Aller au contenu

Filament ABS

Classement


Contenu populaire

Contenu avec la plus haute réputation depuis 18/08/2019 Dans tous les contenus

  1. 5 points
    Bonjour à tous et bienvenue sur le topic officiel du fang modulable ! MAJ 03/06/19 : Petite réorganisation du post pour y voir plus clair, cliquez sur "révéler le texte masqué" pour accéder à l'info qui vous intéresse ! Origine du projet : MAJ 28/01/19 : Suite de l'aventure ! Entrons dans le vif du sujet ! Donc à ce jour nous avons plusieurs montages possibles qui vont du simple fang 40mm et support pour tête et ventilo d'origine : Au montage AiO/E3D et fang à double ventilos 30/40mm + BL-Touch/Touch-mi et support pour PCB de @Janpolanton : Tous les fangs sont compatibles avec tous les supports tête, toutes les têtes supportent le BL-Touch ainsi que le Touch Mi. Chaque support de tête possède quatre montages de ventilateur hotend différents : 1 support pour accueillir un ventilo 30mm 1 support pour un ventilo 40mm 1 support pour accueillir un ventilo 40mm + BL-touch. 1 support pour accueillir un ventilo 40mm + Touch Mi Concernant le BL-Touch/Touch-Mi, vous trouverez dans le dossier dédié un fichier texte qui précise les offset X et Y à indiquer dans marlin/smoothie pour votre modèle de tête ainsi que des instructions de montage. Tous les montages têtes amènent à un petit décalage du home sur l'axe Y (ente 6 et 9mm selon les modèles), il suffit pour palier à ce souci de déplacer un peu le endstop de l'axe Y de manière à ce que la tête tombe bien là ou elle le doit ! Pour ce qui est des liens de téléchargement, deux solutions s'offrent à vous : Un lien vers MEGA.NZ exclusif au forum, il contient en plus du fang 40mm une version double ventilos 30mm et les supports pour le PCB de @Janpolanton, de plus en passant par MEGA.NZ vous avez la possibilité de ne télécharger que ce dont vous avez besoin. Un lien vers la page Thingiverse du fang 40mm. CES LIENS SONT DISPONIBLES EN BAS DE CE MESSAGE ! Pour ceux qui ne sont pas à l'aise avec Mega.nz, quelques instructions : Illustrations des pièces dispo (je rappelle que les photos sont cliquables pour agrandir !) : Montage du Touch-Mi : MAJ 07/07/19 : Paramétrage de Marlin pour le TouchMi (par @sensei73) MAJ 10/03/19 : Nouvelle version du fang. Il existe deux versions du fang 40mm, une version "facile à imprimer" en trois partes et une version monobloc, plus difficile mais pas insurmontable ! Position et paramètres d'impression pour la version 3 pièces : Idem pour la version monobloc (par @jipee) LIENS DE TÉLÉCHARGEMENT : MEGA.NZ = >>>ICI<<< Thingiverse = >>>ICI<<< INSTRUCTIONS DE MONTAGE FORMAT PDF : >>>ICI<<< Voilà, j’espère que c'est assez clair mais si ce n'est pas le cas n’hésitez pas à demander des avis/conseils ou même à proposer des modifications, ce sujet est fait pour ça ! N’hésitez non plus à laisser un petit like, ça fait toujours plaisir ! Enjoy !
  2. 5 points
    Tuto officiel pour installer un BLTouch ou un TouchMi sur Alfawise U20, U20Plus, U30, et Longuer3D équivalents ==================================================================== Mini tuto : Installation du TouchMi par @sensei73 ================================================================================ Installation du BL-Touch : Version 4.5 du 24/08/2019 (Update nouveau fichier .pins). De quoi ai-je besoin : Une carte-mère Alfawise orignale en version V0G. Que vous devrez identifier clairement. Mais si vous avez déjà flashé Marlin dessus, c'est que vous le savez ! Savoir déjà compiler et flasher Marlin sur une Alfawise. Avoir en mains, les dernières sources de Marlin pour Alfawise/Longuer3D. Un BL-Touch V3 original (ce tuto ne tiens pas compte des dysfonctionnements que vous pouvez rencontrer avec une copie) trouvable ici ou ici. Un peu de doc sur le BL-Touch (V3) Un Fang compatible (et oui sinon vous n'allez pas aller bien loin..). Il en existe déjà prêt à l'emploie pour ceux qui ont une hotend d'origine (MK8), une E3DV6, ou une AiO conçus par @deamoncrack et trouvables ici. Un fer à souder avec un peu d'étain. De la gaine thermorétractable. Une résistance de 1K ou 4.7k à 8.2k ohms de 1/4 de watt ou 1/2 watt pour "plus de sécurité". Inutile de prendre des résistances haute précision. Des fils types "dupont", d'une longueur raisonnable d'1,5m environ, trouvable ici. Il vous en faudra 5 sur la tresse uniquement. Vous pouvez prendre des versons avec les connecteurs duponts déjà montés dessus également. Pour ce qui suit, soit vous désirez faire votre propre rallonge de câbles, soit vous en achetez une directement. Si vous souhaitez faire la votre (version DIY), voici selon une méthode parmi d'autres, ce qu'il vous faut : Si vous souhaitez directement en acheter une, inutile de vous attarder sur cette partie du tuto. >>> On y va ! <<< Si vous avez choisi de faire votre rallonge DIY lire ce qui suit, sinon passez directement à la partie "Raccordements/connexions" : Si vous avez une carte-mère en version V0G : Si vous avez une carte-mère en version inférieur à V0G (V08, V07, V06 etc..) : Configuration Marlin 2-x Allez on passe enfin à la configuration ! Pour ne pas induire quiconque en erreur, je met ici uniquement les lignes de configurations qui nous intéressent. Si vous avez une AlfaWise U20, ET le fang E3DV6 de @deamoncrack, dans votre Configuration.h, il vous faudra modifier les lignes suivantes comme ceci : Il est fortement recommandé de passer la variable #define GRID_MAX_POINTS_X à 5 minimum. En effet, une valeur inférieur peut entraîner des erreurs de prise en compte des données par G29, ou créer des "trous de précision" dans la matrice générée après un G29. Si vous avez une AlfaWise U30, ET le fang E3DV6 de @deamoncrack, dans votre Configuration.h, il vous faudra modifier les lignes suivantes comme ceci : Si vous avez une AlfaWise U20Plus, ET le fang E3DV6 de @deamoncrack, dans votre Configuration.h, il vous faudra modifier les lignes suivantes comme ceci : En effet, il est impossible de donner une configuration générique pour votre BL-Touch, étant donné que les données de positionnements/décalages changeront selon le fang/support utilisé ainsi que la taille de votre plateau. Il vous faudra personnaliser ces données selon le fang/support utilisé. On passe à la configuration du fichier \pins\stm32\pins_LONGER3D_LK.h Si vous avez une carte-mère V0G, modèle de machine U20, U20+, U30 : Si vous avez une carte-mère de version inférieur à V0G, (V08, V07, V06 etc..) modèle de machine U20, U20+, U30 : Et on compile Marlin ! Tests Avant toute utilisation du BL-Touch sur votre machine, il vous faudra d'abord faire un home complet XYZ. Vous pouvez ensuite effectuer un G29, en prenant soin de positionner votre tête au centre du plateau au préalable. En cas de problème pour vérifier les offsets, cela vous évitera d’abîmer votre matériel. Il vous faudra également définir vous même le Z_OFFSET ( et non pas le ZPROBE_OFFSET). Voir mini tuto. Nous ne détaillerons pas ici l'utilisation du BL-Touch et sa configuration. Internet regorge déjà d'informations ! GCode de démarrage : Mini tuto Z-Offset pour BL-Touch ENJOY ! Cliquez sur le petit bouton merci, ça fera du bien à tous les participants !
  3. 2 points
    Actuellement le PLA est produit en relativement faible quantité et transformé par de petites structures donc nous le payons cher, trop cher. Cela devrait changer pour plusieurs raisons: - Dans l'injection et l'extrusion nous commençons à voir apparaitre des marchés avec des quantités vraiment industrielles donc des besoins importants de Matière première. - Les producteurs qui jusqu'à maintenant étaient assez frileux pour investir dans de nouvelles lignes de productions vont être rassurés et multiplier leurs capacités. - Les prix actuels de matière première de qualité varient actuellement entre 3 et 4 €/Kg, ils devraient descendre entre 2,5 et 3 € dans deux ou trois ans, si la demande explose. - Les petits transformateurs qui se goinfrent devraient laisser la place à des industriels avec des lignes plus performantes et plus puissantes. - Les revendeurs travaillant toujours en pourcentage de marge verront leur rétributions diminuer. AU FINAL LA BOBINE DE PLA D'UN KILO DE BONNE QUALITÉ DEVRAIT ARRIVER CHEZ VOUS DANS LES 10 EUROS DANS DEUX OU TROIS ANS. Vous me prenez peut-être pour un hurluberlu mais notez ce message dans un coin, on en reparle peut-être même avant cette échéance.
  4. 2 points
    Dis-donc c'est quoi tes réglages ? J'en ai imprimé une pour un collègue sur ma MK3, en seulement une semaine d'impression. Bon, pratiquement 21 heures par jour en moyenne. Une bobine de PLA de 2.3kg même pas terminée en 12 plateaux. Il y a juste le support de broche que j'ai fait en ABS. Quelques miniatures pour aperçu ci-dessous. Début : Fin, et ce qu'il reste de la bobine : Ce sont des moments que j'adore, où comme pour @cmatec, tu as tout le matériel en pièces détachées bien alignées. C'est là que tu te dis : "Whoua, ça va faire une belle machine !".
  5. 2 points
    Salut, j'ai fait un petit projet rigolo et atypique et je me suis dit que ça pourrait vous intéresser. Un ami a passé une IRM de la tête (tout va bien rassurez-vous !) et m'a demandé si on ne pouvait pas essayer de l'imprimer en 3D. Avoir son cerveau dans le salon, faut avouer que c'est la classe. Une IRM, ça se présente ainsi: plusieurs dossiers d'images au format DICOM (imagerie standard pour la médecine, ce sont des images qui contiennent des meta-données sur la prise de vue comme par exemple la position dans l'espace). Chaque dossier est issu d'une prise de vue différente, avec des angles ou des résolutions qui changent de ce que j'ai pu voir), j'ai pris le dossier le plus fourni: Pour lire l'IRM, j'ai utilisé Slicer, un logiciel d'imagerie médicale gratuit et open source. J'importe tout mon dossier avec le DICOM Browser, et il reconnait tous les fichiers automatiquements et recrée une vue 3D. En jouant avec les paramètres, on peut faire apparaître tout le contenu de la tête ! Si j'exporte directement le volume en STL, j'obtiens un enorme fichier (>300mo) difficilement exploitable. Je voulais nettoyer et récupérer le cerveau dans blender, mais j'ai vite oublié cette idée. J'ai donc utilisé un plugin pour Slicer, SkullStripper. Ça permet d'extraire automatiquement le cerveau. C'est assez magique, il n'y a que très peu de réglage. On obtient ceci (l'affichage était bugé à cause de normales inversées; pas de pb avec le stl exporté): Le premier export était... pas assez détaillé à mon gout alors que j'étais à la subdicision max, du coup j'ai trafiqué le plugin SkullStriper pour autoriser à aller jusqu'à 50 subdivisions au lieu de 20. (Il faut modifier le fichier AppData\Roaming\NA-MIC\Extensions-28257\SkullStripper\lib\Slicer-4.10\cli-modules\SkullStripper.xml, quelque part faut changer un maximum égale à 20 en 50) <integer> <name>sphericalResolution</name> <label>Subdivisions</label> <flag>-r</flag> <longflag>--division</longflag> <description>Number of subdivision for surface parameterization (4002 vertices for 20)</description> <default>12</default> <constraints> <minimum>10</minimum> <maximum>50</maximum> <!-- Change 20 to 50 --> </constraints> </integer> Finalement, j’obtiens ceci: C'est pas mal, mais il se passe des trucs bizarres... Le programme a généré pas mal de triangles aléatoires, que j'ai nettoyés sur Blender. J'ai utilisé la fonction "Make Solid" de Meshmixer pour reboucher les trous et simplifier le STL: il y avait beaucoup de triangles inutiles à l'intérieur du volume, cette fonction permet de faire un joli nettoyage: à gauche avant nettoyage, avec plein de triangles dans le volume. En suite j'ai importé le tout dans Cura. Puis impression du cerveau! L'impression est parfaite. Sur la photo, on ne verra pas trop de détails mais ils sont bien là. J'ai aussi fait un socle pour le cerveau en exportant la "face" de l'IRM et j'ai un peu bidouillé avec des booléens sur blender. J'ai eu des soucis d'impression du filament bleu, pb que je n'ai pas eu avec le blanc (les deux PLA 1.75 de chez Grossiste3D) (J'ai refait une impression plus tard en utilisant CreawsomeMod et ça c'est mieux passé, je n'ai pas de photos) Voilà! Bientôt on va me filer une IRM de la colonne vertébrale, on verra ce qu'on peut en faire haha
  6. 2 points
  7. 2 points
    Hello, Je ne donne pas souvent de nouvelles mais il faut dire aussi que c'est un sujet de longue haleine surtout que j'ai pas mal ramé à faire un train avant correct car j'avais un soucis d'Ackermann inversé que j'avais du mal à résoudre ma roue extérieure tournait plus que ma roue intérieure et c'était d'autant plus difficile à résoudre que le différentiel avant me recule toute la tringlerie, voici un aperçu de mes essais de pivots avant et encore il n'y a pas tout ! J'ai aussi incorporé la rotule dans les triangles inférieur pour laisser de la place aux futurs cardans, bien sur je garde la rotule supérieure ajustable pour agir sur le carrossage Le train avant prend forme, ne tenez pas compte des couleurs utilisées ni du forêt en axe provisoire ! Je voulais articuler les 2 biellettes sur le même pivot mais ça ne fonctionnait pas alors je me suis inspiré de ce qui se faisait en modélisme et fait un parallélogramme J'en ai profité avec les hexagones de 17mm ou viennent les roues pour aussi faire de faux disques ce qui fera plus beaux avec des jantes ajourées Le châssis tient maintenant sur ses 4 roues, je n'ai pas monté mais prévu une cloison isolante entre le moteur et le pont arrière Merci de votre patience, Denis
  8. 1 point
    Hello, Le projet est lancé, je vais essayé de faire une guitare électrique Fender Stratocaster 62. Voici les lien STL: https://www.thingiverse.com/thing:1241278 Je conte faire les pièces en PLA 3D870 et 3D850 (merci à @filament-abs.fr de m'avoir guidé). Je viens de lancer un print de 23h, la suite demain ! PS:
  9. 1 point
    Bonjour à tous, J'ai reçu et installé un nouveau ssr de compet,qui lui reste à 30° sans radiateur , même aprrès 4h00 d'impression avec un lit chauffé à 110° ..et toc ! Donc,les impressions reprennent Jour de congé oblige,j'en ai profité pour faire quelques essais avec un plug in que vous trouverez ici : https://github.com/trouch/CreawsomeMod Il fonctionne avec Cura 4 et 4.1 pour imprimante Créality et rien d'autre !!!! En 2 mots : -l'imprmante s'affiche en transparance autour du cube de visualisation -on peut créer un profile par filament/diametre buse ( si si ) -le temps d'impression est,à la seconde près, exacte - quelques gcode ont été rajoutés en début et fin d'impression , à vous de les découvrir, moi j'aime bien -....et je cite : Définitions de machine Définitions de machine en profondeur Correction des réglages cachés Désactivation du contrôle de saccade et d'accélération Correction de la durée d'impression selon les firmware usine Modification de la vitesse pour améliorer la stabilité Vitesse Principale @ 50mm/s Remplissage @ 100% Vitesse Principale Périmètres @ 50% Vitesse Principale Déplacements @ 150-200mm/s Amélioration de qualité Désactivation du Combing (Détourrage) Activation du Z-Hop @ 0.2mm (Décalage en Z) Correction des hauteurs de couche disponibles Correction de la résolution X/Y Modification de la largeur de ligne à 125% du diamètre de la buse * Alignement de la couture Z à l'arrière Augmentation des murs Optimisation des supports Réglages de la température par matériaux Amélioration de l'interface Nouvelle option de visibilité Essentials Choix de la taille de buse Prévisualisation de la machine La différence est vraiment visible ! Qui veut essayer ?
  10. 1 point
    Un grand merci a deamoncrack pour son tendeur de courroie au Top.
  11. 1 point
    Bonjour par ici, Je rajouterai, pour compléter l'excellente explication de Bosco, que tout va également dépendre de tes attentes "finales": est-ce que tu comptes en faire une très jolie pièce d'exposition, un usage pratique, un objet de déco classique,etc... Car plus long sera le temps d'impression, moins tu auras de post-traitement à faire ( si ta machine est bien calibrée bien sûr ) : ponçage, mastiquage, re-ponçage, apprêt, peinture,etc... Personnellement, le post-traitement ne me dérange pas, j'aime poncer/enduire tant que le résultat est là, ça me permets de lancer des impressions à vitesse plus haute ( entre 70 et 80mm/s, vitesse de remplissage à 110/120mm/s ) pour pouvoir les traiter à la main ensuite pendant que j'en lance d'autres derrière. Même si cela demande plus d'huile de coude, dans la globalité, le ponçage post-traitement demandera moins de temps qu'une impression plus longue ( excepté juste les temps de séchage entre ponçage et enduisage ). A toi de voir ce que tu attends de ton projet "fini" !
  12. 1 point
    il te reste ce site le constructeur https://www.geeetech.com/
  13. 1 point
    Salut ! Je vais essayer d'éclairer un peu ta lanterne de répondre à ton problème. Je récapitule : Tu souhaite imprimer un masque... d'environ 20x20x20cm... belle taille soit disant en passant... et ce qui t'embête est le temps que tu devras consacré à l'impression... soit environ 3 jours. Petit rappel pour commencer : L'impression 3D sur une CR-10S consiste à déposer des couches successive de 0,2mm par 0,2mm, et chaque couche prend plusieurs minutes, voir plusieurs heures. Il y a une limite matérielle que ta CR-10S peut supporter, au de là, tu risque de casser une pièce de ton imprimante, voir pire. Alors je vais commencer par une question : Quel temps d'impression vise-tu ou souhaite-tu ? J'ai des solutions à te proposer... mais attention ! Ce que je vais te proposer risquera fortement de réduire la qualité du résultat final, en clair : Le Masque sera moins beau et moins réussi ! Car il est important de le savoir : Si je te propose d'accélerer la vitesse, tu prend le risque de voir ton masque moins "joli"... et voir même ton impression échoué. Donc ma seconde question : Est-tu prêt a voir partir à la poubelle des centaines de grammes de plastique pour tenter de gagner quelques heures ? Oui ? Alors voici quelques conseils : Pour réduire le temps d'impression consacré au masque que tu vas imprimé, tu peut modifier les paramètres suivant : Réduit le volume des supports > Actuellement tu as opté pour 15%, si tu opte 10% tu gagneras quelques heures. La vitesse d'impression > Actuellement tu as opté pour 45mm/s > Tu peut opter pour 60mm/s > attention la tension des courroies doivent être parfaitement réglé. Tu peut même aller au de là de 60mm/s, exemple 100mm/s, mais c'est à tes risques et périls. Plus ta vitesse d'impression sera élevé, plus la qualité sur le masque sera répercuté > il sera de moins en moins joli. Je rappel que la vitesse maximum toléré (indication de Creality) par une CR-10S est de 150mm/s. Attention ! Si tu viens à augmenter la vitesse à 90mm/s, ton temps d'impression sera divisé par 2 seulement, mais la qualité sur le masque s'en ressentira fortement. Pire... tu peut voir ton impression être arraché pendant l'impression en raison d'une vitesse trop élevé. Si tu maitrise "parfaitement bien" tes premières couches, tu peut supprimer ton radeau > En utilisant qu'une bordure tu gagnera 1 à 2 heures. Tu peut aussi réduire le remplissage de ton masque, en baissant à 10%, ton masque sera moins solide, mais tu gagnera encore quelques heures. Tu peut opter pour des "Supports Arborescent" (sous Cura) qui te feront gagner là aussi de précieuses minutes (voir heures) comparé à des supports traditionnel. Mais attention, c'est encore "Expérimental". Conclusion : Tu ne pourras pas tout avoir, autant te prévenir direct. Tu ne peut pas avoir un masque aux finitions parfaites, en l'imprimant si vite qu'il sera prêt en 1 journée seulement. Une CR-10S est une machine certe précise, mais comme déjà dit : Il faut généralement du temps pour obtenir un bon résultat. PS : C'est comme sur la route. Tu peut rouler sur l'autoroute à 260 km/h pour faire un Paris- Marseille, mais tu risquerai ta vie (et accessoirement ta liberté et ton permis de conduire), et tu y gagneras 2 fois plus de temps de trajet. Mais dans tu y risquerai ta vie et aussi accessoirement ta voiture. En impression 3D, c'est sensiblement pareil.
  14. 1 point
    Ah oui je sais pas pourquoi j'avais en tête de telle longueurs, c'est ce que j'ai sur la mienne (environ 500) et je trouve ça top pour une cnc. Largement au dessus d'une courroie. Ça vaut bien d'y mettre 30e. Sur le z j'ai une simple vis trapezoidale. Parce que je me dis que le jeu est compensé par le poids de l'axe.
  15. 1 point
    Juste un truc à savoir, ça vient uniquement du fait que le microcontrôleur utilisé par anet est une version bridée du microcontrôleur des cartes arduino, les kits ramps étant basés sur une vraie carte arduino, ils ont le double en capacité progmem, autrement dit, ton firmware serait passé sans problème une fois adapté
  16. 1 point
    Je me suis servi de ce tuto pour mettre en place le 3D touch mais je n'avais pas été jusqu'au bout puisque je coinçais à la compilation. Dans Arduino, je me suis mis en Optiboot dans l'onglet Outils. Je ne sais pas si cette manip est suffisante. Puis j'ai désactivé la commande M503 et la compilation s'est faite sans problème. Lorsque j'ai voulu transférer il me sortait systématiquement un erreur. Je ne suis remis en Anet V1.0 dans l'onglet Outils de Arduino et le téléversement s'est fait sans problème. Tout semble correcte et je vais passer à la phase finale de l'installation du 3D touch Je vous remercie tous pour ce coup de main et vos conseils pertinents.
  17. 1 point
    On s'éloigne un peu de la Creality (mais c'est de leur faute aussi !). En tout cas, clairement, ce que tu décris est l'avenir de l'impression 3d. Une grosse partie d'utilitaire et pas mal de création. Mais surtout une grosse partie d'utilitaires. Comme les branches de lunettes dont tu parles. Je suis moins sur du côté scanner. Mais comme tu dis, parfois (et même toujours) au début on ne réalisa pas l’intérêt d'une technologie et ça vient ensuite. Moi je crois plus au catalogue de pièces en ligne. Aujourd'hui, par exemple on trouve toutes les docs et modes d'emploi de ce qu'on peut acheter sur le site du constructeur. Je crois qu'on aura la même chose pour les pièces. On ira chercher le stl de la branche de lunette sur le site de Lissac et on se l'imprimera. D'ailleurs c'est déjà le cas puisque par exemple Boulanger propose Happy3D (https://www.happy3d.fr/fr/) qui est l'embryon de tout ça. Et je suis sur que les fabricants trouveront un moyen de nous faire acheter du neuf malgré ces réparations.
  18. 1 point
    Hello, Pour info, il y a une section "Bon plan" dans lequel ce topic aurait été mieux je pense : https://www.lesimprimantes3d.fr/forum/90-bons-plans-et-crowdfunding/ Sinon, pour moi le vrai bon plan sur ton lien, c'est 1kg noir + 1kg bois à 30.20€ vu que le PLA bois coûte généralement entre 25 et 40. Merci pour le partage !
  19. 1 point
    Bonjour à tous ! Comme promis, voici un petit retour d'expérience à propos de l'E3Dv6 de chez TriangleLab. La marque est déjà bien connue chez les makers pour ses clones d'extrudeurs Titan et BMG entre autres et ses produits jouissent d'une très bonne réputation notamment pour leurs rapport qualité prix. En effet, le clone (puisque c'est bien ce dont il d'agit) dont nous allons parler aujourd'hui nous est proposé a un tarif plus qu'alléchant : Moins de 14€ port inclus sur Aliexpress ! Alors je vous voit venir, à ce prix là, le pack doit pas être complet ou la qualité doit être médiocre... Et bien détrompez vous, non seulement le pack est bien fourni mais il est même plus que complet et la qualité est bel et bien au rendez vous ! Le pack en lui même comprend donc le hotend complet avec un radiateur en alu, une buse de 0.4mm avec un usinage vraiment très propre, la cartouche de chauffe 12 ou 24v, une thermistance, un ventilateur 30mm et son support et visserie, un heatbreak à choisir entre trois modèles différents selon vos préférences, les clips pour le PTFE et TriangleLab vous offre même la chaussette en silicone ! Bref, malgré le prix étonnamment bas, rien ne manque et on ne se moque clairement pas du client. Alors tout ça est bien beau mais en print, ça donne quoi ?! Et bien là encore, la marque est à la hauteur de sa réputation, la tête fait vraiment du beau travail. La chauffe est très rapide (25 à 210° en moins d'une minute) et la température (après réglage du PID) est parfaitement stable, personnellement lors d'impressions j'ai moins de 0.6° de variations, ce qui est plus qu'acceptable ! L'extrusion est très propre et bien maîtrisée et les rétractations se passent sans aucun souci, personnellement avec du PLA je tourne avec 5mm de rétractation à 25mm/s (BMG oblige, pas besoin de plus vu la démultiplication !) et je dois dire que c'est absolument impeccable. En fait je pourrais probablement réduire la distance sans avoir de suintement, mais ça marche bien comme ça alors... En ce qui concerne le refroidissement du heatbreak, je n'ai malheureusement pas de quoi prendre de mesures mais j'ai toutes les raisons de penser que tout se passe parfaitement bien et ce malgré un ventilateur certes extrêmement discret mais pas forcément puissant (Cooltek 12v), donc là encore, le clone fait vraiment bien le taf ! Pour le reste, couplé au fang modulable, le tout fait vraiment de l'excellent travail, les ponts se passent sans soucis et l'ensemble permet d’atteindre des vitesse élevées sans broncher ! --------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- Le j'aime/j'aime pas : J'aime : J'aime pas : - Les usinages très propres, les photos Ali ne mentent pas. - Le ventilateur fourni, 30mm c'est juste pour un bon débit d'air... - La buse d’excellente qualité... - ...Mais j'aurais peut être préféré de l'acier, quitte à payer un peu plus. - Le dissipateur en alu pour une bonne conductivité. - C'est tout ! - Le choix du type de heatbreak. - Kit plug and play, on monte on branche et ça roule ! - La chaussette fournie, elle aussi de très bonne qualité. --------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- En conclusion si vous souhaitez changer de tête sans vous ruiner, je ne voit pas de choix plus indiqué que cette TriangleLab E3Dv6, tout y est pour un prix assez dérisoire aux vues des qualités certaines de ce hotend ! Voilà c'est tout pour moi, enjoy ! Kev.
  20. 1 point
    Moi je ne peux pas car ils n'ont pas trouvé le cerveau
  21. 1 point
    Vous l'avez peut-être vu sur les réseaux sociaux, j'ai installé et mis en service le BLTouch sur la X1 Je me suis principalement inspiré de cette vidéo : Je vais quand même tout résumé ici en français. J'ai juste réglé mon offset différemment et changé le gCode de démarrage. M140 S[bed0_temperature] ; Chauffe le lit à la température paramétrée sans attendre sans attendre que la température soit atteinte M104 S150; Préchauffe l'extrudeur à 150° sans attendre que la température soit atteinte G28 ; Homing de tous les axes G29; ABL (Auto Bed Leveling) M190 S[bed0_temperature] ; Chauffe le lit à la température paramétrée jusqu'à ce que la température soit stable M109 S[extruder0_temperature] ; Chauffe le l'extrudeur à la température paramétrée jusqu'à ce que la température soit stable M117 Purge extruder ; Affiche le message "Purge extruder" sur le LCD G92 E0 ; Reset extruder (définit la position de l'extrudeur à 0) G1 Z1.0 F3000 ; Monte le Z de 1mm à 3000mm/min (50mm/s) afin de ne pas abimer le plateau G1 X2 Y20 Z0.3 F5000.0 ; Déplacement de la tête au coin du plateau G1 X2 Y200.0 Z0.3 F1500.0 E15 ; Extrusion d'une première ligne le long du plateau pour purger l'extrudeur et nettoyer la buse G1 X2 Y200.0 Z0.3 F5000.0 ; Décalage de la tête avant la deuxième ligne G1 X2 Y20 Z0.3 F1500.0 E30 ; Extrusion de la seconde ligne dans le sens inverse pour bien nettoyer la buse G1 E27 F3500 ; Rétraction de 3,5mm du filament pour éviter que ça coule entre la purge et le skirt/brim G92 E0 ; Reset extruder ; Fin de la purge G1 Z1.0 F3000 ; On remonte le Z de 1mm à 3000mm/min (50mm/s) afin de ne pas abimer le plateau au prochain déplacement M117 Début de l'impression ! Pour utiliser ce code il faut décocher l'option suivante dans Simplify3D : Quand cette option est cochée, l'impression (et donc le starting script) ne se lance qu'un fois que le lit et la buse sont aux températures définies. Je trouve ça pénible. D'une part on perd du temps et d'autre part la buse a tendance à couler durant toute la procédure de palpation, surtout si on imprime à température un peu élevée. En désactivant cette option on peut lancer la chauffe quand on veut dans le script de démarrage. Du coup je lance la chauffe du lit et le préchauffage de la buse (comme ça ça ne coule pas) pendant l'ABL (avec les commandes M140 et M104). Quand le nivellement du plateau est terminé je relance la chauffe du plateau et de la buse avec les commandes M190 et M109 afin d'attendre que les températures soient atteintes pour démarrer l'impression. NOTE : je jette les infos en vrac au fur et à mesure et j'édite quand je peux
  22. 1 point
    @ull idée originale en tout cas super boulot ... ça serait sympa de le faire taille réelle et de comparer avec celui des copains pour voir qui a le plus gros
  23. 1 point
    @jmevrd C'est à l'étude, mais ça viendra dans un deuxième temps.
  24. 1 point
    Bonjour, Si je peux faire profiter la science... Suite à un malencontreux court-circuit en changent mes ventilateurs de ma U20, j'ai commandé une nouvelle carte mère sur Gearbest. https://fr.gearbest.com/3d-printer-parts/pp_009913630380.html?wid=1433363. Cette dernière est arrivée en 8 jours A réception, je constate quelques modification physiques et quelques connecteur supplémentaires. Ma version d'origine était : L3DP04B01V07. La version de remplacement est : L3DP04B01V0G Elle a été livrée avec le firmware 2.16 et moi aussi, j'ai subi l'inversion de l'interface si perturbantes. Contrairement à l'installation initiale, et au montée de firwmare suivante, il n'y avait pas de calibrage touch screen au démarrage. Y Compris en réinstallant le firmware 2.16. Merci @Diabolo78 , en installant le 2.14 je suis passé par la calibration et donc le bon fonctionnement. Mais avec une régression J'ai ensuite remis le firmware 2.6, suis aussi passé par la calibration et j'ai retrouvé l'usage normal. Je suis maintenant plus confiant pour un passage à Malin puisque j'ai une base fonctionnelle.
  25. 1 point
    Bonjour, ayant changé la carte mère suite à un cours jus, j ai tout débranché et rebranché correctement. Mais en allumant l ecran, celui ci fonctionne à l envers. Par exemple pour avoir accès à la fonction Home, je dois cliquer sur levelling. Idem pour sortir ou valider une fonction, je dois le faire à l envers. Une idée du soucis et bien sûr la solution merci VID_20190619_204942.mp4
  26. 1 point
    pour les plugin octoprint ça doit être faisable très simplement. En fait j'ai pas de problème avec la programmation, et je maîtrise assez bien python. Par contre si un expert en Electronique peux aider ça serais sympa.
  27. 1 point
    La première crotte au préchauffage, je l'ai réglé en changeant légèrement mon start G-Code par : M115 U3.5.1 ; tell printer latest fw version M83 ; extruder relative mode M104 S150 ; set extruder temp M140 S[first_layer_bed_temperature] ; set bed temp M190 S[first_layer_bed_temperature] ; wait for bed temp G28 W ; home all without mesh bed level M104 S[first_layer_temperature] ; set extruder temp G80 ; mesh bed leveling G1 Y-3.0 F1000.0 ; go outside print area M109 S[first_layer_temperature] ; wait for extruder temp G92 E0.0 G1 X60.0 E9.0 F1000.0 ; intro line G1 X100.0 E12.5 F1000.0 ; intro line G92 E0.0 M221 S{if layer_height==0.05}100{else}95{endif} Préchauffage de la buse à 150, puis le temps que la machine aille palper le plateau, la température monte à la valeur voulue, avec une attente de stabilisation juste avant de démarrer le print. Ainsi la crotte n'a pas le temps de se former, et les impressions démarrent toujours nickel.
  28. 1 point
    Ah cool ! Finalement je trouve ça rassurant de voir que même quelqu'un de nouveau dans l'impression 3d arrive à régler des problèmes plus complexes que juste "ma première couche accroche pas" ^^. Et à mon avis le sav de Prusa n'y est pas pour rien
  29. 1 point
    J'ai réinstallé le firmware v3.7.1 mais le problème reste le même. Après avoir expliqué mes soucis au SAV Prusa et après leur avoir confirmé que le capteur IR semblait fonctionner normalement (voir la procédure de Prusa qui est exactement ce que m'a conseillé de vérifier @Kachidoki), ils m'ont suggéré de repasser à la v3.7.0 du firmware. Je vous livre tel quel notre échange dont la conclusion était "Nous savons que la V3.7.1 n'est pas notre meilleur firmware. Cette version crée des problèmes sur certaines machines". Je suis donc repassé à la v3.7.0 et mon problème de capteur IR est résolu... Je peux donc maintenant le dire : back in business !
  30. 1 point
    C'est pas ça le problème..... C'est que "normalement" le couteau doit toujours rester normal à la ligne qu'il découpe, tu vois ? Dans les lignes droites et les courbes simples, il arrive à suivre, mais pas dans les coincoins. Idéalement, y faudrait un axe B motorisé, mais là, on délire Atan, je vais mettre une 'tite video, tu comprendras mieux.
  31. 1 point
    @TwoSwee : pour le sens de rotation du moteur d'extrudeur, c'est cette ligne qu'il faut modifier : extruder.hotend.dir_pin 0.20! # Pin for extruder dir signal Le "!" te permet d'inverser le sens de rotation. Pour les step/mm, la valeur de base pour le titan est 418.5 avec des moteurs 1.8°/pas (ceux fournis avec la MDR). Il te faudra bien sûr ajuster cette valeur afin de calibrer ton extrudeur. La ligne à modifier est celle-ci : extruder.hotend.steps_per_mm 418.5 # Steps per mm for extruder stepper Une fois ces modifications effectuées, ne pas oublier de rebooter l'emotronic et de refaire une calibration.
  32. 1 point
    @Labrax Le goût et les couleurs... Il existe bien d'autres trancheurs que ces deux là. Chacun avec ses avantages et ses inconvénients (le prix d'achat en fait évidemment partie). Ideamaker par exemple vaut le coup d'être essayé, Ice-sl aussi . Le trancheur n'est pas tout même s'il peut aider. Connaitre sa machine, ses matériaux est tout aussi important à la réussite d'une impression. Le "mod" creawsome, je l'ai testé. Mes pièces imprimées ne sont ni meilleures ni moins bonnes qu'avant. Le créateur a fait des choix et pour les comprendre on est obligé d'aller fouiller dans une multitude de fichiers. Il comporte en plus des erreurs, par exemple sur ma CR10, il met des dimensions de 310x310 (ce sont bien les dimensions du plateau) or la surface imprimable est de 300x300. Si on ne la corrige pas, le moteur de l'axe Y ainsi que sa courroie n'apprécie pas vraiment (surtout en toute fin d'impression quand le plateau est ramené à l'avant). Cela reste une boîte noire. Il serait préférable qu'il indique clairement ses modifications en les listant et qu'il dise pourquoi. Par exemple pourquoi limite t'il la vitesse de rétraction? Enfin, bref, j'ai réinstallé la dernière version de Cura (3.4.1) et suis reparti de zéro en supprimant les fichiers cachés de configuration sous Windows C:\Users\*******\AppData\Roaming\Cura et C:\Users\******\AppData\local\Cura
  33. 1 point
    Bonjour, je suis d'accord, surtout que dans 90% des cas en usinage le particulier sera en pleine matière, donc les sens de coupe et les jeux ..... bof, de toute façon la fraise , la matière, le bridage, les avances, la lubrification etc.... ne seront pas optimisés, et le résultat ne sera à n'en pas douter super parce-que ce sera du perso avec tout le plaisir qui en découle. Cdlt
  34. 1 point
    c'est pour remplacer la pièce en contreplaqué qui tient la broche.
  35. 1 point
    Bonjour, Catia, je ne sais pas du tout ce qui existe pour la génération du GCode mais pour F360, il y a un post processeur GRBL. Pour Mach3, il faut noter qu'il n'y a aucun moyen (et il n'y en aura probablement jamais) de l'utiliser directement avec GRBL. Pas trop d'hésitations à avoir dans ce cas là, la meilleure voie c'est de faire comme les autres afin de maximiser ses chances d'avoir une réponse à un éventuel problème. Pour les "drivers TB6600", certains rapportent certains modèles ne contenant pas de TB6600 à l'intérieur (qui n'est qu'un composant,), mais d'autres composants et qui parfois ne permettent pas de fournir le courant demandé ou qui surchauffent. Pour moi, qu'il y ait ou pas réellement un TB6600 dedans, tant que ça fait ce qui est prévu comme attendu, c'est pas très grave (quand on part sur ce genre de modèle, on cherche avant tout un truc qui marche pas cher, rien d'autre) C'est pareil, il vaut mieux prendre dans ce cas là un lien utilisé par plusieurs autres personnes contentes de leurs achats ( qui les ont donc testés) et ne pas chercher le moins cher ou celui livré le plus rapidement.
  36. 1 point
    ne pas oublier de prendre en compte la température au pôle (sud), la position de Jupiter et surtout la vitesse du vent
  37. 1 point
    Bonjour, Est ce que quelqu'un a réussi à trouver le facteur k de son imprimante en utilisant la technique de "Le GüeroLoco" car pour moi de 0 à 5 toutes les lignes se ressemblent, les lignes sont toutes plus fines durant l'accélération alors qu'il doit en avoir au moins une avec une épaisseur continue. Je pense avoir trouvé pourquoi ça ne marche pas, j'ai oublié de l'activer dans marlin.
  38. 1 point
    Imprimé sur MicroDelta Rework en 0.12
  39. 1 point
    Au début j'avais imprimé le petit camion (pour voir ma qualité d'impression) ensuite j'ai remarqué que les roue était pas très circulaire, [image 1] puis je me suis rendu sur ce forum, et j'ai lu le dernier commentaire puis j'ai resserrer ma courroie (en X), et j'ai imprimer un cercle de 1 mm de hauteur, 5 mm de diamètre, [image 2] puis j'étais pas vraiment convaincu, puis je l'ai agrandis (1.5 mm de Haut, et 10 mm de diamètre) [image 3], je suis convaincu mais j'ai remarqué une petite bavure mais je pense que c'est rien. En tout cas mon problème était bien la courroie qui n'était pas bien tendu. (faite attention, la bise)
  40. 1 point
    Alors oui... je sais... je ne propose pas de solution au problème pour une fois, mais je tenais à dire ceci : J'ai jamais installé de BL Touch sur mon imprimante (hormis sur mon ancienne D200). Je n'ai donc jamais rencontré de soucis avec un BL Touch (hormis sur mon ancienne D200). Et cela s'explique par ceci : Alors oui... c'est une forme d'habitude professionnelle que j'ai acquise... mais quand je vois des jeunes de 18-25 ans arrivé avec leur Bac Pro, leur BTS, leur DUT, venir m'expliquer que "régler une machine se fait facilement avec un appareil de mesure électronique et automatiquement" et que je vois qu'ils y passent 2-3 heures avec leur outils de mesure électronique... et qu'au final je le fait en 10-20 minutes, avec une règle, une feuille de papier et un crayon... et que ces mêmes jeunes me disent : "Mais on nous a pas appris à le faire comme cela..." Que voulez-vous leur répondre... Et comme j'aime à le penser : Einstein a inventé la bombe atomique, et il ne lui a fallût que des feuilles de papier et un crayon pour le faire. Tout cela pour dire que... je ne dit pas que les BL Touch ne sont pas "bien" ou que c'est de la m.... Mais que jamais rien ne remplacera nos mains et nos yeux pour bien régler son bed.
  41. 1 point
    Ça vous tente la double tête à bascule avec changement automatique de tête? https://www.thingiverse.com/thing:673816
  42. 1 point
  43. 1 point
  44. 1 point
    Dans un terminal. Sur ma machine, j'utilise Octoprint qui possède un terminal pour lancer des commandes (ex: mon Estep pour mon axe Z ayant été modifié, je lance un M92 Z1200 pour indiquer à la machine comment gérer correctement le pas de mon moteur Z) Quelques logiciels permettent d'envoyer des commandes à l'imprimante via USB: Pronterface, Repetier-host, ... Sinon, le plus simple si tu n'as rien de tout ça: dans un éditeur de texte (un vrai (Notepad++ sur windows, Nano/ Vi / Emacs sur Linux) tu crées un fichier gcode qui contient ces lignes l'une à la suite de l'autre: ; Re-initialiser une EEPROM ; Sans acces a un terminal M502 M500 Tu le nommes comme tu veux et tu le copies sur ta carte SD, puis tu allumes le boitier, sélectionne ton fichier et "lances" l'impression.
  45. 1 point
    Tu peux aussi cliquer sur le "coeur" en bas du post pour remercier .
  46. 1 point
    @tiz2000 Pour pouvoir installer / flasher Marlin sur les cartes mères, il faut obligatoirement que la carte possède un bootloader, ce qui n'est pas le cas sur la CR10 (pas la S), ni sur la Ender3. L'étape de flashage du bootloader est donc obligatoire que ce soit avec un Arduino Uno, Nano ou un programmeur AVR USB (ASP/ISP) plus d'explications ici . Tu pourras ensuite quand cette étape aura été réalisée, te concocter un Marlin aux petits onions à partir de la dernière version 1.1.9 et en suivant le Tuto de @pyriame . Par contre, j'ai un doute. Je ne suis pas certain que la cartouche de chauffe soit capable de monter à cette température (270°) (ça peut être une 30W ou une 40W qui est installée d'origine). Si @Guizboy passe dans le coin peut-être a-t'il des connaissances sur ces cartouches de chauffe (sa tête Dyzend est capable de monter TRÈS haut en température 300-400° ). On peut trouver des cartouches de chauffe de 50W (normalement capable de 300°).
  47. 1 point
    Bonjour, Je reviens sur le sujet pour tous vous remerciez, je continu d'avancer sur me projet. Nous avons perdu du temps sur certaine partie mais cela avance. Melvin
  48. 1 point
    Ah... c'est pas bête ce que tu viens d'écrire ! J'avais pas réfléchi aux moteurs, aux courroies, etc... au refroidissement de la pièce. Et puis... après tout... les imprimantes 3D ne sont pas vendu dans un boitier (pour certaines). Du coup... je vais peut être faire l'économie d'un caisson... Vis à vis des particules... surtout pour les filaments, autre que le PLA... dont je préfère prévenir les effets, pendant les impressions, il suffirait simplement de ceci, par exemple : http://3dmodularsystems.com/fr/3dtox/423-3dtox-le-purificateur-d-air-pour-imprimante-3d.html Alors... oui... j'ai déjà beaucoup épluché... fouillé l'univers du web sur ces "purificateurs d'air"... et oui... je suis au courant qu'il y a des modèles sur Thingiverse. Je suis en pleine réfléxion sur leurs utilités et sur la question : "Dois-je l'imprimer et me le fabriquer moi même ou en acheter un clé en main, qui aura sûrement été réalisé avec une imprimante, mais testé par un labo, et vendu à prix d'or ?" Oui... c'est une sacré question. Là... @Guizboy tu as réfléchi plus que moi sur l'idée du caisson. Tu jette le doute sur son utilité. Et ce que tu as écris n'est pas faux quand on regarde la gueule de l'impression faite par Creality dans leur caisson... je me suis moi même fait la réfléxion : Ils ont mal réglé leur imprimante ou quoi ? Du coup... ce que tu as dit est sûrement vrai...
  49. 1 point
    Je te réponds ici pour ce qui concerne le caisson (j'ai pas mon gilet pare-balle aujourd'hui et les modos utilisent du gros calibre) Pour moi cette solution de caisson n'est pas valable techniquement parlant. La raison est simple, les moteurs sont confinés à l'intérieur de l'enceinte, ils vont chauffer dangereusement et se dégrader, la précision va diminuer également à cause de la dilatation des courroies d'origine. Le refroidissement de la pièce par le ventilo radial ne se fera plus correctement et les ponts vont coller au support. En gros, la qualité des pièces va baisser énormément. Étant donné que les caissons sont pratiques uniquement pour certains matériaux qui généralement s'impriment à des températures élevées, je pense que des colonnes de refroidissement indépendantes pour les moteurs, le refroidisseur de buse et le refroidissement pièce sont un minimum si le caisson englobe toute l'imprimante. Après on a pas forcément les même besoins et je n'affirme rien, si ça se trouve, c'est très efficace. Je suis juste sceptique pour les raisons évoquées ci-dessus. Il faudrait essayer pour le savoir L'imprimante aura planté bien avant que la température à l'intérieur soit suffisante pour faire fondre le nylon Sa température de fusion est de 250° environ.
  50. 1 point
    La version moins souple (qui m'intéresserait plus à priori) est encore plus chère
×
×
  • Créer...