Aller au contenu

Filament ABS

koudcid

Résines et nettoyage : quelles protections ?

Messages recommandés

Bonjour,

Je suis tout nouveau possesseur d'une Elegoo mars et pour le moment je fais mes premières armes dessus.

Utiliser une telle machine demande également un petit investissement annexe tel que la boite à UV, les produits de nettoyage (Acétone, Isopropanol) et demande également à bien se protéger.

D'où ma question ici :

Quel type de masque utiliser pour la manipulation des résines ainsi que pour le nettoyage de l'imprimante et des pièces ? Fournis avec l'imprimante, on trouve de petits maques en papier qui (à mon avis) n'ont aucune utilité pour des produits chimiques nocifs tels que l'acétone ou l'isopropanol.

Sur quelques vidéos, on peut voir des utilisateurs de masques à cartouche type 3M, cependant il semble que ce soit majoritairement des masques anti poussières (ponçage, etc ...) et peintures.

Par contre contre des produits chimiques, la catégorie de masque est toute autre et je suis un peu perdu.

Quel est votre retour d'expérience et quelles sont les protections que vous utilisez ?, comment connaissez-vous leurs réelles protections par rapports aux produits manipulés ?

Merci d'avance

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un masque a cartouche M c’est nikel, (filtre au charbon), la résine c’est plus toxique au contact, le charbon absorbe une grosse partit des particule nocive, si le charbon ne l’absorbe pas, c’est que les particules sont super fines, et alors pour se protéger c’est carrément au dessus de nos moyens. 

Cote nettoyage  j’utilise de l’alcool  ménager, c’est largement suffisent et vraiment pas cher, l’ isopro je l’utilise pour seulement pour nettoyer l’écran. 

et surtout des gants, et une bonne aération.

la resine c’est un irritant CANCÉRIGÈNE. 

une fois j.ai poser mon sandwich sur une toute petite goute de résine, genre vraiment rien, j’ai bouffée mon morceaux de pain, et immédiatement je me suis mis a cracher du sang direct au urgence, ou le service toxico a fait une enquête sur la molécule, 

l.ingestion n.est pas mortel’ a très petite quantité, mais c’est vraiment pas conseillé, heureusement que j’avait du charbon a la maison et que j’en ai de suis avaler.

je dit ca pour graver la consigne de sécurité la plus importante.

la résine elle a tendance a se répandre de partout, il faut un endroit dédier et super propre et bien ranger. c’est pas une substance anodine.

voilas. donc achète du charbon alimentaire sa peut toujours aider. même avec des gant on a arrive toujours a en foutre partout.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour ton retour, je vais effectivement prendre toutes les mesures de rigueur pour manipuler tout cela, et surtout ... ne pas laisser mon sandwich à proximité !

Ce qui n'est pas facile, c'est de positionner son imprimante, à la fois dans un endroit aéré et à la fois pas trop près d'une fenêtre pour éviter les UV indésirables sur la résine que l'on manipule ou le bac en cours de nettoyage.

Modifié (le) par koudcid

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Malheureusement, il semble que ce soient les impératifs de protections à prendre pour toutes les imprimantes à résine. J'ai acheté l'Elegoo Mars pour des besoins bien spécifiques de pièces pour mes hobbies (ce qui fonctionne très bien) mais en même temps, je me retrouve habillé comme dans un épisode des experts devant une scène de crime😂

Après, avec les précautions élémentaires, ça se fait très bien, si tu respectes le protocole gants, masque et lunettes et que tu n'as pas deux mains gauches (sauf si tu es gaucher ... 😋) tout cela se passe très bien.

J'ai également eu peur quand j'ai vu tout cela, mais c'est aussi une expérience intéressante.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui la résine ça à l'air super pour certains type d'objets.

Si des gouttes de résine tombent autour de l'imprimante ou lors des manipulations, il faut combien de temps avant qu'elles ne deviennent solide ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Elles durcissent avec les rayons UV, donc cela dépend de leur localisation, si pas de rayons, la résine reste liquide et peut donc être nettoyée avec un simple sopalin (et des gants bien sur)

L'idéal après est laisser un peu le sopalin au soleil, la résine durcit et tu peux alors jeter le tout.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ok merci, c'est pour avoir une idée de la "gestion des déchets". Je me demandais si ça serait une bonne idée de poser un telle imprimante sur une table avec du sable autour (ou de la litière pour chats  lol).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

il vaut mieux que tu pose cette imprimante sur une table protéger par une nappe  qui ce nettoie facilement  si tu as peur d'en mettre en dehors de l'imprimante !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu présentes une résine qui calcinable... Donc elle coute plus cher !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 22/10/2019 at 13:30, sigiel a dit :

la resine c’est un irritant CANCÉRIGÈNE. 

une fois j.ai poser mon sandwich sur une toute petite goute de résine, genre vraiment rien, j’ai bouffée mon morceaux de pain, et immédiatement je me suis mis a cracher du sang direct au urgence, ou le service toxico a fait une enquête sur la molécule,

Irritant assurément, allergisant c'est très probable, mais cancérigène on n'a pas le recul là-dessus, c'est faux aujourd'hui de dire que les résines UV sont cancérigènes (c'est aussi faux de dire qu'elles ne le sont pas). Je mets un bémol car je ne connais pas toutes les résines et certaines le sont peut-être de façon avérée mais je serai curieux de savoir quel service de toxico affirme cela (j'ai été médecin en centre antipoison).

Dans tous les cas concernant la toxicité et les moyens de protection on n'oublie jamais les principes de prévention : il est toujours plus efficace d'utiliser des moyens collectifs plutôt qu'individuels (pour les gaz mieux vaut une bonne extraction qu'un masque, c'est certes plus cher, mais beaucoup plus efficace) et surtout, surtout : ne jamais boire, manger ou fumer dans son atelier, se laver les mains avant de boire, manger ou même fumer (tout ce qui est sur les doigts passe sur le papier cigarette et se retrouve dans les poumons) après avoir manipulé sa résine.

Attention aussi aux discours commerciaux de certains fabricants de résines qui vous vendent des substances sans odeurs et se permettent d'affirmer qu'elle ne sont pas nocives : c'est totalement faux, la toxicité ne vient pas de l'odeur (le monoxyde de carbone est mortel et totalement inodore par exemple). Actuellement aucune résine de ma connaissance ne justifie qu'on n'utilise pas de gant. Je trouve cela criminel de la part des fabricants de dire qu'il n'existe pas de risque chimique avec de tels produits...

La sécurité c'est hyper important, alors mettons nos gants mais ne cédons pas à la parano non plus en propageant des notions qui sont, à ma connaissance, erronées (mais je suis preneur de tout élément contradictoire scientifiquement valide ! 😁)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je pense que tu as raison, dans le cas du lien que j'ai indiqué, je voyais sur les vidéos youtube que les gens manipulaient cette résine sans protections particulières, mais il s'agit sans doute plus d'une présentation "marketing" que de résultats d'études scientifiques poussées ... et leur site arbore des beaux logos "non-nocif" "pas d'odeur" etc ...

A moins que ce soit .. de la résine BIO ?? 😉

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Citation

Irritant assurément, allergisant c'est très probable, mais cancérigène on n'a pas le recul là-dessus,

l'impession 3d resine ca fait +30 ans que ca existe, idem pour les composant chimique résineux voir plus. une petite recherche google...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Désolé mais google ne fait pas partie de mes standards scientifiques (ce n'est pas de la provoc', c'est juste que sur le sujet de la cancérogénicité il faut être extrêmement prudent sur les sources d'information, il y a vraiment à boire et à manger). De mémoire les résines UV photosensibles à 405nm (telles que celles utilisées pour nos imprimantes comme l'elegoo mars ou la photon) sont formées d'acrylate polyuréthane et de monomères d'acrylate dont la cancerogénicité chez l'homme n'est, à ma connaissance, pas prouvée. Il ne faut pas confondre avec les résines epoxy, les résines utilisées par les soliers et les peintres en deux phases, dont certains composés contiennent des cancérogènes.

Encore une fois je ne crois pas me tromper et je n'avais pas retrouvé d'argument probant dans le sens d'une cancérogénicité avérée pour ces molécules (là aussi, les termes n'aident pas, les acrylates d'éthyles ont une toxicité autrement plus importantes que les acrylates monomères, malgré une composition proche et le fait d'appartenir à la même famille). Là aussi, je ne peux pas prétendre tout connaître, je peux me tromper, mais je n'accorde de foi qu'aux sources fiables.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Google n'est qu'un "moteur de recherche", qui te dirige vers des "résultat". dont le minister de la santé, ou le site de la ligue contre le cancer  ou des publication d'organisme scientifique ayant plus de crédibilité ect...

Mais bon, c'est pas le sujet. 

Ma remarque était sur le manque de recule, et je maintient mon argument.

D'ailleurs je te met au défi de me cite la composition exact des résines chinoise....  

https://books.google.fr/books?id=PyUSgdZUGr4C&pg=PA456&lpg=PA456&dq=danger+of+photosensible+resine+toxicité&source=bl&ots=IMWPd7rUq1&sig=ACfU3U0jeMcHgpGrMJjLTOUz8NJr4ONy1A&hl=fr&sa=X&ved=2ahUKEwjA3NKavrXlAhXiyYUKHX4jDfIQ6AEwEHoECCwQAQ#v=onepage&q=danger of photosensible resine toxicité&f=false

http://www.officiel-prevention.com/protections-collectives-organisation-ergonomie/risque-chimique/detail_dossier_CHSCT.php?rub=38&ssrub=69&dossid=484

faut se tapper l'anglais, et de la chimie... 

Je vais arrêté la, le sujet c'est les precaution a prendre,  la logique c'est que sur la plus part des bidons de résine il est écrit spécifiquement qu'il ne faut pas le jeter dans l'évier, car c'est extrêmement toxique... 

EXTRÊMEMENT TOXIC.... 

Modifié (le) par sigiel

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En même temps ça ne coute pas cher d'écrire "Extrêmement toxique", ça permet à l'industriel de se couvrir pour presque tout les cas d'utilisation non-optimale (genre pas de port de gants, masque etc...).

Mais on recommande aussi de ne pas jeter à l'évier les huiles essentielles (lavande, citron...).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

voici une partie de la fiche de sécurité du tabac, et pourtant il est en vente libre.

Recommandations

En raison de son importante toxicité, des mesures très strictes de prévention et de protection s'imposent lors du stockage et de la manipulation de la nicotine.

Au point de vue technique

Stockage
  • Stocker la nicotine dans un récipient hermétique dans des locaux frais et bien ventilés, à l'abri de la lumière, de la chaleur et de toute source d'ignition (rayons solaires, flammes, étincelles) et à l'écart des produits oxydants et des acides.
  • Le sol des locaux sera incombustible, imperméable et formera cuvette de rétention, afin qu'en cas de déversement accidentel le liquide ne puisse se répandre au-dehors.
  • Mettre le matériel électrique et l'éclairage en conformité avec la réglementation en vigueur.
  • Maintenir les récipients soigneusement fermés et étiquetés correctement.
  • Prévoir des appareils de protection respiratoire isolants autonomes à proximité des locaux pour les interventions d'urgence.
Manipulation

Les prescriptions relatives aux zones de stockage sont applicables aux ateliers où est utilisée la nicotine. En outre :

  • Instruire le personnel des risques présentés par le produit, des précautions à observer et des mesures à prendre en cas d’accident. Les procédures spéciales en cas d’urgence feront l’objet d’exercices d’entraînement.
  • Entreposer dans les ateliers des quantités de produit relativement faibles et de toute manière ne dépassant pas celles nécessaires au travail à réaliser. Reproduire l'étiquetage en cas de fractionnement des emballages.
  • Prévenir toute inhalation de vapeurs. Prévoir une aspiration des vapeurs à leur source d'émission  ainsi qu'une ventilation générale des locaux. Prévoir également des appareils de protection respiratoire. Leur choix dépend des conditions de travail ; si un appareil filtrant peut être utilisé, il doit être muni d’un filtre de type P2 lors de la manipulation de la substance. Pour les interventions d’urgence, le port d’un appareil respiratoire isolant autonome est nécessaire.
  • Éviter tout contact de produit avec la peau et les yeux. Mettre à la disposition du personnel des équipements de protection individuelle : vêtements de travail, lunettes de sécurité à protection latérale et gants imperméables (de type Viton®, Silver Shield®, Tychem®) ; ne pas utiliser de gants en caoutchouc naturel, en néoprène ou en PVC [56]) . Ces effets seront maintenus en bon état et nettoyés après chaque usage.
  • Ne pas fumer, boire ou manger dans les ateliers. Observer une hygiène corporelle et vestimentaire très stricte : passage à la douche, lavage soigneux des mains après manipulation et changement de vêtements après le travail, rangement séparé des vêtements de ville et des vêtements de travail.
  • Ne jamais procéder à des travaux sur ou dans des cuves et réservoirs contenant ou ayant contenu de la nicotine sans prendre les précautions d'usage [57].
  • Ne pas rejeter à l'égout ou dans le milieu naturel les eaux polluées par la nicotine.
  • En cas de déversement accidentel, récupérer immédiatement le produit après l'avoir imbibé d’un matériau absorbant inerte (vermiculite, sable, diatomées). Si le déversement de nicotine est important, faire évacuer le personnel en ne faisant intervenir que des opérateurs entraînés munis d'un équipement de protection approprié.
  • Conserver les déchets dans des récipients incombustibles spécialement prévus à cet effet et les éliminer dans les conditions autorisées par la réglementation.

Au point de vue médical

  • Lors des visites initiales et périodiques :
    • Examen clinique : Rechercher particulièrement des signes d’atteintes cardiovasculaires
    • Examens complémentaires : La fréquence des examens médicaux périodiques et la nécessité ou non d’effectuer des examens complémentaires seront déterminées par le médecin du travail en fonction des données de l’examen clinique et de l’appréciation de l’importance de l’exposition.

 

  • Fertilité : Des difficultés de conception chez l’homme et/ou la femme seront systématiquement recherchées à l’interrogatoire. Si de telles difficultés existent, le rôle de l’exposition professionnelle doit être évalué. Si nécessaire, une orientation vers une consultation spécialisée sera proposée en fournissant toutes les données disponibles sur l’exposition et les produits. Rappeler aux femmes en âge de procréer l’intérêt de déclarer le plus tôt possible leur grossesse à l’employeur, et d’avertir le médecin du travail.
  • Femmes enceintes et/ou allaitantes : On exposera le moins possible à cette substance les femmes enceintes ou désireuses de débuter une grossesse en raison de signaux d’alerte pour le développement. Si malgré tout, une exposition durant la grossesse se produisait, informer la personne qui prend en charge le suivi de cette grossesse, en lui fournissant toutes les données concernant les conditions d’exposition ainsi que les données toxicologiques. Informer les salariées exposées des dangers de cette substance pour la grossesse et de l’importance du respect des mesures de prévention. Rappeler aux femmes en âge de procréer l’intérêt de déclarer le plus tôt possible leur grossesse à l’employeur, et d’avertir le médecin du travail

 

Conduite à tenir en cas d’urgence

  • En cas de contact cutané, appeler immédiatement un SAMU ou un centre antipoison, faire transférer la victime en milieu hospitalier par ambulance médicalisée dans les plus brefs délais en raison du risque d’intoxication systémique. Retirer le plus rapidement possible les vêtements souillés (en prenant toutes les précautions nécessaires pour les sauveteurs notamment des gants adaptés) et laver la peau immédiatement et abondamment à grande eau pendant au moins 15 minutes. Si la victime est inconsciente, la placer en position latérale de sécurité et mettre en œuvre, s’il y a lieu, des manœuvres de réanimation en évitant de pratiquer la ventilation assistée au bouche à bouche).
  • En cas de projection oculaire, rincer immédiatement et abondamment les yeux à l’eau courante pendant au moins 15 minutes, paupières bien écartées. En cas de port de lentilles de contact, les retirer avant le rinçage. Si une irritation oculaire apparait, consulter un ophtalmologiste et le cas échéant lui signaler le port de lentilles.
  • En cas d'inhalation, appeler immédiatement un SAMU ou un centre antipoison, faire transférer en urgence la victime en milieu hospitalier par ambulance médicalisée (quel que soit l’état initial car les symptômes peuvent être d’apparition retardée). Transporter la victime en dehors de la zone polluée en prenant toutes les précautions nécessaires pour les sauveteurs. Si la victime est consciente, la maintenir au maximum au repos. Si la victime est inconsciente, la placer en position latérale de sécurité et mettre en œuvre, s’il y a lieu, des manœuvres de réanimation en évitant de pratiquer la ventilation assistée au bouche à bouche). Si nécessaire, retirer le plus rapidement possible les vêtements souillés (en prenant toutes les précautions pour les sauveteurs, notamment des gants adaptés) et commencer une décontamination cutanée et oculaire (laver immédiatement et abondamment à grande eau pendant au moins 15 minutes).
  • En cas d'ingestion, appeler immédiatement un SAMU, faire transférer en urgence la victime en milieu hospitalier dans les plus brefs délais en raison du risque d’intoxication systémique. Si la victime est consciente, faire rincer la bouche avec de l’eau, ne pas faire boire, pas tenter de provoquer des vomissements. Si la victime est inconsciente, la placer en position latérale de sécurité et mettre en œuvre, s’il y a lieu, des manœuvres de réanimation.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Euh je viens de tomber sur ce sujet... vous utilisez tous un masque à chaque fois? J'avoue la résine (elegoo) ne sent quasiment pas et ne me dérange absolument pas. Je mettais au début mais j'ai vite laisser tomber (et en effet les masques fournit par Elegoo sont des masques qui ne servent strictement à rien si émanation éventuelle), vu la consommation de gant en plastique que je fais déjà avec cet appareil... et j'ai tendance à laisser la résine dans le bac, sachant que la machine est dans notre séjour... je suis un inconscient??? 

Modifié (le) par TopperHarley

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne pense pas que ce soit la meilleure idée qui soit d'imprimer dans le séjour... C'est quand même mieux d'avoir une pièce dédiée que l'on peut aérer après une impression... D'après ce que je lis sur ce fil, personne n'a trop d'infos, alors dans le doute mieux vaut prendre quelques précautions, mais sans tomber dans la parano bien sur. Manger son sandwich pendant qu'on manipule les produits par contre me semble être totalement inconscient... 

Pour les gants en plastique, quand tu les enlèves ils se retournent, en fermant l'ouverture du gant tu fais ressortir tous les doigts et tu les laisses retournés pour qu'ils sèchent jusqu'à la prochaine utilisation. Au moment de les réutiliser tu n'as plus qu'à les retourner en utilisant la même méthode. Comme ça tu économises des gants et la nature te remercie... Il faut bien sur vérifier à chaque utilisation qu'ils ne sont pas percés. J'en suis à une 10aine d'impressions et je n'ai utilisé que 2 paires de gants pour l'instant avec cette technique.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez poster un message et vous inscrire plus tard. Si vous avez déjà un compte, connectez-vous afin de poster avec.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez copié du contenu avec formatage.   Supprimer le formatage

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher en tant que lien à la place

×   Le contenu sauvegardé a été restauré.   Effacer l'éditeur

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Sur cette page :   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×
×
  • Créer...