Aller au contenu

Carte mère brulée Ender3 pro


challenger4444

Messages recommandés

Carte_mere_brulee.thumb.jpg.dfe4d05a38b8ec7c6508723944a9bb56.jpgJe me permets un nouveau sujet, car je n'ai pas trouvé un problème similaire sur le forum.

Ce matin, j'ai mis sous tension ma Ender3 pro et j'ai remarqué un filet de fumée sortant du boitier carte mère... J'ai coupé le jus immédiatement et démonté le boitier. Il semble qu'il y a eu un faux contact sur la borne d'alimentation du +. Sur cette même borne il y a un pontage du "Red hot end fan", est-ce normal ? j'ai essayé de faire des recherches sur le net pour voir si cela existait mais dur dur pour avoir l'info. A part la mise à jour du firmware, je n'ai fait aucune modification sur cette machine. Il s'agit de la carte  4.2.2. 

En remplacement, je vais commander la 4.2.7. Dois-je faire le même branchement ? (shunt + red hot end fan sur borne alim +) et pis, tant qu'à faire, je vais l'équiper du BLtouch .

Merci par avance pour toute info que vous pourriez me donner à ce sujet.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Problème commun à toutes nos imprimantes.  Le serrage des borniers est a contrôler sur nos machines même à la réception d'une machine neuve.  Le moindre petit arc électrique developpe tellement de chaleur ce cela fait fondre le plastique autour puis il prend feu.

Pour le shunt cela ressemble à un dépannage de fortune pour alimenter en permanence le ventilateur de hotend (ce qui n'est pas une mauvaise idée )

  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

La machine est neuve ! Achetée il y a quelques mois sur Amazon. Je n'ai jamais ouvert le boitier ni fait la moindre modification sur cette machine. Ca me fait réfléchir, car la plupart de mes imprimantes tournent pendant que je ne suis pas là dans la journée. J'ai remarqué qu'il y avait un fusible sur cette carte mère, il sert à quoi ?

En tout cas, vos confirmations m'indiquent que pour la prochaine carte, je ne dois pas faire ce pontage.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Surtout éviter de mettre dans ces borniers des fils étamés. Il est préférable d'y ajouter des ferrules faciles à emboiter avec sa pince 😉

  • +1 3
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salutation !

Il y a 3 heures, challenger4444 a dit :

En remplacement, je vais commander la 4.2.7.

Si tu a un fer a souder et de l’étain, tu peux peut être simplement changer le bornier si il n'y a que cela de cramé sur la carte (et si via USB elle accepte une connexion depuis un ordi.)... https://www.conrad.fr/o/borniers-pour-circuits-imprimes-6130115

Edit l'alimentation a peut être prit un coup du fait de ce court circuit ... et il est par sécurité nécessaire changer les câbles qui ont brûlé ...

Modifié (le) par PPAC
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Electriquement parlant, je crois que l'idéal serait de souder directement les fils sur la carte mère... (Bon... d'accord ! Si il faut faire une opération de maintenance, c'est un peu plus compliqué à démonter. 🙄). Là, j'ai commandé la 4.2.7 + un BLtouch, une occasion d'avoir un truc un peu plus silencieux. Je ne me fais pas trop de soucis pour le fil ou l'alim car on voit bien que le point de chauffe est directement à la sortie du bornier, donc, effectivement un problème de contact des fils au bornier. J'ai regardé @PPAC le site pour le bornier, celui qu'il faut est en rupture de stock 😁... A croire que je ne dois pas être le seul à avoir ce problème. Mais il est vrai qu'en électronique il n'y a pas que la Ender3...😜

  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Sur ma Geeetech A10, il n'y a pas un seul bornier.  Toutes les connexions sont faites comme sur une carte  mère de PC. Je ne comprends pas que les autres constructeurs ne font pas la même chose.

 

 

 

CARTE0.jpg.5be19a6ce661fbe8dc5db76a2ec521b0.jpg

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 23 heures, challenger4444 a dit :

J'ai remarqué qu'il y avait un fusible sur cette carte mère, il sert à quoi ?

Bonjour,

Le fusible est là pour protéger tout ce qui se trouve avant lui, alimentation, maison, transfo EDF,.....

Heureusement il n'y a pas que lui qui protège, car des petits malins pourraient le ponter avec un clou.👹

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 19/04/2021 at 06:58, gerardm a dit :

Le fusible est là pour protéger tout ce qui se trouve avant lui, alimentation, maison, transfo EDF,.....

Ha ben c'est nouveau ca !!   J'ai travaillé pendant 35 ans en électricité, et c'est la premiere fois que j'entends qu'un fusible protège l'amont.   

Le fusible est toujours là pour protégéer l'aval d'un circuit.  La raison est simple.  Le circuit de la maison est probablement protégé à 15 ampères (disjoncteur dans la boite de répartition).  Si le constructeur a mis un fusible de 5 ampères, c'est parce que le circuit en aval de la fusible est trop petit pour prendre un courant de 15 ampères advenant un court-circuit.  Donc, en cas de problème, le fusible de 5 amps va lâcher bien avant le disjoncteur de 15 A de la maison...   

Électricité 101.

😉

  • Haha 1
  • +1 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 weeks later...
Le 18/04/2021 at 14:37, fran6p a dit :

Surtout éviter de mettre dans ces borniers des fils étamés. Il est préférable d'y ajouter des ferrules faciles à emboiter avec sa pince 😉

Pour les ferrules d'accord, mais pourquoi éviter de mettre des fils étamés ?
J'avais au contraire l'impression que la ductilité de l'étain assurait une meilleure conductance (plus faible résistance) donc un échauffement moindre au niveau du bornier. Ce n'est pas le cas ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 17 minutes, Parade a dit :

mais pourquoi éviter de mettre des fils étamés ?

Il y a une histoire de en cas de chauffe si un faux contacte / arc électrique, l’étain fond (180°C) et risque de créer encore plus de faux contactes / arc électrique ... et sur des forte tensions / ampérages cela augment le risque incendie. ! non ?

Il serai donc préférable de plier le bout des fils, de bien torsader, ou d'utiliser des ferrules et de bien serrer les borniers ... que de mettre de l'étain.

Aussi j'ai toujours lu qu'il valais mieux de temps en temps vérifier le serrage des borniers pour limiter les risques.

Modifié (le) par PPAC
  • +1 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 1 minute, PPAC a dit :

Il y a une histoire de en cas de chauffe, l’étain fond (180°C) et risque de créer des faux contactes / arc électrique ... et sur des forte tensions / ampérages cela augment le risque incendie. ! non ?

Maintenant qu'il n'y a plus de plomb mélangé à l'étain dans les fils de soudure (interdit), on a de l'étain pur qui fond à 231,9°C au lieu du mélange eutectique qui fondait à 183°C

Mais là n'est pas le problème : Une connexion qui surchauffe ce n'est pas dû à des arcs électriques, c'est dû à la résistance d'une mauvaise connexion qui crée une surchauffe par effet Joule. Tant que le plastique du connecteur n'a pas fondu ou brûlé il n'y a ni contacts entre deux polarités, ni arc électrique.
S'il y a plus de création de chaleur par effet Joule que le plastique du connecteur laisse échapper, la température augmentera non-stop jusqu'à ce que quelque chose cède
Normalement ça cède par la fonte ou l'inflammation du connecteur mais si tu avais des connecteurs en céramique c'est le cuivre du fil qui va fondre en premier à 1085°C, température qui sera de toutes façons atteinte puisqu'on amène de façon ininterrompue plus d'énergie que ce qui peut s'évacuer).
Il est donc inutile de chercher à avoir la température de fusion la plus haute possible des éléments d'une connexion, ce qu'il faut viser c'est de limiter la résistance de la connexion pour que le peu d'effet Joule soit évacuable en continu

Si on étame les fils, et si effectivement je ne me trompe pas en disant que ça améliore la conductance, on évite que la connexion soit source d'effet Joule donc ça ne chauffe pas du tout (ou de façon négligeable) et on reste trèèès loin en dessous des 183°C ou 231,9°C

En gros ma question est de savoir si je me trompe au sujet de la diminution de la résistance de connexion avec des fils étamés.
Si je ne me trompe pas, il est préférable d'étamer plutôt que d'avoir le cuivre nu (mais je confirme pour les ferrules qui assurent par leur ductilité une très bonne conductance)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Mon deux cennes d'électricien....

Sur de petits conducteurs (plus petit que du 12 ou 14 AWG), il est souvent préférable de ne pas étamer les conducteurs parce que ca rigidifie ceux ci.  Donc, quand tu place ton conducteur étamé dans ton connecteur, tu appliques souvent pas assez de force avec l'écrou de serrage pour arriver à écraser l'étain et assurer une plus grande surface de contact entre l'écrou et le conducteur, ce qui ne sera pas le cas avec le conducteur nu, ou un conducteur équipé d'une virole (virole suffisemment souple pour écraser le conducteur sous la poussée de l'écrou).

Bien sûr, tout ça rejoins les propos de Parade sur la conductivité....

😉

Modifié (le) par PierreG
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

@fran6p, il y a deux sujets en un ici, il serait peut-être bon de les séparer.

Pour en revenir au sujet du topic, à savoir les connecteurs qui crament, il y a connecteur et connecteur... Les vrais connecteurs Molex ou Phoenix par exemple, n'ont rien à voir avec leurs copies chinoises dont sont malheureusement faites la plupart des imprimantes 3D. Les constructeurs sérieux garantissent des courants minimum, que sont loin d'atteindre les copies. La recherche du prix le plus bas fait que les tolérances sont plus larges, les matériaux utilisés sont de piètre qualité, et les contrôles sont inexistants. Mais ça fonctionne dans le cas nominal. 🙂 Un constructeur digne de ce nom contrôle au hasard plusieurs pièces avant de libérer un lot de fabrication.

Pour ce qui est des connexions, j'ai également dans ma culture électrique une interdiction d'étamer. Au pire une ferrule pour faire l'intermédiaire avec un bornier peut être utilisé, mais ce n'est pas recommandé. L'idéal étant le fil directement serti sur une fiche d'un connecteur. C'est d'ailleurs comme ça que sont fait tous les appareils électroménagers à proximité de source de chaleur, comme les fours, et même nos cartouches chauffantes. 😉

Pour @PierreG, faudra m'expliquer pourquoi j'ai du 1.5mm² protégé par un disjoncteur de 10A pour mes éclairages, avec des luminaires dont les câbles font 0.75mm², ou encore des prises de courant raccordées en 2.5mm² protégés par disjoncteur de 16A, mais que la plupart des cordons IEC utilisés pour les raccordement de nos PC ou imprimantes ne font que 1.5mm² (voir moins pour de la camelote chinoise). Techniquement, s'il n'y a pas un fusible dans le produit branché, le câble de raccordement en amont peut surchauffer. Bon sur les plaques induction il n'y a pas toujours de fusible, c'est une piste sur le PCB qui fait fusible, histoire d'être obligé de changer toute la carte électronique. 😉

Certes pour un CC franc, le problème ne se pose pas vraiment, c'est le magnéto du disjoncteur qui va déclencher. Mais s'il s'agit d'une réelle surcharge, les câbles auront déjà bien chauffé avant que le thermique ne se déclenche... Je suppose que ça n'inquiète personne car il s'agit le plus souvent de courtes longueurs et qu'il est peu probable qu'un appareil seul ne provoque une surcharge de sa ligne d'alimentation, sauf si... Ah salut ! Murphy ! (Qui a dit triplettes ?)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 12 minutes, Kachidoki a dit :

il y a deux sujets en un ici, il serait peut-être bon de les séparer.

Vos désirs sont des ordres, messire 😉

C'est donc fait.

🙂

  • +1 1
  • Merci ! 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

@Kachidoki, ton circuit électrique qui alimente ton éclairage, fourni plusieurs appareils, donc la somme de tous les équipements raccordés ne doit pas dépasser le 10A  du disjoncteur.   De plus, les conducteurs ont un calibre qui acceptera le 10A (d'où le 1.5 mm²) et qui plus est, sont souvent encastré dans les murs de la maison, ce qui limite grandement leur capacité de refroidissement.  En contrepartie, ton luminaire est fabriqué pour accepté une ampoule d'une puissance maximale (souvent 100 watts) donc un ampérage maximale de 0,5 A  (disons 0,75 max).  Le cablage à 0,75 mm² (max. 6 A) est donc largement suffisant d'autant plus que ceux-ci sont habituellement mono-conducteur, donc mieux ventilé.  

Le principe est identique pour tes prises de courant, et même plus critique ici, puisque tu dois penser qu'un individu peut brancher n'importe quoi sur une seule prise, et dépasser ainsi la capacité du conducteur.   

Pour ton imprimante, les conducteurs utilisés sont aussi surdimensionnés par rapport à la consommation habituelle de celle-ci.    Sur ma Ender, le cablage est fait avec du 18 AWG ( 0,823 mm² ) (je n'inclus pas ce qui est à 24V CC) qui accepte 7 ou 8 Amp maximum, alors que l'imprimante toute entiète ne consomme que 150 W, donc 1,3 A (ne pas oublier qu'ici au Québec on est à 120 V et non 220V).   Et l'imprimante possède un fusible de 5A, donc en deça de la capacité maximale des conducteurs.

Voilà...   😃

  • Merci ! 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je savais que j'aurais du me limiter à la question des triplettes marquées 16A/250VAC, avec un cable de 3G1.5. De toute façon, une bête prise murale qui est notée 16A, va les laisser passer, mais pas longtemps. 😄

Bref, on est hors sujet. 😉

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 1 month later...

Bonjour à tous, 

Cette histoire de carte cramée m'a fait réfléchir. J'ai changé de carte mère pour l'imprimante et tout fonctionne à merveille jusqu'au jour où...

(autant dire que j'ai un petit peu la trouille pour ma petite famille).

Je désirerai confectionner un boitier électrique de sécurité  pour centraliser l'alimentation des 4 imprimantes.

Muni de 4 prises de ce style par exemple https://www.leroymerlin.fr/produits/electricite-domotique/interrupteur-et-prise/nos-gammes-interrupteurs-et-prises/legrand-dooxie/prise-legrand-dooxie/bloc-4-prises-avec-terre-dooxie-legrand-blanc-83626851.html

Pour chaque prise un bouton d'arrêt d'urgence de ce style https://fr.aliexpress.com/item/32957498594.html?spm=a2g0o.detail.1000060.1.33e924a5qCnzNJ&gps-id=pcDetailBottomMoreThisSeller&scm=1007.13339.169870.0&scm_id=1007.13339.169870.0&scm-url=1007.13339.169870.0&pvid=c1472e82-f3b9-45bf-8101-d733dfb03126&_t=gps-id:pcDetailBottomMoreThisSeller,scm-url:1007.13339.169870.0,pvid:c1472e82-f3b9-45bf-8101-d733dfb03126,tpp_buckets:668%230%23131923%230_668%230%23131923%230_668%23888%233325%2319_668%23888%233325%2319_668%232846%238114%231999_668%235811%2327191%2399_668%232717%237567%23974_668%231000022185%231000066059%230_668%233468%2315616%23723_668%232846%238114%231999_668%235811%2327191%2399_668%232717%237567%23974_668%233164%239976%23984_668%233468%2315616%23723

Comme cela je peux laisser comme consigne  à chacun d'appuyer sur le bouton en cas de défaillance d'une imprimante.

Mes questions : Par ligne (interrupteur/arrêt d'urgence quelle puissance de fusible dois-je mettre ? Faut-il que je mette un disjoncteur différentiel par ligne (car si je n'en met qu'un seul cela arrête toutes les imprimantes...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je ne souhaite pas relancer le débat, mais seulement apporter des précisions de mon expérience personnelle.

Je n'ai jamais eu une seule imprimante 3D qui ait cramé, en revanche des programmateurs horaires, des fours de cuisine, des tables à induction, des alimentations de PC, ça oui. Les deux premiers exemples ont potentiellement été source d'incendie, car le plastique fondait pour l'un, et le PCB de commande cramait pour l'autre (c'est l'odeur qui nous a fait réagir).

De ce constat, je ne me vois pas sécuriser uniquement les imprimantes. Il faudrait plutôt aller sur le système anglais (qui a connu des incendies ravageurs), avec un fusible dans toutes les prises et cordons d'alimentation + un interrupteur intégré à toutes les prises murales. L'interrupteur faisant office d'arrêt d'urgence (mais permet aussi de couper lorsque non utilisé). L'intérêt c'est que l'intégralité des équipements de la maison est "sécurisé", mais c'est pénible d'avoir les fours et micro-ondes qui clignotent tout le temps (ils ne gardent pas l'heure).

prise-anglaise-double-couleur-blanc.jpg

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci pour ta réponse @Kachidoki 

En fait les prises sont déjà sécurisées par un ensemble de fusibles et différentiel à coté du compteur EDF. Mon but, serait d'isoler chaque imprimante lorsqu'il y a un problème électrique et que chacune indépendamment puisse se mettre en sécurité. J'ai bien dans la tête un boitier avec 4 prises reliées à des des "coups de poings" pour arrêter l'alimentation manuellement. Pour ce qui concerne la protection "automatique" je me demandai quel ampérage de fusible je dois mettre pour que celui-ci saute avant de déclencher l'installation maison (la plupart des prises sont à 16 A sauf le four et le cumulus qui sont à 32 A)mais suffisamment puissant pour qu'il ne saute pas inopinément. Est-ce que c'est bien de mettre un disjoncteur différentiel par prise ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Hello,

 

Les disjoncteurs ne peuvent pas tout faire.

 

Pour te prémunir des incendies, il faut te diriger vers de la détection incendie, via une tête "incendie" qui pilote un module qui coupe l'alimentation de ton imprimante (et accessoirement sonne pour signaler le début d'incendie).

 

De mémoire @akoirium en a installé une.

 

🙂

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Oui c est ce que j ai dans mon placard...

Un détecteur de fumée 433mhz  qui passe par une passerelle 433mhz/wifi sonoff... et un module wifi sonoff qui contrôle l alim de l imprimante...

Et avec le logiciel sonoff ewelink,  si le détecteur déclenche... il sonne fort et coupé l alim 😉

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Excellent @akoirium 

Je vais me renseigner pour ce système (connaissais pas du tout) mais en tout cas, ça me paraît bien s't'affaire.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Si tu veux aller jusqu'au bout de ta logique et résoudre toutes tes craintes: la boule anti-incendie placée à proximité (au-dessus) de ton / tes imprimante(s).

Pour ma part. je n'ai que le détecteur de fumée et mon extincteur à portée de main.

🙂

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...