Aller au contenu

Filament ABS

Multi Filament.


Messages recommandés

Bonjour à vous, 

Je suis tombé sur une vidéo du MMU2S : 

https://www.qwant.com/?q=MMU2S&t=videos&o=0:628dfc9549935ba2acc91eb5567dea2b&order=relevance&source=all

Je suis vraiment impressionné par le concept. Un buse unique donc pas de soucis de calage/paramétrage. 

Je voulais savoir si quelqu'un l'utilisait et comment se faisait la communication entre la carte mère et le MMU2S?A vu de nez il y a une carte qui ressemble à une RAMP dedans afin de controller les moteurs PAP. J'ai farfouillé sur le github de Jo Prusa et visiblement ça se passe en UART ? 

C'est fiable ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est le Multi matériaux de chez Prusa :

https://www.prusa3d.fr/original-prusa-i3-multi-material-2-0/

https://youtu.be/E1ZxTCApLrs

Alors  plus personnellement, non malgré que j'ai une prusa, je n'ai pour trouvé cela utile pour l'utilisation que je fait de mes imprimantes.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je pense que ça peut être adapté facilement à d'autre imprimante que les Prusa. D'autant plus que c'est assez ouvert comme design.

@Fawkes2077 : je l'ai trouvé la référence dans Marlin (MMU2S) et vu que je suis curieux je me suis demandé ce que c'était. 

Il y a des clones aussi : https://www.thingiverse.com/thing:3910546

L'utilité c'est d'imprimer directement avec plusieurs couleurs. Ou de pouvoir mettre des supports solubles sans prise de tête.

Le principal reproche du système serait le gachis de filament. La première version en perdait beaucoup plus. Cette version (MMU2S) diminue beaucoup les pertes.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut,

Le 08/08/2020 at 12:05, Rlv a dit :

Ou de pouvoir mettre des supports solubles sans prise de tête.

Perdu, ce système apporte un inconvénient majeur, la contamination d'une matière sur l'autre. Quand il s'agit de couleur ça peut passer, au pire la couleur bave un peu dans les autres. Mais quand il s'agit de soluble, c'est la solidité de la pièce quand en prend un coup.

Pour faire du multi-couleur par contre c'est top, l'alignement est forcément parfait, mais il faut bien gérer la purge en fonction de la couleur pour ne pas laisser trop de traces visibles.

J'ai le MMU2S (j'ai eu aussi le MMU1 avant), et je suis en train de monter une machine en Dual X à côté, justement pour me passer de cette purge inutilisable en soluble, et plus généralement en multi-matière, et ne plus avoir de contamination.

Ce n'est pas le MMU2 qui diminue les pertes par rapport au MMU1, mais le slicer qui a beaucoup évolué, avec la purge dans l'infill, ou dans une pièce secondaire par exemple.

 

Pour le principe, pour faire dans les grandes lignes, oui c'est une simple UART entre l'imprimante et le MMU. Grosso modo, quand la machine intercepte un G-Code de type 'Tx' (T0, T1 etc...), elle envoie la requête de changement d'outil au MMU, une fois acquitté, elle reprends la suite du G-Code.

C'était très simple au début sur le principe, transposable sur n'importe quelle machine. C'est moins simple aujourd'hui, car au début le capteur de filament de la machine n'était pas utilisé, ce qui posait des problèmes d'extrusion à vide quand le chargement se passait mal, et la machine ne s'en rendait pas compte. Donc maintenant il y a une interaction plus étroite avec la machine et son capteur de filament, ce qui réduit la portabilité de cette fonction aux machines disposant d'un capteur de filament directement sur la tête.

Modifié (le) par Kachidoki
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...