Aller au contenu

Filament ABS

Classement


Contenu populaire

Contenu avec la plus haute réputation depuis 25/12/2019 Dans tous les contenus

  1. 8 points
    Bonjour à tous et bienvenue sur le topic officiel du fang modulable ! Les réponses à la plupart des questions concernant le montage, la visserie nécessaire, les paramètres d'impression ou les pièces à imprimer pour votre configuration se trouvent soit : DANS CE MESSAGE (cliquez sur "révéler le texte masqué" pour accéder à l'info qui vous intéresse) DANS LA NOTICE PDF (téléchargeable au bas de ce message) Donc merci de bien TOUT lire avant de poser des questions auxquelles vous avez déjà les réponses ! Origine du projet : MAJ 28/01/19 : Suite de l'aventure ! Entrons dans le vif du sujet ! Donc à ce jour nous avons plusieurs montages possibles qui vont du simple fang 40mm et support pour tête et ventilo d'origine : Au montage AiO/E3D et fang à double ventilos 30/40mm + BL-Touch/Touch-mi et support pour PCB de @Janpolanton : Tous les fangs sont compatibles avec tous les supports tête, toutes les têtes supportent le BL-Touch ainsi que le Touch Mi. Chaque support de tête possède quatre montages de ventilateur hotend différents : 1 support pour accueillir un ventilo 30mm 1 support pour un ventilo 40mm 1 support pour accueillir un ventilo 40mm + BL-touch. 1 support pour accueillir un ventilo 40mm + Touch Mi Concernant le BL-Touch/Touch-Mi, vous trouverez dans le dossier dédié un fichier texte qui précise les offset X et Y à indiquer dans marlin/smoothie pour votre modèle de tête ainsi que des instructions de montage. Tous les montages têtes amènent à un petit décalage du home sur l'axe Y (ente 6 et 9mm selon les modèles), il suffit pour palier à ce souci de déplacer un peu le endstop de l'axe Y de manière à ce que la tête tombe bien là ou elle le doit ! Pour ce qui est des liens de téléchargement, deux solutions s'offrent à vous : Un lien vers MEGA.NZ exclusif au forum, il contient en plus du fang 40mm une version double ventilos 30mm et les supports pour le PCB de @Janpolanton, de plus en passant par MEGA.NZ vous avez la possibilité de ne télécharger que ce dont vous avez besoin. Un lien vers la page Thingiverse du fang 40mm. CES LIENS SONT DISPONIBLES EN BAS DE CE MESSAGE ! Pour ceux qui ne sont pas à l'aise avec Mega.nz, quelques instructions : Illustrations des pièces dispo (je rappelle que les photos sont cliquables pour agrandir !) : Montage du Touch-Mi : MAJ 07/07/19 : Paramétrage de Marlin pour le TouchMi (par @sensei73) MAJ 10/03/19 : Nouvelle version du fang. Il existe deux versions du fang 40mm, une version "facile à imprimer" en trois partes et une version monobloc, plus difficile mais pas insurmontable ! Position et paramètres d'impression pour la version 3 pièces : Idem pour la version monobloc (par @jipee) LIENS DE TÉLÉCHARGEMENT : MEGA.NZ = >>>ICI<<< Thingiverse = >>>ICI<<< INSTRUCTIONS DE MONTAGE FORMAT PDF : >>>ICI<<<. Voila, n’hésitez à laisser un petit like, ça fait toujours plaisir ! Enjoy !
  2. 4 points
    Bonjour, Ton problème est typique d'un mauvais remontage de la buse ou bouchage suite à l'usure (fonte) du bout du tube plastique PTFE. Pour changer la buse, il faut suivre la Titi procédure (j'ai rien inventé mais ça fait du bien de se faire plaisir) En premier avant d'utiliser la Titi procédure, il faut dégager la machine en Z assez haut pour pouvoir passer les outils et bien voir la buse. Sinon c'est galère ! En deuxième avant d'utiliser la Titi procédure, il faut lire la Titi procédure en entier pour être bien sure d'avoir compris la manip ! En troisième avant d'utiliser la Titi procédure, ne pas hésiter à poser des questions avant de tout démonter pour améliorer la Titi procédure Avis important : faire attention aux cables de la tête Avis important: la Titi procédure n'engage aucunement Titi78 en cas de détériorations de votre matériel. Elle est décrite ici bien gentiment afin de vous dire qu'elle est aussi décrite dans la section tuto que vous n'avez certainement pas regardé avant de demander de l'aide mais comme le Titi est serviable il a ecrit cette tartine pour aider l'imprimeur en détresse ! Voici donc la Titi procédure : 1- chauffer à 190-200° pour bien ramollir le filament et en faire sortir un peut par la buse en le poussant ou en utilisant l'extrudeur. 2- chauffer à 100° pour avoir un plastique vitreux mais pas liquide et couper bien au ras de la buse le filament qui dépasse 3- enlever le filament en tirant dessus à la main un coup sec pour aspirer le plastoc mou et en sortir les résidus brulés 4- dévisser la buse (attention Sacha c'est chaud (et pas facile à dire vite) 5- enlever le tube plastique PTFE en libérant le pneufix (bague dessus à appuyer tout en tirant le tube) 6- couper la chauffe, débrancher l'imprimante et laisser refroidir 7- bien enlever toute trace de plastique fondu/carbonisé dans le bloque de chauffe ET à l'intérieur du tube de hotend ET sur la buse en extérieur car normalement le trou devrait être propre suite à l'étape 2 et 3. Faire attention à ne pas abimer les câbles de la cartouche de chauffe et de la thermistance qui sont dans le bloc de chauffe. 8- vérifier le bout du tube plastique et le recouper net et perpendiculaire (en cas de défaut cela provoque des fuites qui vienne se carboniser et bouche la buse ce qui provoque ton problème). Pour cela il y a un outil de coupe sur thingiverse : https://www.thingiverse.com/thing:2436559 9- bien vérifier que tout est propre 10- bien vérifier que tout est propre sinon retour étape 7 11- remontage de l'ensemble en suivant la procédure décrite a partir de l'étape 12 (et pas autrement sinon ça ne marchera pas longtemps) 12- remettre le tube plastique sans verrouiller le pneufix (ne pas remonter la bague) pour qu'il soit a 2 mm de la sortie du bloc de chauffe. le but est de pouvoir revisser à la main la buse et quelle vienne s'appuyer sur le tube et le pousser en serrant. Comme ca le tube est bien en contact avec la buse . 13- visser la buse avec la clé mais pas à fond . if faut qu'il reste 1 mm de réserve de serrage. le but est de visser la buse pour quelle pousse le tube PTFE qui n'est pas bloqué 14- relever la bague de verrouillage du pneufix pour bloquer le tube. 15- serrer la buse avec la clé mais pas comme un bourrin pour ne pas casser le filetage dans le bloc de chauffe alu. Comme le tube est coincé cela le plaque contre la buse et permet l'étanchéité tube ptfe/buse. 16- penser à mettre un Merci en utilisant les icones (cœur blanc/bleu pour voir les icones Coupe blanche/violette pour dire Merci) en bas a droite de ce superbe message rédigé avec soin par un canari bénévole (et vole c'est normal pour un canari) Toute ressemblance avec d'autres tutos est normale. J'espère que ce message ne s'autodétruiras pas avant plusieurs siècles et qu'il sera ajouté par @fran6p à la liste des tutos jamais lus de ce formidable forum! <Modération> C'est fait </fin> Pour compléter, un schéma indiquant précisément l'endroit (flèche rouge) où un incident se produira si le PTFE n'est pas totalement en contact avec la buse: Et pour que chacun parle le même langage, une représentation des pièces avec leur vocabulaire :
  3. 4 points
    Tuto officiel pour installer un BLTouch ou un TouchMi sur Alfawise U20, U20Plus, U30, et Longuer3D équivalents ==================================================================== Mini tuto : Installation du TouchMi par @sensei73 ================================================================================ Installation du BL-Touch : Version 4.5 du 24/08/2019 (Update nouveau fichier .pins). De quoi ai-je besoin : Une carte-mère Alfawise orignale en version V0G. Que vous devrez identifier clairement. Mais si vous avez déjà flashé Marlin dessus, c'est que vous le savez ! Savoir déjà compiler et flasher Marlin sur une Alfawise. Avoir en mains, les dernières sources de Marlin pour Alfawise/Longuer3D. Un BL-Touch V3 original (ce tuto ne tiens pas compte des dysfonctionnements que vous pouvez rencontrer avec une copie) trouvable ici ou ici. Un peu de doc sur le BL-Touch (V3) Un Fang compatible (et oui sinon vous n'allez pas aller bien loin..). Il en existe déjà prêt à l'emploie pour ceux qui ont une hotend d'origine (MK8), une E3DV6, ou une AiO conçus par @deamoncrack et trouvables ici. Un fer à souder avec un peu d'étain. De la gaine thermorétractable. Une résistance de 1K ou 4.7k à 8.2k ohms de 1/4 de watt ou 1/2 watt pour "plus de sécurité". Inutile de prendre des résistances haute précision. Des fils types "dupont", d'une longueur raisonnable d'1,5m environ, trouvable ici. Il vous en faudra 5 sur la tresse uniquement. Vous pouvez prendre des versons avec les connecteurs duponts déjà montés dessus également. Pour ce qui suit, soit vous désirez faire votre propre rallonge de câbles, soit vous en achetez une directement. Si vous souhaitez faire la votre (version DIY), voici selon une méthode parmi d'autres, ce qu'il vous faut : Si vous souhaitez directement en acheter une, inutile de vous attarder sur cette partie du tuto. >>> On y va ! <<< Si vous avez choisi de faire votre rallonge DIY lire ce qui suit, sinon passez directement à la partie "Raccordements/connexions" : Si vous avez une carte-mère en version V0G : Si vous avez une carte-mère en version inférieur à V0G (V08, V07, V06 etc..) : Configuration Marlin 2-x Allez on passe enfin à la configuration ! Pour ne pas induire quiconque en erreur, je met ici uniquement les lignes de configurations qui nous intéressent. Si vous avez une AlfaWise U20, ET le fang E3DV6 de @deamoncrack, dans votre Configuration.h, il vous faudra modifier les lignes suivantes comme ceci : Il est fortement recommandé de passer la variable #define GRID_MAX_POINTS_X à 5 minimum. En effet, une valeur inférieur peut entraîner des erreurs de prise en compte des données par G29, ou créer des "trous de précision" dans la matrice générée après un G29. Si vous avez une AlfaWise U30, ET le fang E3DV6 de @deamoncrack, dans votre Configuration.h, il vous faudra modifier les lignes suivantes comme ceci : Si vous avez une AlfaWise U20Plus, ET le fang E3DV6 de @deamoncrack, dans votre Configuration.h, il vous faudra modifier les lignes suivantes comme ceci : En effet, il est impossible de donner une configuration générique pour votre BL-Touch, étant donné que les données de positionnements/décalages changeront selon le fang/support utilisé ainsi que la taille de votre plateau. Il vous faudra personnaliser ces données selon le fang/support utilisé. On passe à la configuration du fichier \pins\stm32\pins_LONGER3D_LK.h Si vous avez une carte-mère V0G, modèle de machine U20, U20+, U30 : Si vous avez une carte-mère de version inférieur à V0G, (V08, V07, V06 etc..) modèle de machine U20, U20+, U30 : Et on compile Marlin ! Tests Avant toute utilisation du BL-Touch sur votre machine, il vous faudra d'abord faire un home complet XYZ. Vous pouvez ensuite effectuer un G29, en prenant soin de positionner votre tête au centre du plateau au préalable. En cas de problème pour vérifier les offsets, cela vous évitera d’abîmer votre matériel. Il vous faudra également définir vous même le Z_OFFSET ( et non pas le ZPROBE_OFFSET). Voir mini tuto. Nous ne détaillerons pas ici l'utilisation du BL-Touch et sa configuration. Internet regorge déjà d'informations ! GCode de démarrage : Mini tuto Z-Offset pour BL-Touch ENJOY ! Cliquez sur le petit bouton merci, ça fera du bien à tous les participants !
  4. 3 points
    Bonjour à tous ! Voyant le nombre de demandes qui m'ont été faites et devant le fait que pas mal de débutants rencontrent souvent des difficultés à modéliser ce qu'ils souhaitent, je me suis attelé à pondre un petit gros tutoriel (très) détaillé pour Fusion 360. Alors tout d'abord, pourquoi ce logiciel en particulier ? Déjà parce qu'on peut l'obtenir gratuitement (et légalement !), ce qui en soit est déjà un argument de poids. Ensuite parce qu'hormis le fait qu'il soit en anglais, ce logiciel est en réalité très simple à prendre en main une fois que l'on a compris les bases (que nous allons voir ici). Et enfin parce que ce logiciel est tout bonnement hyper complet et qu'il permet aussi bien de faire des pièces basiques que des designs très, très poussés. Pour réaliser ce tutoriel, j'ai choisi une pièce assez simple mais qui me permettait d'aborder plusieurs techniques et approches de modélisation, il s'agit d'un support PCB sur mesure que l'on m'avait demandé. En parlant techniques vous verrez que j'ai par moment utilisé des outils plutôt que d'autres qui auraient pu être plus simple à mettre en oeuvre, c'est d'une part pour vous présenter ces outils et voir comment les utiliser mais également pour montrer qu'il n'existe pas qu'une seule façon de faire et que l'on peut utiliser bien des techniques différentes pour obtenir un même résultat. J'ai également volontairement crée ce guide au format PDF et ce pour deux raisons : Déjà, il existe pas mal de tutoriels Fusion 360 en vidéo (peut être pas aussi détaillés mais bref) et ensuite, il est souvent compliqué de suivre une vidéo et d'être en même temps sur le logiciel, on rate souvent une info, on doit revenir en arrière pour reprendre ou mettre pause si ça va trop vite et tout ça est peu pratique et nous sort de notre concentration. Ainsi avec ce PDF il est aisé de suivre les étapes pas à pas, avancer à son rythme et il est même possible de l'imprimer (attention, 37 pages tout de même !) pour le garder constamment sous les yeux. En ce qui concerne le niveau du guide, il s'adresse clairement à ceux qui DÉBUTENT et/ou ceux qui n'on pas compris la logique du logiciel lors d'une première approche. Il peut également s'adresser à ceux dont le niveau permet de "bricoler" une modélisation plus ou moins approximative de ce qu'ils ont en tête et qui voudraient approfondir un peu leur technique. Ça parait évident mais je préfère le dire clairement : Ceux qui se baladent déjà sur le logiciel n'y apprendront au final rien du tout. Il est donc inutile de m'interpeller avec des trucs du style "il est moisi ton tuto, j'ai rien appris..." c'est normal. Le but ici est simplement de voir les bases de la modélisation, les techniques pour travailler sur une pièce cylindrique ou sur une arête, créer différentes formes en utilisant différents outils et au final apprendre à se débrouiller seul pour dessiner ses propres pièces. A ce titre vous verrez qu'au départ, le guide est extrêmement détaillé, en fait chaque clic y est décrit, illustré et expliqué, puis petit à petit au fur et à mesure qu'on avance et qu'on utilise des outils déjà abordés, le guide vous lâche un peu la main et vous pousse à avancer un peu par vous même. Le but étant biensur qu'une fois le guide terminé vous soyez en mesure, avec ce que vous y avez appris, de dessiner (presque) ce que vous voulez. Pour finir, n'hésitez pas à revenir donner votre avis, me dire si vous avez rencontré des difficultés particulières ou si des étapes ne sont pas assez claires. N’hésitez pas non plus à laisser un petit like si vous avez apprécié ce travail. Et pour le PDF, il est disponible ici : >>> Guide Fusion 360.pdf <<< Enjoy !
  5. 3 points
    MAJ : 26/12/2019 : Ajout du modèle de chariot pour E3D) Bonjour, J'ouvre ce petit sujet pour vous faire partager mon expérience sur l'utilisation de guidages linéaires de la marque IGUS. Pour le moment ma modification ne porte que sur les axes X et Y. Voila ce que cela donne une fois monté (désolé pour les cales de fortune ): Mon choix s'est porté sur les chariots linéaire IGUS drylin® type T : Le premier modèle est un TW et le second un TWE (ajustable). Mes galets commençaient a s'user et à prendre du jeux, et la c'est vraiment très stable et robuste. Plus de réglage, pas d'huile ou de graissage. Il s'agit d'un polymère très résistant qui glisse à merveille et sans aucun bruit. Pour résumé, après beaucoup d'ajustements dans mes modélisations, je suis plutôt satisfait du résultat. Si quelqu'un veut se lancer dans l'aventure, voila le détail et les fichiers STL de ces montages : Axe X : Je suis finalement parti sur un chariot complétement imprimé (en PETG me concernant) : Ces modèles sont à utiliser avec les Fangs de @deamoncrack Modèle MK8 : Chariot IGUS 01.stl Chariot IGUS 02.stl 26/12/2019 : Modèle pour E3D V6 (ou TriangleLab) Chariot E3D-01.stl Chariot E3D-02.stl J'ai également du modéliser un nouveau support pour le capteur, afin de s'adapter au nouveau gabarit : Support Capteur X.stl Pensez à protéger l’arrière du capteur avec du scotch, parce qu'il va être très proche du rail métallique ! Matériel à prévoir : -1 chariot IGUS T TWE-04-15 (réglable) ou T TW-04-15 -1 rail IGUS T TS-04-15 de 37cm -Vis M3 : x4 (en plus de celles prévues à l'origine pour le Fang de @deamoncrack). -Insert M3 : x6 (4.5mm max) -Nouvelle courroie (un peu plus longue que celle d'origine) -Au moins 3 nuts M3 pour la fixation du rail Axe Y : Concernant l'axe Y j'ai modélisé un nouveau support pour le plateau qui reçoit 4 T TW-04-12 : Support Plateau 2.stl Et des supports pour 2 rails T TS-04-12 de 50cm : Support Rail Igus T TS-04-12 - Fixation.stl Chariot E3D-01.stl
  6. 3 points
    Bonjour à tous, N'ayant pas trouvé le mode d'emploi de cette belle imprimante en français j'ai décidé de le traduire, certes ce n’est sans doute pas parfait car ily a qq lignes non cadrés en bas pages mais j'ai la flemme de recommencer) .... cependant je pense que ça aidera certain. Bonne utilisation Fabrice téléchargeable ici Manuel cr10s pro fr
  7. 2 points
    Bonjour, Après un gros break forcé (casse CM et passage en SKR 1.3), me voila de retour. Comme annoncé avant ces péripéties, je viens de partager mon chariot pour E3D.
  8. 2 points
    j'avais le même problème, cura disait 1h30, au final ça faisait 2h30. j'ai ajusté les paramètres dans cura pour acceleration et jerk comme dans la machine et maintenant à qq minutes près c'est correct (hors temps de chauffe bien sur que cura ne calcule pas). ces paramètres ne s"affichent pas par défaut, il faut les activer dans les settings
  9. 1 point
    Bonjour à tous, Après bien des années de réflexion je me suis lancé, je viens de commander la Alfawise U30 Pro. Pour l'occasion, je vous fais profiter de mes recherches et réflexions murement réfléchis. J'ai trouvé quelque info pour le hack (dans le sens bidouillage) du firmware de l'écran Votre participation est le bienvenue 1.) Présentation 2.) Le matériel 3.) Tests et reviews 4.) Logiciels et Firmwares 5.) Problèmes rencontré 6.) Pièces compatible 7.) Personnalisation de l'interface 8.) Modifications 9.) Accessoire à imprimer 10.) Accessoire utile 11.) Réglage pour filaments compatible 12.) Hack de Gcode 13.) Hack du Firmware de l'écran 14.) Divers J'ai commandé la mienne le 08/11/2019, je ne l'ai pas encore reçu mais je me suis renseigné un maximum dessus. en cours de rédactions...
  10. 1 point
    Bonjour à tous, D'abord je voulais préciser que je n'y connais pas grand chose en filtration, nanoparticules...etc et que je poste ici pour parler de mes trouvailles à droite à gauche sur le net et avoir des réponses à mes questions. Je pense que plusieurs personnes ont déjà entendu parler ou lu l'article sur ce que dégage une imprimante lors de l'impression. L'article source étant ici : http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S1352231013005086 Je ne suis pas là pour faire un débat sur l'étude mais ca me parait pas déconnant de se dire qu'on peut peut-être filtrer "facilement" ce que dégage l'imprimante. Je m’intéresse plutôt à l'impression PLA, et on voit sur leur schéma que beaucoup de nanoparticules entre 20nm (0,02µm) et 100+ (0,1µm) nm sont dégagés : Mon but étant de créer une filtration "low-cost" car je vais imprimer dans mon appartement et je n'ai pas de d'endroits faciles à laisser aérer pendant plusieurs heures ou une journée complète (surtout l'hiver). Je regardais donc les différents filtres qui existent et je suis tombé sur les filtres normé "HEPA/UPLA" : http://www.hepa.com/about_glossary.asp / http://www.globalspec.com/learnmore/manufacturing_process_equipment/filtration_separation_products/hepa_filters_ulpa_filters A priori sur le schéma du 2ème site : On remarque que bien que les filtres HEPA 14 soient fait surtout pour du 0,3µm, il "attrape" les nanoparticules de taille 0,01 (les 0,3 étant plus dures a "chopper" que les 0,01µm) Le gros avantage des filtres HEPA14 est qu'ils sont aussi utilisés pour les aspirateurs et donc pas très cher et facile à trouver. En plus, je pense qu'on pourrait facilement modéliser puis imprimer une pièce pour monter ventilateur + filtre. Donc je me demande si un caisson avec une entrée d'air filtrer et une sortie avec un ventilateur qui dégage l'air de l'imprimante vers le filtre ne ferait pas l'affaire pour aspirer toutes ces nanoparticules. (D'ailleurs pour ceux qui sont intéressés par de l'impression ABS, je pense qu'il faudrait aussi rajouter un filtre à charbon actif pour la partie odeur.) Qu'est-ce que vous en pensez ? Est-ce que je suis totalement à l'ouest ou mon raisonnement vous parait aussi correct ? Là où je doute c'est qu'on voit plusieurs filtres ou constructions fait-maison assez compliqués/complexes donc je me dis que ça ne doit pas être aussi simple que ça avec un seul filtre HEPA14 ? Je suis preneur pour toute idées, corrections..etc. Merci d'avance pour votre aide.
  11. 1 point
    Bonjour à toutes et tous, J’entends souvent beaucoup de choses sur le réglage des drivers moteurs, bien souvent on me parle d’un réglage usine hypothétique, ou à l’oreille ou lors des nuits de pleine lune quand le vent souffle à l’ouest ! Je lis souvent « moi j’ai une Vref à 1.6V » et ça ne veut rien dire car il manque des informations capitales ! Le courant généré peut passer du simple au double ou même être hors limite si les modules ne sont pas strictement identiques ! Donc NON, le réglage de la tension de référence (Vref) sur un driver de moteur pas à pas ne se fait pas de manière empirique ! Il faut absolument connaitre plusieurs caractéristiques pour régler correctement ces bestioles. - Coté driver, le circuit utilisé A4988 ou DRV8825 a son importance et va surtout de pair avec la valeur des résistances « Rsense » qui sont présentent sur le PCB, elles-y sont souvent sérigraphiées « S1, S2, S1X, S2X, R1, R2…», et peuvent avoir comme valeur 0.05 ohm (Marquage R050), 0.1 ohm (R100) ou 0.2 ohm (R200) donc on sort la loupe pour être sûr. - Coté moteur, il faut chercher son courant de fonctionnement par phase (Imax) qui a été calculé par le fabriquant en fonction de ses caractéristiques. Si ce courant n’est pas indiqué par le vendeur du moteur, on cherche chez SON fabriquant avec SA référence dans son datasheet. Sous-alimenté, il va perdre son couple et risque même de vibrer sans pouvoir garder sa position stable. Suralimenté, il va faire beaucoup de bruit par résonance et bien entendu surchauffer (le driver également par contre réaction). Après une longue discussion avec un constructeur de moteur de type Nema (GE), il s'avère que le Imax d'un moteur n'est pas son Inominal, il faut donc diviser Imax par racine de 2 pour trouver Inom. j'ai donc mis à jour le tableau en correspondance. On calcule donc la valeur de Vref à régler avec le petit potentiomètre, la formule est donnée dans le datasheet du constructeur du driver, et est : on calcule Inom = Imax divisé par racine(2) Pour un A4988 : Inom = Vref / (8 * Rsense) donc Vref = Inom * 8 * Rsense Pour un DRV8825 : Inom = Vref / (5 * Rsense) donc Vref = Inom * 5 * Rsense La valeur maximale de la limitation de courant est donc définie en interne en fonction de la valeur des Rsense et de la tension de la broche Vref. Exemples de calculs : Un A4988 avec des Rsense de 0.05 ohm (Marquage R050) et un moteur avec un Imax à 1.8A, Inom = 1.27A : Vref = 1.27 * 8 * 0.05 = 0.51V. Un DRV8825 avec des Rsense de 0.1 ohm (Marquage R100) et un moteur avec un Imax à 2.1A, Inom = 1.48A : Vref = 1.48 * 5 * 0.1 = 0.74V. Un A4988 avec des Rsense de 0.2 ohm (Marquage R200) et un moteur avec un Imax à 1.5A, Inom = 1.06A : Vref = 1.06 * 8 * 0.2 = 1.7V. Important : Le courant maximum par phase pour un A4988 est de 2A et 2.5A pour le DRV8825. Donc si vous êtes dans la limite haute de votre drivers, réduisez un peu Imax. La température du driver peut monter à plus de 150°C si son courant arrive à son maximum admissible et il doit être de toute façon correctement refroidit par un dissipateur et si possible par un flux d’air au-delà de 1A par phase. Il passera en protection thermique et coupera le courant moteur si sa température arrive hors limite. Voir les datasheets pour les courageux, dont les tableaux « Relative Current and Step Directions » et « Step Sequencing Settings ». http://www.allegromicro.com/~/media/Files/Datasheets/A4988-Datasheet.pdf http://www.ti.com/lit/ds/symlink/drv8825.pdf Pour les TMC2xxx, il suffit de prendre Inom du tableau et de régler Vref à la même valeur. ex moteur 1.5A, Inom = 1.06A, Vref = 1.06V Bonne lecture. Stef le tableau corrigé pour avoir une idée de Vref en fonction des valeurs d'Imax du moteur.
  12. 1 point
    Voilà problème résolu en passant par la carte SD, je n'ai plus de défaut.
  13. 1 point
    Firmware Vous trouverez toutes les versions sur la dropbox officielle Dernière version en date du 27/12/2018 : 2.16A Vous avez aussi la possibilité de passer sur un Firmware alternatif : Maintenance et qualité (Sujet du Forum) On a tous rencontré des petits problèmes, voici une liste de Sujets pour vous aider Tuto - Bien démarrer avec son Alfawise U20 Tuto - Calibrage général (Toutes Imprimantes) Tuto - Calibrage Extrudeur (pour la U20) Tuto - Mise à jour Firmware Tuto - nettoyage de la hotend MK8 d'origine Tuto - réglage des drivers de la U20 Problème de "patte d’éléphant" sur les premières couches Pas d'impression ou problème de carte SD Blocage de l'axe Z Problème d'axe ou de buté Fichiers de Test Pour tester et calibrer votre imprimante vous pouvez utilisez ces fichiers Cube XYZ (pour calibrer les Steps de votre imprimante) 3D benchy (le petit bateau qui vous permet d'avoir un visuel général de votre qualité d'impression) Smart compact temperature calibration tower (Pour tester la meilleur température possible pour vos impressions) U20_180-220_PLA_Temp_calibration (limité 195-210).gcode (Tour de température (195-210°) de @PrBifidus) Part Fitting Calibration (Thinwall) 2015 3D Printer Shoot Out Test Geometries (Ensemble de modèles pour divers Tests) Ultimate test block by Kickstarter (Test Global, comment l'utiliser : Lien Github, Résultat de @PrBifidus ) *MICRO* All In One 3D printer test (All in one, imprimer en une "petite" pièce plusieurs test) Pièce de rechange Tout d'abord, il faut savoir que l'Alfawise U20 est un clone 1:1 de la Iformer Skykit 3D Longer3D LK1 vous retrouverez donc facilement les pièces de rechange sur le store officiel Consommables d'origine (Liens AliExpress) : Buse d'origine en 0.4 (filetage MK8) Tube téflon (4x2 , 4mm exterrieur, 2mm interrieur) Pièces détachées d'origine (Liens AliExpress) : U20 - Écran Tactile (peut être compatible U30) U20/30 - Carte Mère U20 - Plateau Chauffant U30 - Plateau Chauffant U20/30 - Moteur pas à pas (Nema 17) U20/30 - Kit Extrudeur Hot End U20/30 - Capteur fin de course U20 - Capteur Filament U20/30 - Ventilateur 3010 (30x30x10) U20/30 - Ventilateur 4010 (40x40x10) U20/30 - Thermistance (100KOhm) U20/30 - Raccord pneumatique (Pneufit PC-M6) U20 - Alimentation U20 - Tige filetée (Axe Z) U20 - Connectique Lit chauffant U30 - Connectique Lit chauffant U20/30 - coupleur Axe Z U20 - Nappe Ecran (20cm) U30 - Nappe Ecran (70cm) Autres pièces diverses (Liens divers) : Roues profilées (AliExpress - option B) Roues profilées (Amazon) Kit Extrudeur Hot End (Amazon - Pour la Creality Ender 3, mais à priori compatible) Buse 0.4 MK8 en acier inoxydable (Amazon) Lot de 5 Buses 0.4 en Nickel (AliExpress) Lot de 6 Buses 0.4 Cuivre (GearBest) Courroie de distribution (Amazon) raccord pneumatique + Tube PTFE (Amazon) Tube PTFE (Grossiste3D) raccord pneumatique (Grossiste3D) raccord pneumatique inox (Grossiste3D) Kit de 22 Buses laiton MK8 (Amazon) Kit Tube PTFE et Pneufit (Amazon) Kit Tube PTFE et Pneufit (AliExpress) Kit de nettoyage de buse (Amazon) Écrou de la tige filetée (AliExpress) Améliorations Il peut y avoir plusieurs liens pour une même "pièces" à vous de choisir votre préférée. La ventilation ne sera pas aborder un sujet y étant consacré : Alfawise-U20 - La ventilation A imprimer : Molettes de taille convenable pour le réglage du plateau Alfawise U20 & U30 bed knobs AlfaWise U20 Bed Knob ( @rmlc460 ) Alfawise U20 BED LEVELING Alfawise U20 Molette bed ( @Fred28 ) Support de bobine TUSH - The Ultimate Spool Holder ( Astuce de montage : https://bit.ly/2yXL655 - Nécessite des roulements 608) Filament Support Alfawise U20 Support bobines de fils pour alfawise u20 Adaptiv support spool Alfawise U20 ( Modification du support Original) Alfawise U20 holder for original spool ALFAWISE U20 SPOOL HOLDER (Lien Dropbox) Hanging Filament Spool Holder (Support suspendu par @Nafoot ) Petsfang Le fang modulable de @deamoncrack Petsfang Duct for CR10 MicroSwiss/Stock/E3Dv6/Volcano/TevoTornado /Tarantula Hot ( avec ventilateurs 4020 + 5015 12V par @PrBifidus Voir : Petsfang - Base pour Alfawise U20 et Alfawise-U20 - La ventilation ) CR-10 Fang for 40x40x20mm Fan Cooler Attache câble du plateau chauffant (Attention, vérifiez votre modèle de plateau, il peut y avoir de légère différence) Alfawise U20 heatbed cables holder ( @PrBifidus ) Support cable bed Alfawise U20 ( Fixation sur le plateau @Kawasakix ) Bed cable holder & washers for bed springs ( @Phoquounet ) Guide cable cylindrique plateau chauffant alfawise U20 Support Cable Bed alfawise U20 Creality CR-10 Strain relief bracket for heated bed cable Alfawise u20 - Support cable bed Guide Filament Filament guide for CR-10S, Ender-3, Alfawise U20, etc. guide TPU ( @deamoncrack ) Support de câble Support de câble "Raptor" pour Alfawise U20 Support for Alfawise U20 Alfawise u20 support câble extrudeur avec guide fils Guide pour Filament et support de Cable Alfawise U20 Guide câble buse alfawise U20 (Au niveau de la tête d'impression) Déflecteur de la ventilation de l'alim Alfawise U20 Deflecteur Ventilation ( @Fred28 ) Extracteur d'air boitier Alfawise U20 Support TL-Smoother Alfawise U20 Tl-Smoother (x3) TL_Smoother_Dual and For Alfawise U20 Box (x2) Smoothers box for AlfaWise U20 ( x2 - @rmlc460 ) Alfawise U20 - TL smoother with aeration (x3) Support d'outils Alfawise U20 Tool Holder Alfawise U20 Tools stand Tool Holder Alfawise U20 ( @Pokai ) Collection for Alfawise U20 by Loren3Desing Silencieux pour ventilateur Fan Silencer_V1 40mm - 38mmᶲ Alfawise U20 silencieux ventilateur Modification du silencieux sans support ( @deamoncrack ) Tuyère est destinée à canaliser et optimiser le flux d'air évacué Tuyère soufflage 40mm pour ventilateur Support de Led Simple LED Bar for CR-10, AlfaWise U20 ( @rmlc460 ) Support de led Alfawise U20 Alfawise U20 & others Led strip support Simple Top Led bar-support for CR-10 & AlfaWise U20 & Tornado ( @CacaoTor ) Adaptateur pour Filament flexible (Moteur de l'extrudeur) Alfawise U10/U20 Extruder Addon for Flexibles TPU filament adaptor for 3D Printer Alfawise U20 Feed guide block Alfawise U20 Alfawise U20 Bowden extruder update for TPU printing ( Pour les nouveaux modèles d'extrudeur - fin 2018 ) Support pour écran tactile U20 Angled Display Molette d'extrudeur CR-10 Extruder Knob Réglage des tensions de courroies X axis Tensioner - Alfawise u20 Réparation de la géométrie du portique stabilisateur axe Z alfawise U20 / Cr10 Pieds anti-vibration A imprimer avec du filament flexible ( @deamoncrack ) ball squash alfawise U20 Pied Alfawise-u20 avec balle de squash (Surélevé de 16cm pour glisser le boitier sous l'imprimante) Réglage en hauteur du EndStop de l'axe Z AlfaWise U-20 Z-Axis End Stop Adjuster ( @CacaoTor ) CR-10 micrometric adjustment for Z limit switch ( @rmlc460 ) Fixation Axe Z (Attention, il est risqué de contraindre l'axe Z) Guide z-axis Creality ender 3 Réglage de tension des courroies Alfawise U20 - Tendeur courroie axe X ( @Acidounet ) A acheter : Miroirs Ikea (en guise de plateau) https://www.ikea.com/fr/fr/catalog/products/39151700/ Réparation de la géométrie du portique https://bit.ly/2J6leZl pour la méthode McGyver https://www.amazon.fr/gp/product/B0743218DD pour les équerres https://fr.aliexpress.com/item/3D-Imprimante-Cravate-Kit-Support-Pour-Creality3d-CR-10-10-s-10S4-Alfawise-U20-TEVO-Tornade/32922069000.html Kit de rigidification de l'armature Dampers sur les moteurs X et Y pour réduire *drastiquement* de bruit desdits moteurs https://www.amazon.fr/CCTREE-Amortisseur-Vibration-Stepper-Creality/dp/B07CVVPRPL/ https://www.banggood.com/Shock-Absorber-Stepper-Vibration-Damper-for-Nema17-Stepper-Motor-p-1064910.html https://fr.aliexpress.com/item/1-pcs-NEMA-17-M-tal-Amortisseur-amortisseur-6mm-paisseur/32873725667.html TL-smoothers 8 diodes pour améliorer le lissage des impressions https://www.banggood.com/BIQU-4PCS-New-TL-Smoother-V1_0-Addon-Module-For-3D-pinter-Motor-Drivers-p-1272685.html https://fr.aliexpress.com/item/Bigtreetech-10PCS-New-TL-Smoother-V1-0-addon-module-For-3D-pinter-motor-drivers/32810007015.html Isolation du bloc chauffant https://fr.aliexpress.com/item/5PC-3mm-thick-thickness-3d-printer-heating-block-cotton-hotend-nozzle-heat-insulation-cotton-for-Ultimaker/32804842714.html https://fr.aliexpress.com/store/product/2-PACK-for-3D-Printer-Heater-Block-Silicone-Cover-MK7-MK8-MK9-Silicone-Socks-for-Creality/3113114_32921213186.html Isolation du plateau chauffant https://www.banggood.com/300x300x10mm-Foil-Self-adhesive-Heat-Insulation-Cotton-For-3D-Printer-Heated-Bed-p-1306777.html https://www.aliexpress.com/item/1pcs-3mm-thickness-3D-Printer-Heating-Bed-Block-Insulation-Cotton-For-Reprap-Ultimaker-Makerbot-300-300/32826312959.html Gaine filet en nylon pour les câbles https://www.banggood.com/fr/15m-8mm10mm12mm15mm20mm-Expandable-Wire-Cable-Sleeving-Sheathing-Braided-Loom-Tubing-Nylon-p-1179627.html Kit double Axe Z (voir les sujets : AlfaWise U-20 : Axe Z Supplémentaire et U20 - 2 eme axe Z en full impression à moins de 13€ ) https://fr.aliexpress.com/item/1-pcs-Creality-ENDER3-CR-10-Double-Z-axes-mise-niveau-kit-une-utilisation-avec-un/32892087790.html (Bien choisir la version pour CR-10, Attention au FDP) https://fr.aliexpress.com/item/Funssor-CR-10-double-Z-axes-mise-niveau-kit-Pour-Creality-CR-10-ENDER3-3D-Imprimante/32892110004.html (Bien choisir la version pour CR-10 - ATTENTION, d'après les retours de @rmlc460 le vendeur n'est pas sérieux) Lit Magnétique (CREALITY) https://fr.aliexpress.com/item/310-310mm-Flexible-Aimant-Construire-Surface-Plaque-Chauff-e-Lit-Pi-ces-Magn-tique-Autocollant-avec/32958023973.html Rallonge connectique de l'écran https://www.aliexpress.com/item/40Pin-to-40Pin-ZIF-0-5mm-Connector-Adapter-with-Extension-FFC-Cable-100-600mm-can-choose/32776855490.html Lit chauffant 220v https://www.aliexpress.com/item/220V-30x20CM-750W-Waterproof-Thermostor-Silicone-Heating-Pad-For-3D-Printer-Heated-Bed-3D-Printer-Parts/32818882646.html https://fr.aliexpress.com/item/750-w-310-310mm-120-v-220-v-Flexible-tanche-Silicone-Lit-Chauff-Chauffage-Chauffe-Pad/32948965023.html Mofset 220V https://www.aliexpress.com/item/10DA-SSR-Control-3-32V-DC-output-12-240VAC-single-phase-AC-solid-state-relay/1999324613.html
  14. 1 point
    De rien, c'est le principe du forum: aider quand / si on le peut. Tu peux aussi remercier un contributeur, en cliquant sur le cœur au bas de son post (il offre aussi d'autres possibilités ). Ça permet de réagir / d'indiquer son "opinion" sans forcément devoir compléter par écrit un post. Et cerise sur le gâteau, cela améliore sa réputation PS: Pour citer / notifier un utilisateur dans ta réponse: tapes l'arobase (@) puis commence à saisir son pseudo, au fur et à mesure de ta frappe tu pourras cliquer sur son pseudo (par exemple: @fran6p , si tout c'est bien passé, le pseudo apparait sur fond bleu foncé). Il reçoit alors une notification (il est prévenu) et peut y répondre (ou pas ).
  15. 1 point
    Autant, je n'aurais que peu de doute à installer le firmware "officiel" du fabricant, autant installer celui d'un utilisateur (que je ne connais ni des lèvres ni des dents ), je serai un peu plus hésitant. De la même manière, je ne lance pas de gcode sur ma machine excepté ceux que j'ai tranché. Je ne suis pas paranoïaque mais presque (et je ne suis pas sûr qu'à mon âge cela puisse se soigner). Dans les langages de programmation, j'ai commencé par l'assembleur puis le CP/M... (Marlin c'est du C++). Compiler ton propre firmware, ça peut sembler compliqué la première fois mais c'est tellement gratifiant quand tu as réussi et que tu installes sur ta machine ton microgiciel (au pire de nombreux contributeurs pourront t'aider si besoin).
  16. 1 point
    Bonjour à toutes et à tous, Une fois pour toutes, voici la bonne méthode pour renseigner les valeurs Steps_per_unit (nombre de pas moteur par mm parcourus) de votre firmware (logiciel d'interprétation de votre imprimante 3D). Cette méthode est applicable à toute CNC. INTRO : Peut-être vous a-t-on conseillé ou lirez-vous que la calibration des Steps_per_mm se fait à partir d'une valeur X que l'on affinera par la suite en mesurant une pièce de calibration, généralement un cube, puis en modifiant par une règle de trois ladite valeur. Vade retro satanas ! C'est le pire conseil que vous pourrez rencontrer. Il n'y a pas de valeur passe-partout à affiner. D'abord la valeur X ne sort pas d'un chapeau mais est bien d'un calcul à partir de certains composants mécaniques et électroniques. En clair, il y a mille raisons pour lesquelles cette valeur ne soit peut-être pas adaptée à votre machine. Ensuite, lesdits composants n'étant pas élastiques, la valeur calculée ne s'affine pas ! Jouer sur cette valeur calculée : 1/ est inutile ; 2/ déplace l'erreur ailleurs, notamment sur les perçages de vos futures pièces ; 3/ le supposé "ajustement" ne serait correct que pour le cube de calibration et non pour les pièces plus grandes ou plus petites. Évidemment, vous trouverez des membres d'influence aguerris qui prétendront qu'ils font ainsi depuis toujours et que ça se passe à merveille chez eux. Résistez à la tentation, car cela indique seulement qu'ils se satisfont du résultat pour leur usage (quand on fait uniquement des figurines par exemple, la précision n'a pas de vraie importance). Surtout si vous êtes débutant, n'ayant ni leur talent, ni leur aplomb, restez-en à la méthode ci-dessous qui marche forcément à tous les coups. Pour vous faciliter la tâche, il y a un glossaire à la fin 1 :: Pour une transmission directe à courroie : steps_per_mm = (pas_moteur_par_tour * nb_de_micropas_driver) / (pas_courroie * nombre_de_dents_de_la_poulie) exemple : (200 pas moteur * 16 micropas) / (courroie 2mm * poulie 16 dents) = 100 steps_per_mm 2 :: Pour une transmission directe à vis : steps_per_mm = (pas_moteur_par_tour * nb_de_micropas_driver) / pas_du_filetage exemple : (400 pas moteur * 32 micropas) / (pas de filetage 8mm) = 1600 steps_per_mm 3 :: Pour un extrudeur à entrainement direct (direct drive) : steps_per_mm = (pas_moteur_par_tour * nb_de_micropas_driver) / (diamètre_effectif_galet * pi) exemple : (200 pas moteur * 16 micropas) / (diamètre galet 12mm * 3.14159) = 85 steps_per_mm 3 :: Pour un extrudeur à réduction (geared) : steps_per_mm = (pas_moteur_par_tour * nb_de_micropas_driver) * (Nb_dents_plateau / nb_dents_pignon) / (diamètre_effectif_galet * pi) exemple : (400 pas moteur * 32 micropas) * (48 dents plateau /16 dents pignon) / (diamètre galet 8mm * 3.14159) = 1528 steps_per_mm /!\ Pourquoi ajuster les steps_per_mm extrudeur uniquement ? Si les composants ne sont pas élastiques, pourquoi la valeur steps_per_mm extrudeur doit-elle être ajustée ? La réponse est simple. Si le diamètre effectif du galet d'entrainement peut être mesuré à l'aide d'un pied à coulisse, les dents du galet pénètrent dans le filament pour l'entrainer. Cela modifie le diamètre effectif du galet de deux fois la valeur de la pénétration des dents dans le filament, or ceci n'est pas mesurable. De plus, selon le type de filament ou la pression qui sera exercée dessus pour le forcer dans le galet, cette mesure peut varier. Voila pourquoi on passe par une étape d'ajustement. Il est important de comprendre que ceci ne s'applique qu'aux extrudeurs, bien entendu. Voici la méthode de calibration d'un extrudeur : On fait une marque sur le filament à 150mm de l'entrée de l'extrudeur On demande une extrusion de 100mm On mesure ce qui reste, et on fait une règle de 3 sur les Steps Per Unit de l'extrudeur pour connaitre la valeur approchante. ex. #define DEFAULT_AXIS_STEPS_PER_UNIT {3200/40,3200/40,3200/1.25,12800/22.9041} ... la valeur à changer est en rouge On modifie la valeur existante par la valeur calculée on recommence à l'étape 1 jusqu'à ce que 100mm demandé = 100mm extrudé. 4 :: GLOSSAIRE : Buse d'extrusion (ou Hotend) : composant dans lequel le filament est fondu Extrudeur (ou plutôt Feeder) : mécanisme qui sert à alimenter la buse d'extrusion en filament. Extrusion : action de fondre du filament Galet (ou Hobbed bolt) : roue dentée/crantée servant à entrainer le filament. Poulie : roue servant à entrainer et/ou guider une courroie. Driver : composant électronique servant à commander un moteur pas à pas. Micropas : procédé électronique organisé par le Driver pour décomposer les pas moteurs. Il en résulte un mouvement plus fluide. Moteur pas à pas : moteur électrique dont le mouvement rotatif est décomposé en pas. Selon l'angle de décomposition, la rotation sera décomposée en un certain nombre de pas. Nombre de dents : s'identifie sur une poulie ou un engrenage. Sert de base au calcul du rapport de transmission. Nombre de pas moteur : Selon l'angle de décomposition, ce nombre varie. Pour un moteur à 1.8° (le plus commun) : 360°/1.8°=200 pas moteur par révolution. 0.9°: 360°/0.9°=400 pas moteur par révolution. Pas de la vis ou pas du filetage (ou Screw Pitch) : distance d'un filet à l'autre sur une vis. Il correspond au déplacement effectué par l'écrou à chaque révolution de la vis. Pas de la courroie (ou Belt Pitch) : distance entre deux dents d'un système de courroie. Par exemple une courroie GT2 2mm a un pas de... 2m. Une T2.5 a un pas de 2.5mm. Attention de bien prendre en compte la valeur du pas, car sur une courroie GT2 de 6mm, les 6mm correspondent à la largeur de cette courroie, non à son pas. Il existe des courroies GT2 au pas de 3mm, mais communément les imprimantes 3D utilisent des courroies GT2 au pas de 2mm, ce qui est amplement suffisant. Un doute ? Mesurez ! Pi (ou π) = 3.141592653589793238462643383279502884197169399375105820974944592307816406286208998628034825342117067982148086513282306647093844 etc. Pignon : dans un système de démultiplication mécanique, le pignon est fixé sur l'axe du moteur, il est généralement plus petit, et entraine le plateau. Plus le pignon est petit par rapport au plateau, plus la démultiplication mécanique est grande. Plateau : dans un système de démultiplication mécanique, le plateau est fixé sur l'axe de transmission, il est généralement le plus grand et est entrainé par le pignon. Réduction (ou geared) : démultiplication mécanique, augmente la précision et le couple et simultanément diminue la vitesse. Règle de trois (ou produit en croix) : Méthode de calcul permettant d'ajuster proportionnellement une valeur. Steps_per_mm (ou Steps_per_unit) : nombre de pas moteur par mm parcourus le long d'un axe, le paramètre à changer se trouve dans le fichier configuration de votre firmware. sur Marlin : #define DEFAULT_AXIS_STEPS_PER_UNIT {AXIS_STEPS_PER_UNIT_X, AXIS_STEPS_PER_UNIT_Y, AXIS_STEPS_PER_UNIT_Z, AXIS_STEPS_PER_UNIT_E} sur Repetier (une ligne par axe) : #define XAXIS_STEPS_PER_MM (valeur) etc. sur Smoothieware : ;Steps per unit: M92 X80.00000 Y80.00000 Z1259.84253 et ;E Steps per mm: M92 E367.0000 Transmission directe (direct drive) : se dit d'un système d'entrainement lorsque celui-ci est monté directement sur l'axe du moteur. Vis : composant mécanique de transmission servant à déplacer un ensemble le long d'un axe. Il existe des vis métriques, trapézoïdales ou à bille. Voila, qu'on se le dise ! ++JM
  17. 1 point
    @jojodroopy, je ne suis certainement pas le plus compétent pour te répondre, mais tu trouves pas mal de vidéos, notamment sur le site de Trinamic, avec des tests démonstratifs. Ensuite, effectivement, les 2209 acceptent des RMS de 2.8A ce qui élargit le choix des moteur pilotables ! Pour ma part comme signalé ci-dessus, j'ai désactivé certains fonctions trop bruyantes. @Poisson21, merci pour ta réponse. J'ai un "tinxi FT232RL 3.3V 5V FTDI USB vers TTL Module Sériel Adaptateur Convertisseur Pour Arduino", mais j'ai essayé même en alimentant le boot0 (l'écran reste bien blanc, signe de flashage possible ?!), stm-flash me dit qu'il n'arrive pas à charger le bootloader... etc..! Bref, j'avoue que je suis déçu par BTT. La carte est certainement très performante, mais l'écosystème est décevant : documentation inexistante ou sommaire, voire inexacte, produit non finalisé (pas de bootloader dans certains TFT35v2.0, donc impossible à mettre à jour! ) module Wifi mystérieux : aucune doc technique ou d'utilisation Comme le titre du file est tagué [review], je me permet de donner mon avis : La carte SKR Pro 1.1 semble prometteuse, le succès de sa petite sœur, la SKR v1.3, en témoigne, mais on est vite déçu par le support. J'ai fait un choix de carte pour faire évoluer mon imprimante 3D, pas pour faire du beta test en hantant les GitHub et autre groupe FB ! Heureusement que @Poisson21 m'a soutenu et aidé, et je l'en remercie, mais si j'avais eu connaissance de ces problèmes et de ce manque de maturité du produit, j'aurai opté pour une autre solution, comme celle proposée par Duet3D, plus onéreuse mais plus pro, ou Makerbase SGEN peut-être plus répandue et donc plus mature (ce n'est qu'une supposition!). Les arguments qui m'ont fait basculer vers cette carte, c'est sa compatibilité avec Marlin, même si encore une fois tout n'est pas très intuitif et facile, et 6 pilotes sur la carte mère nativement, on peut penser qu'avec cela, il doit y avoir du lourd et de quoi se faire plaisir, du PRO, quoi... Pro oui, mais pas dans le sens que je l'entendais, "pro en ingénierie électronique", oui ! D'accord, on est tous (ou presque) des bidouilleurs/bricoleurs au sens noble du terme. On ne cesse de perfectionner, améliorer nos imprimantes. Mais l'objectif principal n'est-il pas d'IMPRIMER avec maîtrise de belles pièces décoratives ou fonctionnelles ?
  18. 1 point
    Hoppla, J'ai réglé l'affichage du lcd et du coup, j'ai comparé tes fichiers et ceux de la version officielle de la 1.1.9 en y rajoutant les deux fichiers hex du BlTouch. (certains paramètres sont légèrement différents entre les deux machines. Donc, j'ai modifié pour la Ender-3) Je les mets en pièce jointe pour que cela puisse servir à d'autres. Encore merci PS : Pour changer le nom "Le Moko" il suffit de remplacer à la ligne 132 du fichier Configuration.h Tous les fichiers sources sont là : https://github.com/LetsPrint3D/ender-3-marlin-abl-firmware-1.1.9 Il suffit de remplacer les deux fichiers configuration.h et configuration_adv.h dans le répertoire et de rajouter les deux fichiers du BlTouch Configuration.h Configuration_adv.h Marlin119-cr10mini-bltouch-x-45-y-5.sanguino.hex Marlin119-cr10mini-bltouch-x-45-y-5.with_bootloader.sanguino.hex
  19. 1 point
    Bonjour à tous ! Comme cela m'a été suggéré, voici un petit tutoriel illustré pour le démontage/nettoyage/remontage des hotends type MK8 de nos Alfawises, soyez indulgents, c'est ma première fois. Tout d'abord, le démontage et remontage du hotend se font toujours à chaud, au démontage ça aide à ramollir les résidus de plastique qui ont pu s'infiltrer dans les filetages et éviter de forcer et au remontage ça permet de bien ajuster les pièces en fonction de leur dilatation thermique. Cela implique donc que la cartouche de chauffe et la thermistance doivent bien rester en leurs lieux et places dans le corps de chauffe tout au long de l'opération, soyez très prudent d'une part pour ne pas vous brûler (utilisation d'outils et de gants indispensable) et d'autre part pour ne pas endommager votre machine. Si la thermistance ou la cartouche de chauffe sort de son logement, la machine recevra une information de température erronée et cherchera à la corriger par une chauffe excessive avec tous les risques et conséquences que cela comporte. Cela étant bien clair, entrons dans le vif du sujet. -1) Retirer le filament : Pour commencer il faut retirer le filament de la tête, pour cela faites chauffer à plus ou moins 200°, une fois cette température atteinte, débrayez le pignon de l'extrudeur et retirez le filament. Le filament retiré, il faut laisser refroidir le hotend avant de passer à l'étape suivante. -2) Retirer le hotend du chariot : Pour cela tout dépend de votre montage (d'origine, modifié avec un fang ou autre), il faut que vous ayez un accès confortable à tous les éléments du hotend. Vous devriez vous retrouver avec quelque chose qui ressemble à ça dans les mains : Notez que je n'ai pas représenté la cartouche de chauffe et la thermistance sur mes dessins et ce dans un souci de clarté visuelle, mais n'oubliez pas le premier paragraphe ! -3) Démonter le pneufit et le PTFE : Retirez le raccord pneumatique et le tube PTFE avant de mettre en chauffe pour éviter que ce dernier ne brûle dans le heatbreak à cause de l'absence de ventilateur de radiateur (je vous conseille de laisser le tube PTFE clipsé dans le pneufit et de juste dévisser celui ci pour tout sortir d'un coup, ça évite d'endommager le tube PTFE) -4) Retirer le radiateur (facultatif) : Pour retirer le radiateur du heatbreak il suffit de dévisser la vis hexagonale placée à la base du radiateur. Cette étape n'est pas obligatoire pour nettoyer le hotend, déjà parce qu'il est rare que des saletés vienne se loger entre le radiateur et le heatbreak et ensuite parce que le radiateur offre une bonne prise (évitant notamment de rayer le heatbreak avec sa pince, ce qui pourrait nuire au bon refroidissement) ainsi qu'un bon repère pour le remontage. -5) Retirer la buse : A partir de là, il faut chauffer le hotend à une température suffisante pour bien ramollir le plastique logé un peu partout. Une fois la température souhaitée atteinte et POUR EVITER TOUT RISQUE DE COURT CIRCUIT, COUPEZ L'ALIMENTATION ELECTRIQUE DE L'IMPRIMANTE, saisissez le bloc de chauffe avec une pince (par les faces avant et arrière pour ne pas abîmer la thermistance et la cartouche de chauffe) et profitez de la chaleur résiduelle pour dévissez la buse, en principe pas besoin de forcer, ça doit venir assez facilement. Une fois la buse retirée, mettez la de coté en prenant soin de la poser sur une surface qui ne craint pas la chaleur... -6) Retirer le heatbreak : Il est conseillé par moi même de nettoyer l’intérieur du heatbreak avant de le démonter pour profiter de la chauffe de la machine. Procédez comme pour la buse en attrapant le heatbreak (ou le radiateur si vous les avez laissé assemblés) délicatement avec une pince ou mieux, à la main avec des gants adaptés. Ici aucune résistance normalement puisque c'est la buse qui fait contre écrou pour le heatbreak. -7) Nettoyage : Félicitation, vous avez démonté votre hotend ! Maintenant il faut nettoyer tout ça. Commencez par le bloc chauffant, pour le filetage je vous conseille l'utilisation d'un écouvillon en laiton de 6mm, c'est top ! Une fois le bloc propre, vous pouvez couper la chauffe de la machine si vous le souhaitez pour pouvoir lâcher le bloc chauffant sans risquer qu'il aille brûler quoi que ce soit... Attaquons nous au filetages de la buse et du heatbreak, pour ce faire personnellement je chauffe avec un briquet en tenant la pièce dans une pince, puis un petit coup de brosse à dent dans les filets et ça roule ! Une fois que tout est propre, on peut passer au remontage. -8) Remontage du hotend : Chauffez votre bloc chauffant si vous l'aviez laissé refroidir à l'étape précédente. Ensuite suivez les instructions précédentes en sens inverse, commencez par remettre le heatbreak et le radiateur dans le bloc chauffant, le heatbreak doit être vissé de façon à ce que que le haut de son filetage soit au raz de la surface supérieure du bloc chauffant. Si vous aviez laissé le radiateur sur le heatbreak en sautant l'étape 4, vous pourrez ajuster le heatbreak exactement comme il était avant en faisant en sorte que les faces avant et arrières du radiateur soient parallèles à celles du bloc chauffant. Ensuite remettez la buse dans son emplacement, laissez lui le temps de chauffer avant de serrer cette dernière contre le heatbreak puis bloquez juste la buse contre le heatbreak sans forcer outre mesure ENCORE UNE FOIS, PENSEZ A COUPER L'ALIMENTATION ELECTRIQUE AVANT D'UTILISER DES OUTILS METALIQUES SUR LA TETE... -9) Remontage du PTFE : Comme au démontage, il est fortement conseillé de remonter le PTFE à froid pour ne pas le cramer, donc laissez bien refroidir le hotend puis procédez à la remise en place du tube et du pneufit, veillez à ce que le tube PTFE soit coupé bien droit au bout et à ce qu'il soit bien enfoncé à fond dans le heatbreak. -10) Remise en place du hotend sur la machine : Comme pour l'étape 2, cela dépend de votre montage, procédez de façon inverse à cette dernière. -11) Réglage et essai : Une fois tout remis en place, la première chose à faire est un leveling du lit pour éviter que la buse ne vienne lui faire un gros bisou au premier home venu. Ensuite remettez du filament dans la machine et lancez un print de test de votre choix, en théorie et si vous avez bien suivi toutes les étapes et conseils, il sera nickel et vous n'aurez aucune fuite de plastique sur le hotend. Voilà, vous avez un hotend comme neuf, enjoy ! Je vous joint une petite vue éclatée du hotend en passant : J'espère que mon tuto est assez clair, si quelque chose ne l'est pas ou si vous avez une meilleure méthode pour une des étapes, n’hésitez pas à le dire et je modifierais (je compte sur un modérateur pour me donner les droits sur ce post) ! Kev.
  20. 1 point
    Pour rester dans le thème Star Wars (pour le noël de mon neveu) et pour aller avec son AT-AT Tout à l'échelle 1/75, j'ai en cours d'impression un Tie fighter (j'en ferais 2) et il me restera aussi le faucon mais la c'est un plus gros morceau... Impression en 0.1
  21. 1 point
    Alors déjà, les photos qui trainent sur le net pour le montage des coupleurs souples sont inadaptés. En effet, Anet les a détournés de leur véritable usage, ils ne sont là que pour compenser le défaut de linéarité des axes verticaux (lisses comme hélicoïdaux, même combat!) bref, par défaut ils ne sont pas droits et donc anet a utilisé ces coupleurs pour corriger ce défaut. En réalité, avec des axes droits, les coupleurs seraient soit rigides soit inexistants (regardes la prusa i3 mk3 pour l'exemple). Donc, les deux axes ne doivent pas être en contact à l'intérieur du coupleur, mais il n'y a pas besoin d'un écart de 5mm comme vu sur certains tutos, en fait plus tu laisses de souplesse sur ces coupleurs, plus tu te retrouves avec ce genre de défaut d'impression. Si dessous les moteurs Z d'une vraie prusa i3 mk2 ou mk3.
  22. 1 point
    Ce fichier journal contient probablement des explications Ton installation de Vscode + Platformio + Git ont été correctement effectués? Essaye si tu le peux de réduire la profondeur de tes dossiers ( G:\Mon imprimante 3D\MARLIN 2\VSCODE\BIGTREETECH-SKR-PRO-V1.1-master(1)\BIGTREETECH-SKR-PRO-V1.1-master\firmware\Marlin-2.0.x-SKR-Pro\buildroot\share\vscode\AutoBuildMarlin ) Chez moi, j'ai un dossier Marlin à la racine du disque dur. C'est à l'intérieur que je place les différentes versions. Plutôt que de prendre le Marlin de BTT, récupères la version sur le site de Marlin qui est à jour hormis peut-être la partie du platformio.ini concernant les pilotes TMC.
  23. 1 point
    Bonjour, Pour ceux que ça pourrait intéresser, voila mes dernières compilations pour : -U20 ou U30 -CM antérieur à V0G -Ecran V1.2 (Je ne vois plus cette notion dans les dernières sources ?) -BLTouch(original) -Sauvegarde sur EEPROM -Linear Advance (désactivé par défaut) : project(U20).binproject(U30).bin @CacaoTor après avoir travailler sur cette nouvelle compilation, je m'aperçois que l'on pourrait grandement épurer le tuto. Certaines choses sont maintenant présentes par défaut ou s'adaptent en fonction du modèle choisi. Si tu veux, je peux te fournir les notes que j'ai faites lors de cette dernière.
  24. 1 point
  25. 1 point
    Le problème est là. Pas la peine d'aller plus loin Pour ce qui est d'entrer en contact avec ingé. de chez eux, tu as plus de chance de gagner au loto
  26. 1 point
    Salut, Moi c'est Jeanfy, je suis dans la région Toulousaine, au Sud-Ouest, à Seysses (à côté de Muret pour ceux qui connaissent.) Je suis un technicien de 48 ans, un peu touche à tout, informatique, électronique, électricité... J'ai quelques hobbys, moto, guitare, photo/vidéo et amateur de café. (Je tiens à jour un blog sur la caféologie. ) Depuis longtemps je suis tenté par l'achat d'une imprimante 3D, et comme la plupart d'entre vous j'ai craqué. Du coup je sors de l’anonymat et me présente sur le forum ou je suis inscrit depuis déjà quelque temps....Le temps de me faire quelques idées sur le sujet, qui reste encore complexe a mes yeux. Depuis quelques jours j'ai une petite alfawise U30, avec deux bobines commandées sur Mama Zon (IceFilaments gris argent et 4D Warhorse Rouge.) L'assemblage c'est bien passé, pas de difficultés. Pareil pour les premières impressions (celles livrées sur la carte MicroSD), bien que la notion de réglage du plateau me laisse perplexe. J'ai commencé à suivre quelques tutos pour prendre en main Fusion 360. Les axes de travail actuel: Mieux maîtriser la mise à plan de la surface par rapport à la buse. Imprimer un support de bobine ( j'ai eu quelques échecs en début d'impression suite à des bouchages et/ ou des pb d'approvisionnement du fil), j'ai l'impression que l'écoulement en début d'impression est parfois problématique). Mettre en place un miroir pour remplacer la surface en verre d'origine qui est concave au milieu. (Le miroir est acheté, il faut que je casse les angles avant de le mettre en place.) Faire des tests pour trouver les meilleurs paramètres pour CURA. Faire des tests pour comprendre et trouver les meilleurs paramètres de température (Plateau et filament) pour les PLA que j'ai en stock. Trouver ou imprimer un support de bobine (genre sur roulement à billes) qui s'adapte aux différentes bobines et permettra de délivre le fil sans a-coup. Vérifier que le corps de l'extrudeur est bien refroidi (pour limiter les risques de bouchages dans le corps au-dessus de la partie chauffante). Le tube PTFE ne veut pas ressortir au niveau de l'extrudeur, je n’ai pas osé tirer trop fort dessus, mais il serait pratique de pouvoir le ressortir pour bien nettoyer l'extrudeur. Déjà fait J'ai péniblement réussi à imprimer les extensions pour les réglages de hauteur du plateau. (Plus facile à régler maintenant). J'ai imprimé un support pour ajouter un lecteur de MicroSD en face avant. Déplacer le support pour avoir un meilleur guidage et une meilleure tension sur le câble. (déplacé sur le côté, alors qu'il était préconisé de le mettre sur le dessus). Bientôt (une fois que le facteur sera passé) Amortisseurs de vibration pour les moteurs X et Y . Kit TL-Smoother. Un lecteur de carte MicroSd déporté. Petites questions: Dois-je acheter un minimum de pièces de rechange (comme des buses...) ? Pour le réglage du plateau, j'ai l'impression qu'en pinçant un peu plus le papier le résultat est meilleur, alors que j'avais l'impression qu'il fallait juste entendre gratter le papier... ? Bonne journée à tous. Jeanfy PS: Ne soyez pas surpris de me voir éditer mes messages, étant dyslexique je passe beaucoup de temps à essayer de chasser les fautes que je laisse derrière moi, et vous pris de m'excuser pour celles que je vais inévitablement laisser passer.
  27. 1 point
    Le réglage de la première couche Le bon réglage de la première couche est la base de toute impression réussie. C’est l’une des difficultés majeure que tout débutant rencontre et qu’il va devoir maîtriser s’il veut réussir ses pièces et éviter un plat de spaghetti. Ce réglage incorrect peut entraîner : Un décollement de la pièce dû à une mauvaise adhérence de la pièce sur le plateau. Une première couche à l'aspect visuel désagréable. Un gauchissement de la pièce (autrement appelé "warping") qui, en plus de ruiner l'aspect visuel et mécanique de la pièce, peut engendrer un décollement de celle-ci. Cela ce produit lorsque l'écart entre la buse et le plateau n'est pas correctement réglé. Il faut en premier lieu vérifier le bon réglage du parallélisme du plateau vis à vis de la buse. Ensuite, il faut régler cette écart (également appelé "offset"). Cela peut se faire de manière : mécanique (via une vis de butée qui est propre à votre modèle d'imprimante et ensuite via les molettes de réglage du plateau) informatique via le logiciel qui pilote l'imprimante (parmi lesquels se trouvent Cura, Repetier-Host et Simplify 3D). automatique (ABL = Auto Bed Leveling) via un capteur détectant où se trouve la surface d'accroche à différents endroits du plateau (permet de compenser les défauts de planéité de celui-ci) Voici comment reconnaître la qualité du réglage en fonction de ce qui est imprimé. Afin de vérifier le bon réglage de votre imprimante, vous pouvez imprimer ce genre de pièce. Avec de l'expérience, vous pourrez régler votre écart buse/plateau lors de l'impression de la première couche, et notamment lors de l'impression de la jupe (appelée "skirt" en anglais). Si vous voulez commenter ce tuto, proposer une amélioration ou autre, suivez ce lien. Si vous ne parvenez pas régler votre première couche, suivez ce lien. ---------------- Merci @Yo' d'avoir relu et amélioré mon premier tutoriel. L'idée originale, rédigée en anglais vient d'un utilisateur de Reddit (r/3DPrinting).
  28. 1 point
    Le filament fourni avec c'est de l'Anycubic, qualité aléatoire... Oui l'humidité est l'ennemi du filament, le maintenir bien au sec, j'en ai 45kg placés dans des mannes à linge avec couvercle et un deshumidificateur (sac pingu) prévu pôur l'auto...L'impression terminée, la bobine retourne dans sa boite... Et oui, les bulles que tu vois peuvent être dues à l'humidité Tu peux le déshumidifier en le mettant au four à 50° pendant 1 bonne heure.... Je ne blague pas Je dois reconnaître que là, j'y perds mon latin et j'arrive au bout de mes capacités sans voir l'imprimante et/ou tes réglages dans le slicer... 200°, c'est un peu ... trop peu ... 205 ou 210 c'est meiux, cela dépends des filaments mais perso suis quasi tpujours à 210° (PLA) et bed à 65° et ce sur toutes mes imprimantes. Pour le filament, éviter les petits prix bas de gamme... Et pas non plus du Colorfabb à 40€ Tu peux compter sur Spectrum, Filamentum (mon préféré sur 3djake.fr meilleur prix et envoi gratuit dès 50€),3djake (pas mal pour le prix) Prusa, Wanhao (pour les transparents), Amazonbasics (couleurs de base, noir blanc etc), filament-pm (mon second choix avec prusa)... A éviter : real (wraping), eryone (instabilité du diamètre et noeuds), ice (du bon comme du mauvais, c'est la roulette)... Pour le débit, est ce que ton extrudeur "claque", dans ce cas tu sers un poil la vis de régalge (voir précédent post). L'extrudeur entraine le filament, s'il ne serre pas assez celui-ci, il glisse et provoque des sous-extrusions ou des irrégularités dans l'extrusion. Je n'ai pas encore regardé mais vois si tu ne trouves pas des pièces à imprimer sur thingiverse.com ... Bon ben j'ai trouvé ton support bobine ... https://www.thingiverse.com/thing:3631858 avec des roulements 608 (très communs ) et là çà ... roule ... tous mes supports sont avec des roulements Je suis quand même étonné que je suis le seul à t'aider malgré 177 vues !!!! Y a personne sur ce forum ou quoi ! Personne d'autre n'a une 4 max pro ?????
  29. 1 point
    réacteur avion pla et peint , je le referai en abs fin année
  30. 1 point
  31. 1 point
    Apres je suis quand même curieux de savoir à quoi sert en réalité le BLTouch en dehors de cartographier le plateau ... car pour le moment ou plutôt depuis 3jrs ... je rencontre plus de problème que d’avantage. Je croyais qu'il devait compenser les zones ou le leveling n'est pas parfais ? car j'ai des zone totalement écrasé et d'autre ou sa n'accroche pas du tout. En dehors d'un petit carré de 2 sur 2 au centre , j'ai toujours pas réussis une première couche grâce à se système Pourtant avant chaque impression il teste le plateau...
  32. 1 point
    Après quelques jours d'apprentissage de blender, je publie mon travail... J'ai reproduit mon U20 avec le plus de précision possible sur les détails... https://grabcad.com/library/alfawise-u20-1 Ca peut être pratique pour mettre en image des mods... Reste le bloc PSU a faire
  33. 1 point
    Hello, Je suis parti sur la config que @rachid596 m'a gentiment passé. Il faut dire qu'on avait pratiquement la même machine: - 2 extrudeurs clônes Bontech - double Z - Bltouch Je te l'envoie en MP. Après, il ft adapter suivant ta machine. Par ex moi j'ai largement diminué les valeurs de Jerk, accéleration... et j'ai ajusté les steps/mm pour calibrer mes Bontechs. Pour les ventilos, je n'ai pas eu de problème: les ventilos du boitier sont branchés directement sur le 12 v de l'alim chez moi. Le ventilo du corps de chauffe est sur "always-on". Donc dans ma config "config.g", je ne déclare que le ventilo de refroidissement sous la buse, qui lui est en PWM, géré par S3D ou Cura, mais par contre j'ai joué sur le réglage de la fréquence PWM pour qu'il ne siffle pas à haute vitesse. Ca c'est cool... Merci le RepRapFirmware! Sur les conseils de dc42, créateur du firmware, les 2 axes Z sont montés en série plutôt qu'en parallèle sur les 2 ports de la Duet. Pour finir, j'ai ouvert une demande chez Duet pour que l'interface soit capable de commander les prise TP-Link et ainsi d'allumer ou éteindre automatiquement l'imprimante sans avoir à bricoler un montage avec un relais. J'espère que ma demande aboutira...
  34. 1 point
    @desjet je ne "conseille" rien mais je voulais juste que tu prennes bien conscience d'un truc : Les vis trapézoïdales ne sont pas comme des vis à métaux classiques. la forme de leur filet n'est pas triangulaire mais .... trapézoïdale (étonnant, non ?) Ceci implique que pour un pas donné, un seul filet ne suffit pas. Même si en apparence il n'y en a qu'un, si tu regardes mieux tu t'apercevras qu'il peut y en avoir quatre (quand on regarde la vis par son bout, on voit bien les quatre entrées de filet) On parle donc du "pitch" qui est la distance entre deux filets, et du "lead" qui est le pas global de la vis, c'est à dire "de quelle distance le mobile se déplace pour un tour complet" "Lead" est souvent traduit (avec les pieds) sur les sites marchands par "plomb" car en Anglais c'est le même mot : to lead, conduire et the lead, le métal plomb. On peut donc avoir un pitch de 2 et un pas de 8 (4x2=8) C'est pour ça qu'on voit souvent sur le forum des gens qui ont acheté des vis ou des écrous qui ne se montent pas avec ceux qu'ils avaient déjà, et qui viennent pleurer misère. Il faut faire bien attention en commandant. Maintenant je ne sais pas qui est ce "il" qui préconise ces vis et je n'ai pas d'hypercube, mais peut-être que @lion02 pourra te renseigner davantage. Je te renvoie aussi à la lecture de ce thread>>> qui en parle
  35. 1 point
    Non pas vraiment obligatoire en ABS mais il faut un PLA avec des caractéristiques qui se rapprochent de l'ABS, voir avec les autres membres de ce forum, je ne suis pas un pro du PLA Jamais utilisé de PLA
  36. 1 point
    Bonjour à toutes et à tous, Aujourd’hui nous allons faire un petit tour du côté de chez Triangle lab en examinant un de leur heatbreak full metal, ainsi qu’une buse de 0.25mm grâce à la participation de @AlfiQue (je lui ai d’ailleurs sous-traité la prise des clichés ). Alors commençons par la buse. C’est une buse laiton tout à fait classique, le fabricant dit respecter scrupuleusement les spécifications de E3D pour l’usinage. Celle-ci ne comporte aucun marquage, ce qui correspond à une taille de 0.25mm selon le tableau fourni. Photo publicitaire : On s’approche un peu pour voir ce qu’il en est, extérieur : Intérieur : De tout près : Premiers commentaires, franchement c’est propre, y’a pas à dire la qualité d’usinage est bien là, même à l’intérieur, pas de bavure ou de résidus d’usinage. Le perçage est rond et bien centré, aucun problème de ce côté-là. L’intérieur est tellement lisse qu’on peut voir le reflet du trou de perçage et son cône sur les parois interne lorsque l'on manipule la buse (non visible sur les photos). Mesurons : Ah ! On est plutôt sur une buse de 150µm, allons vérifier le tableau : Bon on a tourné deux fois autour de la buse, aucune trace des deux points sur une face. Soit c’est un oubli à l'usinage et une buse 0.15 s’est faite passer pour une 0.25, soit c’est un problème étonnant, étant donné la qualité du reste de la pièce. @AlfiQue va contacter le vendeur pour tenter d’en savoir plus. Photo bonus, pas très fidèle : Passons donc au heatbreak pour se donner une seconde opinion. C’est un heatbreak All Metal photo commerciale : Voyons en réalité, quelques photos en vrac : Alors si jamais ce n’est pas flagrant pour vous, pour moi ça l’est, on est sur le même niveau de qualité d’usinage que pour la buse. Les états de surface sont très propres et sans bavure ni résidus. On va maintenant mesurer pour voir ce qu’il en est, en bas : En haut : Et aussi la largeur de la gorge en bonus : Bref, on est parfaitement conforme à la spec de ce point de vue. Mais ce qui nous intéresse vraiment maintenant, c’est l’état de surface intérieur, alors zoomons un peu plus de ce côté : Alors oui on voit plein de stries, oui ce n’est pas un polissage miroir, mais tout de même, c’est très bon. Je vais vous expliquer pourquoi en images. BONUS : Comparaison avec un heatbreak chinois basique (version avec PTFE) : Et l’intérieur : Vous voyez maintenant ce que je veux dire ? Cerise sur le gâteau, regardons le PTFE qui était dedans : Le PTFE coupé de biais se passe de commentaire… J'espère que vous aimez toujours ces photo-flood et à bientôt j’espère pour de nouveaux photo-reportages.
  37. 1 point
    qui peut le plus peut le moins en fait les cartes de l'an dernier ont un tres gros radiateur sur le mosfet du bed, ce qui laisse penser que ca doit gérer... il est minuscule sur les nouvelles (le meme qu'un driver)... et la bien... soit c'est un MOSFET next gen (genre PSU fanless) soit je sais pas... encore trop tot pour le dire Les nouvelles sont par contre protégées par des fusibles auto-réarmables... (autofuse) mais concernant le bed, un court circuit matériel, meme si peu probable, ne se repare pas tout seul. Si c'est le cablage qui est en cause par contre.. ca aide
  38. 1 point
    Un autre petit dragon imprimé en 0.1mm (9h50) :
  39. 1 point
    Sur une CR10S (modèle S3 donc 300x300x400) les moteurs X ,Y et E (extracteur) sont des 40mm et ont un courant moteur de 1A. Celui (ceux) de l'axe Z sont plus petits (34mm) et ont un courant moteur de 0,84A. La formule pour calculer la Vréf à utiliser est 0,71 x Imoteur * Rsense * 8 (pour des pilotes A4988 avec un Rsense de 0,1ohm) donc: X, Y , E => 0,71*1*0,1*8 ~ 0,57V Z => 0,71*0,84*0,1*8 ~ 0,48V (mais comme il y a deux moteurs sur l'axe Z des CR10S) on peut aller jusqu'à multiplier par 2 cette valeur pour que chaque moteur reçoive le courant dont il a besoin (mais comme on préfère rester "sécure", on applique un coefficient de marge de sécurité de 80-90% donc au lieu d'avoir 2*0,48 on utilise 2*0,48*0,85 ~ 0,8 )). Rappel pour le cas où: Ce réglage se fait via un tournevis non-conducteur avec les câbles des moteurs débranchés de la carte mère. Le potentiomètre est sensible donc on y va pas à pas . (Plus d'explications, ici ou là ou bien encore là dans la section Tutoriels, ce site donne aussi de bonnes explications (parfois contradictoire avec celles données dans le forum )). Voici les paramètres que j'utilise sur ma CR10 avec Cura pour les accélérations et le jerk:
  40. 1 point
    Javais trouvé ça Descriptif : Spécial aluminium Diamètre : 216 mm Angle d'inclinaison des dents : -5 °. Modèles : BLS820 Épaisseur : 2,2 mm
  41. 1 point
    Sans doute. Mais le PLA que j'utilise quasi exclusivement (Ingéo 3D850 et mieux le 3D870) donne des pièces très solides et qui après recuisson (j'utilise non pas un four (car Madame ne veut pas en entendre parler ) mais la technique de l'immersion dans une eau chaude à 75-70° que je laisse tranquillement refroidir jusqu'à une vingtaine de degrés) sont encore plus solides (il y a une cristallisation de la matière après recuisson) et supportent sans difficultés des températures qu'un PLA classique auraient ramollies (un peu comme les montres molles d'un célèbre tableau de Dali). Après ça reste mon impression car je n'ai jamais fait de pièces en ABS (et je n'aime vraiment pas l'odeur qu'il émet (testé dans le Fablab de Châteauroux)).
  42. 1 point
    Prends contact avec le marchand en expliquant l'erreur de description et demande un échange avec la SGen. Ça doit être jouable. D'après ce qu'il se dit, ils sont très surveillés et le big boss ne rigole pas ! Leur grande crainte, c'est des réclamations qui les feraient se faire bannir du marketplace ! Si tu commences ta comm en disant que tu préférerais un accord amiable à l'ouverture d'un litige, ils deviennent très attentifs. Ferme mais cordiale !
  43. 1 point
    @Jean-Claude Garnier En fait, ce ne sont pas les drivers qui sont moins bruyants mais les moteurs par la façon dont ils sont pilotés.. Pour le silence, c'est assez chaud à esspliquer mais le lien donné par l'ami @Acidounet l'explique assez bien.
  44. 1 point
  45. 1 point
    @gisclace Pour le moment, je ne vais pas installer d'autolevel car je ne me suis pas décidé sur un système. J'hésite entre le couple servo + switch et des capteurs piezo sous le bed (je suis en attente de matériel pour faire mes essais avec les piezo). Et au pire, je me graverai un PCB. @Bud.fr, @thsrp Envoyez moi un MP, je vous donnerai l'adresse mail pour le virement paypal. Vous me mettrez vos coordonnées postales en même temps. Mais rien ne presse
  46. 1 point
    Je disais ça sur le ton de la plaisanterie. Mais c'est vrai que je ne me mets peut-être pas assez à la portée des grands débutants et que ce qui me semble évident ne l'est pas forcément pour tout le monde. Je vais tenter de faire de mon mieux à l'avenir mais ce n'est pas gagné.
  47. 1 point
    1) Le réglage logiciel Pour que vos impressions soit aux dimensions voulues, il faut calculer les rapports de démultiplication de vos transmissions : Une fois ces valeurs calculées vous devez les renseigner dans l'imprimante. La méthode simple consiste à les modifier via l'écran LCD. Pour une Geeetech : Pour une Alfawise U20 : suivez ce lien. Nota : certaines imprimantes sont bridées à ce niveau et les valeurs ne peuvent pas être modifiées Il existe également la possibilité de modifier ces valeurs dans le firmware (tuto en approche). Une fois ces réglages faits, il va falloir les affiner car les pièces mécaniques ne sont pas forcement à la cote annoncée. Pour ce faire, prenez un point de repère, déplacez votre plateau suivant un axe (X ou Y) sur 10 cm, prenez la mesure, faites une règle de 3 et vous avez la nouvelle valeur à renseigner dans l'imprimante. Maintenant, voici le réglage pour le moteur de l'extrudeur. C'est tout pour cette étape. Si vous voulez commenter ce tuto, proposer une amélioration, ou autre, suivez ce lien. Si vous ne parvenez pas à calculer vos step/mm, intégrer vos valeurs dans l’imprimante ,ou tout autre problème lié à l’exécution de ce tuto, suivez ce lien.
  48. 1 point
    Désolé de vous décevoir (ou de vous informer, au choix), mais ce que j'ai tiré d'assez évident, c'est que cette marque se situe... en bas du panier. Je ne suis que l'heureux possesseur d'une CR-10 de chez Creality, mais j'ai visionné beaucoup, et peut-être un peu plus- de vidéos à ce sujet. Alors, si je prends ce modèle comme étalon des process de fabrication des différentes marques, un évidence s'impose: l'ordre, c'est Tronxy X3S, Anet E12, Creality CR-10, qui va (peut-être) être détrôné par Tevo Tornado. Bon, j'ignore si une X5S est vraiment très en dessous d'une Ender4, mais bon... Pour info, allez visionner les excellentes vidéos de Tommy Desrocher, et en particulier celle-ci. Le gars, bien qu'affilié à Gearbest, ne mâche pas ses mots. Ici, le comparatif équivalent CR/Tevo. Ya pas photo... Au passage, ça montre bien la différence qu'il y a à être sponsorisé par un site multimarque, et une marque en particulier, et rien que ça... Et quand on investit dans une imprimante, on peut le prendre par tous les bouts, ce qu'on ne dépense pas au début, on va le dépenser en impressions foutues et upgrade de tous les côtés. Et je ne compte pas le temps passé, on n'est pas à quelques énervements, déceptions et dizaines d'heures près, pas vrai!!!
  49. 1 point
    Salut, Je ne connais pas la easy mais je pense que Dagoma a du faire la même chose que sur la very ( comme sur plein de machine, voir je crois même toute) Il y a une sécurité qui fait que l'extrudeur n'extrude pas si la chauffe n'est pas en T° suffisante pour faire s'écouler le pla afin de ne pas casser la bête.
  50. 1 point
    Bonjour, Après des expériences, avec une imprimante basique linéaire e une Rostock delta. Je me décide à passer sur du plus sérieux ..... J'ai lu avec grand interet vos articles .... Aillant fait de mauvaises expériences avec arduino ( un sacré basard pour configurer et impossible modifier)... Je suis tenté de passer a la smootheboard ... J'ai cru comprendre que c'était plus logique à utiliser, et de plus du 32 bit .... J'ai une longue expérience dans les micro contrôleurs du 8080 au Pic (sans oublier ces vieux Motorola et Intel). Bon par contre je ne connais pas du tout le micro qui équipe la carte Smootheboard .... Comme j'ai l'intention de m'impliquer dans ce type de développement, je recherche des informations. Je suis pour l'instant à la partie mécanique de l'imprimante, je n'ai pas encore reçu la carte .... Je commence en parallele à chercher à comprendre comment cela ce passe au niveau de la carte : Je pense qu'il y a des programmes , style firmeware et config, ...... Ils doivent exister sous forme de base, que l'on peut modifier, mais ensuite sous quelles formes (extension) .... Ou les trouver ? Ils sont, ensuite les compilés ou interpretés et on les charge ... ???? Dans le micro, ou la carte SD ????? En fait je cherche à comprendre la démarche utilisée: Gcode --> Ou et comment c'est traduit en commandes, Ou se trouve les fichiers qui interpretent ...... C'est le gros problème que j'avais avec arduino, personne ne savait comment ça marchait , et on ne pouvait rien modifier. Si quelqu'un pouvait m'éclairer à ce sujet ...... Merci ...... Serge.
×
×
  • Créer...