Aller au contenu

Filament ABS

Durée de vie d'une buse en laiton avec PLA?


Messages recommandés

il y a une heure, amundsen a dit :

Combien de kg de PLA imprimez-vous avec une buse en laiton standard de 0,4mm avant de la remplacer?

La question qui peut être un vrai débat... 😅

Cela va dépendre de :

  • La qualité du filament : Il y a des filaments qui seront de meilleur qualité et  peut être plus ou moins abrasif. Dans le cas d'un filament de moins bonne qualité, il sera peut être plus  ou moins abrasif. La qualité du filament sera alors un facteur.
  • Des composants et additifs que contiennent les différents PLA utilisés : Chaque fabricant peut utiliser une formule différente. Certains additifs étant abrasif, la nécessité de changer de buse peut être indispensable.
  • Du type de PLA : entre les PLA, métal, marbre, fluo, etc... la vitesse d'abrasion du PLA est plus ou moins différentes. Le PLA FLuorescent... étant un filament particulièrement abrasif... il se peut que tu doive changer la buse tout les 250gr de filament dans le pire des cas.
  • Du  volume d'impression : Si tu imprime beaucoup et pendant longtemps... forcément la buse s'usera plus vite
  • Des paramètres d'impressions : Si la buse est trop écrasé, elle s'abîmera forcément plus vite. Une température trop élevé jouera également un rôle importante dans la durée de vie de la buse.
  • De la qualité de buse : Il y a désormais des buses de "haute qualité" et à l'écoulement optimisés, qui vivent plus longtemps que les buses standards.
  • etc...

Comme je l'ai dit... c'est tout un débat.
Perso : Difficile de te répondre pour plusieurs raisons :

1. Je fais parti de ces  "Imprimeurs fous" qui se sont équipés de la Buse "Olsson Ruby" (la vrai)... faites pour durer plus longtemps que ma propre vie.
2. Je  sais aussi me montrer raisonnable... et je sais aussi faire des pauses et lever le pied de la pédale des impressions.
3. J'essaie dans la mesure du possible d'opter pour des filaments  ayant un bon rapport qualité/prix.

Mon expérience :

Sur mon ancienne Geeetech A10 : 5kg de PLA, 2 KG  d'ABS et 500gr de PETG avant de changer la buse laiton d'origine pour la Olsson. Buse Olsson installé après plusieurs centaines de grammes de filament fluorescent.
Sur mon ancienne CR10 : 6Kg de  PLA et 1kg d'ABS , j'ai changé la buse 1 seule fois sur l'intervalle de cette  consommation (mais je ne sais plus à quel moment).
Sur ma Ender 5 Plus : Je viens seulement de monter la buse Olsson après seulement 1kg (environ) de PLA sur la buse laiton d'origine, car simplement j'avais envie de monter la Olsson.

A chaque fois... la buse laiton n'était pas spécialement usé... sauf pour le cas de la CR10, mais j'avais testé pas mal de filament différent.
La buse Olsson étant donné qu'elle est prétendu "être inusable"... je ne devrais pas avoir à la changer. 😉 (vu le prix de la Olsson, il y a plutôt intérêt qu'elle dure quelques années... enfin c'est facile à comprendre, je crois)

Modifié (le) par Bosco2509
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut,

De mon côté, dans mon plan de maintenance périodique, je change de buse tous les 10kg, hors filaments abrasifs. Et encore 10kg c'est une valeur arbitraire que je me suis fixé à titre préventif, car elles impriment toujours nickel au moment où je les change.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 6 heures, amundsen a dit :

Merci pour vos retours. Je vais me renseigner sur l'Olsson Ruby mais je crois que ma buse peut encore tenir quelque temps.

Alors je vais te partager mon avis sur la Olsson Ruby :

1. Voilà un lien pour la trouver : https://www.makershop.fr/pieces-detachees-ultimaker/1423-buse-olsson-ruby-040mm.html

2. Le prix d'une Olsson Ruby, c'est le prix de 100 buses classique à 0,80€ la buse.

3. Perso, je recommande la Buse Olsson uniquement si tu fais des pièces techniques. Car la Olsson est vraiment précise et c'est l'idéal pour des pièces techniques.

4. Moi je l'ai acheté, car j'ai été convaincu par cette vidéo du Gueroloco :

5. Moi je l'utilise, car j'imprime beaucoup de pièces techniques (pour mon boulot). Si tu imprime des figurines ou des objets décoratifs... elle sera sous-exploité.

6. C'est la buse des "Pros" et des "Semi-pro". Donc si ton imprimante 3d te sert uniquement pour du loisirs... c'est complètement inutile de penser à l'acheter.

7. D'un point de vue totalement objectif : La pointe en Rubis, n'est pas un excellent conducteur thermique... et il faut chauffer un tout petit peu plus qu'avec une buse classique.

8. Attention ! Il y a des "contre-façons" sur Aliexpress et des clones de la Olsson... qui sont de moins bonne qualité... donc attention aux trop belles offres (une buse Olsson à moins de 50€, c'est une contre-façon !)

Voilà ce que je pouvais te dire sur la Olsson. C'est un investissement... qui est vite rentable si tu fait d'usage "Pro" ou "Semi-Pro" de ton imprimante 3D.

Modifié (le) par Bosco2509
  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 12 heures, Bosco2509 a dit :

2. Le prix d'une Olsson Ruby, c'est le prix de 100 buses classique à 0,80€ la buse.

Petit bémol, c'est 100 buses chinoises de mauvaise qualité, sinon c'est plutôt une trentaine de buses chinoises de bonne qualité, ou une dizaine d'E3D V6 originales, ou encore "seulement" 3 Nozzle X qui a aussi très bonne réputation.

Après si on a une machine bien réglée, qui ne risque pas d’abîmer la buse en tapant le plateau par exemple, pourquoi pas investir sur la durée. Mais si on a une machine qui racle le plateau régulièrement, ça ne sert à rien, le nez de la buse s’abîmera trop vite.

Personnellement je préfère utiliser des trianglelabs (chinoise d'excellente qualité), et les changer régulièrement en préventif.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Perso je suis partit sur des buses cuivre plaquer nickel (de chez trianglelabs) comme ça tu as pas mal d'avantage sans coût exorbitant.

Meilleur transmission de la chaleur et surface plus dur donc moins sujette à l'usure pour un prix raisonnable.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

J'en ai une en attente d'être monté sur ma MK3S justement pour ces avantages, en 0.6mm. Tu as déjà un bon retour objectif dessus comparé à une laiton classique ?

De mon côté je passe une machine en 0.6mm pour réduire la pression dans la hotend et pouvoir augmenter un peu la vitesse d'extrusion, et en cuivre plaqué justement pour la conduction et diminuer le gradient thermique entre la cartouche chauffante et le cœur du plastique afin de gagner en débit volumétrique. C'est principalement pour le prototypage "haute vitesse" mais je n'exclus pas de l'utiliser pour des pièces finies selon le degré de qualité que j'aurai en 0.6mm.

J'attends juste la prochaine release du firmware de Prusa qui corrige un bug sur le linear advance car je suis parmi les rapporteurs/testeurs de ce bug donc je ne peux pas changer ma config tout de suite...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci pour ta réponse très nuancée @Bosco2509 J'imprime en effet des pièces qui demandent de la précision mais je n'en imprime pas (encore?) beaucoup pour l'instant, donc une buse Ruby est peut-être à envisager pour plus tard.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

@Kachidoki Pour l'instant c'est des buses Volcano en 0.4mm, je n'ai utilisé que du PLA ou du PTEG (une dizaine de kilo au total sur 1 buse) mais j'en suis très content, la matière fondu n'adhère absolument pas sur le nickel donc si la rétractation est bien réglé tu ne promènes jamais de boulette sur la buse. C'est le plus gros avantage que j'ai trouvé avec mon utilisation.

Pas encore essayer de matériaux chargé, peut être de l'ASA un jour, donc la dessus je ne me prononcerait pas.

  • Merci ! 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...