Aller au contenu

PETG Sakata

Solidité ABS / décollement des couches


Messages recommandés

Bonjour,

 

J'ai une Ender 3 pro qui fonctionne très bien en PLA.

J'ai acheté de l'ABS Sunlu pour réaliser des pièces qui doivent tenir un peu plus mécaniquement et surtout à l'humidité / eau.

J'ai pas mal galéré avec le wraping voir le délaminage et écumé le forum pour parvenir à peu près à imprimer en réglant le bed, avec de la laque et en jouant sur les températures et le débit.

Au dernier essai, j'étais à 260°C, 105°C pour le bed, un débit de 104% et 110% pour la 1ere couche.

 

Je trouve l'impression pas si mal que ça visuellement (ne pas tenir compte de la partie cassée et des supports que je n'ai pas enlevé totalement) 

IMG_20200601_150529.thumb.jpg.81c622d75ed4e0151f96d3c960a114b4.jpg

MAIS elle est très fragile. A peine on force, les couches de séparent.

A gauche, elle s'est cassée en essayant d'enlever le support (c'est une gorge de joint)

A droite, il y a normalement un épaulement (plus petit diamètre) qui s'est également coupé en enlevant le support qui pourtant ne tient pas beaucoup, malgré que j'ai mis une distance Z des supports nulle (ce que je ne fais jamais en PLA).

la pièce en coupe pour info :

coupe.PNG.38e8b08c785ce8a1afef32d4fcdb6d4e.PNG

 

 

Ma question : 

J'ai compris qu'un caisson était bien mieux pour avoir de bons résultats en ABS. Est ce que je peux raisonnablement espérer avoir des couches qui adhèrent entre elles et des pièces solides (c'était l'objectif) ?

Si oui, une idée de ce que je peux essayer (je pensais monter encore le débit pour écraser les couches) ?

 

Merci pour votre aide

 

PS mes paramètres complets sous Cura :

Capture1.PNG.ee8f4bf0606596fcdf70e985766f8c5e.PNGCapture2.PNG.50ecd0b7e4bbc2651cf07b72f9cad30f.PNGCapture3.PNG.ba2ab6f4d01df65544987af4b569ae6c.PNGCapture4.PNG.11bb7db9c20404adbc5b8ad154282662.PNG

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut !

L'ABS... un matériau qui est un sujet à lui seul... 😅
Je ne sais pas par où commencer pour te répondre avec précision...

il y a 33 minutes, Glloq32 a dit :

MAIS elle est très fragile. A peine on force, les couches de séparent.

A gauche, elle s'est cassée en essayant d'enlever le support (c'est une gorge de joint)

A droite, il y a normalement un épaulement (plus petit diamètre) qui s'est également coupé en enlevant le support qui pourtant ne tient pas beaucoup, malgré que j'ai mis une distance Z des supports nulle (ce que je ne fais jamais en PLA).

Je serais direct en te disant : C'est normal qu'elle casse, c'est de l'ABS ! Tu t'attendais à quoi ?!

Telle que la position/orientation de ta pièce pour l'imprimer, tu obtiendras une pièce fragile qui cassera au premier effort.

il y a 35 minutes, Glloq32 a dit :

J'ai compris qu'un caisson était bien mieux pour avoir de bons résultats en ABS. Est ce que je peux raisonnablement espérer avoir des couches qui adhèrent entre elles et des pièces solides (c'était l'objectif) ?

Si oui, une idée de ce que je peux essayer (je pensais monter encore le débit pour écraser les couches) ?

Même le meilleur caisson (avec thermorégulation de la température) ne t'aidera pas beaucoup plus...

La première solution que je te propose pour obtenir cette pièce, et pour qu'elle soit solide, c'est de modifier l'orientation... et encore, elle ne sera pas solide (pour vivre éternellement).
Plus concrètement... il faudrait imprimer la pièce incliné sur un angle de 45°... avec des supports bien entendu pour la soutenir.

Je l'ai fait récemment... et avec de l'ABS... cela a permis d'obtenir une pièce "légèrement" plus solide... mais pour être très honnête, elle n'a tenu que quelques heures d'efforts...

La seconde solution : Jouer sur le débit et sur le remplissage. Cela aide beaucoup plus. Tu peut essayer à 110% de débit, il y aura plus de matière déposé, et une meilleure adhésion des couches. Cela fonctionne aussi en jouant sur le remplissage : Un remplissage de 100%, plutôt que 20%, tu obtiendras une pièce plus solide.

La troisième solution : Jouer sur le qualité des couches : Là tu est en "0.2mm", je te  recommande de passer sur du "0.1mm", et en cumulant avec les  solutions précédentes, tu verras que ta pièce en sera plus solide.

Donc je récapitule : Couche en 0.1mm + Remplissage à 100% + Pièce orienté à 45° = le Trio gagnant pour obtenir une pièce (à vocation mécanique) solide.
Cela s'applique pour n'importe quel type de Filament : PLA, ABS, Flexible, etc...

Ceci étant dit, je serais honnête en te disant mon retour d'expérience : L'ABS est moins résistant comme plastique à usage mécanique que le PLA. Donc je recommande le PLA. Et je recommande encore plus les PLA comprenant des "particules" de métal, pour un effet métalisé. Les PLA métallisés sont encore plus résistants que le PLA basique aux contraintes et efforts mécanique.

Sur les plus de 100 impressions en ABS de pièces mécaniques... si je regarde vite fait mes tiroirs... j'ai 2 survivantes uniquement. Tout cela pour te dire que l'ABS n'est pas très viable à un usage "mécanique".

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci pour cette réponse très complète et pertinente. 

Je ne sais pas si elle m'inquiète ou me rassure 🤔

 

Oui je pensais que l'ABS était plus solide et recommandé pour des pièces mécaniques. Il me semble que c'est ce que j'ai vu a plusieurs endroits. 

Au vu de ma petite expérience et de ton retour, je crains effectivement que ce ne soit pas le cas. 

 

Après, pour cette pièce en particulier, ce n'est pas la solidité qui m'a fait passer en ABS mais la tenue a l'eau (c'est une réparation d'un accessoire de piscine, immergé). Je pense que le PLA est proscrit dans ce cas. 

Après, quid de la tenue reelle du pla a l'humidité ? J'ai une autre pièce (levier de commande de capot d'une voiture). La pièce est actuellement en pla et me semble solide. Je voulais la refaire en ABS par ce que je craignais l'humidité. Peut être que ce n'est pas un risque si important en fait (elle est exposée a l'humidité mais je ne pense pas a l'eau directement). Idem, le l'ai imprimée en ABS et elle a delaminé et cassé par endroits. Si je ne trouve pas moyen d'améliorer la tenue de l'ABS, elle va rester en pla.  

 

Du coup, au final quelle alternative au pla pour les pièces soumises a l'eau ? Quid du PETG ? Est ce que ça s'imprime mieux que de l'ABS ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 35 minutes, Bosco2509 a dit :

Je serais direct en te disant : C'est normal qu'elle casse, c'est de l'ABS ! Tu t'attendais à quoi ?!

Tu es sur de ce que tu avances, là ?

j'ai repris le benchy avorté des tests de mon caisson :

un crochet vite fait autour d'un des montants de la cabine, et un moteur (qui traine) de plus de 6kg.

SDC11107.thumb.jpg.7afd5cbdb92f5be07e5bab1c30b61c26.jpg

Certes, ça a fini par casser, mais j'ai entièrement soulevé le moteur !

Donc, même si ça reste du plastique, délaminer l'impression juste en enlevant les supports, il y a un problème.

Pascal

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Tu devrais pouvoir faire ta pièce en pteg, ça ne craint pas l'eau et c'est plus facile à imprimer.

240°c , plateau à 60-75 °c suivant comment il est, ou un peu de lac et le tour est jouer.

  • +1 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 1 heure, Glloq32 a dit :

Oui je pensais que l'ABS était plus solide et recommandé pour des pièces mécaniques. Il me semble que c'est ce que j'ai vu a plusieurs endroits. 

L'ABS est bien plus solide que le PLA classique. Aussi bien à la flexion/pression qu'aux chocs. Cependant @Bosco2509 n'a pas tort, il faut imprimer l'ABS dans les règles et ce n'est pas facile, surtout avec une imprimante ouverte. Manifestement tu subis une délamination, les couches ne se soudant pas les unes aux autres. Une cause de ce phénomène est un refroidissement trop rapide (il ne faut pas mettre de ventilation). Peut-être devrais-tu également essayer un autre ABS.

Citation

Après, pour cette pièce en particulier, ce n'est pas la solidité qui m'a fait passer en ABS mais la tenue a l'eau (c'est une réparation d'un accessoire de piscine, immergé). Je pense que le PLA est proscrit dans ce cas. 

Le PLA résiste très bien à l'eau. J'ai des clients qui fabriquent des pièces en PLA pour piscines  depuis des années.

C'est le filament qu'il ne faut pas soumettre à l'humidité sinon il s'extrude très mal. Mais une fois la pièce imprimée, tu peux sans souci exposer celle-ci à l'eau.

Modifié (le) par filament-abs.fr
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci pour tous vos retours. 

J'ai appris quelque chose sur le PLA. Effectivement, après quelques recherches ça résiste plutôt bien a l'eau. Je pense que l'amalgame vient de la sensibilité a l'humidité avant "cuisson". C'est une bonne nouvelle !

Pour l'ABS, je pense que j'ai quand même un soucis. Je n'ai pas précisé mais je ne mets pas de ventilation. Donc rien a gagner de ce côté là. J'essaie aussi de faire attention aux courants d'air. 

Je ne pense pas non plus augmenter la température. Je suis déjà a 260, ce qui semble être beaucoup (trop?) pour le ptfe. 

Je vais tenter d'augmenter le débit. La buse est peut être un peu bouchée. 

Sinon, j'ai vu des choses sur la largeur ou sur le diamètre de la buse. Peut être des choses a essayer de ce côté là ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

imprimer avec la pièce posée verticalement, c'est quand meme le mieux pour avoir des ronds qui ressemblent à des ronds.

pas de ventilation bien sûr

et il faut que la couche suivante se colle mieux à la précédente. tu peux essayer de ralentir l'impression, mais tu es deja à 20 mm/s

aussi j'ai remarqué que des couches de 0.3 se collaient souvent mieux que les 0.2 , peut-etre que comme elles ont plus de matière elles refroidissent moins vite et ainsi se collent mieux.

j'ai aussi badigeonné à l'acétone. et mode pinceau baveux mais rapide. soit de l’acétone pure (mon choix) soit du jus d'abs très peu concentré. ça change l'aspect mais surtout ça fait un peu de collage complémentaire là où les couches manquent de cohésion. c'est un peu délicat car on peut aussi abimer la geometrie

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je n'ai pas l'impression que mes impressions en ABS soit plus fragile que mes impressions en PLA 🙄.

Il faut je pense garder en tête les capacités de nos machines.

Sans enceinte fermée et sans une réelle capacité à chauffer celle-ci il vaut mieux éviter l'ABS.

La qualité du filament est elle aussi primordiale, j'en ai fais l'expérience avec le PLA GROSSISTE3D, GEETECH et NONAME.

Le 1er s'imprime directement sur le verre sans artifice, le second demande à utiliser de la laque ou du scotch et le dernier est inutilisable.

Pour l'ABS j'ai commencé avec du filament GROSSISTE3D, l'impression était bien partie sauf que mon support E3D V6 en PLA s'est déformé pendant l'impression avec la chaleur...

J'ai donc du usiner un support en aluminium et entre temps j'ai acquis une bobine de filament SAKATA ABS-E sur filament-abs. Ce filament s'imprime sans aucunes difficultés après il faut concevoir en pensant au matériau que l'on utilise et en respectant quelques règles. Imprimer de l'ABS avec ce filament n'est pas plus compliqué qu'imprimer du PLA pour moi. Enfin si, j'utilise du jus d'ABS pour l'accroche c'est juste chiant à nettoyer, le PLA je ne mettais rien sur mon plateau donc pas de nettoyage à chaque impression. Hâte de tester l'ABS OPTIMUS ADH-PERFECT qui peut parait-il s'imprimer directement sur le verre. Certes c'est cher mais j'apprécierai le gain de temps et la fiabilité.

Pour l'ABS de GROSSISTE3D je ne l'ai pas encore ré-essayé mais je ne pense pas avoir de mauvaise surprise, on verra.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 1 month later...

c'est vrai que l'ABS c'est une sacré m** a imprimer 

je pense que si on peut s'en passer , il y a des matières comme le PETG et d'autres qui commencent a émerger  qui permettent de faire des pièces assez solides 

sinon il faut investir dans une machine qui est faite pour 

perso j'ai eu l'occasion d'imprimer de l'ABS dans un flashforge , c’était du billard 

alors je sais que ça coûte 1000  balles mais c'est ça ou on compte sur la chance et on galère 

et puis je pense que l'ABS c'est plus une matière pour les pros donc quand on est pro 1000 balles c'est rien 

je précise aussi que la flashforge imprime aussi très bien le nylon et le TPU (2 matières également chiantes a imprimer )

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 3 months later...
Le 01/06/2020 at 15:38, Glloq32 a dit :

 

Ma question : 

J'ai compris qu'un caisson était bien mieux pour avoir de bons résultats en ABS. Est ce que je peux raisonnablement espérer avoir des couches qui adhèrent entre elles et des pièces solides (c'était l'objectif) ?

Si oui, une idée de ce que je peux essayer (je pensais monter encore le débit pour écraser les couches) ?

 

Merci pour votre aide

 

PS mes paramètres complets sous Cura :

 

Bonjour, j'ai été dans le même cas que toi avec mon alfawise U30 PRO qui n'a pas de caisson, et je n'arrivais absolument pas à imprimer de l'ABS. J'ai pensé à mettre une couverture, par dessus l'imprimante afin de conserver la chaleur à l'intérieur et ainsi pouvoir faire en sorte que la pièce refroidisse beaucoup moins vite.

Et ça marche super bien ! Je fais attention à isoler l'écran de l'imprimante pour pas qu'il chauffe, et je laisse la bobine ''dehors'' pour que le fil se déroule correctement.

J'ai imprimé à plusieurs reprises un axe de roue de bain de soleil en PLA qui se cassait tout le temps (à cause du poids). C'est pourquoi j'ai décidé de l'imprimer en ABS. Et après je ne sais pas combien de galères sans la couverture, j'ai réussi (avec celle-ci) et la pièce n'a toujours pas cassé ! 

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 12 minutes, filament-abs.fr a dit :

Pour info, pour ceux qui ont absolument besoin d'ABS,  nous commercialisons un ABS qui ne génère ni warping, ni délimitation. Il s'agit de l'ABS ADH-Perfect de chez Optimus.

Intéressant. Avec un plateau basse température (50/60°), il pourrait s'imprimer sans warping ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ce ne doit pas être un problème même les imprimantes à moins de 200 € montent à 100°C maintenant (exemple Ender 3). Le problème c'est parfois le temps de chauffe qui est assez long.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...