Aller au contenu

Filament ABS

Température extruder indique -15 après un dégagement de fumée vers la buse


Messages recommandés

Bonjour à tous,  mais là c'est un SOS que j'envoie, big problème sur ma sidewinder toute neuve . Ce matin je veux lancer un print et ..... dégagement de fumée au droit de ma buse. j'ai un message d'erreur et l'écran m'affiche E1 (donc ma buse) -15 et après quelques essais de chauffage j'ai un message d'erreur Heating failed system stop heater 8 ID:0. Et impossible de lancer une chauffe donc un print . J'ai laissé mon imprimante hier soir et elle fonctionnait bien . Que faut il faire qui peut me donner un indice de dépannage? perso je pense que ma thermistance est morte mais je suis preneur

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bin oui mon pôvre ami, ta thermistance a dû mourir, ça arrive, c'est pas grave les thermistances ça coûte pas un bras, même pas le petit doigt.

Tu en commandes sur Mamazon >>>> (je sais, c'est mâââl) et tu les as demain

Si tu veux faire ceinture et bretelles tu peux acheter aussi des résistances, tu les auras voir ici >>>>

Après, je ne sais pas si ce que je te propose est compatible avec ta Sidewinder, mais y'en aura bien un qui va nous le dire....

  • Triste... 1
  • +1 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

la thermistance est morte c'est quasi certain, voir si la cartouche de chauffe fonctionne encore en la branchant un instant sur 12 V et en la touchant rapidement. Il est utile de commander quelques cartouches de chauffe et thermistances de rechange.

Modifié (le) par Edge540
  • Triste... 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 11 heures, MrMagounet a dit :

@archers84 Je viens de repensé a un point a vérifié regarde si ta nappe en X est pas légèrement déconnecté ou endommagé, mais si dans ton cas je pense plus a la sonde on sais jamais. 

OK j'avais eu ce pb de chauffe la veille et en bougeant la nappe des X le ventilo avait démarrer, je comprend mieux l'intérêt d'avoir une nappe bloquée . Pour la 2eme fois, je pense que la thermistance avait déjà pris chère 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Quelques précisions sur ce genre de problème.

Il y a 14 heures, MrMagounet a dit :

@archers84 Je viens de repensé a un point a vérifié regarde si ta nappe en X est pas légèrement déconnecté ou endommagé, mais si dans ton cas je pense plus a la sonde on sais jamais. 

Les nappes se déconnectent la plupart du temps par le décollage d'une extrémité.

Sur chaque extrémité qui se décolle, on altère le fonctionnement soit du moteur d'extrudeur soit de la résistance chauffante.

Les dégâts causés par ces décollements vont du simple dysfonctionnement au brûlage de tous les étages concernés.

Les fils de la thermistance se trouvent au milieu de la nappe et normalement ne peut être la cause première.

Par contre, une sur-chauffe du corps de chauffe peut engendrer la détérioration de la thermistance qui ensuite, ne donnant plus les bonnes informations, le Marlin interprétera le -15°C comme une température trop faible pour débuter un cycle d'impression.

La sur-chauffe comme le cramage des contacts de nappe pouvant être causés par des faux contacts sur la nappe (cad la position ni connectée, ni déconnectée).

La seule inconnue dangereuse dans tout le processus à mon sens , c'est comment le Marlin réagit lorsque la thermistance se détériore subitement en pleine impression et indique -15°C par exemple, ou si une nappe coupe la liaison de la thermistance  :

  • Le marlin détecte-t-il une variation très subite de la température et stoppe immédiatement l'impression ?
  • ou se contente-t-il de continuer l'impression en chauffant continuellement tant qu'il ne détecte pas la bonne température ?
Il y a 3 heures, archers84 a dit :

OK j'avais eu ce pb de chauffe la veille et en bougeant la nappe des X le ventilo avait démarrer, je comprend mieux l'intérêt d'avoir une nappe bloquée . Pour la 2eme fois, je pense que la thermistance avait déjà pris chère 

Effectivement, dès le premier symptôme, il faudrait vérifier toute les connexions de nappes et tester tous les périphériques induits dans la chauffe de buse.

Bien sûr, détenir les pièces de rechange à l'avance est indispensable pour réparer rapidement, de la thermistance à la CM.

Mais depuis que j'ai installé le bloqueur de nappe X sur le bloc extrudeur, je n'ai plus rencontré un seul problème et j'ai même retrouvé confiance en cette imprimante.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Comme dans beaucoup de domaines, le "mieux" est l'ennemi du "bien"......

Ces systèmes de nappes ne me disent rien qui vaille, c'est vrai que ça a tendance à rendre les machines de plus en plus "plug and play" mais pour moi rien ne vaut un câblage fil à fil. Ça au moins, ça se répare !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour @Jean-Claude Garnier,

En fait, pour répondre à la question que tu n'as pas posé, à mon sens c'est oui et non.

Oui,

  • parce que les nappes ne sont pas réparables,
  • que les utiliser demande une réelle compétence à tous les niveaux de conception, entretien et utilisation,
  • et que la détection et la réparation des pannes devient beaucoup plus difficile qu'avec des fils indépendants.

Non,

  • parce que leur coût est faible et leur remplacement relativement aisé si on y prend soin,
  • parce qu'elles sont très fiables durant plusieurs années si on les "installe" correctement => ingéniérie intelligente, qualité composants, manutention avertie,
  • et surtout parce que bien installées, elles n'amènent que très peu de frein au déplacement des axes, ce qui est un énorme avantage pour obtenir qualité et fiabilité d'impression avec des mécaniques plutôt fragiles.
  • Enfin, pour des raisons moins évidentes mais tout aussi utiles, les nappes ont beaucoup moins de déperdition que les fils autant en puissance fournie qu'en distorsion du signal.

Pour les fils, il ne faut pas non plus oublier qu'en low-cost, ils sont conçus pour être souples au mouvement mais pas supporter des déplacements saccadés soutenus pendant plusieurs dizaines d'heures d'affilée.
De même, leur gaine isolante suivant leur matière est plus ou moins sensible à la température et peut s'assécher, donc changer ses caractéristiques mécaniques. Phénomène à rajouter au manque de souplesse de leur âme en cuivre suivant leur section.

En conclusion, en ce qui concerne les Artillery, elles restent des produits low-cost qui ne peuvent pas être considérées comme professionnelles.
En acceptant cette limitation, je crois qu'on peut considérer, qu'Artillery offre une possibilité d'impression de haute qualité à plus ou moins court terme si leur propriétaire s'investit sérieusement sur la technique.

Cordialement.

  • +1 1
  • Merci ! 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@Jojo3D Merci a toi aussi bonne fête de fin d'année et merci pour ton point de vue.

Souvent avec des bases en électronique et ou électromécanique ont aime bien des système 100% indépendant et dépannable mais cela peux avoir aussi des inconvénients le principale le coût. Et je partage ton avis les Artillery (comme d'autres imprimantes dans cette gamme de prix) sont d'excellente machine capable de faire de super impression mais lowcost. Les ultimaker par exemple ont des petites optimisations une construction plus pousser mais a quel prix.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez poster un message et vous inscrire plus tard. Si vous avez déjà un compte, connectez-vous afin de poster avec.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez copié du contenu avec formatage.   Supprimer le formatage

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher en tant que lien à la place

×   Le contenu sauvegardé a été restauré.   Effacer l'éditeur

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Sur cette page :   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

  • YouTube / Les Imprimantes 3D .fr

×
×
  • Créer...