Aller au contenu

Filament ABS

Résine castable et fonderie.


Messages recommandés

Bonjour à tous,

Voila, je suis en train de m'équiper pour faire de la fonderie à la cire perdue et je vais donc utiliser de la résine castable.

J'ai déjà une bonne partie du matériel, soit:

Le four à fusion 1150° d'une capacité de Kg de bronze.

1851841500_26juillet005copie.thumb.jpg.325816c6029b8081e9ca76ee4acf86b6.jpg

 

La pompe à vide, utilisée pour plusieurs opérations.

801891024_26juillet003copie.jpg.708076ab298bfb6c1e573d93edc974c6.jpg

 

La cloche à vide pour malaxer le plâtre

984623288_26juillet007copie.jpg.446a4dcaa76e1358cddcff804c5ab029.jpg

 

Et le plus gros du budget, le four à décirer programmable en temps et en température (jusqu'à 1000°).

1392508027_30juillet003copie.jpg.f4b0790f73aa5e5d56ec48b488391b3e.jpg

Pour l'imprimante, je vais utiliser mon Anicubix Photon Mono X et sa station de wash and cure plus.

Je ne vais pas faire de bijoux, mais reproduire des pièces en bronze pour le modélisme.

Avant de partager mon expérience, j'aimerais profiter de la votre!

D'avance merci!

  • J'aime 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Tu as un super projet et tu as déjà fait des choix intéressants et couteux.

Je suis malheureusement incapable de te filer un coup de main, mais ce serait super si tu nous montres, de temps en temps, la mise en œuvre de ton matos et ce que tu arriveras à en sortir.

Bon courage dans cette belle aventure.

  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 39 minutes, diomedea a dit :

Bonjour à tous,

Voila, je suis en train de m'équiper pour faire de la fonderie à la cire perdue et je vais donc utiliser de la résine castable.

J'ai déjà une bonne partie du matériel, soit:

Le four à fusion 1150° d'une capacité de Kg de bronze.

1851841500_26juillet005copie.thumb.jpg.325816c6029b8081e9ca76ee4acf86b6.jpg

 

La pompe à vide, utilisée pour plusieurs opérations.

801891024_26juillet003copie.jpg.708076ab298bfb6c1e573d93edc974c6.jpg

 

La cloche à vide pour malaxer le plâtre

984623288_26juillet007copie.jpg.446a4dcaa76e1358cddcff804c5ab029.jpg

 

Et le plus gros du budget, le four à décirer programmable en temps et en température (jusqu'à 1000°).

1392508027_30juillet003copie.jpg.f4b0790f73aa5e5d56ec48b488391b3e.jpg

Pour l'imprimante, je vais utiliser mon Anicubix Photon Mono X et sa station de wash and cure plus.

Je ne vais pas faire de bijoux, mais reproduire des pièces en bronze pour le modélisme.

Avant de partager mon expérience, j'aimerais profiter de la votre!

D'avance merci!

Bonjour,

Un vrai plaisir de faire ta connaissance, tu a du matos super!

fonderie à la cire perdue j'ai lu des chose mais j'ai pas accroché (trop de projets en retard, j'ai 3 ans de retard / a ce que je veux faire (mais cela me permet d'acheter petit a petit les différentes pièces a un prix honnête))

j'ai la fournaise des pompes a vides (même des pro pour test des équipement d'avion...). Mais j'ai pas de cloche à vide et de le four à décirer. Tu fais un envieux!

IL y a quelques points que je ne comprends pas et si tu veux bien m'éclairer je t'en remercierais

1) 1150° pour du bronze c'est pas un peut limite? (j'ai jamais osé tenté)

2) si c'est tes 1er essai pourquoi une cloche a vide pour les bulles d'air du plâtre (tu veux de suite une super précision?)

3) le four a décirer, j'ai pas encore regarder son prix mais ! c'est un peut la même question que le points 2)

A+

Jacques

Modifié (le) par 007
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Alors...

Le bronze fond au alentour des 1000° (ça doit varier en fonction de la nuance).

La cloche à vide est de toute façon obligatoire, donc autant d’emblée faire comme il faut!

Pour le prix du four ça pique un peu! 2426€ livré... Mais il s’agit d'un four haut de gamme. Un petit four à émaux peut faire l'affaire si l'on se contente de faire un seul tirage à la fois et que l'on suive le processus en manuel, et à la condition de n'utiliser que des résines castables, ces four de petits volumes ne permettent pas de mette les cylindres (on y reviendra) verticalement. 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 weeks later...

J'espère ne pas trop polluer le fil mais @diomedea parle de résine castable sans en citer une. Nous commercialisons celle de chez Sakata.

Elle est considérée excellente mais nous avons peu de retours pour le moment (le produit est nouveau), alors @diomedea si le coeur t'en dit et si tu veux tester le produit et faire un retour public, tu peux me contacter.

  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je vais peut être poser une question bête, mais c'est quoi une résine castable ?

Quelle est son mode d'utilisation et sa différence avec les autres résines ? 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

@Titouvol https://support.formlabs.com/s/article/Using-Castable-Resin?language=fr ou encore https://tech-alsace.fr/la-resine-castable/

C'est ce qui va lui servir de "moule" pour ses futurs coulages. Et vu que tu peux l'imprimer, et bien les possibilités sont décuplées.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

J'avais bien trouvé ces articles, mais ils zappent tous les deux exactement ce qui m'intéresse !

Créer un modèle, ok, imprimer, ok.

Mais j'imprime un positif (la pièce que je veux avoir à la fin) ou un négatif (qui servira de moule) ?

Je pensais justement à un négatif qui servirait de moule.

Mais ils parlent de brûlage propre (sans résidu), mais ne disent pas quand et comment ?

On parle de verser du métal fondu non ? Alors comment la résine peut elle ne pas brûler instantanément et créer une pièce 'pourrie'  si au final on s'en débarrasse en la brûlant ?

J'imagine que j'ai plein de lacunes dans le domaine, mais j'avais justement cherché avant de poser la question et eu l'impression que tous les sites expliquent .. en en zappant la moitié (malheureusement exactement celle qui m'intéresse ... Mais bon, ils s'adressent à des gens qui savent déjà et cherchent les produits, pas à un simple curieux qui veut juste comprendre).

Modifié (le) par Titouvol
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est une méthode similaire au moulage a cire perdu.

Tu créé un positif dans un matériaux qui fond bien mais qui permet de faire ta sculpture (de la cire spéciale en temps normale, puisque à la main), dans nôtre cas de la résine castable.

Ensuite tu entoure cette sculpture dans un sable très fin et facilement compactable, en laissant des passages pour couler ton métal fondu ainsi que des évents pour évacuer les bulles des éventuels culs de sacs qui vont se former pendant la couler.

Pendant la couler, ton matériaux en fusion va faire fondre la résine qui va s'échapper, liquide, à travers le sable.

Comme le métal en fusion aura remplacer l'intégralité de la cire/résine il suffira quand ça aura refroidi de casser la gange de sable pour extraire la sculpture.

Il faudra ensuite, comme pour une impression, retirer tout les éléments superflu mais qui ont été nécessaire à la couler.

Suivant le type de cire/résine tu peux ou non réutiliser le sable, si celle ci laisse des résidus c'est par contre impossible.

Voilà la méthode, sans le détail j'en ai jamais fait moi même, du moulage à cire perdue qui est la méthode que l'on emploi avec la résine castable.

  • +1 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Génial, merci exactement ce qui me manquait !
J'en avais déjà entendu parlé, mais justement sans les détails du fonctionnement.
Ma grande question était : ça brûle ok ... mais ça va ou ?
Si pas de résidus (gaz par exemple), pas de soucis. Mais dans le cas de la cire je n'avais pas pensé à un négatif en sable compacté.
Je ne pensais d'ailleurs pas que simplement en le compactant il résisterait aussi bien.
Certainement un certain équilibre des forces, le métal remplaçant la cire/résine sans laisser le temps au sable de s'effondrer.
Mais ça garde un petit côté à moitié magique quand même ! 😉

Donc comme pour les supports en impression 3D,  il faut que tu enlèves puis que tu ponces les points des puits que tu as utilisé pour couler le métal et les évents pour laisser s'échapper l'air d'où un peu de métal à pu déborder.

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Tu imprimes un positif !

Il y a 2 heures, Titouvol a dit :

Donc comme pour les supports en impression 3D,  il faut que tu enlèves puis que tu ponces les points des puits que tu as utilisé pour couler le métal et les évents pour laisser s'échapper l'air d'où un peu de métal à pu déborder.

Tout à fait, y compris les masselottes si besoin selon le type de matériau coulé (selon sa fluidité, densité ..) et la complexité des recoins de la pièce à aller remplir. Dans le cas de métal on dira plutôt meuler que poncer 😉.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 1 minute, methylene67 a dit :

on dira plutôt meuler que poncer

C'est pas faux ... sinon ça risque d'être un peu long ...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 12/08/2021 at 17:24, filament-abs.fr a dit :

J'espère ne pas trop polluer le fil mais @diomedea parle de résine castable sans en citer une. Nous commercialisons celle de chez Sakata.

Elle est considérée excellente mais nous avons peu de retours pour le moment (le produit est nouveau), alors @diomedea si le coeur t'en dit et si tu veux tester le produit et faire un retour public, tu peux me contacter.

Ok, je te contacte...

 

Le 17/08/2021 at 00:27, Poisson21 a dit :

C'est une méthode similaire au moulage a cire perdu.

Tu créé un positif dans un matériaux qui fond bien mais qui permet de faire ta sculpture (de la cire spéciale en temps normale, puisque à la main), dans nôtre cas de la résine castable.

Ensuite tu entoure cette sculpture dans un sable très fin et facilement compactable, en laissant des passages pour couler ton métal fondu ainsi que des évents pour évacuer les bulles des éventuels culs de sacs qui vont se former pendant la couler.

Pendant la couler, ton matériaux en fusion va faire fondre la résine qui va s'échapper, liquide, à travers le sable.

Comme le métal en fusion aura remplacer l'intégralité de la cire/résine il suffira quand ça aura refroidi de casser la gange de sable pour extraire la sculpture.

Il faudra ensuite, comme pour une impression, retirer tout les éléments superflu mais qui ont été nécessaire à la couler.

Suivant le type de cire/résine tu peux ou non réutiliser le sable, si celle ci laisse des résidus c'est par contre impossible.

Voilà la méthode, sans le détail j'en ai jamais fait moi même, du moulage à cire perdue qui est la méthode que l'on emploi avec la résine castable.

Non, ce n'est pas ça.

Voici la procédure:

1) Modélisation du modèle.
2) impression 3D en résine calcinable (castable).
3) Le modèle en résine est positionné au centre d'un cylindre perforé qui sera rempli de plâtre, plâtre qui aura été malaxé sous vide.
4) le cylindre est placé dans le four à décirer à 200° pendant 2h ou la cire castable va se sublimer sans laissé de résidu et laisser son empreinte dans le plâtre.
5) On pousse le four à 750° pendant 8h pour bien sécher le plâtre.
6) Le four est redescendu à 600°, température ou sera coulé le métal
7) Le cylindre est positionné dans un caisson (ou seul dépasse une partie non perforée au dessus d'une collerette d'étanchéitée) et dans lequel on fait le vide (d’où les trous), vide qui communiquera au moule par la porosité naturel du plâtre. Coulage du métal qui aura été fondu dans le four à fusion à 1150°
9) Dès que le métal est figé, le cylindre est plongé dans l'eau froide, le choc thermique détruira le plâtre, et il ne restera plus qu'à récupérer le modèle!

Modifié (le) par diomedea
  • Merci ! 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 3 weeks later...

Bonjour à tous,
Voila donc les fameux cylindres...
1227443841_05septembre2021049copie.jpg.d4b9f05588c442d0584ef88c259e884d.jpg

N'ayant pas trouvé le métal nécessaire à leurs fabrications, je me suis finalement résigné à les acheter.
1711981917_05septembre2021042copie.jpg.bf462438a200af1b40c9e56cad77eeb0.jpg

Comme on le voit ils sont en tôle relativement épaisse.
1198621549_05septembre2021044copie.jpg.505c074ecbc50d030f3c6f28d6bba72e.jpg

Les coupelles en caoutchouc avec la contreréforme qui créera le cône de coulée.

 

1914130094_05septembre2021045copie.jpg.52c0a7457afe3909a8d1a0f8a570d85e.jpg

La grenaille de bronze.
787594402_05septembre2021041copie.jpg.ee49e22b31dd5d18ee11d2d639b9365e.jpg


Plus un sac de 22,5 kg de revêtement (Comprenez: le plâtre réfractaire!)

La résine castable que m'a donné Filament-ABS.fr pour que je la teste et que je vous en fasse un retour.

 

856578866_07septembre2021002copie.thumb.jpg.c5f96af50f9e45c078ad60b7d44c8550.jpg

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Et bien, te voila occupé pour un bon moment.

J’espère que tu nous feras un petit reportage photos pour suivre la mise en prod de tout cela.

Bon courage.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a une heure, divers a dit :

J’espère que tu nous feras un petit reportage photos pour suivre la mise en prod de tout cela.

 

C'est le but!

J'ai découvert qu'il existait des chambres à dépressions toutes prêtes et abordables, je pense que je vais me laisser tenter... https://fr.aliexpress.com/item/587291519.html

10.jpg.f803954664bcc1f626ff78a903506114.jpg

En plus elles ont une cloche à vide vibrante que je comptais également me fabriquer!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 4 weeks later...

Bonjour à tous,
Petit retour sur ce fil!
Après l'impossibilité de me procurer cet appareil qui est un combiné constitué, à gauche, d'une cloche à vide pour débuller le plâtre, et, à droite, de la Table de coulée à dépression.
C'est à cette occasion que je me suis aperçu qu'il m'était impossible de commander hors EU pour une valeur supérieure à 150€, et comme il n'est pas importé en Europe...

Ayant déjà la partie gauche, je vais donc m'atteler à la fabrication de la table de coulée, les appareils dipos chez nous étant à mon gout un peu trop chère!
Je vais partir sur ce cylindre Ø200 X 300mm et de ces deux tôles de 200 X 200 X 8 commandés chez Métalaladécoupe.com

512681493_05octobre2021001copie.jpg.735b90b7979a064b7e6df28b4fc9c3e0.jpg


1267928214_05octobre2021003copie.thumb.jpg.f36bcee0f75acf176fcdf84b9afada2d.jpg

 

Avant de les tourner, je fais sauter les angles des tôles à la scie à ruban.

05 octobre 2021 006 copie.jpg

 

Puis j'y vais doucement par petites passes histoire de ménager le matériel.

1993855343_05octobre2021009copie.jpg.67e5c651ec051deacb1d4671115ad1a1.jpg

 

Usinage de l'épaulement.

1276584551_05octobre2021012copie.jpg.665e62d83fb66df6dc313b31d5b686eb.jpg
 

1850559937_05octobre2021013copie.thumb.jpg.0b1ff3c8b4571e204b00a35345a283cf.jpg

 

Voila pour ça.

128931988_05octobre2021016copie.thumb.jpg.1af0ee946881e587e73ef393652a766d.jpg

J'avais prévu de les souder, mais vu l'utilisation de ce cylindre, un simple joint suffira!

A suivre...

Modifié (le) par diomedea
  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Tu vas travailler en aveugle ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pourquoi?

L'élimination du centre pour le passage de cylindres de Ø120mm. J'ai d'abord enlevé une rondelle avant d'ajuster à la barre d’alésage.

1491374664_06octobre2021002copie.jpg.1ef99694fb1485e88514e774a672b2fd.jpg

 

 

La rondelle de réduction de Ø120 vers Ø80 dans une tôle de 4mm, j'ai enlevé le centre avec ma plus grosse scie cloche avant de terminer à l'outil de tour.

1817392125_06octobre2021004copie.jpg.9cb1d0cf9a96fc45a4339b9783b9d1a2.jpg

 

Perçage puis taraudage du cylindre à 1/4 de pouce.

1849909336_06octobre2021009copie.jpg.0a1647f27303edb5689eeb7f0a8d1c68.jpg

 

Le cylindre de Ø80 posé sur la réduction. Il y aura bien évidemment un joint entre chaque pièce!

1161204953_06octobre2021012copie.jpg.ca28aff2772a17c8f1145fa7201fca97.jpg

 

Les deux vannes et le vacuomètre

1369253777_06octobre2021011copie.jpg.0e8102719f5271d1218ed7a7b0ce7aee.jpg

 

Petit retour sur la cloche à vide.

Le montage d'origine n'était vraiment pas terrible. C'était des joints en caoutchouc beaucoup trop souples qu'il faut vraiment écraser pour avoir une bonne étanchéité, ce qui à pour effet de rapprocher le vacuomètre trop près de la cuve et d’empêcher le centrage du couvercle.

J'ai remplacé le tout par une entretoise et des joints en fibrine, non sans avoir au préalable créé un plat à l'aide d'un boulon je j'ai utilisé pour écraser un empilement de rondelle de chaque coté de la tôle.

Résultat ça tient la dépression, et c'est bien plus solide! 

1916624578_06octobre2021013copie.jpg.29b501f78271f5cc42c9389f7f9ee1bc.jpg

La suite!

Le volume est étanché avec du mastic acrylique.

1671853169_07octobre2021003copie.jpg.9bbc10c211fe7364a456830a09687c22.jpg

Le perçage (Ø12mm) qui m'a servi à prendre la pièce au tour, est taraudé à 1/4' et à reçu un bouchon.

 

Les raccords pour les pompes à vides sont disponibles auprès des frigoristes, voir avec les installateurs de PAC ou de climatisations. S'il y a une valve, n'oubliez pas de la démonter!

1862570405_07octobre2021007copie.jpg.2b4881372f24e302b2afa3162aa405be.jpg

 

Et c'est parti pour le premier essai!

190402178_07octobre2021009copie.jpg.0fb2f2866cb0937f1b29648a907c2e52.jpg

 

C'est parfait, ça ne bouge pas! toute l'étanchéité à été faite au PTFE.

1623011020_07octobre2021010copie.jpg.028013462fa798756ae80f9ce1c897ee.jpg

 

 

07 octobre 2021 005 copie.jpg

07 octobre 2021 007 copie.jpg

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...