Breaking News
Creality 3DPrintMill CR-30 3D Print Mill photo imprimante 3D infinie

Creality 3DPrintMill, l’imprimante 3D infinie

Eclaircissons tout de suite le titre de cet article. Par “infini”, il s’agit de l’axe Z qui n’a plus de limite de taille comme les imprimantes 3D traditionnelles. En effet, par un procédé d’impression assez original qui est détaillé ci-dessous, l’un des axes de travail n’est plus limité par une hauteur, une largeur ou une longueur définie par l’empattement de la machine.

En bref : Creality propose la 3DPrintMill, une imprimante 3D avec tapis roulant qui permet d’imprimer des objets très longs ou des petites pièces en série, avant de les déposer sur un convoyeur à rouleaux. Une campagne Kickstarter a été faite pour sentir le marché sur ce produit original.

Kickstarter 3DPrintMill

Son appellation initiale CR-30 durant la phase de présentation de la gamme 2020 des imprimantes 3D Creality n’a pas été retenue par le constructeur asiatique. Une machine aussi originale méritait donc un nom différent de la gamme CR d’imprimantes 3D personnelles. C’est donc “3DPrintMill” qui a été choisi, un nom bien différent des gammes Ender, CR et LD (résine) de Creality.

Naomi Wu “SexyCyborg” a été consultée très tôt par Creality, ainsi que NAK3D, à l’origine de la White Knight du même principe, qui a aussi collaboré sur le développement des premiers prototypes de la 3D Print Mill. Naomi a même eu la primeur de cette machine originale et a prêté son image pour l’emballage des premiers modèles envoyés aux testeurs.

On en parle depuis avril 2020 dans ce topic dédié sur le forum, le sujet intéresse plusieurs membres et soulève de nombreuses interrogations.

Spécifications techniques de la Creality 3DPrintMill

Si une page produit est en ligne depuis avril 2020 sur le comparateur, voici une présentation des principales caractéristiques techniques et originalités de la 3DPrintMill (ex CR30).

Creality 3DPrintMill belt

Structure

La structure CoreXY inclinée à 45° de la 3DPrintMill permet à la fois stabilité, vitesse et précision des impressions 3D.

Volume d’impression

Le principal avantage de cette imprimante est son volume d’impression illimité sur un axe. Si l’axe X plafonne à 200 mm, l’axe Y ne propose que 170 mm au maximum. Mais c’est bien sûr le Z qui mettra tout le monde d’accord puisque cet axe n’a pas de limite en soi. Le volume maximal d’impression est ainsi de 200 x 170 mm x infini.

Hot end à 45 degrés

L’axe Z étant “à plat”, l’angle de travail de l’extrudeur est totalement différent des imprimantes 3D conventionnelles. Heureusement, le logiciel est adapté à cette spécificité et l’utilisateur final n’a rien à faire côté trancheur pour prendre en compte cet angle d’impression.

Creality 3DPrintMill 45 deg

Les autres caractéristiques

Outre ces originalités spécifiques à la 3D Print Mill, Creality reste dans les standards concernant le type de filaments acceptés : PLA, TPU, PETG de diamètre 1.75 mm. Dotée d’un extrudeur Bowden, l’unique tête d’impression chauffe jusqu’à 240°C quand le plateau chauffant peut atteindre 100°C. La hauteur de couche démarre à 100 microns. L’écran embarqué sur les premiers exemplaires est relativement petit et n’affiche pas une interface très moderne. C’est d’autant plus dommage qu’une Ender-3 v2 fait mieux pour seulement 200€, mais l’essentiel n’est pas dans cet accessoire.

Logiciel

Les gcode seront déposés sur une carte SD après préparation avec le slicer CrealityBelt ou Cura, tandis qu’un port USB permettra une liaison en direct avec un ordinateur.

crealitybelt slicer
Exemple de préparation pour imprimer un objet très long

A quoi sert une imprimante 3D “infinie” telle que la 3DPrintMill ?

Deux intérêts principaux à ce type d’imprimante :

  • La production en série (batch production) : le tapis roulant va déposer les pièces imprimées sur les rouleaux du convoyeur et passer ainsi à l’impression de l’objet suivant.
  • L’impression 3D de longues pièces, comme une épée, un vase, un fusil, un manche, sans la limite traditionnelle de l’axe Z (longues, mais pas larges).

Pour l’exemple de l’impression 3D d’un objet très long, NAK3D a réalisé cette réplique de fusil Mandalorian (Star Wars) avec sa White Knight.

Acheter une Creality 3DPrintMill

La campagne de financement participatif Kickstarter permet au constructeur de juger l’intérêt du marché avant de produire en masse une nouvelle machine. Avec un objectif de 10 000 €, on peut annoncer sans se mouiller que les futurs clients ont répondu à l’appel de Creality. A date de parution de cet article, la somme de 800 000 € avait déjà été atteinte, à 25 jours de la fin de la campagne. Un succès phénoménal pour un imprimante originale et qui ne conviendra pas à tous les usages, notamment par son volume relativement restreint sur deux axes. Une machine cependant efficace pour combler un besoin et seconder d’autres imprimantes plus conventionnelles.

La campagne Kickstarter s’achève le 18 décembre 2020. Nous devrions recevoir l’un des premiers exemplaires, un test et un retour d’expérience en direct sera bien sûr réalisé sur le site, sur le forum, sur Facebook, Twitter, Instagram et YouTube !

Creality 3dprintmill Naomi SexyCyborg

About Les imprimeurs 3D

Les imprimeurs 3D
Compte mutualisé pour les articles à contributeurs multiples.
Les imprimeurs 3D
Les imprimeurs 3D

Derniers articles de Les imprimeurs 3D (see all)

A lire

Test Elegoo Neptune 2

Elegoo Neptune 2, le test

En début d’année, Elegoo m’avait proposé de tester la Saturn, leur imprimante 3D MSLA grand …

Laisser votre impression

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partages