Dernières nouvelles
Sennheiser IE 600

Une semaine d’impression 3D #322

La semaine fut intéressante en actualité liée à la fabrication additive. Tout d’abord, voyons comment Sennheiser imprime des écouteurs haut de gamme en Zirconium, avant de voir les premiers pas de Epson qui dévoilera bientôt une imprimante 3D industrielle. Découvrons ensuite la nouvelle technologie SLA de BCN3DN (VLM), tandis que Markforged a pour ambition d’imprimer sur la Lune. Ensuite, une parenthèse heureuse avec Lou-Ange qui reçoit une prothèse de main eNable, avant de conclure sur la fin de la campagne Kickstarter du dernier scanner 3D Creality.


Ecouteurs Sennheiser IE 600 imprimés en 3D

Sennheiser, le spécialiste allemand de l’audio a noué un partenariat avec son compatriote Trumpf, expert dans l’impression 3D métal pour fabriquer ses derniers écouteurs intra-auriculaires filaires, les Sennheiser IE 600. Destinés à une clientèle audiophile exigeante, les IE 600 sont ainsi fabriqués avec du Zirconium amorphe ZR01. Bien évidemment, la fabrication additive permet d’obtenir une géométrie complexe mais ce matériau rare, que l’on trouve notamment dans les satellites de la NASA ou encore sur le robot Mars Exploration Rover, offre surtout une solidité et une durabilité exceptionnelles tout en ayant un aspect esthétique haut de gamme qui correspond tout à fait à la marque. Ces écouteurs sont d’ailleurs facturés plus de 1000€ !


Bientôt des imprimantes 3D Epson

L’autre géant de l’impression papier, Epson, dévoile ses ambitions dans la fabrication additive. Ses concurrents HP, Xerox et Canon se sont déjà lancés dans ce marché, l’entreprise japonaise Epson va donc aussi produire des imprimantes 3D industrielles. “Epson Develops an Industrial 3D Printer that Can Use Commonly Available Materials” mais le communiqué de presse de Seiko Epson Corporation ne dévoile pas encore les caractéristiques de la future imprimante 3D Epson.

imprimante 3D Epson Seiko

Nouvelle technologie VLM de BCN3D

Fruit de trois ans de recherche et développement, le fabricant espagnol BNC3D vient de dévoiler une nouvelle technologie d’impression 3D baptisée VLM pour “Viscous Lithography Manufacturing”. Il s’agit donc d’impression 3D par stéréolithographique (SLA), plus précisément avec de la résine visqueuse. Contrairement aux imprimantes 3D résines habituelles dotées d’un bac, ce nouveau système breveté polymérise la résine par le dessus, un peu comme une imprimante 3D FDM vient déposer son filament fondu. Cela permet notamment à l’objet de ne pas tremper dans la résine (ce qui facile son nettoyage) mais aussi de mélanger les matériaux ! De plus, la viscosité accrue permet d’augmenter les additifs pour changer les propriétés mécaniques des pièces. BNC3D ne propose pas encore d’imprimante 3D VLM (prévues aux alentours des 50 000€) à la commercialisation. Cependant, un programme d’adoption est d’ores et déjà disponible pour les entreprises qui souhaiteraient tester ce nouveau procédé.


Markforged se projette dans l’espace

Avec sa X7, Markforged s’imagine déjà imprimer en 3D dans l’espace et sur la Lune. L’imprimante 3D industrielle utilise la fibre de carbone et le Kevlar, des matériaux exigeants qui pourraient être utilisés lors de prochaines missions spatiales pour réparer des composants.


Une main imprimée en 3D pour Lou-Ange

“Essayer d’écrire, faire mes lacets, attraper des verres et plein d’autres choses.” C’est la nouvelle vie de Lou-Ange, 10 ans, qui a reçu une prothèse de main pour combattre son handicap. Née avec une malformation congénitale de la main droite, ce cadeau offert par Patrick de l’association e-Nable. Un reportage Franceinfo et dont l’article se trouve ici.


Fin du Kickstarter du scanner 3D Creality Lizard

La campagne de financement participatif Kickstarter du prochain scanner 3D Creality CR-Scan Lizard se termine avec un objectif explosé. Le constructeur chinois plutôt habitué aux imprimantes 3D pourra produire plusieurs dizaines de milliers de scanners grâce aux 8500 contributeurs qui ont investi plus de 3 millions d’euros.

scanner 3D Creality CR-Scan Lizard

L’impression 3D de maisons par Apis Cor

Alors que les procédés traditionnels de construction ne peuvent pas répondre à la demande de logements, Apis Cor revient sur ses projets menés avec succès grâce à son imprimante 3D béton Apis Cor 7R. Plus rapide et plus abordable, elle a permis de fabriquer des habitations plus résistantes et plus durables comme la première maison imprimées en 3D au monde, un habitat extra-terrestre pour la NASA ou le plus grand bâtiment jamais imprimé en 3D.

A propos de Les imprimeurs 3D

Les imprimeurs 3D
Compte mutualisé pour les articles à contributeurs multiples.
Les imprimeurs 3D
Les imprimeurs 3D

Derniers articles de Les imprimeurs 3D (see all)

A lire

Une semaine d’impression 3D #332

La semaine dernière, la sphère des makers fut secouée par une grosse annonce, celle de …

Laisser votre impression

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Partages