Aller au contenu

Filament ABS

rmlc460

buse qui bave

Messages recommandés

Bonjour,

Depuis que j'ai ma discovery200, je constate qu'à chaque impression, du PLA fondu fuit pas le filetage, sur le bloc de chauffe. Et même en dessous, au niveau de la buse elle même, il me semble que le filetage fuit.

Alors, bien sur, j'ai commencé par tout démonter. Et effectivement, il n'y a pas de joint entre la buse et le tube. C'est très pénible et long, puisqu'il faut faire le démontage à chaud, sinon bien entendu tout est bloqué. Sans compter que j'ai un peu la crainte de bousiller les fils d'alimentation.

En fait, le PLA fuit entre les deux pièces, et avec la pression de l'extrudeur, il migre le long du filetage et finit par tomber n'importe ou et n'importe quand sur la pièce qu'on est en train de couler. Vous voyez le résultat.

J'ai donc rectifié les deux plans de joint entre la buse et le tube, mais ça me semble un peu moyen... Pour l'instant, ça ne fuit plus. Mais pour combien de temps?

Question: avez-vous ce genre de problème, et comment y avez-vous remédié?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour

j'ai eu ce problème et je l'ai régler en mettant du téflon sur les filetage de la barrière thermique (filetage qui va dans la colend et filetage qui va dans le bloc de chauffe)

le hic de cette bidouille et qu'il faut changer le téflon tous les mois si ton imprimante imprime beaucoup

et il faut bien serrer la barrière thermique sur le bloc de chauffe 

cdlt

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'y avais pensé, mais cette solution ne me plait pas: le téflon n'est pas fait pour ces températures, et à ce genre d'emplacement, j'aurais plutôt vu un joint fibre.

Bon, pour l'instant, en ayant bien rectifié les portées, ça a l'air de fonctionner.

La seule difficulté est qu'à chaque fois, il faut nettoyer les filetages (taraud et filière M6), mais également qu'aucun méplat rien n'est prévu pour tenir le tube de la barrière thermique avec une clef. Donc, pour bloquer la buse dessus, c'est un peu chaud...

A noter que le filetage du tube côté tête n'est pas limité, et heureusement, ce qui fait qu'on peut le descendre suffisamment pour que ce soit la buse qui fasse contre écrou. Mais je pense que périodiquement, les vibrations de la tête amènent systématiquement à un desserrage.

Bref, ça m'étonne que ce genre de détail ne soit pas pris en compte par es types qui ont développé la tête....

Modifié (le) par rmlc460

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Des millier de personne utilise cette buse/hotend sans que ça fuit....

Par contre après montage, il faut toujours resserrer à chaud (200°) la buse et laisser un léger espace entre la buse et le corps de chauffe pour justement faire ce resserrage. 

Modifié (le) par biostrike

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'argument "il y a des milliers de pékins qui font avec ce qu'on leur donne", ne me convainc pas. Des trucs mal foutus qui te font perdre du temps, j'en connais à la toque. Et c'est juste de la fainéantise de la part de l'industriel qui à un moment se dit: "ça va passer...". (Je connais, pour avoir justement travaillé dans l'industrie).

Par contre, je veux bien qu'on me prouve que mes méthodes ne sont pas adaptées, je ne demande qu'à apprendre!

Alors, ok, il faut resserrer à chaud! Ça, j'ai un peu du mal à comprendre: à chaud, les métaux sont justement dilatés, et cette expansion devrait assurer une étanchéité du montage encore meilleure. C'est un peu comme si tu décidais qu'il vaut mieux étancher une fuite en plomberie alors que tu es sous pression!

Et tu avoueras que c''est une opération de merde à faire! D'autant que à ce moment, la partie refroidissement est portée à une température certaine, ça glisse très bien dans le logement (généralement en plastique), et donc il faut "verrouiller le bloc de chauffe. Et pour passer le moindre outil standard, bien entendu, c'est la galère.

Bref, franchement, il y aurait un méplat quelque part, prévu pour qu'on puisse tenir tout ça, avec la clef qui va bien, c'est pas ce que ça couterait, tout de même...Quelques centimes tout au plus... Après tout, quand on te vend une mini perceuse, il y a la clef pour le mandrin plus un système de blocage de l'arbre, même si cette clef est un vulgaire bout de tôle, non?

A l'heure ou on souhaite faire passer l'idée que l'impression 3D est accessible à tous, il y a encore des progrès à faire! Je ne discute pas l'idée selon laquelle pour faire de la 3D, il faut maîtriser la CAO, le passage entre différents formats de fichiers (chacun sa petite maison et son petit format), être un petit peu électricien, et mécanicien, mais tu avoueras que le commun des mortels n'est pas encore prêt à ce genre d'efforts... Un peu comme les imprimantes classiques au début...

Et pourtant, aujourd'hui, tout le monde sait se servir d'un smartphone ou d'un ordinateur ou d'une voiture sans avoir besoin de se mettre les mains dans le cambouis... C'est bien la preuve qu'on peut y arriver.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci. Comme je n'ai pas posté ni rouspété depuis un mois, c'est que je suis arrivé à étancher cette jointure.

Quant à la procédure de montage, le seul problème, dans la vraie vie, c'est que s'agissant d'une buse ayant déjà tourné et bavé, on n'a pratiquement pas la possibilité de déposer la sonde et la résistance. Donc, on tient difficilement le bloc alu, c'est pas pratique du tout, surtout à chaud!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • Sur cette page :   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×