Aller au contenu

Filament ABS

FLSun V400, hotend upgrade (Trianglelab CHC Pro + BondTech CHT Volcano)


Motard Geek

Messages recommandés

La problématique

Ayant dépassé les 200 heures d'impression avec la buse d'origine en laiton et surtout utilisé du filament abrasif (Eryone GlowBlue), le filet de plastique fondu qui sortait commençait à ne pas être bien joli...

Pourtant, à l'oeil le trou n'est pas trop large par rapport à ma buse neuve (une aiguille de débouchage de 0,5mm n'y rentre pas mais la 0,4 à est l'aise) :

PXL_20221031_101633599.jpg

La solution

La buse est donc une BondTech CHT High Flow pour corps de type Volcano achetée 30€ chez 3DJake (en 0.4mm). J'aurais aimé une buse renforcée comme la Nozzle X que j'avais sur mon ancienne X1 ou NitroMax que j'avais sur ma SR mais je n'ai pas trouvé en haut débit 😞 Du coup je vais éviter de passer des filaments abrasif sur cette nouvelle buse de luxe...

A noter que la buse FLSun dispose de 2 "conduits" alors que la CHT en a 3 :

PXL_20221031_104129209.jpg

Je pensais que le heatbreak d'origine avait 3 "conduits" également :

PXL_20221031_104139909.jpg

Mais en voyant les photos j'ai l'impression que c'est juste la marque du filament chaud compressé dans la buse 🤔 De plus, je vois mal comment les 2 (heatbreak et buse) pourraient s'aligner au serrage. Quoi qu'il en soit, ça imprime bien même avec la BondTech 😄 

Au passage, petite photo du packaging de la buse qui se limite au strictement essentiel :

PXL_20221031_101527072.jpg

En bonus...

Et j'ai donc installé cette buse haut débit dans un nouveau corps de chauffe Trianglelabs CHC Pro que j'ai choppé à moins de 20€ sur Aliexpress (et pourtant livré en 12 jours !) :

2022-11-02 21_48_11-Commandes.jpg

Non pas que le corps d'origine soit mauvais, au contraire même. La température était stable et il était fixé par 2 vis (une visible dans le cercle vert sur la photo ci-dessous) à l'effector, limitant grandement le risque de desserrage côté heatbreak :

PXL_20221031_103005141.jpg

En orange, les 2 petites vis (accessibles sans rien démonter) à desserrer afin de pouvoir sortir le heatbreak (lisse dans la partie froide). D'ailleurs, si quelqu'un a la référence de ce type de vis je suis preneur. J'ai un peu forcé sur l'une des 2 et le pas de vis a morflé (j'arrive encore à la dévisser 😅).

Revenons donc au corps de chauffe que j'ai acheté par curiosité après l'avoir vu sur la V400 de @Guilouz. Voici déjà le packaging :

PXL_20221031_095823031.jpg PXL_20221031_100132401.jpg

Il y a donc le corps de chauffe avec la le bloque de chauffe et la thermistance qui ne sont à priori pas simplement dissociables (on peut au moins changer le câble de la thermistance moyennant 2 soudures). Ces 2 éléments sont donc précâblés avec chacun un connecteur à une quinzaine de centimètres (je n'ai pas mesuré). Pour la partie chauffe, le plus long câble (qui doit faire dans les 1 mètre puisqu'il va facilement du lit jusqu'en haut de la V400) est à sertir (le matos est fourni). Pour la thermistance on retrouve un connecteur JST identique à celle d'origine (sur la V400).

PXL_20221031_100310922.jpg PXL_20221031_100304952.jpg

Le montage

En ce qui concerne la buse c'est du classique. J'ai serré cette dernière au maximum pour ensuite de la desserrer d'un demi tour avant de visser le heatbreak en butée contre elle.

Dans l'hypothèse où je doive changer de hotend, je me suis dit que ça pourrait être pratique de laisser les connecteur côté extrudeur. Ils rentrent tout juste dans la gaine d'origine :

PXL_20221031_113710327.jpg PXL_20221031_124911082.jpg

Côté PCB de la carte mère j'ai récupéré les connecteur d'origine en en profitant pour couper les câbles à la bonne longueur. Pour la thermistance j'aurais pu garder le connecteur fourni par Trianglelabs mais le jaune d'origine va mieux avec la prise jaune du PCB 🙂 

En ce qui concerne la position du bloc de chauffe j'ai opté pour celle-ci :

PXL_20221031_113657663.jpg

J'aurais pu faire passer les câble sous le support de capteur de nivellement mais ça m'obligeait à démonter ce dernier (les connecteur ne passe pas entre). Hors je souhaite pouvoir changer ou faire la maintenance de la hotend le plus facilement possible et sans avoir à déposer la tête. J'aurais aussi pu mettre la tête en biais et faire partir les câbles derrière un des 2 ventilos pour la matière mais ça passait bien ainsi. On peut voir sur la photo précédente du montage en production que les câbles rejoignent ceux du ventilateur du heatbreak et se jettent directement dans la gaine. De plus, le capot du ventilateur le maintient légèrement (sans le pincer), limitant peut-être même un peu que le l'ensemble buse / corps / heatbreak ne se desserre comme c'était le cas avec le bloc d'origine.  

Pour finir

J'ai modifié la configuration de la thermistance dans le fichier printer.cfg dans la partie [extruder] :

#sensor_type: EPCOS 100K B57560G104F
sensor_type: ATC Semitec 104NT-4-R025H42G

Ensuite, j'ai resserré la buse à chaud (250°, je vais jamais rarement aussi haut) et j'ai refait les PID (avec cette méthode).

Conclusion

A l'usage ça CHAUFFE HYPER VITE même si ça ne sert pas à grand chose vu la lenteur de monter en température du bed 🤣 La température est des plus stables :

2022-11-02 22_11_39-58% Printing - ETA_ 22_34 - FV_tool_holder-standalone.gcode.jpg

Les variations sont inférieures à 0,5° sur ce graph.

Mais le principal c'est que ça extrude vraiment bien. On voit la différence rien qu'au filet qui sort de la buse quand on extrude dans le vide. D'ailleurs c'est principalement grâce à celle-ci. Le corps de chauffe c'est certainement plus superflu mais ça reste accessible d'un point de vue tarif 🙂

  • J'aime 3
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Très bon descriptif de la modif, merci d'avoir partagé...

Je suis également parti dans ce sens avec une autre alternative aux buses Bondtech où je trouve le prix un peu excessif.

Pas encore monté l'ensemble vu que je viens juste de recevoir ma V400.

Je ne sais pas encore si mon choix est judicieux mais l'idée me semble bonne...

 

buses.jpg

buses1.jpg

Modifié (le) par riri7707
  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est donc une buse haut débit résistante à l'abrasion (c'est cool) mais de type V6 avec un adaptateur (haut débit lui aussi mais visiblement pas résistant à l'abrasion - ceci dit dans cette partie "large" du chemin du filament ça ne pose peut-être pas de souci -) 🤔 C'est une alternative que je ne connaissais pas. Je suis curieux de voir ce que ça donne au montage (serrage à chaud en 2 fois du coup avec une jointure de plus pouvant éventuellement fuir ?) et à l'usage 🙂 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je suis totalement d'accord avec toi sur les remarques.

Je me pose les mêmes questions. Maintenant, vu que c'est commercialisé, je me dis que ça doit le faire après-tout.

Ici l'avantage avant tout ce qu'on peut avoir tous les diamètres de buses, donc cool, et à un prix très classique et standard.

Maintenant, il faut mettre en pratique et voir...

Chose que je vais sûrement faire très prochainement.

Le seul frein que j'ai actuellement : plusieurs projets en // et actuellement (ZIGBEE), pour la maison et la gestion du chauffage qui me prend pas mal de ressources.

La V400 de base, ben elle assure et je ne voudrais pas tout de suite passer dans la galère des mods etc..

Donc je print pour ma domotique et ensuite , j'attaque à ma V400.

C'est un peu comme sur ma SR qui fonctionne actuellement moodée tip top (merci Jocelyn)  avec des impressions uniquement en 0.8mm

Ceci dit en passant, j'ai commandé ma V400 début Octobre et reçu fin Octobre, donc bon plan aussi sans prise de tête...

A suivre et je reste très attentif aux partages sur le site...

Bons PRINT à tous 😉

 

Modifié (le) par riri7707
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 58 minutes, riri7707 a dit :

La V400 de base, ben elle assure et je ne voudrais pas tout de suite passer dans la galère des mods etc..

T'as tout à fait raison, comme je disais dans un autre topic, le mieux est parfois l'ennemi du bien ^^

N'hésite pas à nous faire un retour quand tu auras testé ce montage en tout cas 🙂 

  • +1 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

@riri7707 oui cela doit fonctionner mais logiquement tu ne dois pas pouvoir atteindre le même débit de matière que @Motard Geekavec la Bondtech CHT High Flow car ici on a les 3 conduits sur toutes la surface et non comme toi que tu la moitié de la hauteur, l'avantage des 3 conduit et d'augmenter la surface de contact total de matière avec le coprs de la buse.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

L'adaptateur permettant de monter une buse CHT sur un système volcano a été testé par CNC Kitchen :

 

🙂

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Tout dépends de ce qu'on apelle "Haut débit", tranche une pièce et regarde le maximum que ton print va envoyer, en 0.40 avec des layers de 0.2, ça fait pas du gros débit maintenant si tu passes sur des buses a partir du 0.6 mm, ok la ça vaut le coup, en dessous c'est inutile pour moi.

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 1 heure, Fourmi a dit :

Tout dépends de ce qu'on apelle "Haut débit", tranche une pièce et regarde le maximum que ton print va envoyer, en 0.40 avec des layers de 0.2, ça fait pas du gros débit maintenant si tu passes sur des buses a partir du 0.6 mm, ok la ça vaut le coup, en dessous c'est inutile pour moi.

 

tout dépend de la vitesse d'impression si l'on dépasse pas les 200mm/s une volcano classique suffit amplement.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 03/11/2022 at 02:41, riri7707 a dit :

Très bon descriptif de la modif, merci d'avoir partagé...

Je suis également parti dans ce sens avec une autre alternative aux buses Bondtech où je trouve le prix un peu excessif.

Pas encore monté l'ensemble vu que je viens juste de recevoir ma V400.

Je ne sais pas encore si mon choix est judicieux mais l'idée me semble bonne...

 

buses.jpg

buses1.jpg

J'ai également reçu plusieurs buses identiques avec l'adaptateur.

V400 neuve également donc pour le moment Elles dormes dans le titoir 🙂

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Perso pour déjà avoir utilisé ce genre d'adaptateur avec une buse CHT Bondtech classique, c'est pas ouf du tout. Lors du serrage les 3 trous sont pas forcément en face de ceux de la buse, de plus il faut s'assurer que l'adapteur soit à la fois bien en contact avec le heatbreak mais aussi avec la buse, un peu compliqué donc de le serrer à chaud puisqu'il se trouve entre les deux.

En gros pas pratique du tout, entretien galère, perso je recommande pas.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 7 heures, Guilouz a dit :

Perso pour déjà avoir utilisé ce genre d'adaptateur avec une buse CHT Bondtech classique, c'est pas ouf du tout. Lors du serrage les 3 trous sont pas forcément en face de ceux de la buse, de plus il faut s'assurer que l'adapteur soit à la fois bien en contact avec le heatbreak mais aussi avec la buse, un peu compliqué donc de le serrer à chaud puisqu'il se trouve entre les deux.

En gros pas pratique du tout, entretien galère, perso je recommande pas.

OK merci pour ton retour.

Donc c'est pas gagné d'avance .

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 02/11/2022 at 22:33, Motard Geek a dit :

 

Revenons donc au corps de chauffe que j'ai acheté par curiosité après l'avoir vu sur la V400 de @Guilouz. Voici déjà le packaging :

PXL_20221031_095823031.jpg PXL_20221031_100132401.jpg

Il y a donc le corps de chauffe avec la le bloque de chauffe et la thermistance qui ne sont à priori pas simplement dissociables (on peut au moins changer le câble de la thermistance moyennant 2 soudures). Ces 2 éléments sont donc précâblés avec chacun un connecteur à une quinzaine de centimètres (je n'ai pas mesuré). Pour la partie chauffe, le plus long câble (qui doit faire dans les 1 mètre puisqu'il va facilement du lit jusqu'en haut de la V400) est à sertir (le matos est fourni). Pour la thermistance on retrouve un connecteur JST identique à celle d'origine (sur la V400).

 

 

Bonjour

Cela ce change facilement pour mettre une PT1000 (haute température) ou remettre celle d'origine si HS  

je lai depuis un bout de temps sur ma SR ,j'en suis très content j'imprime en 0.6 et 0.8 mm et ma MVS a bien augmenter 

grâce a ca .

Idem pour l'adapteur V6 volcano  pour les buse a haute vitesse a 3 trous.

il non pas besoin d'être en face car l'adaptateur na pas 3 trous comme la buse ,il suffit juste de le serrer a chaud contre 

le Heatbreak ,après il ne bouge plus ,la procédure et sur le site de Mellow 

a+

Sc2f51a8c873045c5a3df72f1b95f4a68w.jpg

Modifié (le) par Ali_
  • +1 1
  • Merci ! 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 3 weeks later...

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...