Aller au contenu

Filament ABS

Nebraan

Courroie ou tige fileté?

Recommended Posts

Bonjour à tous.

 

Voila j'ai pour projet de faire mon propre modèle d'imprimante en me basant sur ma D200 (pour l'instant ça reste une idée). 

Sur les D200 les axes X et Y sont déplacés à l'aide de courroies et l'axe Z à l'aide de tiges filetées. Mon idée serait de faire une D200 mais en plus grand et avec des composants de meilleurs qualité, notamment sur l'axe Z et son wobble. Je sais que les anti-wobble font bien leur travail mais je me dis que pour l'éviter je pourrais changer le mode de transmission.

Du coup je me dis qu'une courroie réglerais le problème mais je crains que cela impacte la précision de mon axe Z et aussi que ce ne soit pas très résistant.

Une autre idée serait de passer à des tiges filetées trapézoïdales mais la aussi j'ai peur pour ma précision.

Donc en gros je ne sais pas si je fait tout avec courroie, si je laisse comme c'est en utilisant des tiges filetées et des écrous de meilleurs qualité ou si je passe carrément tout en tige fileté.

N'hésitez pas à me donner votre avis toute aide est la bien venue 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Si le look de la D200 te plait, je te conseille de regarder comment sont foutues d'autres constructions "portique" dont les Wilson et Lulzbot.
La Wilson :
2015-11-09T22:22:50.091Z-wilson2-1.jpg.8
La Lulzbot Taz5 :
LulzBot-Taz-4-3D-Printer.jpg

C'est un peu le même type de construction lit-portique, mais en plus sérieux.
Ce sont des machines Open Source, c'est à dire que tous les fichiers et documentation permettant de les reproduire sont disponibles en ligne.
Note, au prix de l'aluminium chez Motedis, je ne suis pas certain que ce soit intéressant d'imprimer la structure comme sur une D200.

Tu peux monter un Z avec une courroie, c'est pas plus fragile.
MAIS, si rupture d'alimentation : le portique tombe...
La précision avec un moteur standard permettra des couches de 0.2mm et multiples seulement. C'est suffisant, mais pas très souple.
Donc l'idéal serait soit de faire une réduction à courroie de 3:1 ou 5:1 ou d'utiliser un moteur à réduction planéraire (7.2:1 généralement).
Autre solution, utiliser un moteur à 400 pas par tour pour avoir une résolution Z de 0.1mm et multiples.
Le seul avantage de mobiliser un Z par courroie est de pouvoir le faire avec un seul moteur en accrochant le portique à ses deux extrémités par une seule courroie.

Sinon, les vis trapézoïdales, ça marche très bien et la qualité est au rendez-vous.
Ça ne vaut plus très cher en provenance de Chine. Prendre de préférence des vis à pas de 8mm pour la vitesse. Le jeu dans les écrous d'origine n'ai aucune incidence car de toute manière le portique pèse sur les écrous qui ne touchent que le haut des filets des vis. Si vraiment ça te chagrine il existe des écrous polymère pour moins de 10€. Franchement, les vis trapézoïdales sont à des années lumières des vis au pas métrique, fausses, trop souples, avec trop de jeu latéral dans les écrous. Et prendre de la qualité n'y changera rien, ce sont des éléments de serrage en traction, donc la linéarité des tiges filetées n'est pas recherchée, et le métal a une élasticité pour bien serrer. Tout ce dont on ne veut pas !

Bon courage pour la suite ;)

++JM

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La meilleure solution ce sont les tiges trapézoïdales ou vis à billes si le budget le permet.

Les courroies sont trop souples pour soutenir le poids du plateau/chariot à un Z précis pendant tout une couche. N'oublions pas qu'une couche doit pouvoir faire 0.1mm d'épaisseur (mode "fin" de Cura-by-Dagoma pour reprendre les références de la D200).

Si tu ne veux limiter au maximum le woodle, il te faut:

- une structure rigide qui n'entre pas en résonance pendant l'impression avec les mouvement rapide de la tête.

- désolidariser complètement le plateau/chariot des vis trapézoidales/à bille, càd ne pas utiliser de vis ou tout autre moyen de fixation. Ça nécessite d'avoir un déplacement Z avec très peu de frottements. A titre d'exemple, la D200 peut difficilement se passer de ressort, même en remplaçant les tiges lisses et les roulements avec de la bonne qualité. Tout ça parce qu'il y a le moteur X (lourd) est positionné à une extrémité et déséquilibre le portique. Peut être qu'en rajoutant l'extrudeur et son moteur à l'opposé ça peut équilibrer suffisamment.

Modifié (le) par Tircown
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Re,

@Tircown Il y a des imprimantes qui utilisent une courroie pour le Z avec succès, comme la SmartRapCore ou encore la CoreXY que j'ai à la maison. ;)
Bien entendu, les courroies étant armées soit de fibre de verre soit d'acier, elles ne s'allongent pas sauf poussées à la limite de leur seuil de rupture.
J'ai imprimé jusqu'en couches de 0,03mm sans souci particulier, et il n'y a rien à craindre quel que soit le temps pour achever une couche.
Bref, tant que le moteur est alimenté, il soutient largement le portique et un Z à courroie est aussi précis qu'une vis si bien paramétré.

Je rebondis aussi sur ce que tu as judicieusement dit en parlant du budget des vis à bille.
Effectivement, les vis à bille chinoises premier prix risquent d'être moins précises que des vis trapézoidales, en raison principalement de l'écrou,
dont la cage à billes est en plastique souple et peu contraint. Je l'ai appris à mes dépends.
Particulièrement les 1204 dont la qualité est cauchemardesque.
Donc oui, si on veut des vis à bille, il faudra mettre le prix...

++JM

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

2015-11-09T22:22:50.091Z-wilson2-1.jpg.8

 

mettre le support de bobine sur le portique c'est une connerie, ça fait une masse qui (surtout avec l'effet levier) peut induire un effet de balancement avec les va et vient de la tête d'impression.

 

 

 

LulzBot-Taz-4-3D-Printer.jpg

 

pas mal la grosse alimentation de PC et la construction métallique.

 

et partir d'une imprimante en plastique et refaire les pièces a partir de blocs d'allu massifs en faisant les trous a la perceuse a colonne ?

 

quand aux courroies en principe le plus précis serait des chaînes comme la distribution les moteurs de mercedes.

 

s600063.jpg

rBVaG1RYNB-AMhzRAANEDV8Dncs315.jpg

 

bon pas aussi gros bien sur !  mais des maillions d'environs 6 millimètres de long sur 4 de large et démontables / remontables avec des goupilles, et maintenues par des tendeurs a ressort ça irait très bien. pas aussi silencieux que des courroies, mais bien graissé ça devrait être supportable. et avant que ça se détende ...

 

Modifié (le) par xyz

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le soucis des chaînes c'est le graissage, tu vas devoir carrener ton chemin pour éviter les dépôts gras u. Peu partout. Sans parler du bruit. Bref ça a déjà été abordé et la conclusion a été euhhh fausse bonne idée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour l'instant j'ai abbandonné cette idée le projet D200 V2 qui n'utilise pas de tiges filetées juste des courroies.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 11/04/2016 at 14:07, xyz a dit :

2015-11-09T22:22:50.091Z-wilson2-1.jpg.8

 

mettre le support de bobine sur le portique c'est une connerie, ça fait une masse qui (surtout avec l'effet levier) peut induire un effet de balancement avec les va et vient de la tête d'impression.

..................

 

Faux, avec une structure bien rigide mais pas tout à fait comme celle-ci (sans pièces plastique pour l'assemblage en équerre), ça ne bouge pas du tout.
Aucun problème pour ma RepRap I3 en 2020 alu avec équerrage métal.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


×