Aller au contenu

Filament ABS

Restauration turbine hydraulique


Messages recommandés

Bonjour à tous.

Je suis en train de restaurer une ancienne turbine hydraulique dans un moulin.

Elle comporte 14 aubes directrices en fonte dont la moitié est cassée. Ces aubes servent à diriger l'eau entrante vers la roue hydraulique.

La fonte étant très difficile à souder, reste la solution de les refaire en mécano soudé ou en impression 3D dans la mesure où les contraintes d'effort seront assez minimales.

Les dimensions de l'aube sont 260x260mm avec une épaisseur d'environ 10 à 15mm. Le poids est d'environ 7kg en fonte.

La pièce ne nécessite pas une forte précision (de l'ordre de 0.5mm).

Chaque aube pivote sur un axe central sur l'action d'un axe de commande latéral.

Elles doivent être résistantes car elles sont soumises à une hauteur d'eau d'environ 0.80m et un débit d'eau de 1.20m3/sec.

J'ai calculé que l'effort en flexion sur l'aube serait de 30kg réparti sur une longueur de 125mm ce qui donnerait une contrainte de 0.4 DaN/mm2

Pouvez vous me conseiller en imprimante 3D ainsi qu'en matériau, surement de l'ABS ?

Je vous joins quelques photos de la pièce.

Merci pour votre aide à tous

IMG_20201129_184605.jpg

IMG_20201129_184645.jpg

IMG_20201129_184917.jpg

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut @didierb7854,

joli projet de restauration. Par curiosité, c'est un moulin qui sert à quoi ?

Perso, je ne vois pas de matière compatible avec ton besoin qui puisse passer dans nos imprimantes. A mon avis l'ABS ne va pas tenir surtout avec des températures basses qui le rendent cassant...éventuellement en nylon ?

Edit: j'ai regardé aussi les filaments Polycarbonate et enrichi carbone, très bonne résistance aux choc et à la haute T° mais dans ton cas, humidité et T° basses, pas sur que cela fonctionne.

J'ai aussi trouvé les filaments de type Ultrafuse de chez BASF qui ont peut être des caractéristiques plus proches de ce que tu souhaites:

"Le filament Ultrafuse 316L de chez BASF est une véritable révolution pour l'impression 3D FFF. Il s'agit d'un filament composé à 90% de poudre d'acier. Après déliantage et frittage, les pièces imprimées en 316L constitueront de véritables pièces en acier inoxydable, tant dans leur aspect visuel que leurs propriétés mécaniques."

https://www.filimprimante3d.fr/filament-technique/2927-ultrafuse-316l-basf-175-mm-3kg.html

Par contre il faut assurer coté imprimante et buses...à voir si c'est rentable de la faire soit même ou de contacter une boîte qui pourra te faire de l'impression métal pour pas beaucoup plus chère.

Modifié (le) par Yellow T-pot
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 39 minutes, didierb7854 a dit :

Les dimensions de l'aube sont 260x260mm avec une épaisseur d'environ 10 à 15mm. Le poids est d'environ 7kg en fonte.

Bonjour,

Je ne pense pas que cela soit réalisable avec nos petites imprimantes, que ce soit en résistance, mais aussi en temps d'impression et surtout coût de matériaux !

Si l'une des aubes est en bon état, le mieux est de l'apporter dans une fonderie artisanale et de demander un devis pour les 14 pièces.

🙂

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci beaucoup pour tous ces conseils.

J'habite dans le 78 mais le moulin est dans le Pas de Calais 62. C'est un ancien moulin à farine qui est dans ma famille depuis plusieurs génération. mais il s'est arrêté en 1968. La turbine est pas mal oxydée et les pièces bloquées mais on peut la sauver.

J'ai déjà eu un devis pour les refondre, environ 6000€ HT.

Le plus sûr c'est de les refaire en mécano soudé acier, c'est ce qui coute le moins cher et le plus résistant.

  • +1 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

RE,

De toute façon , pour avoir la résistante aux éléments , il faut passer par du métal "dur".

L'eau transporte de tout; en particulier du sable , qui est fortement abrasif; sans parler des petit cailloux et autres projectiles qui vont frapper les aubes, et les cavitations locales formées par l'eau. Surtout que le débit n'est jamais régulier , et change au grès des pluies.

Donc , en impression 3D ?....

si les aubes en fonte on cassées (d'accord , avec  le temps, mais ont cassé tout de même ) , il faut imaginer la force appliquée.

Une autre piste serait de les faire usiner dans une tôle d'acier, dans la masse (et rapporter les axes) ..par un petit atelier artisanal ...sans passer par la fonderie.

Mais  il y aura un coût non négligeable.

Bon courage

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

oui tout à fait d'accord. La fonte est fragile, je pense qu'il y a du y avoir il y a très longtemps un accident avec une branche ou un forçage car les 7 aubes sont toutes cassées au même niveau.

Je pense qu'un usinage dans la masse va être hors de prix dans un atelier ou bien il faut trouver un particulier qui possède les machines et serait d'accord pour les faire à un prix modique.

Je fais cette restauration dans un but patrimonial et non économique car je n'ai pas l'autorisation de faire de l'hydro electricité. Je n'ai donc pas beaucoup de moyens financiers.

Je suis en train de voir si je ne peux pas reproduire le profil en mécano soudé réalisé par moi même.

En conclusion je dois donc abandonner l'impression 3D 😢

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez poster un message et vous inscrire plus tard. Si vous avez déjà un compte, connectez-vous afin de poster avec.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez copié du contenu avec formatage.   Supprimer le formatage

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher en tant que lien à la place

×   Le contenu sauvegardé a été restauré.   Effacer l'éditeur

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Créer...