hauteur entre différents points du plateau pour que la 1e couche soit la plus homogène précise. Avec ces infos l'imprimante doit ensuite savoir à quelle hauteur précise elle se trouve pour avoir la meilleure première couche, et le plus simple c'est de le régler pendant qu'elle imprime la première couche (c'est équivalent à l'assistant, et je trouve d'ailleurs que le zig-zag est très pratique pour pouvoir régler tranquillement). Pour l'info, la plage conseillée n'a pas beaucoup d'importance, il faut juste que la sonde soit suffisamment proche du plateau pour pouvoir le détecter. Moi je suis à -0.880 en général, et pour des pièces difficiles je dois descendre à -0.950 pour que la première couche tienne.

Voilà ou j'en suis, je connais suffisamment le domaine de l'impression 3d, mais cette imprimante est totalement différente de mon ancienne donc je découvre aussi (la surface d'accroche est différente, la géométrie est différente, le logiciel est différent, l'électronique change pas mal aussi...). Donc heureux de voir que d'autres personnes découvrent cette (superbe) imprimante !

 

Pour répondre à ta dernière question, je vois deux phénomènes différents sur ta couche supérieure. Le premier ce sont les lignes perpendiculaires au sens de l'impression : elles sont dues au déplacement de la tête, en allant d'un coté à un autre de la pièce la buse passe par dessus une surface imprimée et laisse une trace. Dans mon ancien logiciel je pouvais régler ce paramètre, mais sur Slic3r je n'ai pas encore cherché.

Le deuxième problème est plutôt mécanique je pense, car le logiciel n'a (à priori) aucune raison de dire à la buse de descendre. Vérifie la tension de tes courroies et le serrage des vis (surtout tête et plateau), car après les premières impressions il se peut que certaines pièces se soient légèrement reformées sous la contrainte, et donc il faut serrer la vis une 2e fois. Sur ma tête j'ai au moins la moitié des vis qui n'étaient plus très serrées (juste correctement serrées)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci à vous deux pour ces infos ! Je suis loin de mon imprimante en ce moment mais les pistes sont bonnes, je vais regarder dans ces directions 😎

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La mk3s est vraiment une superbe machine. Perso j'en suis très satisfait !

Par contre je te conseille prendre le dernier firmware, perso ma carte avait tendance à chauffer beaucoup et depuis hier plus de soucis.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Me voilà enfin de retour à la maison.

J'ai donc relu avec grande attention vos réponses et merci encore à vous pour l'aide précieuse.

Je vais commencer par la tension des courroies évoquée par @BastienX8 : il est vrai que ce n'est pas évident de savoir si on a bien fait son boulot ! Je pense l'avoir correctement réglée sur les deux courroies (oh le petit prétentieux ! 🤣) du moins j'ai suivi les indications données dans les instructions de montage. Dans le manuel au chapitre 13.4, il est précisé qu'on peut vérifier la tension des courroies dans le menu (Support -> statut courroie). Prusa nous dit que la valeur indiquée ne doit pas être inférieure à 240 ni supérieure à 300 (en précisant qu'il n'y a pas de valeur idéale dans cette fourchette !). Je suis à 282 sur mes deux courroies (axe X et Y). Je cite le manuel : "Le statut de la courroie est un chiffre sans unité mesuré à partir d'une charge moyenne au niveau du moteur. Des mesures basses correspondent à une tension haute (charge plus haute au niveau du moteur), des mesures hautes indiquent une courroie relâchée (charge moteur basse)."

Sachant cela, je suis curieux ! Si d'autres personnes ayant une MK3S peuvent indiquer ce qu'ils ont comme valeur dans ce fameux "Statut courroie" afin de pouvoir comparer ?

J'ai également fait le test du cercle, qui serait apparemment la meilleure méthode pour vérifier si la tension déconne, et mon rond imprimé est bien régulier sans déformation.

Ensuite j'ai bien vérifié le serrage des vis et ça m'a l'air OK, je n'ai pas observé de desserrage.

 

Pour ce qui est du déplacement de la buse qui laisse une trace sur l'impression, j'ai bien vu l'option rétractation dans le Slic3rPE et à priori c'est activé en standard. En revanche, il me semblait que c'était de la rétractation du filament dans l'extrudeur dont il était question et pas du retrait de la tête d'impression en cours de déplacement. Sauf si j'ai mal compris l'option ! @Guillaume3D : peux-tu me confirmer que c'est bien à ça que tu fais allusion :

dv1m.jpg

 

Et pour finir, merci @bdevis pour l'info sur le firmware. Je l'ai effectivement mis à jour lorsque j'ai démarré la machine la première fois mais je n'avais pas vu qu'il y avait une nouvelle version toute fraîche. Je vais aller faire la mise à jour de ce pas !

Modifié (le) par maxime68

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est peut-être "levage de l'axe Z" (0.6mm étant une bonne valeur) mais comme je n'ais pas la même version de Slic3r PE je ne sais pas... Je pourrais regarder demain matin si tu veux 😁

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez poster un message et vous inscrire plus tard. Si vous avez déjà un compte, connectez-vous afin de poster avec.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez copié du contenu avec formatage.   Supprimer le formatage

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher en tant que lien à la place

×   Le contenu sauvegardé a été restauré.   Effacer l'éditeur

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Sur cette page :   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×
×
  • Créer...