Aller au contenu

Filament ABS

Invité

Palpeur inductif, tension d'alimentation

Messages recommandés

Invité

Bonjour,

 

Je me suis équipé d’un palpeur inductif (bout blanc), et je souhaitais faire un retour d’expérience.

Pour maniper, j’utilise « repetir host », quel confort et cura pour trancher.

Plateau build tack

Montage du palpeur :

Pas de difficulté particulière, mais quelques remarques.

J’ai bien suivi la procédure préconisé par Dagoma. A savoir essentiellement, la tension du palpeur.

J’ai branché mon palpeur donc sur le 5Vcc.

Remarque, lors du remontage de la carte sur le châssis, mon pin vient s’écraser sur la paroi de la machine, un pin de tordu.

Test

Ensuite, 1ère approche du plateau en manuelle, Je règle la hauteur du palpeur.

Je relance mon test par une nouvelle approche en manuelle, tout ce passe bien.

Je relance en automatique, et la, catastrophe. La buse dans le plateau.

Je rerègle la hauteur du capteur, recommence une approche manuelle, puis automatique, et une fois sur 2, ma buse finie par emplatré le plateau, comme si le capteur ne faisait pas le boulot.

Je cherche sur les forums, je me décide à lire les caractéristiques du capteur, il est donné pour une utilisation entre 6 à 36V !?

Je suis branché sur du 5V !? Est-ce que le problème ne viendrait pas de là ?

En cherchant sur ces forums, un utilisateur explique qu’il s’est branché sur le 12V power.

Je me décide à faire pareil, et là…

Plus aucun problème, le capteur fonctionne à merveille, le LED est plus lumineuse que sur le 5Vcc, et plus aucun problème de détection du plateau.

Bien sur, je pense qu’en me branchant sur la borne 12V power, je dois prendre un risque ? Mais par contre, j’emplatre plus mon plateau, et ma calibration plateau par ce capteur me permet d’avoir une 1ère couche très bien maitrisée et surtout répétitive.

Voila

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Intéressant comme retour, je vais aller vérifier sur la mienne car je ne suis pas hyper satisfait du palpeur, je dois toujours "tuner" ma première couche à la main en tournant les tiges filetés. J'avais un peu la flemme de m'occuper de ça en ce moment mais ton retour m'intéresse.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

en lisant ton retour d'expérience, je me suis remémoré tout un de commentaires, et notamment les miens, concernant la non répétabilité des mesures au bouts d'une heures ou deux d'impressions, quand le palpeur qui est dans le flux d'air chaud a chauffé (et semble plus sensible de quelques dixièmes de millimètres, vu que ma première couche suivante est complètement pas écrasée)

Je suis assez tenté de changer le branchement du palpeur la prochaine fois que je retourne la bête. Par contre, pour le pin tordu, je ne suis pas sûr que ça veille encore la peine de le mentionner...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Comme je l'expliquais, j'utilise "repetier-host" pour piloter ma machine.

Ce qui me permet de faire chauffer ma buse dès la mise en route de la machine, sans avoir besoin de lancer une impression ou même de faire ma prise origine machine, ou de changer de filament.

Procédure prise origine machine

Je fais mes prises origine machine uniquement lorsque ma buse est à température. Je n'ai pas besoin de faire cette manip à chaque impression, uniquement quand je n'ai pas travailler depuis plusieurs jours.

Petite astuce, dans le doute, lors de ma 1ère prise d'origine, je glisse un réglet acier (lame de rasoir) sur le plateau, sous le capteur, bien plus sensible que le plateau alu.

Ensuite, je descend à la main ma buse, et vérifie le parallélisme de mon chariot X par rapport à mon plateau. pour finir, je lance manuellement la commande G29 pour checker.

je conseille l'utilisation de ce logiciel, vraiment très pratique pour manipuler sans avoir besoin de lancer une impression.

http://www.repetier.com/downloads/

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour Messieurs,

Petites explication très rapide : brancher le palpeur inductif en 12v n'est que bénéfique pour sa détection car il sera dans une plage de tension optimale pour son fonctionnement. hors le soucis que se pose c'est s'il est branché en 12v alors il renverra un signal en 12v chose que la carte Melzi ne supporte pas a la longue. Car il s'agit d'entrées 5V pour les butées de fin de course... il faudrait faire un montage avec un pont diviseur de tension pour abaisser la tension du signal a 5v afin de le connecter aux entrées de fin de courses.

nous avons fait des essais et une demande au constructeur 5V n'est pas problématique et ne change que très peu la valeur de détection

en utilisant repetier Host faites l'exercice et dites nous les valeurs que vous obtenez pour la répétabilité du palpeur en 12v et 5v.

Utilisez les commandes suivantes dans l'ordre

G28 X Y

G1 X100 Y100

G28 Z

M48 n 20 x 100 y 100

(M48 : lancement d'un test de répétabilité de la mécanique + palpeur

n20 : nombre de fois ou il va répéter le test de détection de plateau

X100 Y100 : coordonnées pour le centre du plateau)

==> regardez les valeurs de répétabilité dans le listing des commandes

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

C noté, je ferais le test en prenant soin de faire attention aux conditions, et un retour sur e forum.

Mais donc, il semble que l'on est d'accord, 5V n'est pas optimale pour ce capteur.

De mon coté, en 5V, j'ai eu des problèmes, le capteur emplâtre le plateau 1 fois sur 2, à chaud ou à froid, dans certains cas, il ne détecte rien!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut , je suis plus ou moins dans le même cas, je viens de tester avec un pont diviseur de tension.( 2 résistances de 10k )

Le palpeur réagi impeccablement bien avec cette installation et je n'ai plus de souci..... pour le moment :)

 

pont.jpg

pont_sonde.fw.png

Modifié (le) par TiBoard
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pas sûr que ce schéma apporte la solution

le 5V est amené par la carte par le fil bleu NOIR (edit: le bleu c'est le commun = 0V) via la résistance CMS notée 103 (10K), le pont diviseur ramène à 2,5V  ce qui donne un signal batard

Si le capteur ramène du 12V par le fil noir, balancez le direct à la poubelle, mais normalement ils sont prévus pour isoler le marron du noir, donc sur le noir on a du 5V ou 0V

 

Modifié (le) par Huggy

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce n'est pas tant un probléme de tension ... mais plutôt d'intensité disponible...(c'est une inductance)

Sur la sortie 5v de la Melzi elle est très limité puisque prise (presque) directement sur l'Atmega (comme sur un arduino en sorte).

Je n'est pas fait le calcul ...mais il doit y avoir environ 5v avec le pont diviseur au borne du capteur.donc pareil que sur la brache "tordue"

Par contre avec ce montage vous êtes en "live" sur l’alimentation 12v en entrée ( Sans protection )... si celle ci est modifié.. ou pas il a 5ampéres dispo avec le transfo de base  (avec un plumard chauffant par exemple) c'est toute l'intensité qui est disponible (toutes les résistances sont en séries)  , pas que la tension, dans mon cas, c'est 30a qui peuvent se promener entre les broches au dessus de la tête ! (mais je suis protégé en amont mais certainement pas avec une bonne réactivité)

Bon ça fait une soudeuse 3D ceci dit ...en cas de court circuit au dessus de la tête (les electrons même en quantité prennent le chemin le plus simple)

Avec un peu de chance le 1/4 de W feront fusible ... ou radiateur mais pas longtemps

 

Modifié (le) par La Bidouille

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


×