Dernières nouvelles

k25

VN:F [1.9.22_1171]
Note: 3.7/5 (6 votes)
k25

Description

Imprimante 3D conçue et fabriquée en France, la TiZYX k25 fabrique des objets de 250 x 250 x 250 mm sur un plateau chauffant livré de série. L’écran de contrôle inclinable permet de piloter les tâches sur cette machine qui peut être autonome grâce au lecteur de cartes SD. L’épaisseur de couche sera de 50, 100, 150 ou 200 microns pour une précision de positionnement de 0,005 mm en Z et 0,012 sur les axes X et Y.

Compatible avec les filaments PLA, ABS, PETG, HIPS et ASA, l’extrusion par buse interchangeable chauffante de 0,4 mm, la vitesse d’impression comprise entre 30 et 100 mm/s et le plateau chauffant jusqu’à 110°C en font une imprimante 3D capable de concurrencer les modèles les plus populaires du marché. Le prix de vente de la TiZYX k25 est de 399€ TTC.

k25, 3.7 out of 5 based on 6 ratings

Caractéristiques

Informations générales:
Type:Particulier/bureau
Assemblée/kit:
  • Kit
  • Assemblée
Technologie:
  • Fused Deposition Modelling
Matières:
  • PET
  • HIPS
  • PLA
  • ABS
Performances:
Volume d'impression:250 mm x 250 mm x 250 mm
Épaisseur minimum des couches:50 µm
Épaisseur maximum des couches:200 µm
Précision horizontale:12 µm
Précision verticale:5 µm
Vitesse d'impression minimum (mm/s):30
Vitesse d'impression maximum (mm/s):100
Matériel:
Nombre d'extrudeur(s) maximum:1
Diamètre buse:0.4 mm
Diamètre du filament:1.75 mm
Lit d'impression:chauffant
Filtre à particules:Non
Dimensions:52 cm x 45 cm x 43 cm
Poids:7 kg
Connectivité:
  • SD Card
Écran de contrôle:oui
Logiciel:
Système d'exploitation:
  • Linux
  • Mac
  • Windows
Logiciel:Cura, Repetier, Simplify3D...

Offres

9 COMMENTAIRES

  1. Possesseur de cette imprimante je viens laisser mon impression.

    Relativement facile à monter avec un tuto très bien fait. Même les purs débutants y arriveront avec un peu de temps.

    Très facile à mettre en oeuvre. Une fois montée la 1ere impression se fat au bout d une 30aine de minutes après quelques tests et étalonnage du capteur d auto bed level.

    Très facile à utiliser équipe très sympa qui sont tjs à l ecoute je ne peux que la recommander.

  2. elle ressemble quand même très fort à la Dagoma Discoeasy 😉

    • Bah, ce n’est pas plus une copie de DiscoEasy que d’une autre Prusa I3.
      Je la trouve beaucoup plus et mieux intégrée. L’idée d’équilibrer l’axe Z avec le moteur d’extrusion me semble excellente.
      Enfin, elle a en série ce que la DiscoEasy n’a qu’en option voir pas du tout comme le plateau chauffant.

  3. Bonjour, je ne connais pas l’imprimante en question, mais je ne trouve pas que ça soit une copie de la Discoeasy, par contre la ou je ne suis pas d’accord avec Xavier Philippon c’est sur l’intégration du moteur d’extrusion sur le palier mobile droit de l’axe Z, ça ne fait que rajouter du poids la ou il y en faut le moins possible, sans oublier qu’il s”agit de vis trapézoidales en Z avec 1 seul ecrous donc pas de contre ecrous qui permet d’empêcher l’axe Z de descendre sous son propre poids. En se qui concerne le plateau chauffant, je ne sais pas en qu’elle matière les pièces en plastique sont faite (PLA, PET, ABS) mais il faut faire attention si la structure est en PLA et que l’on rajoute un plateau chauffant au dessus je ne suis pas sure que les pièces en PLA aime beaucoup ça surtout sur des prints de quelques heures, mais bon cette remarque n’est pas forcément vrai etant donné que je ne sais pas en qu’elle matière la structure est réalisé, le seul avantage du plateau chauffant sur cette machine est d’avoir la possibilité d’imprimer sur une plaque en verre et donc d’avoir la face de la pièce imprimé contre la plaque en verre bien lisse, mais je vois aucun autre avantage sur une imprimante ouverte. Maintenant le prix, 399€ TTC, c’est dans les prix du marché, reste a savoir la qualité d’impression, elle affiche la possibilité d’imprimer avec des couches de 0.05mm, c’est bien mais bonjour le temps d’impression! déja en 0.2mm c’est long alors en 0.05mm….., ce qui serait tres bien c’est de voir des photos de pièces réalisé avec cette machine en 0.2mm, si l’état de surface est parfait en 0.2mm ça sera parfait en 0.05mm et donc pouvoir imprimer des pièces détaillé, mais si elle imprime pas super bien en 0.2mm (qui est l’épaisseur de couche que tout le monde utilise généralement), imprimer en 0.05mm est inutile.

    • Bonjour. Pour utiliser cette @tizyx depuis un petit moment j en suis enchanté par rapport à ma prusa i3 que j avais avant qui a pourtant été pas mal modifié. Les 2 moteur en axe z on été dimensionné par rapport au poids de l extrudeuse et du moteur aucun souci de ce côté là.

      Pour ce qu’ il est de l impression en 0.2mm et en 0.25mm la qualité est parfaite une fois trouvé les bons réglages du pla utilisé et les supports s enlèvent très facilement. Impression parfaite même a 90mm/s a condition de baisser l accélération max des axes x et y. Pour ce qui est des pièces de structure imprimées elle sont suffisamment loin du plateau chauffant et suffisamment épaisse pour ne pas se déformer avec la chaleur.
      Aucun wobble a remarquer ce qui est le défaut de bcp d imprimante.

    • bonjour !
      je me permets de répondre aux quelques remarques et questions
      l’intégration de l’extrudeur sur le palier mobile est effectivement là pour équilibrer les poids, et pour moins solliciter l’axe Z, les moteurs le pilotant ont été surdimensionnés pour éviter toute surchauffe.
      Pour le fait qu’il n’y ait qu’un écrou, je peux vous garantir que le pallier ne descend pas tout seul (sauf si on insiste !!) et encore moins quand les moteurs sont bloqués par l’utilisation.
      dans tous les cas, l’auto-nivellement en 9 points se fait avant chaque impression garantissant la meilleure horizontalité possible.
      concernant le plateau chauffant, il n’est pas en contact direct avec les supports. 4 entretoises en nylon permettent “l’isolation” des pièces par rapport au plateau et donc évite toute déformation même avec le plateau à 100°C pendant de long print ! (et pour info on a bien dimensionné l’alim (360W) pour que ça chauffe vite !!!)
      pour la qualité d’impression, je vous conseille de vous rapprocher de la page facebook avec quelques exemples…
      on y rajoute quelques exemples rien que pour vous aujourd’hui (en précisant la résolution d’impression)
      mais on est d’accord que des impressions en 0,05 prennent beaucoup de temps (à peu près 4x plus 😉 ) mais comme vous le dites, pour les détails c’est topissime !!!

      On reste à votre dispo pour toutes questions !

  4. J’ai commandé cette imprimante en raison, en particulier, de son relativement grand volume d’impression. La qualité de ses notices de montage et mise en route m’avais aussi fait bonne impression.
    J’ai eu quelques déboires au montage car il manquait des éléments dans la livraison. Mais cela a été corrigé rapidement et de façon très commerciale.
    Je n’avais aucune expérience en impression 3D et j’ai apprécié l’aide du constructeur dans mes premiers pas.
    J’ai imprimé des pièces relativement difficiles : assez haute(225mm), paroi mince, couches de 0,1mm. La qualité s obtenue est très satisfaisante

  5. Bonjour,
    Que dire sur cette imprimante TiZYX ?
    Le meilleur rapport qualité/prix/performance du moment que j’ai pu trouver ; Une précision bien suffisante pour toutes les réalisations ; une gamme de température buse et plateau permettant l’utilisation de tout les fils standard existants ; des dimensions d’impression jusqu’à 250 mm, ce qui pour moi était un minimum car pratiquant le modélisme ferroviaire en échelle HO ; c’est français (si si disons le) ; etc. etc.
    Mais ce qui est remarquable c’est surtout la passion de l’équipe qui l’a conçu (ceci ne fait aucun doute à mes yeux). Équipe qui a répondu à 100 % à mes questions et quasiment toujours instantanément.
    Ho, j’ai bien eu quelques difficultés au montage suite à des cotes très serrées (trop serrées) ; pour être rigide … c’est rigide ;). Mais qu’à cela ne tienne, l’équipe TiZYX a toujours été en support et commercialement parfaite. Je leur ai transmis mes remarques et suggestions d’amélioration aussi qu’options (je suis impatient de les voir) ce qui semble avoir bien été pris en compte. La partie électrique (placement des câbles) est toutefois à améliorer dans la notice de montage. Surtout en ce qui concerne les câbles du plateau chauffant.
    Le plus délicate reste à mon avis le réglage de hauteur de la buse. J’avais commencé bien trop loin par sécurité, et étant novice dans le domaine j’ai mis du temps à accepter de me rapprocher du plateau. Au passage, j’ai du faire une fausse manip à un moment car la buse est descendue trop bas et a taper dans le plateau. J’ai cru avoir tout cassé dès le premier jour ! En fait, il en n’est rien car la tête s’est délogée de son axe (merci au concepteur de cette sécurité mécanique) et rien n’a été faussé. Depuis je n’ai jamais eu de problème.
    J’ai lu les différents commentaires. Je trouve très judicieux le placement de l’extrudeur. Justement, il n’est pas sur la tête d’impression et ceci est un atout énorme au niveau de l’inertie. Qu’en à l’axe Z, je vous mets au défi de tourner les axes manuellement lorsque les moteurs sont en fonctionnement statique.
    Les entretoises nylon me font un peu peur, je les trouve trop petites, mais manifestement cela tien bien. Peut-être que des entretoises en bakélite ou en résine époxy fibrée seraient plus judicieuses ???
    Ha si, un point désagréable, c’est le ventilateur de l’alimentation. L’alimentation est très puissante, c’est parfait il n’y a rien à dire, par contre son ventilateur est vraiment de mauvaise qualité.
    Je prévois la fabrication d’un caisson avec une extraction d’air via un filtre carbone afin de pouvoir utiliser d’autres fils que du PLA (option à venir il me semble 🙂 ), mais dans l’immédiat c’est le logiciel 3D que nous essayons de dompter en priorité :p
    Enfin bref, 5 étoiles / 5 pour cette imprimante.

Laisser votre impression

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partages