Dernières nouvelles
Accueil / Actualité / Stratasys achète MakerBot et devient un géant de l’impression 3D
Stratasys logo imprimante 3D

Stratasys achète MakerBot et devient un géant de l’impression 3D

Les sociétés qui conçoivent des imprimantes 3D sont encore toutes des startups et même si leur succès ne dément pas depuis quelques années, elles ne sont pas à l’abri d’un rachat. C’est ainsi que l’entreprise américaine Stratasys s’est offerte le sérieux concurrent qu’est MakerBot.

Créée en 1989 par S. Scott Crump et sa femme Lisa, Stratasys bénéficie d’une solide expérience dans le domaine. Plusieurs fois primé (Ernst & Young Entrepreneur of the Year Award, TCT Top 25 Influential People survey, parmi les Best CEOs in Nation, etc), Crump poursuit le développement rapide de sa société spécialisée dans la fabrication additive, c’est-à-dire l’assemblage de matériaux pour fabriquer des objets, soit l’opposé de l’usinage et du découpage (fabrication soustractive).

Dès 1995 et après avoir racheté une technologie à IBM, Stratasys sort une petite imprimante 3D basée sur la technologie aujourd’hui employée : la FDM (Fused deposition modeling).

La société s’est illustrée en 2012 en prenant une position ferme face à la production en 3D d’armes à feu : Stratasys n’autorise pas ses imprimantes à être utilisées à des fins illégales.

Un nouveau géant de l’impression 3D est né de ce rachat

C’est donc pour 403 millions de dollars que Stratasys a racheté MakerBot Industries, concepteur de la célèbre Replicator et de scanners 3D depuis 2009. Cela ne signifiera pas la fin de Makerbot mais une opportunité pour les deux entreprises de concevoir ensemble les produits de demain.

source

A propos de Julien

Julien
D'abord intrigué puis très intéressé par les possibilités sans limite de l'impression 3D, j'anime ce site avec Mathieu afin de découvrir et faire découvrir les nouveautés de ce domaine.
Julien

A lire

drone imprimé en 3D

Une semaine d’impression 3D #48

Pour cette 48ème édition d’une semaine d’impression 3D, un programme un peu moins dense que …

Laisser votre impression

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *