Dernières nouvelles
test elegoo mars 5 ultra review

Elegoo Mars 5 Ultra, le test

Après la Elegoo Mars 4 Ultra et la Saturn 4 Ultra, Elegoo nous prépare une combinaison entre ces deux mondes. Voici la Elegoo Mars 5 Ultra, une imprimante 3D résine qui, sur le papier, pourrait tout à fait convenir aux débutants qui voudraient imprimer des figurines miniatures. Nous avons eu la chance de la tester en avant première, voici donc notre avis à son sujet.

Fiche technique de la Elegoo Mars 5 Ultra

Outre la vitesse et la connectivité, nous retrouvons des caractéristiques similaires à celles de l’Elegoo Mars 4 Ultra.

TechnologieStéréolithographie MSLA
Volume maximal d’impression153,36 x 77,76 x 165 mm
Hauteur de coucheDe 10 à 200 microns
Ecran LCD / résolutionEcran 7″ 9K – 8520 x 4320 pixels
Résolution XY18 microns
Vitesse maximale d’impression150 mm/h
Ecran de contrôle en façade4″ vertical tactile couleur
MatériauxRésine liquide UV 405 nm
ConnectivitéUSB et Wi-Fi
Dimensions260 x 268 x 451,5 mm
Poids8,8 kg
ConcurrenceElegoo Mars 4 Ultra, Phrozen Mini 8KS
Fiche technique Elegoo Mars 5 Ultra sur le comparateur

Test vidéo Elegoo Mars 5 Ultra

Déballage (unboxing)

Comme toutes les imprimantes à résine du constructeur Elegoo et de ses concurrents, il n’y a qu’à sortir cette Elegoo Mars 5 Ultra du carton, enlever les scotchs et diverses protections, la brancher et la démarrer.

En accessoires, Elegoo fournit :

  • Une spatule en plastique
  • Une spatule en acier
  • Un câble d’alimentation
  • Des clés Allen et des vis de rechanges
  • Des filtres à résine
  • Des gants
  • Des masques
  • Une clé USB
  • Une notice
  • Un “Resin Tray” pour protéger le système de mouvement
  • Une antenne WiFi
Resin Tray Elegoo Mars 5 Ultra
Le Resin Tray dit aussi : “La Bavette”

Découverte de la Elegoo Mars 5 Ultra

Le capot

Pas de capot à charnière sur ce modèle là, et c’est bien dommage. Nous avons donc un capot rectangulaire assez classique au motif de la machine. D’apparence beaucoup plus clair que celui de l’ancienne Mars 4 Ultra, ce capot à attiré mon attention. Effectivement, ce dernier n’isole pas correctement des UV. Par conséquent, il faut penser à bien protéger la résine à l’intérieur des UV extérieur. En complément, et contrairement à la Mars 4 Ultra, le capot dispose d’un emplacement pré-perforé pour l’Elegoo Mars Mate.

Le bac

Elegoo nous propose son nouveau concept de bac avec deux becs verseurs très confortable. Celui-ci est gradué d’un seul coté et peut contenir exactement 500ml de résine. Fini l’ACF fourni de série comme sur la Saturn 3 Ultra, il est muni d’un film PFA. On regrettera toutefois que les vis de fixation soient très petites. Ce sont exactement les mêmes que sur la Mars 4 Ultra. Des vis plus confortables, comme celles de la Phrozen Mini 8KS ou la Elegoo Saturn 4 n’auraient pas été de trop.

Le plateau

Pour sa Mars 5 Ultra, Elegoo a choisi le même concept de plateau que nous avions sur la Saturn 4. Il est doté d’une fixation avec un système de fermeture à une main et un dessus de capot isolé de la résine, qui permettra d’éviter d’être en contact avec. Il y a toutefois un espace important entre le bas et le haut du plateau. Cet endroit aura tendance à stocker de la résine et sera plus contraignant à nettoyer.

Ergonomie

La connectique de la machine est située à l’arrière droit de la machine. Nous avons donc un port USB, un bouton d’alimentation, une prise d’antenne Wi-Fi et la prise d’alimentation. Si dans les faits, c’est peu confortable, le fait que cette machine ne soit pas très grande réduit l’importance de ce problème.

connectique et prise d'antenne wiif sur la mars 5 ultra

L’écran de contrôle vertical de 4 pouces avec son interface en français est aussi beau qu’il est inconfortable à l’utilisation. En pratique, l’utilisation des boutons habituels (nettoyage, impression etc.) ne pose pas de problème. Par contre, se connecter au réseau sans fil (WiFi) avec des touches extrêmement petites est vraiment pénible.

Mise en route de la Elegoo Mars 5 Ultra

Les gadgets et options

Surveillance et auto-leveling

La Mars 5 Ultra dispose des mêmes options de surveillance que la Elegoo Saturn 4, à savoir :

  • La détection du niveau max et du manque de résine
  • L’auto-leveling
  • La détection de résidus au fond du bac
  • La reprise d’impression en cas de coupure de courant

Tout comme la Saturn 4, je n’ai rien à reprocher à ces gadgets. Malheureusement, ils ont les mêmes particularités. Par exemple, la détection du niveau de résine maximum un peu trop capricieuse, obligeant ainsi de rester bien en dessous de la limite. Dans le cas contraire, être trop proche du trait provoquera un refus d’imprimer par la machine.

trop de resines
Apparemment le niveau de résine était trop haut

Le système de “tilt”

Sur ce modèle, comme celui de la Elegoo Saturn 4 Ultra, le fabricant propose un nouveau système que nous appellerons le “tilt” (basculement ou inclinaison en français dans le texte). Ce système va donc basculer l’écran avant de l’exposer et décollera ainsi les couches de résines avec plus de facilité d’après la marque. Cela permettra au passage d’imprimer beaucoup plus vite. C’est là qu’intervient le “Resin Tray” fourni car vous devez vous assurer qu’aucune goutte de résine ne rentre dans le mécanisme. De plus, ce mécanisme annule les systèmes de paramétrage de vitesse habituellement proposés par les machines. Le Slicer Chitubox ne permet pas de modifier les paramètres autre que le temps d’exposition et de repos de la machine.

Forum d'entraide Elegoo en français

La Caméra IA

Elegoo propose une caméra IA. Cette caméra permet la surveillance en temps réel et l’enregistrement des timelapses. Si pour le moment le terme d’Intelligence Artificiel ne semble pas être réellement exploité, l’enregistrement des timelapses est parfait. La caméra n’est pas infrarouge, il faudra donc une source de lumière pour pouvoir voir quelque chose. C’est probablement pour ça que le capot n’isole pas complètement des UV.

Pour le moment, la caméra n’est pas capable de détecter des échecs d’impression, des plateaux vides ou une décollement de la pièce comme le propose le capteur de force de la Anycubic M5S pro.

caméra ia
Vue de la caméra
fail
Impression terminée avec un plateau vide…

Chitu Manager

Depuis l’arrivée de la Elegoo Saturn 4 Ultra, Chitubox propose une interface supplémentaire nommée Chitu Manager. Cet avec ce module qu’on pourra suivre l’impression en temps réel, appairer sa machine, enregistrer les timelapses et visualiser la caméra.

Bruit de la Mars 5 Ultra

Cette machine émet un bruit moyen de 47 Db. Les mouvements du plateau émettent autour de 52 DB. Nous avons donc une nuisance sonore assez proche de ce que faisait la Elegoo Mars 4 Ultra.

Consommation électrique de l’Elegoo Mars 5 UItra

Avec une consommation moyenne comprise entre 34 et 78W, cette machine consomme davantage que les concurrentes de petites tailles comme la Phrozen Mini 8KS.

Quand elle n’imprime pas, elle consomme 15 watts. La consommation moyenne tourne autour de 0,040 KwH.

Je suppose que la caméra et le système de basculement participent à générer une consommation électrique importante. Pour rappel, la Elegoo Saturn 4 consomme 0,030 en moyenne, alors qu’elle dispose d’un volume d’impression supérieur.

Analyse de la source lumineuse

Cette Elegoo Mars 5 Ultra dispose d’une source lumineuse COB+ comme la Saturn 3 Ultra. La plage lumineuse est entre 3,3 et 4,7 mW. Ces relevés révèlent une uniformité particulièrement décevante. J’ai démonté la machine pour m’assurer que ce défaut d’uniformité n’était pas lié à un défaut d’assemblage. Malheureusement, mes compétences ne m’ont pas permis d’effectuer un diagnostique précis.

Test source lumineuse Mars 5 Ultra

Compte rendu sur l’utilisation de l’Elegoo Mars 5 Ultra

La machine chauffe

Je n’ai pas compris. Voilà. Tout comme la Elegoo Saturn 4, nous avons sur l’interface une information sur la température de la machine. Si au début je n’ai pas compris l’intérêt, en utilisant la Mars 5 Ultra, j’ai trouvé une piste. Imprimer avec cette machine génère une température particulièrement importante, chauffant le bac, plateau et résine souvent proche des 40°C. Si en soit, cela pourra être intéressant l’hiver, une chaleur aussi importante provoquera un risque de fragilité des supports. De plus, le vrai problème, c’est que nous ne pouvons pas agir sur cette variable. Il n’est pas possible de réduire ou de réguler cette température. J’espère que ce problème est propre à mon modèle de pré-série et qu’il sera arrangé pour les prochains.

température élevée de l'Elegoo Mars 5 Ultra
Dans mon local de 21°c, après 3H d’impression, la résine était à une température entre 37 et 40°c. Une température qu’on ressentira même en manipulant le bac et le plateau.

Un plateau qui ne lâche rien

Dès réception de la machine, je suis tombé sur un niveau d’adhérence du plateau complètement délirant. C’est bien simple, les premières impressions cassaient complètement quand je voulais décoller la pièce. Il fallait donner d’énormes coups de spatule pour enlever les premières couches. Après avoir poncé le plateau avec insistance au grain 60, j’ai limité cette accroche. Après plusieurs autres impressions, le plateau a fini par s’adapter avec une accroche similaire à ce que j’avais sur les autres machines Elegoo, comme la Saturn 3 Ultra.

De nombreux fails

Je n’ai jamais eu autant d’échecs avec une imprimante résine. J’ai été souvent contraint d’ajouter un nombre de supports considérable, voire parfois de surexposer. Une aberration pour moi pour cette machine de petite taille. Je me retrouve à préparer des pièces avec une précision proche de ce que je suis contraint de faire sur l’Apex Maker X1 quand elles dépassent 30 cm de haut.

Je n’ai pas encore réussi à déterminer le responsable de ces échecs. La température ? La vitesse de la machine ? L’uniformité perfectible de l’écran ? Le système du “Tilt” lui même ? Si pour le moment je ne peux pas encore répondre, après plusieurs mois de tests, et après l’expérience que j’aurai acquis en testant la Elegoo Saturn 4 Ultra qui semble proposer des concepts similaires, je devrais être en mesure de comprendre la cause de ces difficultés à sortir facilement des pièces. Même la Elegoo Mars 4 Max, disposant aussi d’un film PFA, ne m’a pas provoqué ces échecs. Je n’ai jamais eu ce type d’expérience, même sur des pièces pré-supportées qui ne m’ont pourtant jamais posé problème sur d’autres machines.

Notez également que ce modèle est une imprimante de pré-série envoyée pour test. Tous ces éléments peuvent être corrigés sur les machines proposées à la vente. De plus, ce sont peut-être des soucis propres à ma seule machine. Je vous invite à vous rendre sur le forum pour échanger dès que possible avec les premiers acquéreurs et avoir leurs retours d’utilisation.

Je vais continuer d’utiliser cette machine sur plusieurs mois pour affiner mes conclusions. Après avoir plus d’expériences avec cette imprimante et avoir comparé avec le fonctionnement de la Elegoo Saturn 4 Ultra, je serai plus à même de vous donner une conclusion plus objective sur la facilité d’utilisation de cette machine.

Acheter la Mars 5 chez Elegoo

Impressions de test avec l’Elegoo Mars 5 Ultra

Test de qualité

Pas de grande surprise ici, les tests de qualité sont équivalents à celle de la Elegoo Mars 4 Ultra. Si ceux avec de la résine Elegoo Standard fournie par le constructeur ne leur font pas honneur, ceux avec la Jamg He sont aussi bons que ce qu’on peut obtenir avec une imprimante résine performante.

Test de vitesse standard

Par la suite, j’ai imprimé une Tour Eiffel de 12 centimètres de hauteur avec des paramètres non optimisés et de la résine Elegoo standard grise (6 premières couches à 30 secondes, autres couches à 2,5 secondes). La tour est sortie en 4h03. Dans les faits, il s’agit de la performance la plus rapide avec une machine qui n’est pas dotée d’un ACF. La Elegoo Mars 4 Ultra avec un film PFA et avec ces paramètres semble sortir la même pièce en 5h. Néanmoins, cette même machine avec un ACF et les mêmes conditions peut imprimer en environ 3h. Avec une résine High Speed, elle peut même aller encore plus vite.

Le film PFA permet d’éviter une micro-texture sur la figurine que peut provoquer le film ACF. Ce compromis permet donc de garder un niveau de détail naturel et d’aller encore plus vite, mais nous ne surpassons pas les performances possibles avec un film ACF. C’est un parti pris qui peut influencer votre décision si vous souhaitez acquérir cette machine.

Pour en revenir aux performances, cette Mars 5 Ultra propose deux modes de vitesse, “élevée” et “lente”. Rien ne semble expliquer les différences entre les deux. Il se pourrait que la vitesse lente fasse fonctionner le système de basculement moins rapidement. Dans les faits, l’impression en condition “lente” sort une tour Eiffel en 5h08, et dans cette configuration, deux pieds du plateau n’ont pas adhéré… Cette vitesse “lente” perturberait t-elle la fonction d’auto leveling ?

D’autres impressions avec la Mars 5 Ultra

Des modèles de LootStudios :

SCARLET REQUIEM homme
Avec de la résine Elegoo Standard
SCARLET REQUIEM femme
Avec de la résine Jamg HeNe faites pas attention à mes traces de colle

Le modèle “Four Seasons : Spring” de Nerikson

zoom sur la pièce

Notes et conclusion

Qualité d'impression - 9.5
Fiabilité - 6.5
Logiciel - 8
Utilisation - 7.5
Rapport qualité / prix - 8.5

8

/10

Points forts
  • Rapide avec son film PFA
  • pré-perforation pour le Mars Mate
  • Quelques gadgets utiles pour les débutants
  • Peu bruyante
  • Caméra sympathique
Points faibles
  • Système de "tilt" peu rassurant
  • La Machine chauffe
  • L'imprimante tolère mal les erreurs
  • Connectique mal placée
  • Capot classique
  • Le capot ne protège pas des UV
Fuuuuuuuu... Sion ! Le meilleur des mondes entre la Saturn 4 Ultra et la Mars 4 Ultra ? Et bien oui, voilà la Mars 5 Ultra.
Avec des gadgets utiles aux débutants, capable d'imprimer rapidement avec un film PFA ainsi que d'enregistrer des vidéos d'impression, cette Elegoo Mars 5 Ultra pourra être une bonne proposition pour toute personne voulant commencer à imprimer des miniatures.
N’hésitez pas à passer sur le forum Elegoo et le groupe Facebook pour partager vos réalisations et demander de l'aide !
Vous pouvez aussi comparer les prix de vente de la Mars 5 Ultra entre les différents revendeurs de la marque.

Acheter

A propos de Isidon

Isidon

Isidon

Geek depuis ma plus tendre enfance, j'ai utilisé un clavier et une souris avant même de savoir lire. Je suis passionné de tous les trucs du futur mis dans nos mains à nous, pauvres mortels. N'hésitez pas à me suivre sur mes réseaux sociaux : YouTube, Instagram et TikTok.
Isidon
Isidon

Derniers articles de Isidon (see all)

A lire

test elegoo jupiter se review

Elegoo Jupiter SE, le test de l’imprimante 3D résine 6K et grand volume

Après avoir marqué les esprits avec sa Jupiter, Elegoo remet le couvert en proposant la …

Laisser votre impression

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *