Aller au contenu

Filament ABS

Messages recommandés

bonjour,

j'aimerais me lancer dans la fabrication de moules imprimés, mais dans un souci de rapidité d'impression et d'économie de plastique, je voudrais savoir s'il existe des abaques permettant de savoir l'épaisseur à donner aux moules (ainsi densité du maillage interne et l'épaisseur de la paroi de l'objet imprimé), selon le type de plastique et le volume du moule, pour que la solidité du moule soit suffisante. Bien que je n'imprime que sur PLA actuellement,  je voudrais également connaitre les réglage à appliquer dans le cas particulier ou l'on veut verser du métal à bas point de fusion dans un moule imprimé en ABS et quel est la taille maximum des objets au delà du quel ça serait dangereux (risque de rupture ou de déformation).

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Moi aussi je l'aurais pas pensé possible a priori, mais apparement il est possible de fabriquer des pièces métalliques en métaux à bas point de fusion (alliage de plomb pour figurine) avec une imprimante 3D à fil ABS. au lieu d'imprimer la pièce en relief, elle est imprimé en creux pour former un moule et du métal en fusion est versé dedans. après refroidissement, le moule imprimé rempli de métal est plongé dans de l'acétone, qui a la propriété de dissoudre le plastique ABS : l'objet moulé est libèré de sa gangue de plastique.
http://www.thingiverse.com/thing:26500

http:// http://thingiverse-production-new.s3.amazonaws.com/renders/c8/56/04/4d/ab/DSC04126_edited_display_large_preview_featured.jpg

https://youtu.be/ZvKtsrt9kTo

... il est hautement probable que ça ne marche que pour les petits objets.

Apparement les métaux bas point de fusion pour figurine fondent à 136°C et l' ABS à 200°C : peut-être que la dissipation de la chaleur du métal dans la paroi en ABS du moule suffit à provoquer la solidification du métal avant que l'Abs perde trop de cohésion.

Modifié (le) par BriareosGN
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a une heure, Donovan-88 a dit :

Intéressant tes liens.

Tu veux faire des pièces de quelles dimensions?

justement j'aurais aimé avoir une estimation des tailles maxi possible avant de faire des plan sur la comète. ceci dit c'est surtout dans l'optique de fabriquer des pièces de rechange de mécanismes de réplique d'airsoft que je me renseignait.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

si ton moule ABS a peu de densité et les parois pas assez épaisses, il diffusera moins bien la chaleur, même a basse température tu risque d'amalgamer

l'ABS avec l'Etain ou le Plomb, suivant les alliages utilisé le point de fusion oscille entre 185°C et 232 °C, en plus tu perd chaque fois le moule.

perso je me servirais de la printeuse pour faire un Master, au lieu d'y verser du métal, j'y verserait de la silicone, Alginate ou du Latex, une fois l'objet fait tu t'en sert pour

faire un moule Plâtre ou autre résistant a la température, ce moule, si tu te débrouille bien te permettra de faire plusieurs pièces.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 2 heures, azbloc a dit :

si ton moule ABS a peu de densité et les parois pas assez épaisses, il diffusera moins bien la chaleur, même a basse température tu risque d'amalgamer

l'ABS avec l'Etain ou le Plomb, suivant les alliages utilisé le point de fusion oscille entre 185°C et 232 °C, en plus tu perd chaque fois le moule.

perso je me servirais de la printeuse pour faire un Master, au lieu d'y verser du métal, j'y verserait de la silicone, Alginate ou du Latex, une fois l'objet fait tu t'en sert pour

faire un moule Plâtre ou autre résistant a la température, ce moule, si tu te débrouille bien te permettra de faire plusieurs pièces.

il y a des alliages sans plomb qui fondent à 136°C

je sais faire des moule en silicone ou alginate, ce n'est pas le probléme (d'ailleur si on tient à fabriquer le moule en matériaux de moulage, autant imprimer un positif, autant utiliser un silicone résistant au haute température directement, comme ça il ya moins d'étape et ça supporte mieux les contres dépouille que les moule en plâtre, et ça autorise plus de tirages.)

l'intéret de cette technique à moule perdu en plastique et qu'elle permet de se débarasser du probléme de la gestion des contre dépouille et de l'obligation de créer des moules multipart... l'impression a beau être lente, si on a  que un ou 2 pièces à tirer, ça reste plus rapide et moins cher que de fabriquer un moule multipart.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

je comprend mieux ta question concernant l'utilisation d'un moule ABS.

les alliages qui fondes a 136°C, tu est sur que ce n'est pas de la brasure d'etain,

pour les soldats de plombs ou autres moulages quand c'est fait dans des moules négatifs rotatif, on vois bien que le métal est chaud mais pas tant que ça.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

D’après la description, c'est un alliage au bismuth, donc il y a de forte probabilité que ce soit un alliage de Rose, de Newton, ou dans le genre (c'est des alliages de plomb, d'étain et de bismuth), le point de fusion est très bas (sous les 100°C) et le point de malléabilité encore plus bas.

je ne sais pas ce que tu veux faire, mais ce n'est pas une sortie super utilisable, donc pour moi, si c'est pour des pièces mécanique, tu peux oublier, ta pièce abs (sans parler de filaments particuliers) sera surement plus résistante ;-)

 

Pour ce qui est de l'épaisseur, je ne connais pas d'abac sur ce sujet, mais c'est sur que c'est complexe, il faut en effet que ce soit suffisamment fin pour évacuer la chaleur, mais suffisamment épais pour ne pas se déformer.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 12/09/2016 at 13:58, gisclace a dit :

D’après la description, c'est un alliage au bismuth, donc il y a de forte probabilité que ce soit un alliage de Rose, de Newton, ou dans le genre (c'est des alliages de plomb, d'étain et de bismuth), le point de fusion est très bas (sous les 100°C) et le point de malléabilité encore plus bas.

 

ça doit correspondre à cet alliage : http://www.pascalrosier.com/conseil/exemples/figurine_metal/figurine_metal.htm

Le 12/09/2016 at 13:58, gisclace a dit :

je ne sais pas ce que tu veux faire, mais ce n'est pas une sortie super utilisable, donc pour moi, si c'est pour des pièces mécanique, tu peux oublier, ta pièce abs (sans parler de filaments particuliers) sera surement plus résistante ;-)

 

ok, je le note  : pas un bon métal pour les pièces mécanique.

il aussi des alliages sans plomb à bas point de fusion :

http://www.prince-august.net/details.php?pid=1221

http://www.metaconcept.fr/Alliages-travaux-d-art_a52.html

il y a peut être des métaux avec de meilleurs caractéristique de solidité.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut tout le monde!

Malheureusement pour toi, tu peux oublier les métaux dont tu as donné les liens plus haut.

C'est très fragile, et cassant, donc ça ne conviendra absolument pas pour des pièces mécaniques! C'est vraiment réservé au moulage de figurines ou joaillerie, ou encore pour des pièces d'esthétique... désolé! :(

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...