Dernières nouvelles
Accueil / Actualité / Toys’R’Us se met à l’impression 3D
Toys’R’Us PieceMaker Factory

Toys’R’Us se met à l’impression 3D

Entre les têtes de Yoda et les petites grenouilles, les objets imprimés en 3D par les particuliers sont bien souvent des jouets. C’est fun, ludique et rapide, à défaut d’avoir plus utile à fabriquer. De plus, les jeux qu’on a l’habitude d’acheter dans les magasins spécialisés sont en général en plastique, ce qui doit inciter (inconsciemment ou pas) les propriétaires d’imprimante 3D à en imprimer. Il n’est donc pas surprenant que le magasin de jouets mondialement connu Toys’R’Us ait décidé d’équiper deux magasins pilotes en imprimantes 3D.

Enfants émerveillés par l'impression 3D

C’est en partenariat avec la startup PieceMaker Technologies que le géant américain va mettre la fabrication additive au profit des enfants et de leur créativité.

En toute logique, l’expérimentation se fera sur le continent américain, plus précisément à Totowa et Cranberry Township à partir du 28 novembre. Une date judicieusement choisie puisqu’il s’agit du « Black Friday » annonçant le coup d’envoi des achats de cadeaux de Noël au lendemain du repas de Thanksgiving.

Solution d'impression 3D de jouet par PieceMaker

Logiciel 3D pour enfantLa solution de Piecemaker Technologies, qui n’est pas exclusive à Toys’R’Us, se présente sous la forme d’un kiosque à l’encombrement réduit comprenant une borne interactive, une imprimante 3D et un module d’impression de tickets pour un paiement facilité en caisse.

Le logiciel 3D piloté du bout des doigts est adapté aux plus jeunes et permet de personnaliser des objets pré-modélisés. Des objets de petite taille pour assurer un temps d’impression inférieur à 30 minutes devant les yeux des jeunes créateurs ébahis.

Le tarif moyen des jouets imprimés en 3D est estimé à 10 $ et le paiement est rapide. Il lui suffit en effet de scanner le code barre imprimé (sur papier) en caisse, comme une boîte de jeu classique.

Côté « back office », le magasin dispose d’un accès aux statistiques des ventes afin de mesurer directement le retour sur investissement, mais aussi d’analyser les tendances et de nombreuses autres données.

Si Toys’R’Us entend bien étendre ce programme à d’autres magasins partout dans le monde, c’est évidemment le souhait partagé de PieceMaker qui lorgne déjà sur d’autres grandes enseignes.

Quoi qu’il en soit, c’est un gros coup de projecteur pour cette technologie encore peu connue du grand public, qui plus est chez les enfants, et une idée de cadeau originale à l’approche des fêtes de fin d’année.

A propos de Mathieu

Mathieu
Administrateur du site (lesimprimantes3d.fr) avec Julien, passionné par l'informatique et les nouvelles technologies, un peu geek sur les bords, motard du dimanche, blogueur multi-casquettes, attiré par l'impression 3D depuis ses débuts.
Mathieu

A lire

drone imprimé en 3D

Une semaine d’impression 3D #48

Pour cette 48ème édition d’une semaine d’impression 3D, un programme un peu moins dense que …

Laisser votre impression

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *