Dernières nouvelles
photo Relativity Space fusée imprimée en 3D

Report du lancement de la première fusée imprimée en 3D

Cela devait être l’événement du week-end. Samedi 11 mars, la fusée “Terran 1” aurait dû décoller depuis la base de lancement de Cap Canaveral en Floride (USA). Composée à 85% de sa masse en fabrication additive, l’engin spatial est resté cloué au sol à cause de plusieurs problèmes techniques.

C’est une petite déception pour la première fusée imprimée en 3D qui a dû reporter son lancement en raison d’une succession de problèmes. En cas de succès, la Terran 1 aurait été la première fusée imprimée en 3D à décoller mais ce report n’est pas le premier du projet. En effet, le moteur-fusée de Relativity Space, dont nous vous avions déjà parlé ici et ainsi que sur cette page, aurait déjà dû prendre son envol à l’été 2022.

photo Relativity Space fusée imprimée en 3D

Le modèle qui devait être propulsé en mars 2023 mesure 33 mètres de hauteur pour 2,3 mètres de diamètre. Un total de 85% de son poids est issu de la fabrication additive et Relativity Space vise un objectif de 95% pour les futures versions. Ce samedi 11 mars, un premier problème d’automatisation a contraint les ingénieurs à interrompre la phase de décollage de la Terran1. S’en est suivi un souci de pression au deuxième étage de la fusée, sans parler d’un bateau privé qui s’est introduit dans le cercle de sécurité autour de la base, mettant un terme aux essais possibles ce jour-là.

Ajoutons que les reports et problèmes techniques sont nombreux dans ce domaine et rappelons-nous également des écueils similaires avec le fleuron européen Ariane, le Japonais Jaxa, les Américains de la NASA et SpaceX, etc.

L’événement était diffusé en direct sur YouTube, la vidéo est encore en ligne pour revivre les différentes phases de ce qui aurait dû être le premier vol test de la première fusée imprimée en 3D au monde. Entre autres avantages de la fabrication additive dans le processus de fabrication, la société Relativity Space n’a besoin que de 60 jours pour passer de la matière première au produit fini. Un exploit par rapport aux constructions traditionnelles qui rallongent considérablement les délais.

Lancement (avorté) de la fusée Terran 1 le 11 mars 2023

En plus de la fabrication additive, la Terran 1 aurait été la première fusée à être propulsée avec un nouveau carburant, un mélange d’oxygène liquide et de gaz naturel liquéfié (principalement du méthane). L’entreprise affirme que c’est le carburant le plus facile à produire sur Mars, ne cachant pas ses ambitions de conquête multi-planétaire. Terran 1 doit préparer le terrain pour Terran R, un “gros porteur” qui pourrait transporter 20 tonnes jusqu’en orbite basse d’ici 2024, si tout va bien.

Timelapse vidéo impression 3D de la fusée Relativity Space

A propos de Julien

Julien
D'abord intrigué puis très intéressé par les possibilités sans limite de l'impression 3D, j'anime ce site avec Mathieu et toute l'équipe afin de découvrir et partager les nouveautés de ce domaine.
Julien

A lire

Star Tunnel Infinity Mirror

Une semaine d’impression 3D #441

Cette semaine, Sovol a dévoilé un purificateur d’air multi-usages. Micronics a lancé une imprimante 3D …

Laisser votre impression

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *