Dernières nouvelles
Accueil / Actualité / Une taxe sur les imprimantes 3D et leurs consommables…
Dollar imprimé en 3D

Une taxe sur les imprimantes 3D et leurs consommables…

Le premier avril (et ce n’était pas un poisson), nos chers sénateurs du PS ont déposé un amendement à la loi Macron visant à faire appliquer la redevance copie privée à l’impression 3D afin de compenser le préjudice subi par les ayant-droits d’œuvres reproduites… Au même titre que les supports numériques (CD, DVD, cartes mémoires, disques durs externes, clefs USB, etc.), les objets issus de la fabrication additive pourraient être taxés directement à la vente des imprimantes 3D et de leurs consommables ! Décidément, le gouvernement français ne manque pas d’imagination pour taxer à tort et à travers tout ce qui se vend bien sans autres raison valable que faire du chiffre…

Fuck You imprimé en 3DA mon avis, ils n’ont aucune idée du préjudice réel et du manque à gagner causés aux ayant-droits. Tout ce qu’ils voient, c’est le potentiel incroyable auquel est destiné ce marché de l’impression 3D en pleine croissance et la manne financière que cela représente. Alors autant prévoir la taxe avant que tous les foyers soient équipés d’imprimantes 3D et qu’il ne soit trop tard. Ils justifieront plus tard (ou pas).

Sérieusement, aujourd’hui qui sont les éditeurs ayant-droits lésés et par quoi, des figurines de Yoda de qualité contestable imprimés en 3D ?!

Le pire dans tout ça, c’est que ce soit encore une fois le particulier lambda qui trinque. Quid des professionnels et surtout des services d’impression 3D ? Moi j’ai bien ma petite idée. Si on arrive à les racketter eux aussi, ils répercuteront de toute façon cette taxe sur le prix du produit final et donc au petit contribuable.

Au moment où j’écris ces lignes je ne sais pas si ce projet de loi qui devait être “discuté” hier à l’assemblée Nationale a été adopté. Donc “wait & see” comme on dit.

A propos de Mathieu

Mathieu
Administrateur du site (lesimprimantes3d.fr) avec Julien, passionné par l'informatique et les nouvelles technologies, un peu geek sur les bords, motard du dimanche, blogueur multi-casquettes, attiré par l'impression 3D depuis ses débuts.
Mathieu

A lire

drone imprimé en 3D

Une semaine d’impression 3D #48

Pour cette 48ème édition d’une semaine d’impression 3D, un programme un peu moins dense que …

9 COMMENTAIRES

  1. Si ce n’était qu’une taxe… (il faut bien financer l’état de toutes façons). Le vrai scandale, c’est que c’est une redevance qui termine dans des poches privées, en toute opacité.

  2. J’ai une imprimante 3D une kossel montage perso. Mon plaisir est la conception de pièces jusqu’à l’impression. Et aujourd’hui on veut me taxer avec comme excuse “la copie privée “. Dans ce cas j’appellerai plutôt celà du racket légalisé…

  3. Allez encore une, et je me calme, ils peuvent aussi taxer les cartouches d’imprimante, et les crayons de couleurs …

  4. Heu, je voudrais copier un être humain avec ma femme, on va me taxer la giclée?

  5. Pendant ce temps la y’a d’autres pays qui favorisent la démocratisation des imprimantes 3D…

  6. Les pièces des imprimantes 3D montées en kits seront-elles aussi taxées? Et pour ceux qui fabriquent eux-mêmes leurs filaments, ont-ils une idée?

  7. Et à qui va aller tout cet argent ? pff encore une feinte pour récupérer de la thune et faire plaisir aux grosses entreprises

  8. Le problème, ce n’est pas le principe des taxes, mais le fait qu’ils servent à financer un état dispendieux et ruiné qui assure de moins en moins sa mission :
    * l’école s’effondre (cf rapport PISA)
    * l’insécurité augmente
    * a l’international on est décrédibilisé et/ou on se fait de nouveaux ennemis
    * l’argent est distribué a des fonctionnaires surnuméraires et pour favoriser le capitalisme de connivence

    bref, la seule solution c’est de se passer de l’état puisqu’il agit maintenant contre nous.

Laisser votre impression

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *