Dernières nouvelles
Accueil / Imprimante 3D / Qidi X-Maker, le test
test imprimante 3D Qidi Tech X-Maker

Qidi X-Maker, le test

Bien que pensée pour l’éducation, de part son usage simplifié et sécurisé, l’imprimante 3D Qidi X-Maker est tout à fait adaptée à un usage chez monsieur tout le monde, particulièrement dans les foyers avec des enfants. Découvrez ci-dessous notre test complet.

Présentation de l’imprimante 3D éducation Qidi X Maker

La Qidi Tech X-Maker n’est pas une simple imprimante 3D chinoise comme les Alfawise, Creality et autres bases de Prusa. Déjà, par son caisson fermé qui permet de maintenir une température et éviter des mauvaises manipulations ou la curiosité d’un chat. Aussi, par son écran avec interface agréable à utiliser et son plateau magnétique flexible. Des arguments pour un usage simplifié de ce petit outil de fabrication additive.

La XMaker offre notamment :

  • Volume d’impression : 170 x 150 x 150 mm
  • Epaisseur de couche comprise entre 50 et 200 microns
  • 1 seul extrudeur de PLA, ABS, PETG, TPU, HIPS…
  • Clé USB 16Go et connexion réseau Ethernet + WiFi
  • Certifiée CE, RoHS et FCC

Et découvrez l’intégralité des caractéristiques techniques complètes de la Qidi X-Maker.

Notons que Qidi a fait certifier sa X-Maker par la FCC américaine, le marquage européen CE et la directive européenne RoHS. De quoi rassurer les enseignants qui utiliseront l’imprimante avec leurs élèves ou les parents avec leurs enfants.

Unboxing Qidi Tech X-Maker

Qidi Tech X-Maker unbox

L’état extérieur du carton dépend du bon vouloir du transporteur, celui-ci étant lié au soin que le livreur aura voulu donner à votre colis. Cet exemplaire de la XMaker est arrivé en parfait état après avoir parcouru un demi tour du monde.

Au cas où votre livreur serait moins précautionneux, Qidi a très bien protégé son imprimante avec d’épaisses couches de polystyrène autour de la machine. Des morceaux de polymère expansé sont encore insérés aux cœur du boitier afin de protéger les organes de l’imprimante. Enfin, des serflex viennent figer l’axe de l’extrudeur. Un bon cutter ou une pince coupante seront nécessaires pour le libérer. Cette pince est d’ailleurs le seul accessoire qu’il manque au package, par exemple pour sectionner proprement le filament lors d’un changement de bobine.

Qidi X-Maker 3D printer accessoires
Contenu du colis

Préparation de l’imprimante

Le mode d’emploi s’avère très simple à comprendre, si l’on parle un peu anglais puisque seule cette langue est proposée. Sinon, les photos sont suffisamment explicites pour savoir ce qu’il faut faire, étape après étape.

Ca ne saute pas aux yeux mais les deux fenêtres latérales de la X-Maker sont rangées dans le polystyrène de protection, en dessous de l’imprimante. La notice ne montre pas où elles sont cachées mais on ne les oubliera pas puisque l’avant dernière étape du montage demande de les fixer au châssis. Une manipulation des plus simples puisque ces fenêtres sont aimantées, une fixation magnétique enfantine.

La QidiTech X-Maker étant un boitier prêt à utiliser, la partie “assemblage” se fait en quelques secondes, une fois que les protections sont toutes retirées.

La X Maker de Qidi donne très bonne impression avec un châssis robuste et une finition esthétique soignée. Outre la protection des plus jeunes makers, on a devant nous une belle machine et pas un simple assemblage de tubes et de fils électriques comme la plupart des imprimantes 3D du marché.

Premier démarrage de la Qidi X-Maker

Une pression sur le bouton Power à l’arrière de la machine et l’écran s’allume, ainsi qu’une ligne de LED pour joliment éclairer l’intérieur du boitier (une option que l’on peut désactiver). Le son de chaque action est à un volume assez élevé, un simple appui sur l’icône haut-parleur mettra la Qidi en sourdine.

Là encore, le mode d’emploi en anglais est très facile à comprendre. La première opération consiste à faire le Leveling grâce à la feuille fournie dans le package. L’action se fait sur trois points : en bas à gauche, en bas à droite et au centre du plateau. Chaque fois, une molette permet d’agrandir ou de réduire l’espace entre l’extrudeur et le plateau magnétique. Vous l’aurez compris, il s’agit donc d’un nivellement manuel du plateau.

On passe maintenant à la mise en place de la bobine de filament. Notons que Qidi est généreux avec une bobine de 500g de PLA, orange fluo dans notre cas, quand certains constructeurs rechignent à offrir quelques dizaines de centimètres. L’installation du support de bobine est ludique et sérieux. Un guide filament est même présent pour éviter un bourrage de plastique. Qidi conseille de l’utiliser pour le PLA et l’ABS mais précise que le TPU ne le nécessite pas.

C’est parti, on chauffe la buse pour insérer le filament. Les premières secondes de silence laissent place au bruit contenu des ventilateurs du boitier pour arriver à 220°C. On peut facilement modifier cette température. Comme avec une autre imprimante, on pousse doucement le filament pour le voir s’extraire de la buse et confirmer que rien ne bouche son passage.

Qidi recommande d’imprimer un fichier test qui se trouve sur la clé USB. On laisse donc les paramètres par défaut et on regarde s’activer l’extrudeur et le plateau. La buse est déjà chaude, le plateau se réchauffe à 60°C tandis que l’extrudeur descend à 190°C. Et c’est parti pour une heure d’attente avant d’obtenir le produit fini.

Si la X-Maker est une imprimante sécurisée de tous côtés, elle ne sera pas totalement silencieuse car le capot supérieur reste en partie ouvert pour laisser rentrer le filament. En comparaison, citons la Machines-3D Start qui a fait le choix de placer la bobine à l’intérieur de la machine pour réduire le bruit et améliorer un peu plus la sécurité des enfants.

Le logiciel Qidi Education

Une imprimante 3D pour les enfants se doit d’offrir un logiciel plus facile à prendre en main qu’un classique Cura. Avec Qidi Education, le constructeur chinois reste dans une utilisation très simple et sans permettre de nombreux et parfois complexes réglages de l’impression. Il n’en faut pas plus pour slicer un STL trouvé sur internet et préparer le gcode pour la X-Maker.

Un autre logiciel est fourni sur la clé USB, QIDI Professional version. Cette application permet des réglages bien plus complets que dans la version éducative, plus proche de Cura. On s’eloigne de l’objectif éducation de la machine mais c’est une bonne chose de proposer un usage avancé de la X-Maker

Impressions de test

Pour changer du classique benchy boat, ce bateau est un peu plus joli. Il pourra même flotter dans votre baignoire en plus de tester la précision d’une machine.

Un classique pour moi, le Flexi Rex, ce T-Rex articulé imprimé d’une seule traite.

Flexi Rex flexirex test imprimante 3D

Dans le thème en cette fin d’année, la boule de Noël qui ira très bien avec les autres décorations de Noël.

test imprimante 3D Qidi XMaker

Qidi X-Maker, une imprimante 3D pour les enfants ?

Qu’est-ce qui fait qu’une imprimante 3D soit orientée vers les jeunes makers ? Outre la sécurité de base pour éviter que des mains curieuses ne viennent toucher un extrudeur brûlant, c’est par la simplicité d’utilisation et de création que l’on jugera de ses capacités à être manipulée par un petit. Il faudra ainsi distinguer le jeune enfant (disons, moins de dix ans), qui pourra choisir un modèle sur une bibliothèque en ligne comme Thingiverse et appuyer sur l’écran pour démarrer l’impression, mais être assisté pour les étapes intermédiaires et pour sortir l’objet de sa chambre d’impression. Son aîné adolescent sera quant à lui capable de télécharger un STL, l’ouvrir dans l’application Qidi Education, le préparer et l’enregistrer sur une clé USB avant de la brancher sur la X-Maker et de lancer l’impression (ou l’envoyer par Wi-Fi). Saura-t-il changer de bobine de filament ou dépanner un extrudeur bouché ? Que s’il est assisté ou qu’il aura déjà fait la manipulation plusieurs fois. En soi, cela ne diffère pas d’une imprimante 3D populaire à châssis non fermé. Les avantages de la Qidi X-Maker sont d’avoir un joli boîtier, un logiciel au look enfantin et une impression de facilité d’utilisation, aidée par l’interface très propre de son écran de contrôle. A chacun de juger si ces arguments valent la différence de prix avec une machine plus standard, qu’elle vienne de Chine ou d’Europe.

- 38%

Qidi X-Maker

360,30€ 582,44€ ❗

Entre certifications et caisson fermé, l'imprimante 3D Qidi X-Maker veut s'implanter dans les écoles et chez monsieur tout le monde grâce à un usage simplifié et sécurisé.

More Less
N'expire pas
LinkedIn
Bien que pensée pour l'éducation, de part son usage simplifié et sécurisé, l'imprimante 3D Qidi X-Maker est tout à fait adaptée à un usage chez monsieur tout le monde, particulièrement dans les foyers avec des enfants. Découvrez ci-dessous notre test complet. Présentation de l'imprimante 3D éducation Qidi X Maker La Qidi Tech X-Maker n'est pas une simple imprimante 3D chinoise comme les Alfawise, Creality et autres bases de Prusa. Déjà, par son caisson fermé qui permet de maintenir une température et éviter des mauvaises manipulations ou la curiosité d'un chat. Aussi, par son écran avec interface agréable à utiliser et…

Notes et conclusion

Qualité d'impression - 9
Fiabilité - 8.5
Logiciel - 8.5
Utilisation - 9
Rapport qualité / prix - 6

8.2

/10

Points forts
  • Facile à prendre en main
  • Qualité de fabrication
  • De belles impressions
  • Caisson fermé
  • Support magnétique souple
  • Relativement silencieuse
  • Pas besoin de l'upgrader pour en faire une bonne machine
  • Normes de sécurité américaines et européennes
Points faibles
  • Petit volume d'impression
  • Pas de traduction du manuel et de l'écran en français
  • Pas de mise à niveau automatique du plateau pour qu'elle soit vraiment facile
  • Manque une pince coupante
  • Prix un peu élevé

Facile à utiliser pour des enfants.. et les adultes ! Quelques minutes suffisent à lancer une première impression après l'avoir sortie du carton.

Evidemment, quand il s'agit d'une première imprimante, le nouvel acquéreur prendra son temps pour lire la notice, découvrir sa machine et une heure de temps sera vite écoulée avant de voir du filament fondre de la buse.

Acheter

A propos de Julien

Julien
D'abord intrigué puis très intéressé par les possibilités sans limite de l'impression 3D, j'anime ce site avec Mathieu et toute l'équipe afin de découvrir et partager les nouveautés de ce domaine.
Julien
Julien

Derniers articles de Julien (see all)

A lire

test alfawise U20 One

Alfawise U20 One, le test

Nous avons reçu il y a quelques semaines maintenant la petite sœur de l’Alfawise U20, …

2 COMMENTAIRES

  1. Merci pour cette présentation. Est-ce qu’il existe des imprimantes 3d pour enfants made in France, Belgique ou Suisse ?

Laisser votre impression

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partages