Aller au contenu

Filament ABS

Classement


Contenu populaire

Showing content with the highest reputation since 15/11/2018 Dans tous les contenus

  1. 5 points
    Donc voila fin de chantier, rangement des outils, Le ventilo boîtier carte mère ne tourne pas je l'ai branché sur la sortie 12v De JPA, @Janpolanton il ne ??? marche pas
  2. 5 points
    Bonsoir, Si j'avais lu le message d'Octo avant, je ne me serais pas lancé dans la conception d'un support de bobines !!! Mais bon, au moins on a le choix et sur le mien on peut mettre 2 voire 3 bobines... L'origine de cette modif, c'est la galère des filaments qui cassent ou qui s'embrouillent. J'ai donc pensé qu'en alimentant la tête d'impression par le dessus, le filament subissait moins de contrainte ou de torsion (notamment les filaments bois)... Et finalement ça marche plutôt bien, il suffit de rajouter des serre-bobine (si on veut mettre plusieurs bobines, sinon on réutilise ceux d'origine pour un seule) et des écrous moletés (1 à chaque extrémité) (fichiers déjà présents sur thingiverse, on ne va pas réinventer la roue...) Il faut rajouter également une tige filetée de 8 qu l'on découpera à la bonne longueur, des écrous de 8, des boulons et écrous de 5 (pour fixer les rallonges (les rallonges c'est pour cause d'impression limitée en hauteur) , 2 roulements Abec7 par serre-bobine) Il faudra également percer un trou sur les côtés des cornières en alu pour fixer les deux bases avec écrou et boulon. Je craignais un peu pour la rigidité de l'ensemble, mais finalement tout est solidement fixé et ça tient bien... Je joins 2 photos pour montrer à quoi ça ressemble...
  3. 5 points
  4. 5 points
    yess !!!je prend les commandes , pas de problème , dimanche soir le four doit fonctionner , c’est obligé pour moi ce sera une 3Dfromage
  5. 5 points
    Voilà ça avance tout doucement, c'est pas parfait, mais il va être fonctionnel, c'est le principal !!,
  6. 4 points
    The Yelowidow in the night, is ready, yessss.... Il ne reste plus que les Leds, et le capteur de température, et le ventilateur d'extraction
  7. 4 points
    Oui, et il va même finir par s'envoler.... au paradis des ventilateurs
  8. 4 points
  9. 4 points
    Voilà le travail !! Elle est douée, ma puce superbe après midi
  10. 4 points
    Voilà la surprise, pour remercier ma petite fille,!!! Je pense qu'elle va avoir chaud
  11. 4 points
    Bonjour à tous, Bon en ce vendredi bien couvert de mon côté, et après une très mauvaise nouvelle, en voilà une qui va faire date et qui on peut le dire va ravir tous les possesseurs d'U20 Je suis en possession de la totalité du DataSheet de la carte, et donc de toutes les connexions avec le STM32 La carte est désormais ouverte ! (non officiellement). Mes interlocuteurs m'ont demandé de resté discret, mais dans un avenir à court de terme, de ne pas hésiter à partager un maximum d'informations sur la carte, tests, bricolages et j'en passe. Pour ma part je continue le "dev" pour une version Marlin sur cette carte et donc cette imprimante. J'attend juste le go définitif pour publier les documents. @Janpolanton Du coup, la sortie de ventilo (régulé) se fait via un STP55NF06 en amont Le bed avec un IRL3705Z et la hote-end avec un STP55NF06 également. A très vite.
  12. 4 points
    Yessss !! Hiiiiii... Mais j'ai oublié d'imprimer les boutons de réglage( +,-) Il va falloir que je surveille la cuisson en direct Fait c.... J'y ai pas pensé
  13. 3 points
    voilà j'ai ajouté les buses pour les ventilos 4020S
  14. 3 points
    Enfin, j' essais d'en arriver là; pour l'instant l'encodeur rotatif reste de marbre. Bref j'ai travaillé sur mes ataris toute la journée (et j'en ai profité pour réparer un mosfet externe).
  15. 3 points
    Une drôle de bestiole vient de se poser sur mon imprimante. Filament : PLA jaune et noire PETG transparent De chez : PLA Zulnu tianse, PETG arianplast Température d'impression : 210° / 230 Lit : 50°/60° Surface d'impression : origine Support : Slicer : Cura 3.4 Lien https://www.thingiverse.com/make:566691
  16. 3 points
  17. 3 points
    Ok, moi je.... (pas de panique @papa50 je ne fais qu'évacuer du stress avec une bonne rigolade).
  18. 3 points
  19. 3 points
    Bébé Anet, toujours fidèle, une tuerie cette machine
  20. 3 points
    Bonjour, Voici une petite présentation d'un projet terminé : le buste de Dobby, l'elfe de maison dans la saga Harry Potter. J'ai utilisé "Sculptris" et "123D design" pour la modélisation. Le modèle à été pris à partir de photos et de vidéos trouvées sur internet. Pour la petite histoire ce sont les vidéos de @Lecaramel sur sa chaine polyscult qui m'ont motivé a tenter un truc. Je me suis lancé au hasard, et mon premier essai ressemblait à un gobelin. Je trouve que l'aspect caricaturale de ce genre de personnage permet plus facilement de reproduire un modèle, et je me suis donc dirigé vers le personnage de Dobby que je trouve sympathique. coté modélisation ça ressemble à ça : je l'ai ensuite imprimé (incliné) sur une Wanhao D7 : environ 9cm de haut Puis, pour faire plaisir à une amie, je lui ai imprimer (en plus gros et imprimer sur le dos) sur Prusa MK2S puis peint (bombe de lissage + aérographe + pinceau) : un peu déçu par les yeux! De mon coté le résultat me plait assez. Le cadeau à vraiment fait plaisir. Pour la modélisation, Il me reste encore beaucoup de progrès à faire et malheureusement très peu de temps de disponible. Prochain projet (si mes premiers tests sont correct): une fée clochette.
  21. 2 points
    non, pas vraiment, c'est juste que la fabrication laisse parfois à désirer. Bon j'ai réussi à faire fonctionner mon encodeur rotatif, qui était un module KY-040 avec resistances pull-up. Seulement voilà, non seulement j'avais du ressouder les deux points de gauche de l'encodeur à la réception du module, mais sur les 3 résistances pull-up il n'y en avait que deux.... Donc j'ai viré le pcb et soudé comme ça. Succès! Et donc le rapport avec l'impression 3D? le boitier!
  22. 2 points
    Bonsoir !! Je viens de rentrer, et j'ai un paquet qui m'attend
  23. 2 points
    Bonjour à tous, sur chaude recommandation de Mister @jeekje viens ici exposer mon projet et rechercher ce qui me manque auprès de vous. Il ne s'agit pas d'un projet simple du tout. Sinon, c'est pas drôle... Je suis geek depuis mes 10 ans donc depuis plus de 40 ans. Ayant démarré avec un ZX81 et une console Pong que je démontait assez rapidement dans ma prime adolescence, je suis resté scotché... Aujourd'hui, j'ai la chance de vivre d'une de mes passions, l'informatique, et j'en gagne ma vie mais surtout, je nourris mes passions. Assez rapidement, l'adolescence apporte aussi autre chose qu'on m'interdisait bien évidemment : le 2 roues à moteur... Solex, Ciao, DTMX, DTR, XJ, FJ, Tomcat, FZR, GS 80, HVA 430... jusqu'à la Pan à ce jour, je n'ai jamais pu m’arrêter de "rider". Amateur de jeux vidéos (forcément) je me suis vite lassé de ce marché insipide et mercantile pour ne me consacrer qu'à ce qui m'apporte excitation et challenge : les jeux de simulations. Et autant pour ce qui vole, on est très bien équipés, tout existe et se bidouille "à la main", autant pour les voitures, il y a aussi pléthores de volant siglés Ferrari (!), autant pour le 2 roues à moteur y a rien. Enfin non je suis mauvaise langue, il y a eu un outil pour piloter une moto. Et je l'ai acheté. Pour le vomir 2 heures après, pas de potard sur le frein, juste du On/Off, une horreur pour ajuster un freino et faire l'inter du mec de devant... Et puis je vais pas tout raconter mais à ce jour et à mes yeux, il n'y a qu'un seul log de simulation moto : GP Bikes. Moche, simple mais terriblement proche de la réalité. Et pour faire correctement un tour de circuit, faut se demener et on fait des courses mémorables sur ce jeu. En fait de jeu, il s'agit d'une grosse équation qui prends en compte les forces gyroscopiques, centrifuge, centripète, les frottements, la gravité, les jeux de suspensions, la boite... C'est super dur au début mais super gratifiant et pour celui qui a piloté sur circuit, c'est bluffant. J'ai fait quelques vidéos sur ce jeu, en première personne (vue du casque), et je vais mettre aussi le lien vers la première vidéo faite sur la Sapetoku mais je vous prie de m'excuser, cette dernière est en Anglais (le forum de passionnés GP Bikes est dans la langue de Shakespeare). Vous aurez ainsi une vue assez complète. Le premier qui rigole parce que mon Anglais est pourri devra traduire 18 fois la vidéo en Norvégien -------- Petit aparté pour résoudre d'entrée une question que peut-être certains se posent ou vont se poser : Comme chacun ne sait pas, une moto se conduit avec l'angle du guidon jusque vers 30km/h environ puis l'effet gyroscopique prenant le dessus avec la vitesse de rotation, on conduit une moto avec l'effet de contre-braquage, essayez sur un vélo pour les sceptiques de la Fosse, vous verrez bien que pour tourner à gauche, vous appuyez (sans le savoir la plupart du temps) du coté gauche. Et l'angle pris par les pneus fait que vous tourner, c'est le contre-braquage. De toute façon à une certaine vitesse vous ne pouvez pas tourner le guidon sur son axe, la colonne, les roues vous en empêchent parce que l'effet gyroscopique conserve la direction prise. C'est avec ce principe que la SSI, 400km au dessus de nous, fait pour rehausser son altitude et conserver sa vitesse de rotation et donc reste en orbite ! Dans GP Bikes, on peut à loisir, gérer ou pas ces deux valeurs. Sauf que tout n'est pas fini, ni parfait et donc j'ai volontairement choisi (même si c'est une entorse à la simulation pure) d'opter pour la fonction qui des 3 possibles, donne l'angle pris comme un angle de giration jusqu'à que les forces gyro entrent en jeux et donc l'effet contre-braquage. Je n'aurai pas 2 potards distincts mais un seul sur l'axe de rotation qui sera tour à tour celui de rotation et celui de contre-braquage. Le reel est possible MAIS il faut nourrir un soft dédié (à faire) avec des données venant du logiciel GP Bikes, il faut aussi des moteurs très puissants pour libérer ou restreindre les degrés de liberté, c'est génial mais encore plus compliqué. P'tet plus tard... Fin de l'aparté. -------- Le projet : Un joystick avec retour de force (FFB) issu d'un port USB. Le joystick sans FFB est déjà fait et est fonctionnel. L'objet du projet ici est d'y rajouter le FFB. Ce projet s'articule autour de 3 points principaux : 1. la structure avec beaucoup de pièces issu de ma Tornado. 2. la partie mécanique de lecture/renvoi des informations nécessaires 3. le coté électrotechnique nécessaire pour rendre 2 possible. (c'est là que je suis une brêle total) Et c'est dans le 3 que je souhaite ici venir vous questionner. Actuellement, il y lecture des positions de potards (5) et des boutons via une matrice 32 boutons sur un Leo Bodnar BU0386 et sa matrice dédiée. http://www.leobodnar.com/shop/index.php?main_page=product_info&cPath=94&products_id=204 http://www.leobodnar.com/shop/index.php?main_page=product_info&cPath=94&products_id=274 Il y a 5 voies parce que : Frein AV, Frein Ar, Accelo, Embrayage et direction/angle moto. Les boutons, il en faut un certain nombre de base et après c'est du luxe de rajout. Mais certains sont impératifs. Par exemple : Vitesse+ et Vitesse-... limiteur au stand et tout ce qui attrait au changement de carto, d'AW, d'EB.... J'ai réalisé un réducteur de ratio 58:1 en roues d'ABS. Et la structure pour le porter. Et l'adapter au corps fixe de la Sapetoku. En partant d'un moteur costaud en 24V et une alim de 360W (que j'ai déjà) je voudrais y ajouter un Arduino Leonardo en lieu et place du Leo Bodnar pour récupérer ce qui attrait au FFB et le traduire en pilotant le moteur 24V. J'ai aussi un Driver moteur qui je crois, je vais rechercher tout cela, peut prendre 43A !!! J'ai aussi démonté un encodeur rotatif d'une imprimante Brother (ma vieille MFC5490CN, je l'aimas tant.. 2005-2018 sniff) et donc en dehors de l'Arduino je pense que j'ai tout. Pour info, un volant FFB "normal" est sur un ratio 28:1 et sur un p'tit moteur 12V. Sauf que je ne sais pas comment faire pour relier tout cela, réutiliser ma matrice de Léo Bodnar (ce serait bien, ça évite les diodes, etc...et ça permet de tout centrer pour le câblage). J'ai aussi mis une prise RJ45 sur le "pédalier" (vitesses et frein AR) qui remonte au guidon via un câble réseau et se replante dans une autre RJ45 et ensuite direction la matrice pour les vitesses et le Leo Bodnar pour le potard du frein AR. Je pense que si on met le moteur dans la structure, et le bloc alim dédié avec, tout ce qui est alim en 24v sera relié directement. Mais le Léonardo étant collé dans le guidon, il faudra remonter les infos de l'encodeur et du driver moteur. Donc un certain nombre de fils (7 je crois qu'il disait mon copain - 4 pour le moteur - 3 pour l'encodeur) et donc j'ai prévu des RJ45 sur pcb en plus pour faire ça propre. Je vais essayer d'être exhaustif et de ne rien oublier. Déjà dans un premier temps, ce qui m'amène vers l'Arduino Léonardo c'est cette vidéo : exactement ce que je veux mais pour une moto, pas un avion. Il est evident que je vais aussi rendre possible le changement du guidon par un volant, avec un second Leo Bodnar mais là, les limiteurs seront à 270° et non 60° comme sur la moto. Suffira de sortir le guidon et d'y placer un volant, relier les RJ, l'USB et roulmapoul comme dirait @Desmojackque je salutaupassage Video DIY Sterring AVEC FFB Arduino On peut notamment voir dans cette vidéo qu'il existe un log (venant de RFR - RacingFR) qui permet de filtrer tous les effets FFB. C'est exactement de cela dont j'ai besoin pour mon bidule. Pour les intéressés, en Anglais, la vidéo (non publique, merci de respecter cela) que j'ai faite en Avril sur l'avancé du projet, il est évidemment fini dans la partie "normale" et fonctionne fort bien mais sans FFB, dur d'avoir le ressenti de la piste, c'est déjà assez folklo comme ça... Vidéo Artazole sur la Sapetoku GP Bikes (démo gratuite - 263Mo) Suivent quelques clichés de l'avancement et des principes sous Sketchup. Tout l'engrenage est fait en ABS, à 80% d'infill. La boite du Leo Bodnar, les systèmes qui permettent de donner une rotation sur une traction de câble via un engrenage, tout ce qui est dessous est en ABS et est imprimé 3D. Il y a plusieurs évolutions sur ces clichés, par exemple le potard d'angle pris par la moto est passé du bout de l'axe en métal à dessous le guidon, plus les 3 fils à faire courir. Et plus précis aussi. je suis Montois, donc Landais (ben je sais personne n'est parfait ) et donc les couleurs Montoises, c'est Jaune et Noir, j'essaye donc de faire tout en noir et jaune, petit à petit, je vous colle m^me la livrée que j'ai faite faire par un génie du pinceau informatique, la Sapetoku SSP 600 (base Yam). J'en suis très fier !! J'en appelle donc aux @jeek- @Janpolanton et autres spécialistes de la chose que j'ignore pour m'aider à avancer, merci d'avance et aux autres @Desmojack- @rmlc460- @PrBifidus- @Jean-Claude Garnier et autres fondus pour foutre le dawa parce que ça fait du bien et qu'en plus, z'aurez p'tet des idées fumantes-zé-bienvenues mais pas @pascal_lbsinon on pourra pas faire du H.S tranquille... Meuh non, je l'ai pas dit !!! Surtout, bravo à ceux qui ont lu jusque là. Je me débrouille pas mal en pavé !
  24. 2 points
    la vache. . . . je vais suivre ce nouveau projet
  25. 2 points
    J'ai opté pour 20° avec coïncidence des axes au point pivot, avec ce montage le bout des buses est exactement à 80 mm du point pivot (c'est pas facile de faire plus court) Là, ce sont des blocs Volcano (le plus long qui se fait) on pourrait faire plus court avec des buses céramique, ça serait toujours ça de gagné mais comme j'envisage de travailler avec du gros diamètre de buse, c'est le choix le plus simple pour bien fondre le fil. Tu vois c'est pas bien gros ... je suis entrain d'imprimer le reste, il y aura certainement des retouches à faire, c'est de la dentelle ... Sur ton montage,pour réduire l'angle et l'entraxe des buses, tu peux dégommer les ailettes du haut du refroidisseur, (en haut d'un coté seulement) il est largement surdimensionné, et un seul ventilo pour deux, ça doit passer en les mettant touche - touche.
×