Aller au contenu

Filament ABS

ApiViking

Membres
  • Compteur de contenus

    34
  • Inscrit(e) le

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

10 Bonne

À propos de ApiViking

  • Rang
    3D Newbie

Information

  • Genre
    Masculin
  • Lieu
    Entre Aire sur Adour et Lannemezan
  • Intérêts
    - Innovations géniales pour améliorer notre monde sans détériorer la nature.
    - Apiculture.

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. Pour tester l'efficacité ou non de la brumisation il suffit d'utiliser un pulvérisateur à eau quand ça pue bien dans la pièce en fin d'impression. Pulvériser une dizaine de pschit assez haut env à 2m de haut au raz du plafond, (couvrir de préférence ce qui ne supporte pas l'eau) pour créer une fine douche d'eau qui va coller et alourdir les arômes, particules, poussières et autres, et sans doute les nanos aussi, et les faire chuter au sol. En profiter ensuite pour laver le sol... (de toute façon il en a surement besoin...) et le tour est joué. Seul inconvénient cela augmente un peu l'hygrométrie de la pièce. Si vous ne voulez pas polluer avec l'eau de lavage le mieux serait de ne pas imprimer du tout, car le plastique ça pollue à tous les niveaux... on ne fais pas d'omelette sans casser d’œufs, faut juste pas mettre l'eau de lavage dans l'omelette. En Norvège il y a une vingtaine d'années j'utilisais déjà le vapo pour faire disparaitre les odeurs de clope de ma femme, de chien ou de WC sans aucun produits chimiques, juste avec un petit vaporisateur manuel et de l'eau... à l'époque on trouvait même un produit spécial en vapo qui s'appelait EXit, mais l'eau pure est aussi efficace... et gratos en plus!
  2. Eh oui elles ventilent la ruche pour évacuer l'humidité du nectar et en faire du miel ce qui refroidi en même temps la ruche et évite une surchauffe des larves, et des pains de cire qui sinon pourraient fondre. La nature fait bien les choses...
  3. La Tout dépends de la température de l'air qui entre dans la pièce (maison, appartement) et son degré d'humidité (en général il est plus frais et sec que l'air ambiant intérieur à moins d'être en période de canicule (et encore...)). Si les objets que cet air va rencontrer ont une température supérieure à l'air il y aura échange de calories jusqu'à égalisation des températures et si il y a évaporation d'eau ou d'un autre solvant il y aura refroidissement jusqu'à l'assèchement total... et ensuite égalisation des températures (air / objet).
  4. En effet ça à l'air largement suffisant pour voir si il y a du miel dans les alvéoles de l'extrémité du rayon. Les abeilles commencent toujours par remplir le milieu en haut et finissent en bas dans les angles donc quand les alvéole de l'extrémité verticale se remplissent graduellement il est temps de vidanger le rayon...
  5. Tant qu'on arrive à voir la différence de couleur entre une alvéole vide et une pleine, pour voir où en est le remplissage du rayon sans ouvrir la ruche cela suffit. En effet je me rappelle un jour avoir chauffé un peu trop une bouteille pour en modifier la forme et du coup l'endroit "surchauffé" est resté opaque/blanc et avec des petites bulles dans le plastique... L'effet translucide serait il lié à la température d'impression ? Se pourrait il qu'il y ait des qualités ou types de plastiques PET plus ou moins transparents ou des additifs pour obtenir une meilleure transparence? J'ai fais une petite recherche et j'ai trouvé plein de plastiques transparents différents, même du polycarbonate sur cette page http://www.imprimante3dfrance.com/filaments/filament-transparent.html
  6. Moi j'ai aucune idée des caractéristiques de température des différents plastiques. J'ai pas d'imprimante ni de plastique... mais le plastique des bouteilles de soda genre coca me paraitrais bien (surtout le goulot), pas cassant, alimentaire, transparent, pas ramolo à 36°C, ... si il existe quelque chose de similaire en impression...?
  7. Merci pour le conseil! Je viens de l'installer et de le tester un peu! c'est pas simple,simple... pour un novice. ça va prendre du temps avant d'arriver à faire ce que je veux... Mais j'espère qu'après quelques heures de cafouillage ça va le faire...
  8. Le mieux et le plus simple (pour ceux qui ne veulent pas prendre de risques avec leur santé) c'est de faire travailler l'imprimante dans un local ventilé, sous la hotte de la cuisine (si reliée à un conduit d'évacuation d'air), dans une pièce avec fenêtre ouverte ou sur le balcon... et de se barrer dès qu'elle est démarrée... Pour ce qui est des combustibles volatils (alcool, acétone, essence) et le risque de ce faire péter la gu..le, tout dépend de la concentration. Si cela deviens irrespirable il y a danger !.Si c'est juste une légère odeur c'est moins grave. Mais il y a un mais! Si c'est dans une pièce fermée sans mouvement d'air les vapeurs étant plus lourdes que l'air elles vont s'accumuler au sol et là, l'électricité statique ou le moindre thermostat qui fait "clic" fera un "boum". Bon nombre d'apprentis distilleurs d'alcool dans leur cave ont fait sauter leur baraque... Par contre qu'en est-il des dioxines et autres toxines dégagées par la fonte du plastique et éventuellement sa carbonisation si il y a ? Quelles sont les précautions et préconisations des professionnels (usines d'extrusion / production à grande échelle).
  9. Je cherche un logiciel gratuit de modélisation. J'ai vu que Blender est gratuit, qu'il y a des tuto, mais est il compatible, exact et utilisable pour ce genre de pièces sur les imprimantes 3D. Je me suis dis que tant qu'a passer du temps à dessiner, autant le faire directement sur un outil utilisable directement par l'imprimante 3d si c'est pas trop compliqué. En ce moment j'ai Inkscape en 2d et c'est pas super précis à moins que je ne sache pas bien m'en servir... je suis encore en apprentissage... dessin Flasque.svg
  10. 0.2 n'est peut être pas impératif, car sur les vidéos j'ai l'impression que les cloisons sont plus épaisses que sur mes rayons, et sur les rayons en cire anciens la cire est plus épaisse, donc 0.3 ou même 0.4 ne devrait pas être trop gênant tant que les dimension internes des alvéoles restent inchangées et suffisamment grandes (Ø 5mm) pour qu'une abeille puisse y rentrer, de plus ça sera plus solide. Il faut savoir que le Ø des alvéoles peut être légèrement plus gros, car les abeilles stockent aussi le miel dans des rayons de cellules/alvéoles de mâles qui font Ø 6mm. D'après mes calculs la largeur de la pièce doit être de : (38cm largeur interne de la ruche divisé par six rayons installés sur la vidéo, ça devrait faire dans les 6cm d'entre axe de rayon et en soustrayant 10mm entre les rayons pour le passage des abeilles ça devrait faire une largeur de) 5 cm pour les pièces d'alvéoles de rayon et une profondeur d'alvéole de 20 - 24 mm. Donc la plus grande pièce (flasque d'extrémité qui se touchent entre elles) devrait être de 290 x 60 x env.10 mm Pour le moment je n'ai aucun plans car je ne sais pas encore si c'est faisable en impression 3D, je n'ai que les vidéos pour copier/déduire la taille des pièces... Je n'ai pas de logiciel de modélisation ni les connaissances pour m'en servir... J'ai fais une année de dessin industriel dans ma jeunesse et sais me servir d'un crayon et d'une règle... Les seules côtes précises que j'ai sont les côtes des alvéoles, de mes ruches et de mes rayons en cire. Je prévois de ne mettre que trois rayons à extraction automatique par ruche ce qui prendrait environs 18cm dans la ruche l'équivalent de 5 rayons de cire.
  11. C'est bien parce-que cela risque d'être long et cher en passant par une entreprise que je cherche un "particulier" qui ne facturera pas son temps au tarif "entreprise". Quand tu dis que tu est prêt à faire un test tu parles d'une seule pièce je suppose, mais le test de solidité ne pourra se faire qu'à l'usage en conditions réelle du rayon complet quand le premier rayon sera fini et installé dans une ruche et prêt à être extrait. Est tu prêt à faire ce test jusque là? Et ce "test" est il payant au tarif "entreprise" même si pas concluant? @MatC et @JeandesBiolles Les parties mobiles internes du rayon en plastique sont inaccessibles pour les abeilles et elles ne peuvent donc pas les propoliser. Les abeilles ne mettent jamais de propolis sur ou dans les alvéoles d'un rayon, que de la cire, qui elle à 36°C est très malléable donc facile à déchirer en actionnant les "outils de levage" des rayons. Le fait que les abeilles propolisent les rayons entre eux et à la caisse en bois n'empêche en rien le fonctionnement du mécanisme du rayon. Le miel est liquide car encore une fois il est à 36°C donc c'est normal qu'il soit plus fluide. Quand il sort de l'extracteur "conventionel" aussi il est liquide... et de toute façon à partir du moment où les alvéoles sont operculées le miel est à la bonne hygrométrie, cette hygrométrie sera de toute façon vérifiée dans le miel extrait avec un réfractomètre. Si le miel est extrait de la ruche le matin après une nuit de séchage et de ventilation des abeilles et hors grosse miellée, le degré d'humidité ne devrait pas être un problème, et au pire on peut encore le sécher après extraction en le maintenant à 36°C quelques jours en atmosphère à faible hygrométrie... La cristallisation n'est pas du tout un problème à craindre si le miel reste au chaud dans la ruche. Si le miel de colza est extrait rapidement après la miellée la cristallisation n'est pas à craindre, car c'est le seul qui pourrait rapidement poser un problème si il est refroidi ou stocké trop longtemps dans les rayons, même dans les rayons standard en cire cela reste exceptionnel. Le miel extrait donc refroidi à env 20°C peut prendre des mois avant de commencer sa cristallisation en général pas avant de passer sous les 12-14°C à l'automne, mais tout dépend des fleurs dont il est issu. Le colza prends en général en un mois à 20°. L'accacia ne cristallise jamais. Le fait qu'il n'y ai pas d'abeilles autour de la ruche et du photographe est du au fait que la ruche n'a sans doute pas été ouverte récemment, et la vidéo a peut être été faite justement tôt le matin avant que le gros des abeilles sorte ou plus simplement ils ont fermé l'entrée de la ruche en fin de nuit le temps de tourner la vidéo. Il y a plein de moments dans la journée où l'on peut être à côté ou derrière une ruche sans que les abeilles ne nous tournent autour surtout si ce sont des abeilles douces et calmes.
  12. Non! Ces rayons n'ont aucun impact sur le Varroa ! Mais de nos jours le varroa n'est plus un véritable problème car en bio on le maitrise très bien avec de l'acide oxalique en faible solution avec du miel, le tout est de respecter les bons dosages. Alors comme d'habitude en bio c'est un peu plus de travail (2 à 4 traitements par an) que pour les apiculteurs en "conventionnel" qui mettent une fois par an, pour se simplifier le travail, (ou par ignorance) des languettes contenant des pesticides que l'on retrouve dans les cires et dans le miel (et qui AMHA ne sont certainement pas sans impact sur les larves d'abeilles)...
  13. En apiculture on a plein de tailles différentes de rayons. Mais le modèle de ruche le plus répandu est la Dadant, puis vient la Langstroth qui est un peu moins haute que la Dadant mais à part ça identique en longueur et largeur et les rayons que l'on voit sur la vidéo sont en Langstroth qui font 23cm de haut en France (enfin si en Australie ils ont les mêmes Langstroth qu'en France ...?) c'est de toute façon toujours plus de 20cm. On peut créer des rayons de la taille que l'on veut si on a des ruches compatibles, mais il est préférable de rester dans les dimensions standard de corps de ruche car les hausses, plus petites en hauteur, contiennent moins de miel et demanderaient plus de rayons et de manutention. Si on peut rester dans les dimensions standard de corps de ruche Dadant cela permet aussi de monter depuis le corps inférieur (nid à couvain) des rayons (en cire) de couvain/miel dans le corps supérieur (où la reine ne pond pas car stoppée par la grille à reine qui ne laisse passer que les abeilles) jusqu'à l'éclosion complète du couvain après 21 jours pour ensuite extraire ce miel, et ce parallèlement aux rayons en plastique à extraction automatique. Les ruches doivent être le plus possible polyvalentes et cela implique de standardiser le matériel au maximum et cela se joue souvent à quelques millimètres. Une règle universelle est que les abeilles bouchent tout espace/fente de moins de 5 mm avec de la propolis et construisent tout espace/passage de plus de 11 mm avec de la cire. Entre 6 et 10 mm le passage reste ouvert pour qu'elles puissent y passer. Il faut aussi savoir que la population d'une ruche varie fortement suivant les saisons donc il faut être en mesure de modifier le volume total de la ruche en enlevant un corps et même des rayons et il serait donc bon de pouvoir utiliser ces rayons en plastique dans le corps inférieur aussi qui eux sont en 29 cm de haut pour la ruche Dadant. Pour les croquis je cherche encore un logiciel gratuit... Des propositions...? DIMENSIONS La rançon du succès ! Il y presque autant de dimensions pour une ruche Langstroth que de pays ! Cela vient (en partie) que certains utilisent des dimensions en pouces d'autres ont convertie en millimètres et ont arrondie chacun à sa manière. De plus il semble, qu'en chemin, certains aient confondu dimensions internes et externes. Parfois un fabriquant national impose ses dimensions. Ce qui fait l'adéquation d'une ruche et d'un cadre ce sont les dimensions internes de la ruche et les dimensions externes du cadre. L'emboitement devant respecter la règle du fameux bee space. Certains ont des Langstroth carrées (comme la Dadant 12 cadres) d'autres rectangulaires. Certains utilisent un seul type d'éléments, d'autres ont un corps plus profond (Jumbo) que les hausses. Les choses se compliquent car certains veulent faire cohabiter des Dadant et des Langstroth ! - Les hausses Dadant en longueur Langstroth s'appellent des Langstroth-Root (LR) - Les éléments Langstroth en longueur Dadant s'appelle des Dadant-Blatt (DB) C'est donc un joyeux bordel ! Voici quelques liens pour vous faire une idée des dimensions possibles d'une ruche langstroth (Pour mémoire : 1 pouce = 1 inch = 1" == 25,4 mm) : - dave.cushman - www.beesource.com Les deux documents suivants viennent du ministere de l'agriculture Canadien, et les dimensions ne sont pas les mêmes ! * Colombie britanique * Quebec En France les dimensions internes d'un élément Langstroth 10 cadres sont : 460 mm x 370 mm avec une hauteur unique de 240 mm. Ce qui fait des fondations de cire de 420 mm x 200 mm. Notes : - La Dadant n'étant utilisée qu'en Europe et surtout en France elle n'a pas connu ce problème de dérive des dimensions. - Le plus étrange est que depuis 1993 il existe un standard pour la Dadant-Blat (E.E2.012)
  14. @FourmiPas étonnant que ça fasse un peu le buzz comme tu dis car l'apiculture telle qu'elle est actuellement est très peu rentable et pénible. Alors si on peut économiser 20 à 30% de travail lourd sur l'extraction ça nous intéresse car les bras et le dos sont mis à rude épreuve quand il faut récolter, transporter et manipuler des hausses et des rayons pleins de miel. Une hausse pleine (Hauteur 19cm) c'est 15 à 20kg à bout de bras et un corps Dadant (Hauteur 31cm (H. rayons 29cm)) c'est 25 à 30 kg à bout de bras...ça craint. Dommage qu'ils pratiquent des prix indécents sur ce matériel. Autre question qu'en est il de copier des pièces ou un principe qui je suppose sont brevetés. Même si c'est pour un usage personnel. @IMDIMA AAAAAAAAhhhhhhhhhhhhhh! enfin une bonne nouvelle ! Que veux tu savoir sur les abeilles car c'est un vaste sujet... L'avantage pour les abeilles c'est qu'on a pas besoin de les déranger pour récolter, donc pas d'abeilles tuées par écrasement au cours de la récolte et aussi chaque fois qu'on ouvre pour voir où en est le remplissage des rayons vu que cela se fait de l'extérieur par la tranche des rayons. http://www.honeyflow.com/gallery-videos/videos/p/60#9--dU3PYweg
  15. @MatC Je crois qu'il vaut mieux éviter les collages, ça doit être solide et ça doit coulisser sans accrocher et si on colle il faudrait coller env 80 pièces pour chaque rayon complet produit, sachant qu'il en faudrait un minimum de trois par ruche, ça fait beaucoup de collage à faire et autant de risques de rupture. @tyssoon Merci ! je viens d'aller voir, mais ils sont tous à l'étranger. Le plus proche en transparent est en Espagne, je ne parle pas espagnol, mon anglais technique n'est pas terrible et j'ai pas trouvé la taille maxi imprimable de son imprimante.
×
×
  • Créer...