Aller au contenu

Filament ABS

  • 0

Filament soluble utile ?


Question

Bonjour,

je n'ai pas encore fait le choix de mon achat ici et j'ai une question concernant l'utilisation de fil soluble 
est ce utiles / souvent utilisé ? 

Merci beaucoup  

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

12 réponses à cette question

Messages recommandés

  • 0

Le filament soluble permet sur les machines à double extension, de réaliser les supports avec cette matière. Une fois l'impression terminée on plonge dans l'eau la pièce pour faire fondre les supports au lieu de passer du temps à les couper à la pince au risque de casser la pièce. 

N'ayant pas de machine à double extrusion je n'ai jamais essayé. 

  • Merci ! 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
crack amazon music ulimited gratuit
  • 0
Il y a 4 heures, Titi78 a dit :

Le filament soluble permet sur les machines à double extension, de réaliser les supports avec cette matière. Une fois l'impression terminée on plonge dans l'eau la pièce pour faire fondre les supports au lieu de passer du temps à les couper à la pince au risque de casser la pièce. 

N'ayant pas de machine à double extrusion je n'ai jamais essayé. 

Donc on peu facilement s'en passer @Titi78 au final 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0

Disons que c'est un confort, pas une obligation. ceci dit certaines formes très complexes (où les supports ne seront pas adaptés, voire impossibles a retirer) ne pourront être imprimées sans supports solubles.

Pascal

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0

Hello,

Pour en avoir utilisé, je confirme ce qui a été dit. La plupart du temps on peut s'en passer, ou utiliser les supports classiques. D'ailleurs ce n'est pas forcément soluble, car il existe des supports détachables qui n'adhèrent pas au PLA.

MAIS, dans certains cas on a pas le choix, soit parce que les supports classiques sont inaccessible pour démontage, soit tout simplement parce que la partie supportée doit respecter une certaine tolérance. En effet, pour de la pièce mécanique, si on a besoin de précision dans les assemblages et que ces assemblages utilise des parties supportées, alors il faut soit anticiper les 1-2 dixièmes d'écart dus aux supports classiques, soit utiliser des supports solubles.

L'autre différence avec les supports solubles, c'est l'état de surface, qui sera nettement plus propre.

Concernant la machine, pour l'utilisation de support solubles ou détachable (en gros, un mélange de matières), il faut impérativement deux têtes indépendantes, enfin précisément deux buses, pour ne pas avoir de purge. Sinon la contamination des matières rend la pièce très fragile, elle perd beaucoup de sa résistance. Donc une machine du style de la TL-D3 est plus adaptée qu'une A20M par exemple.

Dans le monde pro, le soluble est énormément utilisé car les pièces sont conçues pour être injecter à terme, donc on ne réfléchi pas aux contraintes de l'impression 3D. Pour un hobbyiste c'est différent, on peut se permettre de faire un design pensé pour l'impression, et rendre pratiquement inutiles les supports.

A+

  • +1 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0

J'étais partie sur la imprimante 3D Artillery Sidewinder X1 ‘V4.1’ mais il n'y a qu'une seul tête, exist il une machine 2 têtes avec autant de point positif que cette Artillery ? 

Modifié (le) par NOX
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0

Bonjour,
Voici mon expérience de l'utilisation du PVA avec mon imprimante TENLOG TLD3 PRO
Oui c'est très efficace dans le cas d'impression de pièces demandant beaucoup de support. Le filament  est rapidement soluble dans de l'eau à environ 45° çà fonctionne très bien en remuant la pièce dans l'eau.
J'ai donc réalisé plusieurs tests et impressions de différents sujets avec une facilité d’utilisation.
Il faut bien régler la température proposée par le fournisseur; il faut réduire la vitesse d'impression de 20 à 25% pour que les couches adhérent bien. Selon les paramètres du support nous pouvons augmenter le flux du filament de 2à 3% sur l'extrudeur E2.
Après 4 mois de la bobine de filament du PVA stocké dans son emballage d'origine celui-ci à engendré des problèmes !
J'ai prix contact avec le fournisseur il évoque une nouvelle consigne d’utilisation des températures.
Échec le PVA ne colle pas avec le PLA ! de nouveau j'évoque le défaut au fournisseur.
Il me répond que le filament à pris l'humidité ! c'est exact car le filament crépite à la sortie de la buse ...
Ce qui explique ceci ! il me propose une solution de passer un sèche cheveux à température modérée sur le pourtour de la bobine pendant environ 5 minutes. (et laisser refroidir pendant 30 minutes le filament)
Super çà fonctionne de nouveau correctement sans problème!
Conclusion le filament craint fortement l'humidité il faut donc adapter une enveloppe étanche avec dessiccateur de qualité.
le top serait une enveloppe étanche à l'air avec une dépression d'air avec un clapet.

J'ai refait des impressions avec le support PVA sans problème; depuis j'ai mis la bobine dans un double sac avec fermeture étanche.
je recommande la TLD3  😀😁😄 c'est une super machine qui peut tout faire avec une grande productivité de qualité.

bon dimanche à vous
 

Modifié (le) par vap38
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0
Il y a 14 heures, NOX a dit :

J'étais partie sur la imprimante 3D Artillery Sidewinder X1 ‘V4.1’ mais il n'y a qu'une seul tête, exist il une machine 2 têtes avec autant de point positif que cette Artillery ? 

Avec ton budget de 500€... il n'y a pas masse d'imprimante double extrusion à 2 têtes dans ce budget.
Il n'y a que les Tenlog à ce budget qui pourra imprimer du filament soluble.

Après... je suis d'accord avec @Kachidoki . Mais je rajouterai un détail : Le PVA (ou Filament soluble dans l'eau) est relativement honéreux.
On est sur du 45€ les 500gr de filament sur certains sites... et cela peut monter à 90€/kg.
Certes... on en utilise que très peu... mais selon l'utilisation... cela peut vite revenir chère.

Il n'y a que 2 type de filament soluble : le HIPS et le PVA.

Le Hips n'est recommandé qu'avec de l'ABS... et ne se dissout qu'avec du D-Limonene.
Le HIPS est à environ 30€/kg.

Le PVA est recommandé avec du PLA. Il se dissout le plus simplement du monde avec de l'eau.
Mais le PVA est à environ 70€/kg de moyenne.

Quand on a un budget limité... c'est un coût qui est nécessaire de calculer dans les impressions.

Mon point vue :

La plupart des makers "amateurs" restera sur des une imprimante à 1 tête, car le coût d'un Support en PLA ou en ABS ou autre reviendra nettement moins chère qu'avec du PVA.

Bonne chance dans ta recherche.

Modifié (le) par Bosco2509
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0

Merci pour votre réponse @Bosco2509

Bon j'ai deja commandé la tenlog... Erreur ou pas l'avenir me le dira.... Les deux têtes ne m'intéressaient pas que pour le soluble. 

Apres j'ai trouvé des hips modifié qui vont sur quasiment tout pour 29e. 

https://www.makershop.fr/filament-soluble/1894-support-smartfil-naturel.html

J'ai longuement hésité avec la artillery.... 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0
Il y a 8 heures, Bosco2509 a dit :

Mais je rajouterai un détail : Le PVA (ou Filament soluble dans l'eau) est relativement honéreux.

En effet, et il existe du filament soluble encore plus cher. Mais il existe aussi des filaments support non soluble, beaucoup moins cher.

Sinon une astuce que j'utilise de temps en temps, le couple PLA/PETG. L'adhérence de l'un sur l'autre est suffisante pour l'impression, et se détache avec deux doigts. Et on peut même choisir de faire la pièce en PLA ou en PETG.

Ici ma première pièce de test de cette technique, en PLA avec support en PETG :

Capture.thumb.JPG.9c694fcf928691614f3b262e6978683e.JPG

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0

@mahaultitz L'escalier c'est à cause du principe même de l'impression FDM. C'est une sphère de 20mm, forcément le dessus et le dessous perdent beaucoup de détails. En tout cas l'état de surface est tout à fait identique avec du PVA+PLA.

image.png.499fa18984dcb82432d52ae30cbf9de3.png

Là où c'est moche ici, c'est que le PETG fait du stringing, et que les cheveux finissent par se retrouver dans la pièce en PLA. C'est valable pour le PVA aussi, mais lui au moins il fond...

Maintenant en imprimant une pièce en PETG, avec support en PLA, ce problème disparaît car transféré dans le support qu'on éliminera.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0
Le 01/08/2020 at 09:01, Kachidoki a dit :

@mahaultitz L'escalier c'est à cause du principe même de l'impression FDM. C'est une sphère de 20mm, forcément le dessus et le dessous perdent beaucoup de détails. En tout cas l'état de surface est tout à fait identique avec du PVA+PLA.

image.png.499fa18984dcb82432d52ae30cbf9de3.png

Là où c'est moche ici, c'est que le PETG fait du stringing, et que les cheveux finissent par se retrouver dans la pièce en PLA. C'est valable pour le PVA aussi, mais lui au moins il fond...

Maintenant en imprimant une pièce en PETG, avec support en PLA, ce problème disparaît car transféré dans le support qu'on éliminera.

Ok 20 mm. je ne me rendais pas vraiment compte de l’échelle sur la photo.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez poster un message et vous inscrire plus tard. Si vous avez déjà un compte, connectez-vous afin de poster avec.

Invité
Répondre à cette question…

×   Vous avez copié du contenu avec formatage.   Supprimer le formatage

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher en tant que lien à la place

×   Le contenu sauvegardé a été restauré.   Effacer l'éditeur

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Sur cette page :   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

  • YouTube / Les Imprimantes 3D .fr

×
×
  • Créer...