Dernières nouvelles
anker ankermake m5

AnkerMake M5, la campagne Kickstarter

Il y a des machines qui vendent du rêve et qui, malgré l’incertitude qui plane parfois quant à l’aboutissement des projets en financement participatif, explosent des records sur Kickstarter. C’est le cas de l’imprimante 3D AnkerMake M5 qui a déjà récolté plus de 3 millions d’euros (pour un objectif initial de 50 000 $) en moins de 24 heures !

Vidéo de présentation officielle du projet Anker

https://www.kickstarter.com/projects/ankermake/ankermake-m5-3d-printer-5x-faster-printing-and-ai-camera

Côté marketing, Anker ne s’est pas loupé. Le fabricant asiatique, notamment connu pour ses casques, enceintes et accessoires informatiques de bonne qualité pour un prix raisonnable, sait attirer le chaland. Dans une ambiance high tech et dynamique, il présente sur Kickstarter une imprimante 3D connectée à la fois rapide et précise, dotée d’une caméra dopée à l’Intelligence Artificielle qui va permettre à un papa fan de foot de faire plaisir à son fils avec un jouet sur-mesure. Bon nombre de familles vont se reconnaitre dans cette vidéo, c’est certain !

Les points clés de l’imprimante 3D AnkerMake M5

fonctionnalités ankermake m5

Alors que la Delta FLSun Super Racer nous avait impressionné avec sa vitesse de 150 mm/s, Anker annonce une vitesse de base à 250 mm/s pour une accélération de 2500 mm/s² avec sa M5 qui est pourtant une imprimante cartésienne !

Vitesse et qualité d’impression

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, ça n’est pas au détriment de la qualité, en tout cas si l’on en croit les tests réalisés dans le lab du constructeur. En effet, d’après lui, le fameux torture test Autodesk x Kickstarter obtient une meilleure que la Prusa i3 Mk3 et même à vitesse élevée :

tortur test ankermake m5 VS Prusa i3 MK3

Un châssis robuste et facile à monter

Pour arriver à un tel résultat, la M5 repose sur un châssis en aluminium moulé aussi beau que costaud, au centre de gravité rabaissé pour assurer une excellente stabilité. Il dissimule un axe Z composé de deux tiges filetées, chacune propulsée par un moteur dédié. Il n’y a que ce dernier à assembler en quelques minutes et quelques coups de tournevis.

chassis anker m5

Un “Ultra-Direct Extruder” développé pour la M5

Pour entrainer le filament aussi rapidement, l’imprimante 3D AnkerMake M5 dispose d’un extrudeur Direct Drive spécialement conçu pour l’occasion. Grâce à un système à plusieurs engrenages, le couple de cet extrudeur est annoncé à 0,8 Nm.

ultra-direct extruder ankermake m5

Le chemin du filament entre l’extrudeur et la buse a été réduit au maximum. Avec une cartouche de chauffe de 60W, cette dernière peut atteindre jusqu’à 260°C en un rien de temps. Le plastique ainsi extrudé est refroidi par deux conduits d’air à haut débit.

double fan duct

La reprise d’impression sur pénurie de filament ou panne de courant est évidemment au programme.

Puissance de calcul et Intelligence Artificielle

Toujours dans une optique de vitesse et de qualité, la carte mère de la première imprimante 3D d’Anker embarque des puces peu communes dans le domaine, offrant une importante puissance de calcul.

XBurst® CPU

Détection d’erreur d’impression 3D et streaming

Grâce à tous ces GHz, couplée à une caméra 1080p @ 30 FPS intégrée, la Anker M5 peut visionner en live ce qu’elle imprime.

algorithme de détection d'erreur d'impression 3D

Cette caméra offre plusieurs fonctionnalités. La première et la plus inédite (bien que comparable à PrintWatch), c’est la détection des problèmes d’impression. Ainsi, si l’objet se décolle du plateau, qu’un décalage de couche se produit, que la buse fait des spaghettis ou s’arrête d’extruder, l’utilisateur est prévenu en direct sur son téléphone.

détection d'erreur imprimante 3D

La caméra permet également de surveiller l’impression à distance avec une retransmission en live et en haute définition, même de nuit. Elle peut aussi enregistrer des timelapses qui semblent moins bluffant que ceux d’OctoPrint puisque la buse n’est pas parquée sur le côté :

timelapse imprimante 3d facile

Plateau d’impression amovible avec nivellement automatique

Avec une volume d’impression de 235 x 235 x 250 mm, la M5 ne joue pas dans la cour des imprimantes 3D grand format comme la Kobra Max que nous venons de tester. Cependant, cela ne l’empêche pas pour autant de disposer d’un plateau amovible et flexible ainsi que d’une mise à niveau automatique basée sur une matrice de 49 points.

nivellement automatique

Ecran tactile et LED d’état

L’écran en couleurs et tactile mesurant 4,3 pouces associé à des LED RGB permet de contrôler l’imprimante du bout du doigt et à l’œil. L’interface peut même être basculée en mode nuit pour les makers noctambules.

Impression 3D à distance

En tant qu’imprimante 3D résolument moderne, l’AnkerMake M5 est connectée. On peut ainsi démarrer une impression depuis un ordinateur ou un smartphone et même depuis un assistant Google ou Amazon Alexa !

imprimante 3D connectée

La page Kickstarter précise que le logiciel AnkerMake Slicer sera livré avec la machine (compatible Windows et macOS) mais le constructeur précise que Cura, PrusaSlicer ou encore le bon vieux Simplify3D sont aussi compatibles avec la M5, signe que le code n’est pas propriétaire.

Toutes les caractéristiques techniques

caractéristiques techniques détaillées

Packaging, prix et délai de livraison de l’AnkerMake M5

packaging

Durant son financement, l’AnkerMake M5 est proposée à un tarif de 599$ (les packs à 429$ sont tous vendus). C’est déjà élevé par rapport aux imprimantes 3D plus classiques, certes moins rapides et moins intelligentes mais offrant facilement un plus grand volume d’impression. Mais c’est sans compter sur le fait que le prix de vente définitif devrait être de 759$… C’est le prix à payer pour une imprimante 3D de dernière génération et ultra rapide qui devrait être livrée en fin d’année.

Si ce produit vous tente ou tout simplement pour avoir plus d’informations, n’hésitez pas à consulter la page Kickstarter et notre page du comparateur.

Un premier test anticipé

La vidéo ci-dessous n’est peut-être pas la plus neutre et impartiale qu’il soit, mais elle donne déjà un aperçu de la machine. Il y a donc bien des prototypes de la Anker Make M5, ce n’est donc pas qu’un croquis sur un bout de papier !

A propos de Motard Geek

Motard Geek
Administrateur du site (lesimprimantes3d.fr) avec Julien, passionné par l'informatique et les nouvelles technologies, un peu geek sur les bords, motard du dimanche, blogueur multi-casquettes, attiré par l'impression 3D depuis ses débuts.
Motard Geek
Motard Geek

Derniers articles de Motard Geek (see all)

A lire

Une semaine d’impression 3D #332

La semaine dernière, la sphère des makers fut secouée par une grosse annonce, celle de …

Laisser votre impression

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Partages