Aller au contenu

Filament ABS

Waran

Nettoyage bed perforé

Messages recommandés

Salut à tous !

Je possède 2 M200, qui tournent 24/7. Je les ai un peu modifiées pour pouvoir imprimer n'importe quel filament dessus et pour pouvoir mettre des buses standards. Enfin bref, ce n'est pas le sujet.

Je viens chercher des conseils auprès de vous pour le nettoyage des bed perforés... Ils coûtent chers et si il faut à chaque fois changer que les trous sont bouchés, c'est même pas la peine. J'ai essayé plusieurs choses :

  • Frotter à l'acétone, ce qui n'enlève pas les bouts de plastique coincés dans les trous (et bien le faire en démontant le bed du support chauffant, sinon le plastique dans les trous va fondre pendant les impressions et va coller entre ces deux parties, qui va faire bomber le plateau)
  • Faire baigner le plateau dans l'acétone et mettre un coup de soufflette (d'ailleurs, si quelqu'un sait la matière du petit connecteur en plastique... J'aimerais savoir), mais ça reste bouché
  • Ou alors avec un petit forêt enlever le plastique 1 par 1.... Trop long.

Le problème est que j'ai des zones où mes grosses pièces warpent, le reste du plateau n'ayant pas ce soucis.

Voilà, merci d'avance :)

Printablement

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

euh... il existe des lits perforés ??? Mais tes pièces doivent être bizarres si la matière passe par ces trous ? Pourquoi ne pas ajouter une plaque en verre par dessus ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Trob a dit :

euh... il existe des lits perforés ??? Mais tes pièces doivent être bizarres si la matière passe par ces trous ? Pourquoi ne pas ajouter une plaque en verre par dessus ?

Oui, en fait chez Zortrax ils te mettent obligatoirement un raft du coup ta pièce n'a pas l'aspect des picots. 

J'y ai pensé, mais avant chaque début d'impression il y a un calibrage automatique. Si tu couvres less zones de calibrage, je te laisse imaginer que la buse rentre dans le plateau et défonce tout (Voilà les deux zones de calibration, c'est un vieux plateau il ne faut pas faire attention à son état :p)

 

IMG_0347_opt.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

oh les nazes affraid-21b9463.gif Y'a des ingénieurs qui sont payés pour ça ? Je ne comprends même pas l'intérêt d'avoir ces microperforations... Mais bon, je ne suis pas ingénieur. biggrin-17421d4.png

Pour ton problème je ne vois pas trop... Peut-être avec un coup de compresseur en soufflant de l'autre face.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 23 heures, Trob a dit :

oh les nazes affraid-21b9463.gif Y'a des ingénieurs qui sont payés pour ça ? Je ne comprends même pas l'intérêt d'avoir ces microperforations... Mais bon, je ne suis pas ingénieur. biggrin-17421d4.png

Pour ton problème je ne vois pas trop... Peut-être avec un coup de compresseur en soufflant de l'autre face.

 

Bonjour,

"Nazes" ; ce n'est vraiment pas le terme que j'emploierai vu la qualité de ces machines et surtout de l'adhérence de ce plateau, bref ce n'est pas le sujet.

=> WARAN ; moi aussi, j'ai quelques trous de bouchés, pour l'instant ça ne gêne pas mes impressions (je suis à 250 heures)

A la boutique où j'ai pris mon imprimante, le plateau était en pire état que sur ta photo et cela ne semblait pas gêner.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les bed perforé sont les hautes gammes. D’où sont prix aussi haut de gamme :)

C'est les plus "durable" et adhérant (sensé etre).

Le durable dépend de l'utilisateur :)

Modifié (le) par Orange

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sur ma tête d'impression vers 100-120°C le PLA commence à être mou. La je prend une prince brucelles et je tire sur un boue et tout ce qui est coller a ce morceau viens.

J'utilise aucun produit. Le décapeur thermique est pas mal pour monter vite en température. Après ces un coup de main a prendre pour estimer la température.

Attention quand même, les décapeurs montent à plus de 500°C et l'aluminium doit commencer à fondre à ces températures.

Modifié (le) par Orange
orthographe
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Je suis ingénieur (et même plus) mais il n'y a pas besoin de l'être :P pour comprendre qu'un plateau perforé est plus adhérent qu'un plateau lisse. La rugosité de la surface est un des critères d'adhésion (historiquement c'est la théorie de l'ancrage mécanique de McBain&Hopkins,1925). L'idée est simplement d'augmenter la surface de contact en ajoutant des aspérités. C'est donc ultra connu dès qu'on s'intéresse à l'adhérence. Un simple exemple : le (micro)sablage d'une surface lisse pour faire adhérer une peinture.

En impression 3D, le blue tape, le buildtak ou ce plateau perforé sont plus adhérents qu'une plaque de verre.

 

Concernant le nettoyage à froid, le solvant et la procédure utilisés doivent être adaptés au plastique à retirer. Pour le PLA, l'acétone est inefficace. Il faut utiliser du THF ou dichlorométhane. Pour l'ABS, l'acétone convient mais le temps de nettoyage augmente beaucoup avec la rogosité (accessibilité du solvant à l'interface plateau-plastique)

De plus le nettoyage n'est jamais immédiat. L'idéal est de faire tremper le plateau dans un bain de solvant donc posséder une hotte aspirante pour ne pas s'intoxiquer. Le must est la cuve à ultrasons de taille suffisante. Bref, ce n'est pas simple. Mieux vaut se tourner vers un autre support adhérent, par exemple le buildtak autocollant, annoncé résister jusqu'à 110°C (donc ok pour l'ABS) très adhérent aussi, beaucoup moins cher et simple à nettoyer ;).

EDIT : le soucis c'est qu'il va masquer les zones de calibrage. Donc ce n'est pas une bonne idée :(

Cordialement,

Modifié (le) par vr34
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 4/4/2017 at 13:56, vr34 a dit :

Bonjour,

Je suis ingénieur (et même plus) mais il n'y a pas besoin de l'être :P pour comprendre qu'un plateau perforé est plus adhérent qu'un plateau lisse. La rugosité de la surface est un des critères d'adhésion (historiquement c'est la théorie de l'ancrage mécanique de McBain&Hopkins,1925). L'idée est simplement d'augmenter la surface de contact en ajoutant des aspérités. C'est donc ultra connu dès qu'on s'intéresse à l'adhérence. Un simple exemple : le (micro)sablage d'une surface lisse pour faire adhérer une peinture.

En impression 3D, le blue tape, le buildtak ou ce plateau perforé sont plus adhérents qu'une plaque de verre.

 

Concernant le nettoyage à froid, le solvant et la procédure utilisés doivent être adaptés au plastique à retirer. Pour le PLA, l'acétone est inefficace. Il faut utiliser du THF ou dichlorométhane. Pour l'ABS, l'acétone convient mais le temps de nettoyage augmente beaucoup avec la rogosité (accessibilité du solvant à l'interface plateau-plastique)

De plus le nettoyage n'est jamais immédiat. L'idéal est de faire tremper le plateau dans un bain de solvant donc posséder une hotte aspirante pour ne pas s'intoxiquer. Le must est la cuve à ultrasons de taille suffisante. Bref, ce n'est pas simple. Mieux vaut se tourner vers un autre support adhérent, par exemple le buildtak autocollant, annoncé résister jusqu'à 110°C (donc ok pour l'ABS) très adhérent aussi, beaucoup moins cher et simple à nettoyer ;).

EDIT : le soucis c'est qu'il va masquer les zones de calibrage. Donc ce n'est pas une bonne idée :(

Cordialement,

Merci à tous pour votre participation !

L'adhérence est top avec ces plateaux, mais voilà ABS + PLA + PP etc pour tout enlever c'est galère. La soufflette ça marche moyen, ça n'enlève pas tout.

J'ai essayé dans un bac d'acétone avec ventilation et ensuite avec la soufflette, mais pareil pas convaincant. C'est chiant parce qu'on les a changés il n'y a pas si longtemps que ça.

Je vais me mettre a déboucher trou par trou.

Le buildtack autocollant ? Le plateau noir ? J'ai essayé avec du scotch 3M BlueTape, en laissant les zones de calibrage "à découvert", ça fonctionne bien. Mais c'est chiant et long a chaque impression de décoller et recoller le scotch...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

pas d'autres solution depuis ?

tu colles le scotch bleu sauf sur les zones de calibrage ?

J'ai la mienne depuis peu et je me demande si je ne vais pas devoir faire ca aussi afin de ne pas me retrouver dans la même situation

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hello,

Mon plateau est en place depuis 2 ans sur ma m200, je n'ai jamais essayé de débouché les trous, et il marche/adhère toujours aussi bien. Avec les plateaux de la première génération, beaucoup plus fins, c'était un soucis car les petits bouts de filaments finissaient par faire se soulever le plateau par endroit, surtout au centre. Depuis la seconde génération (début 2015 de mémoire), je n'ai plus jamais eu ce soucis, et j'ai passé plusieurs kg depuis.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@DBC3D  et @Waran je vois que vous avez bcp d'expérience avec la M200. 

Avez vous réussi à imprimer du PLA non propriétaire ? Si oui avec ou sans modification de l'imprimante ?

Est ce que vous pourriez détailler un peu la démarche que vous avez entrepris pour y arriver  et partager les models de PLA qui fonctionnent correctement (avoir le setup pour l'impression, temp du filament, temp du plateau , vitesse, écrasement , etc ...)

Ca serait vraiment sympa car j'ai déjà fait des tests avec du ICE mais sans succès et des marques chinoises mais résultat tjrs infructueux :-(

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour @sqalg,

Pas de problème particulier pour imprimer du PLA, il y a une astuce par contre.

Niveau réglage de bases, dans ZSuite (1.10.0), je prends les paramètres suivants:
5a6722fc184d0_snapzs.png.da6cd043475309d9114f6bb4a7c44252.png

NB: 240°C, c'est chaud mais j'ai de bon résultat avec, avec plusieurs marque, sans modifier l'imprimante.

Mais ce 'est pas tout. Si on ne fait rien de plus, le raft va être assez difficile à enlever, donc j'utilise une petite plaque de métal pour induire une distance supérieure entre la buse et le plateau. Ca à l'air barbare comme ça, mais ça l'est beaucoup moins que ce qu'il semble. Je fais comme sur cette photo:
http://www.z-temp.co/_Media/shimming_med_hr-2.jpeg

Quels problèmes rencontres-tu avec les PLA tiers ?
 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un grand merci pour ta réponse, j'ai fait un test ce matin rapidement avec les valeurs exposées dans ton screenshot et cela a fonctionné parfaitement !! 

240, incroyable, le ICE indiquait max 210... 

 

Je vais refaire quelques tests, ainsi qu'essayer ta technique avec la plaque de métale, pas eu le temps d'enlever le rift mais il m'a l'air super bien collé effectivement, qu'elle épaisseur fait ta plaque ? 

 

Un grand merci en tt cas !!! 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La plaque en métal fait 0.5mm. Il faut l'utiliser à chaque impression, au moment où l'imprimante effectue son test en touchant sur le lit le carré du centre puis celui de gauche. Elle permet donc de faire le contact plus tôt pour introduire un petit espace supplémentaire, et ça permettra de décoller beaucoup plus facilement le raft.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

merci j'ai essayé la plaque , le raft s'enlève plus facilement du plateau.:1_grinning:

En revanche , mon dieu la galère pour enlever le RAFT sur la pièce imprimée. 
je m'étais habitué au Zultrat , sur lequel la pièce imprimée s’enlève très aisément du RAFT, c'est vraiment le jour et la nuit.

Aurais tu des astuces à partager à ce niveau là ?

 

Sinon tu utilises quoi comme marque de PLA ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je me réponds tout seul :-) mais ca pourra pt etre servir pour d'autres.

Je trouve qu'il est quasi impossible (en tt cas avec mes reglages et la marque de PLA que j'utilise aujourd'hui ) de désolidariser le RAFT de la premiere couche du model 3D imprimé.

J'ai trouvé cette page web qui recence des outils spécifiquement créés pour la Zortrax et qui notamment permet de s'affranchir du RAFT dans sa globalité.

 

http://3dprintboard.com/showthread.php?29967-Zortrax-G-Code-conversion-and-ZCode-patching

J'ai imprimé une premiere piece en 3D et c'est pas si mal et surtout plus besoin de 2 heures pour enlever le RAFT .

 

Je fais d'autres tests et je posterai des images de rendus

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


×