Dernières nouvelles
photo Relativity Space Terran1

Décollage réussi pour la première fusée imprimée en 3D 🚀

Nous avions déploré les ratés subis par Relativity Space durant la seconde journée de test mais la troisième fût la bonne ! Retour sur cette première fusée imprimée en 3D qui a réussi à atteindre 120 km d’altitude et la vitesse de 7 300 km/h.

Fusée imprimée en 3D ?

La Terran 1 est un lanceur à deux étages non réutilisable qui se différencie de ses concurrents du NewSpace par son nombre limité de pièces et un délai de fabrication réduit, non sans lien avec votre site favori.

Si ce projet nous intéresse, c’est bien parce que la fusée Terran 1 est imprimée en 3D, à raison de 85% de sa masse. Les dirigeants de Relativity Space ont pour objectif d’arriver à en imprimer 95%, à terme. Pour cela, l’entreprise a développé une imprimante 3D baptisée Stargate, la plus grande imprimante 3D métal du monde. Elle utilise des faisceaux laser pour lier le métal en poudre, couche après couche, afin d’imprimer le corps et les moteurs de la fusée.

On en parle sur le forum, pour le côté vulgarisation technique et le rôle de l’impression 3D dans la conception. Rejoignez la discussion et suivez l’actualité de Relativity Space !

Une vidéo plus en détails de 2021 montre d’autres impressions 3D métal de la fusée Terran.

Le troisième essai (et le bon)

La précédente tentative du 11 mars s’était malheureusement soldée par un échec après trois faux départs mais nous savions que l’entreprise n’allait pas en rester là. C’est en effet ce mercredi 22 mars que les ingénieurs de Relativity Space se sont réunis sur la base de lancement de Cap Canaveral, en Floride, pour une troisième journée d’essais.

Le décollage a bien eu lieu malgré un raté à l’allumage du moteur au second étage, ce qui n’a pas été suffisant pour atteindre l’orbite cible. Mais la Terran 1 en 3D a toutefois enregistré une altitude de 120 km et une vitesse de 7 300 km/h, une belle prouesse pour cette jeune entreprise de l’industrie spatiale.

lancement fusée 3D Terran 1

Vidéo de lancement de Terran 1

Tim Ellis ne cache pas son plaisir d’avoir enfin réussi ce lancement. Depuis la création de Relativity Space en 2015, cet ancien de chez Blue Origin a su récolter des milliards en levées de fonds et d’autres entrées financières devraient suivre dans les prochaines semaines à la suite de ce succès.

A propos de Julien

Julien
D'abord intrigué puis très intéressé par les possibilités sans limite de l'impression 3D, j'anime ce site avec Mathieu et toute l'équipe afin de découvrir et partager les nouveautés de ce domaine.
Julien

A lire

support de canette flottant les simpson

Une semaine d’impression 3D #445

Voici notre 445e édition du résumé hebdomadaire sur l’impression 3D. Des rumeurs circulent sur la …

1 COMMENTAIRE

  1. Bonjour,
    Il faut souligner que ce lancement avait pour principal but de valider la résistance de la fusée 3D. Elle a passé le point Max-Q où les efforts sur la structure sont les plus importants. Lancement totalement réussi !

Laisser votre impression

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *