Dernières nouvelles
Creality CR 10 SE intro

Creality CR-10 SE, la présentation

Chez Creality, la gamme d’imprimantes CR-10 fait référence à des machines fiables, évolutives et dont les nombreuses versions se sont succédé au fil des années, créant une grande communauté d’utilisateurs. La dernière en date, la CR-10 Smart Pro, est même un fer de lance de la marque avec le meilleur de ce qui existait au moment de sa commercialisation début 2022. Aujourd’hui, la Creality CR-10 SE se met à jour avec l’implémentation de Klipper qui lui permet d’atteindre des vitesses d’impression très élevées sans sacrifier la qualité.

Klipper d’origine sur une CR-10

S’il fallait passer par un Raspberry Pi ou un boitier Sonic Pad pour migrer le firmware Marlin d’origine vers Klipper sur les modèles précédents, la CR-10 SE est équipée d’origine de Creality OS, le firmware basé sur Klipper et qui reste open source, garantissant des évolutions dans le temps.

De fait, l’interface de l’écran en façade de la machine évolue lui aussi. Si son format reste à 4,3 pouces, toujours tactile, les menus sont plus modernes grâce à CrealityOS justement.

creality os crealityos

Une imprimante connectée

D’origine, la CR-10 SE est équipée d’une carte sans-fil WiFi pour se connecter au réseau local et à internet, ce qui va de paire avec un firmware comme Klipper. Chez Creality, le slicer Creality Print et l’application mobile Creality Cloud permettent de télécharger et trancher des fichiers STL depuis son ordinateur et son smartphone. Les gcodes générés sont ensuite déposés sur le stockage interne de 8 Go dont dispose l’imprimante. Le suivi des tâches est donc possible sans être présent à côté de la machine, facilité avec une caméra dont nous parlons ci-dessous.

Creality Print slicer wifi

Une vitesse de pointe à 600 mm/s

Ce nouveau firmware et l’installation de rails linéaires sur les axes X et Y permettent des accélérations à hauteur de 8 000 mm/s² et une vitesse maximale d’impression de 600 mm/s avec du PLA compatible. Chez Creality, c’est le filament HyperPLA qu’il faut privilégier pour atteindre ces vitesses.

Un ventilateur à 12 000 tours par minute assure refroidir les objets en cours d’impression, nous confirmerons à travers un test de la CR-10 SE que celui-ci n’est pas trop bruyant en utilisation.

L’imprimante Creality CR-10 SE sur le comparateur

Le plateau de 220 x 220 mm et les 265 mm de hauteur peuvent décevoir les makers qui ont l’habitude d’un format plus généreux, mais Creality pourra très bien les contenter avec une “CR-10 SE Max” ou autre appellation avec un volume supérieur.

L’extrusion directe est confiée au fameux Sprite que l’on retrouve maintenant un peu partout sur les imprimantes FDM 2023 de la marque. Un bloc de chauffe en céramique entour la hotend pour assurer un débit élevé de filament, jusqu’à la température de 300°C.

Creality CR 10 SE ceramique

Acheter la Creality CR-10 SE

Affichée à 499€ en prix de lancement, les livraisons pour l’Europe sont prêtes à être expédiées pour une réception sous quelques jours.

Des accessoires pour aller plus loin

options cr10se CR-10 SE

A l’instar K1 et K1 Max, la CR10SE peut bénéficier d’une Camera et d’un LIDAR dotés d’intelligence artificielle si vous choisissez d’acquérir ces options pour mieux surveiller à distance les prints en cours. En effet, l’IA intégrée va détecter une erreur lors de l’impression et la mettre en pause, la caméra vous fera un retour vidéo ainsi qu’un timelapse souvenir quand tout se passera bien.

Un module laser optionnel, nommé CV, transformera l’imprimante 3D en graveur laser sur le plateau de mm. Pas très puissant (1,6 ou 5W), cela sera néanmoins suffisant pour graver sur du papier ou du bois.

Enfin, une enceinte fermée (enclosure) rendra la CR10 SE compatible avec les filaments haute température qui nécessitent un caisson pour maintenir une chaleur élevée (PA, ASA, PLA-CF…).

Discuter des imprimantes Creality sur le forum

A propos de Julien

Julien
D'abord intrigué puis très intéressé par les possibilités sans limite de l'impression 3D, j'anime ce site avec Mathieu et toute l'équipe afin de découvrir et partager les nouveautés de ce domaine.
Julien

A lire

Test Elegoo Saturn 4 Review

Elegoo Saturn 4, le test

On prend les mêmes et on recommence ? Et bien pas cette fois, Elegoo casse …

Laisser votre impression

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *