Dernières nouvelles
Accueil / Actualité / Raquette de tennis imprimée en 3D
photo raquette de tennis imprimée en 3D

Raquette de tennis imprimée en 3D

La finale de la Coupe Davis démarre aujourd’hui au stade Pierre Mauroy de Lille, avec certains des meilleurs joueurs du monde : Roger Federer, Stan Wawrinka, Jo-Wilfried Tsonga , Gaël Monfils et d’autres ténors du tennis français et suisse. C’est l’occasion de présenter la première raquette de tennis imprimée en 3D, grâce à des matériaux de pointe (fibre de carbone et nylon renforcé) pour allier performances, légèreté et résistance aux chocs violents contre la petite balle jaune.

photo balles de tennisLa fabrication additive est la spécialité de l’entreprise italienne CRP Service, basée à Modena, qui s’est penché sur les contraintes d’une raquette de tennis. Les impacts sont considérables, entre les joueurs qui servent à plus de 200km/h et les puissants passing-shots. Ils ont utilisé des matériaux avancés pour concevoir une raquette : nylon renforcé et fibre de carbone. Ces deux matières combinent légèreté et résistance aux chocs, deux atouts pour une raquette de tennis. Une raquette standard pèse environ 300g et est composée de graphite ou de titane pour les meilleurs modèles. Les raquettes d’entrée de gamme se contentent d’acier, le bois n’étant plus utilisé depuis des dizaines d’années). La rigidité du cadre est importante pour rendre ses frappes puissantes et contrôlées, caractéristique qui doit être reprise dans ces modèles imprimés en 3D.

Ce prototype a été imprimé en trois parties, le cadre et le manche ayant été particulièrement soignés pour apporter un côté esthétique original propre à l’impression 3D.

Plus légère mais plus solide, la raquette de tennis imprimée en 3D pourrait bien relancer la course aux performances entre tous les fabricants actuels et peut-être même voir émerger de nouvelles entreprises dans ce marché.

Ce ne sont pas les joueurs du classement ATP qui auront une raquette 3D dans les mains et ce ne sera pas le cas tant que les sponsors officiels ne se lanceront pas dans la confection de raquettes avec une imprimante 3D. Les fabricants tels que Babolat, Head ou Wilson travaillent certainement déjà sur le sujet et leurs bureaux d’études sont sûrement déjà équipés d’imprimantes 3D avancées.

Pour les autres joueurs et amateurs, on peut déjà trouver des fichiers 3D pour imprimer sa propre raquette de tennis, certes moins complexe que le modèle présenté ci-dessus mais qui mérite un essai sur un court.

A propos de Julien

Julien
D'abord intrigué puis très intéressé par les possibilités sans limite de l'impression 3D, j'anime ce site avec Mathieu afin de découvrir et faire découvrir les nouveautés de ce domaine.
Julien

A lire

drone imprimé en 3D

Une semaine d’impression 3D #48

Pour cette 48ème édition d’une semaine d’impression 3D, un programme un peu moins dense que …

Laisser votre impression

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *