Aller au contenu

Filament ABS

pierre1911

pierre1911 autonomie alimentaire et énergétique

Messages recommandés

Bonjour,

Je suis le blogueur pierre1911.fr qui traite du sujet de l'autonomie alimentaire et énergétique. 
Si nécessaire je détaillerai en fonction des questions posées ici, mais le descriptif en page d'accroche du blog situe bien nos travaux et notre quête/but.

Je crois nécessaire de faire la lumière du pourquoi de l'achat et l'utilisation d'une imprimante 3D en rapport une thématique d'autonomie très orientée fonctionnelle, minimaliste et plutôt lowcost (voir lowtech). 
Dans nos recherches nous sommes et avons été régulièrement confrontés à des problèmes de souveraineté technique et de prototypage faute de trouver du matériel adapté à nos besoins, à notre dimension et nos finances. L'auto-construction est un moyen de résoudre un ou plusieurs de ses problèmes.
Depuis des années je projète l'achat d'une fraiseuse et d'un tour pour compléter nos outils. Ce sont des investissements lourds demandant des accessoires couteux. Et je ne parle même pas de modèles CNC. Ils nécessitent beaucoup de puissance électrique, ce qui est contre notre projet d'autonomie énergétique qui passe nécessairement par une frugalité. Ces outils prennent beaucoup de place. Bref des avantages payés chers.
L'achat d'une imprimante 3D va nous permettre de nous passer de ces outils. Clairement la couverture fonctionne d'une imprimante 3D n'est pas celle d'une combiné tour/fraiseuse. Peut être qu'un jour nous en serons là mais ce n'est pas le cas encore.
Nous pouvons envisager de fabriquer des outils directement utilisable depuis le résultat d'une impression 3D. Nous pouvons aussi envisager de faire un prototype en impression qui valide l'aspect fonctionnel sur tout un tas de points (ergonomie, fonctionnement, association avec d'autres outils...), puis commander les pièces au près de prestataires a qui nous fournirons des fichiers 3D et qui pourront les réaliser dans les matériaux nécessaires (acier, aluminium...).

Voilà je pense avoir donné l'essentiel.

Merci de nous accueillir

pierre1911
 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour ne pas polluer le post initial je précise dans ce message que je pense acheter tantôt une CR10. C'est en cherchant les différences entre CR10 et CR10S que j'ai trouvé votre forum.
Je détaillerai dans d'autres sujets les projets. J'en vois déjà au moins 3 immédiats:
- la réalisation d'un traqueur solaire pour une parabole et un four solaire

- la réalisation d'un pourtour/support de la parabole solaire présentée ici http://www.pierre1911.fr/2017/02/barbecue-solaire.html

- la réalisation d'une ferme à insectes type vers de farine, ferme complètement autonome en énergie et en gestion (arduino...)

Voilà

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour Pierre,

Bienvenu parmi nous!

je voie que tu a pas mal de projet. je vais aller faire un tour sur ton forum par curiosité xD.

Sinon la CR-10 est un très bon choix moi je suis en attente de la Tevo Tornado pour faire un test et comparatif avec les spécification de la CR-10.

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour votre accueil 
Je viens de commander ma CR10. Y a plus qu'à attendre la livraison.
Je prépare un article sur le blog à ce sujet là.
En attendant je collecte les fichiers d'impression pour les pièces d'upgrade. J'aime beaucoup l'idée que le produit puisse se construire par lui même.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 10 minutes, pierre1911 a dit :

Je viens de commander ma CR10. Y a plus qu'à attendre la livraison.

Bonjour pierre1911 et bienvenue parmi les possesseurs de CR-10 :5_smiley:.

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai hésité avec le modèle 500x500x500 mais pour un premier jet ce ne serait pas raisonnable d'autant que la différence de prix est très importante.

il n'est pas dit que dans un futur....
ça me semble déjà bien de se faire la main sur un produit qui remporte un franc succès. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 8 minutes, pierre1911 a dit :

J'ai hésité avec le modèle 500x500x500 mais pour un premier jet ce ne serait pas raisonnable d'autant que la différence de prix est très importante.

je pense que ton choix pour une 300mm est judicieux. A moins d’avoir un besoin spécifique ça permet déjà de réaliser de belles pièces.
Je te conseille en attendant la livraison de ta machine de lire tous les sujets de la section Creality qui parlent essentiellement de la CR-10.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

okay merci pour le conseil
je pense que je vais vite être limité avec "seulement" 300x300x400 sur les applications industrielles ou agricoles.
Je pense par exemple à cette canne à planter ici en version acier

ou encore une coque de vélomobile comme celle-ci
carros19.jpg
je précise que cette pièce a été réalisée il y a 3 ans sur une imprimante qui dépasse le m en tout axe (proto français)
lien sur le fil en question http://velorizontal.bbfr.net/t19279p50-velomobile-et-impression-3d
 

A suivre donc!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je n'ai pu la mettre en service que le weekend dernier et les résultats me laissent dubitatifs.

J'aimerai que les imprimeurs me répondent avec honnêteté sur leur rapport pièces okay /pièces défectueuses.

J'ai plus de 50% de pertes si je compte les faux départs. Gros problème d'accroche même si j'ai suivi les différents conseils (sauf celui de la laque que je me refuse d'utiliser). 
Le reste semble fonctionner correctement du moment que les bons paramètres sont entrés.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bonjour et bienvenue

Le 26/10/2017 at 09:55, pierre1911 a dit :

Et je ne parle même pas de modèles CNC. Ils nécessitent beaucoup de puissance électrique,

et bien non, ça dépend des modèles et de la taille de la cnc

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 14 minutes, pierre1911 a dit :

même si j'ai suivi les différents conseils (sauf celui de la laque que je me refuse d'utiliser). 

je relève quand même des contradictions, tu achètes une imprimante qui vient de l'autre bout du monde et qui imprimer du plastique, tu découvres que ça génère des déchets et tu te refuses à utiliser de la laque :S

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

n'ayant pas précisé ce pourquoi je me refusais à utiliser de la laque, ton commentaire est un projection à partir de mots que je n'ai pas écrit. Pour ce qui est des CNC  comme le dit précisément mon écrit je parlais bien de tour et de fraiseuse, pas de CNC d'établi.
Mais hop je te suis dans ton approche si tu voulais aller du coté de la contradiction entre l'achat d'un coté d'un imprimante 3d made in china, directement importée et mes actions vertes 
J'ai justement acheté une imprimante 3D pour avoir une idée précise de qu'était capable de faire l'outil en faisant TOUT ce qui est possible pour ramener le curseur coût (tous éléments confondus dont écologique)/gain à son dégré optimal. Sans que ce soit ma bible, c'est totalement dans l'esprit du livre l'age des lowtech de Philippe Bihouix. Et pour être plus précis quelle serait la place d'une imprimante 3d au sein d'une communauté (quartier, village, hameau, famille...) et quels services pourrait -elle rendre?
Je suis en train de rédiger un très long article sur le sujet avec des critères précis d'évaluation. J'ai même rédigé une charte interne d'utilisation de l'imprimante que je te livre en primeur.

Nous n'utiliserons l'imprimante 3D que uniquement pour:
- la fabrication de pièces utiles et fonctionnelles
- les pièces entières difficiles ou impossibles à faire avec d'autres techniques
- les parties de pièces difficiles ou impossibles à faire avec d'autres techniques
- les petites séries ou les pièces unitaires
- a condition que bilan supposé et estimé soit favorable énergiquement ET écologiquement avec d'autres procédés d"obtention (achat, fabrication par un tiers...) à l'exception des projets qui ont une vocation pédagogique et sont porteurs de valeurs fortes. 

Dès lors que l'on embrasse le monde avec une vision systémique, pour ne citer que, les déchets plastiques pourraient trouver peut-être une seconde vie grâce à des applications diverses dont celle de l'impression 3D. Tout cela se déguste à la sauce frugalité.

Et pour la laque, outre le fait que cela ne me correspond pas écologiquement, vaporiser de la colle ultrafine dans un espace confiné  (bureau de moins de 4m2) lui même dans une maison de 80m2 avec enfant me semble charger la mule inutilement alors que l'impression 3D elle même peut être (à vérifier) vecteur de pollution atmosphérique.

belle journée!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

re,

pour te répondre avec des mots tout simples, fraiseuse et tour c'est comme la cnc, il y a de petits modèles comme les miens qui consomment peu.

je trouve tout cela très compliqué, très intellectualisé pour au final arriver à ce que font beaucoup de gens humbles depuis toujours, faute d'aisance financière, de place où par volonté intellectuelle.

je te donne un exemple précis : j'ai récupéré ma fraiseuse à la casse, je l'ai retapé et je m'en sers pour réparer, fabriquer plutôt que d'acheter où de racheter mais je pourrais aussi écrire une toute autre version beaucoup plus longue qui serait plus flatteuse, plus écolo ;) 

tu avais envie de vérifier par toit même que l'impression 3D pouvait t'aider à donner vie à certaines de tes idées simplement et à moindre coût et c'est très bien, pas besoin de justifier plus :banana:

Il y a 1 heure, pierre1911 a dit :

Je suis en train de rédiger un très long article sur le sujet avec des critères précis d'évaluation. J'ai même rédigé une charte interne d'utilisation de l'imprimante que je te livre en primeur.

Nous n'utiliserons l'imprimante 3D que uniquement pour:
- la fabrication de pièces utiles et fonctionnelles
- les pièces entières difficiles ou impossibles à faire avec d'autres techniques
- les parties de pièces difficiles ou impossibles à faire avec d'autres techniques
- les petites séries ou les pièces unitaires
- a condition que bilan supposé et estimé soit favorable énergiquement ET écologiquement avec d'autres procédés d"obtention (achat, fabrication par un tiers...) à l'exception des projets qui ont une vocation pédagogique et sont porteurs de valeurs fortes.

beaucoup de choses m'interpellent à commencer par ta charte qui te permet de ... tout faire 9_9 et qui suppose que tu connaisses toutes les autres techniques

je côtoie l'impression 3D au boulot depuis 4 ans et j'imprime à titre personnel depuis 6 mois et je commence à peine à comprendre certaines choses alors arriver en aussi peu de temps à évaluer une technique, je t'avoue mon admiration

j'espère que tu prendras avec humour certaines de mes phrases, sur ce je te souhaite un agréable dimanche

Modifié (le) par nono30

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je tente un dernier message avant de cloturer, ayant en amont donné liens et références sur la globalité du projet sur lequel nous travaillons.
Mon dada ce sont les déchets
Depuis que nous sommes à la campagne, nous avons traités plus de 25 tonnes de déchets par an à nous 4, et presque 50 tonnes pour 2017. Et encore nous avons du freiner pour ne pas être ensevelis. Il y a une chose que nous ne savons pas encore bien valoriser c'est le plastique. Et les gisements sont gigantesques. Nous les refusons en attendant d'avoir une solution. Nous suivons le projet precious plastic de Dave HAKKENS depuis le début et pensons que c'est un très bon projet. Dans la même lignée nous avons un projet précis en tête qui serait une solution gagnante *3 sur les déchets. Nous sommes en recherche de partenaires sur ce point. Nous avons essayé de travailler avec des fablab en direct et/où par le biais d'autres associations dont l'auto-construction dont le traitement des déchets étaient leur discipline. Ca n'a pas fonctionné. J'ai assez récemment fait une mission en qualité de consultant bénévoles dans l'une des plus grosses ONG mondiale qui voulait mettre en place une nouvelle stratégie sur le recyclage. J'ai pu voir au coeur même du système l'incroyable et immense gâchis. J'ai essayé en de leur faire ouvrir les yeux sur ce monstre et de proposer des solutions. Un site pilote régional en a découlé, très en dessous des recos, mais il a le mérite d'avoir été lancé en attendant une massification nationale. ça m'a re-boosté pour avancer sur des sujets connexes. 
Il est capital pour l'avenir que soit traité en urgence le problème des déchets. C'est une partie de la solution pour les problèmes de GES, la séquestration du carbone dans le sol et de refaire remonter avant qu'il ne soit trop tard le taux de matière organique dans les sols.

Entre temps il y a eu trois choses.

1) le prix des imprimantes 3d a complètement chuté 
2) Des projets concrets en partenariat avec des tiers sont sortis. Mais en même temps la liste des besoins a explosé. Par exemple dans le réseau Maraichage sur Sol Vivant cette commande groupée d'un container de roues semeuses dont les pignons ne sont pas adaptés aux pratiques culturales en test dans le réseau. Du pain béni pour sortir une petite série imprimée en 3D de pignons adaptés . L'Atelier Paysan coopérative qui milite pour la souveraineté technique des paysans en proposant des accompagnements et la formation sur l'autoconstruction de matériel. L'Atelier qui n'a pas encore développé son catalogue de petits outils dont tout le micro-maraichage souhaite s'équiper et pour lesquels certaines pièces peuvent être imprimées. Ces outils s'adressants à des professionnels ayant faits le choix volontaire d'une frugalité sur tous points et vivant volontairement dans des lieux simples parfois même en site isolé. Ce sont ces gens qui en m'accueillant m'ont donné l'envie d'aller encore plus loin. Souder avec un post branché sur un groupe électrogène tournant au biogaz d'une installation auto-construite sur un site isolé, c'est une expérience qui ne s'oublie pas et fait beaucoup réfléchir.
3) Découlant du 2, notre projet personnel a pris une autre dimension avec des partenariats externes forts dont l'action commune est l"éducation populaire et la prise en compte des contextes des utilisateurs finaux si massification.
Notre cahier des charges qui tend vers encore plus d'autonomie et de résilience et de fournir un catalogue de solutions pragmatiques quelques soient les applications terrain.
Exit notre souhait d'un combiné bois comme j'ai pu en jouir étant enfant, d'un Mig/Tig d'un tour d'une fraiseuse qui nécessite le 380v. Adieu notre compteur 6k, le but est de descendre à 3 et de compenser avec une installation de PV modeste, voir même a terme de s'isoler.

J'ai acheté cette imprimante 3D avec beaucoup de réserve en me disant que de toute façon il fallait que j'essaye. Que je devais travailler sur des projets avec les autres assos/coopératives pour lancer l'idée et faire avancer certains projets. tant pis si c'est un outil fusible, c'est à dire qu'a terme son utilisation n'est pas soutenable. Du moment qu'il a amorcé la pompe pour une conduite au changement. Je ne l'ai pas acheté pour moi, mais pour donner une chance aux projets qui sont initiés avec des tiers.


Dans toutes les expériences menées j'ai constaté que le résultat pouvait être à l'opposé de ce qu'il prétendait. Par exemple le réacteur Jean PAIN que j'ai monté, est le fantasme de tous les permaculteurs et des autoconstructeurs de maisons à très faible consommation. Tout le monde en parle, personne ne le fait. De mon expérience réelle, je n'en ai pas tiré pas le bilan promis. Le principe de l'auteur (Jean PAIN) reste fabuleux, mais dans les faits le ratio coût/gain n'est pas bon, chiffres à l'appui. A contrario faire venir un autoclave des états Unis qui permet de stériliser des bocaux par lots de 15, à des températures supérieures aux traditionnelles lessiveuses couplé à un Thermomix pour le préparation en amont, cet ensemble nous a permis de sortir 300 bocaux. J'ai divisé par trois le temps nécessaire à la stérilisation! De prime abords ce ne sont pas vraiment des produits écologiques et lowtech, mais avec une utilisation rationnelle et ciblée ils s'avèrent être des outils efficaces et dont le rendement est supérieur à la solution habituelle (pour info 75% du coût énergétique d'un légume est dépensé après culture sur les posts de conditionnement/transport/conservation/stockage).

nono, j'espère que tu prendras le soin d'aller jeter un coup d'oeil sur les références citées avant ta prochaine réponse pour éviter les mauvaises interprétations  

  • Triste... 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

salut pierre

pourquoi 1911

je me suis amusé a lire t'est commentaires histoire d'apprendre un peut sur soi disant le coté écolo , il y a beaucoup de choses que je ne comprend pas , tu dit avoir travaillé bénévolement pour une gros ONG  et ne pas avoir été en acore avec leur principe , en espérant de ne mettre pas trompé dans ceux que j'ai cru lire

pour moi c'est normal je ne peut te dire le fond de mes pensés bref disais pépin

j'aimerai bien savoir ce que tu attend de nous car je suis très curieux

a+

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×