Aller au contenu

Filament ABS

Tircown

Membres
  • Compteur de contenus

    2 116
  • Inscrit(e) le

  • Dernière visite

  • Jours remportés

    7

Réputation sur la communauté

471 Excellente

À propos de Tircown

  • Rang
    Imprimeur fou

Information

  • Genre
    Masculin
  • Lieu
    Colmar (68)
  • Imprimantes
    Discovery200 - Ender 3 Pro - IDEX "from scratch" - Zatsit (bientôt ?... jamais)

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. On rentre là dans un sujet qui a déjà été traité beaucoup de fois sur ce forum. Pour faire court une imprimante 3D rajoute de la matière et n'a à lutter contre aucune contrainte si ce n'est son inertie. La vitesse de déplacement est la priorité et c'est pourquoi on ne voit quasiment que de entrainements à courroies en XY et une structure aussi légère que possible. Une CNC de fraisage n'a pas besoin d'aller vite en revanche elle doit encaisser des contraintes importantes. Le poids participe à sa stabilité et est un avantage. A part quelques logiciels, parfois l'électronique et le GCODE il n'y a
  2. Tu peux toujours le sous-volter avec un stepdown d'autant qu'il n'est normalement pas piloté. Il devrait devenir quasi inaudible à perf égales et si tu as des problèmes de bouchages de buses tu pourras facilement corriger en montant un poil la tension.
  3. Scinder ses pièces ne veut pas forcément dire que le joint soit visible ni même qu'il y ait forcément de la quincaillerie. J'ai déjà évoqué la soudure à l'acétone pour l'ABS. Lorsque j'ai besoin d'assembler de longues pièces ou de les solidifier, j'insère souvent de la tige fileté de 3mm avec un peu d'époxy autour. Il est également possible de modéliser des formes qui s’emboîtent. Si les deux pièces sont circulaires, le filetage est aussi une option. On peut aussi utiliser de petits bouts de filament pour indexer les deux parties. Etc. De toute façon il te faudra poncer/limer et reprendre cert
  4. Bonjour, Pour l'ABS il faut absolument une enceinte fermée et chauffée. Suivant le volume cela peut-être fait en préchauffant le bed 10min avant d'imprimer, ça peut suffire. J'imagine que les pièces imprimées vont être de grandes taille. T'es-tu renseigné sur le temps d'impression? Envisages-tu des hotends à fort débit? Tout cela s'ajoute au coût de la machine. L'ABS est compliqué à imprimer pour un débutant et c'est très difficile, voire impossible, de faire des grandes pièces avec succès sur un imprimante bas de gamme. Néanmoins l'ABS reste pertinent pour un tel projet et ses contrainte
  5. Ah c'est beaucoup mieux! Merci. Le thème classique est vraiment trop blanc.
  6. Le filament Ice9 de TCPOLY est fait pour la conductivité thermique. On peut imprimer des radiateurs avec. Malheureusement le tarif va avec les performances et la rareté. Il y a quelques valeurs de conductivité thermiques dans ce lien: https://3dprinting.stackexchange.com/questions/11043/what-is-the-thermal-conductivity-of-various-3d-printing-filaments
  7. Pour la production de petite série je trouve que c'est plutôt utile. Avec un octoprint, associé à spaghetti detector ou du plugin exclude region ça peut être redoutable. Lorsque tu as plusieurs imprimantes en ferme tu gagnes beaucoup de temps à ne plus avoir besoin de décoller les pièces du plateau. L'imprimante n'est jamais en pause à attendre l'arrivée du technicien, la ferme produit donc plus. Enfin au lieu de faire un plateau plein comme habituellement là tu les places l'une après l'autre ce qui te permet de récupérer ta production au fur-et-à-mesure sans attendre la fin complète des X piè
  8. En réalité c'est moins sécuritaire de le mettre sur la commande du relai. Pour l'aspect thermique: les firmware modernes incluent tout ce qui est nécessaire pour palier à un défaut de thermistance. Il reste encore deux risques: 1-si la calibration est extrèmement mauvaise, le firmware ne fera pas son travail de protection à temps. 2- le SSR (ou aute) peut claquer en position fermé, le courant passe, ça chauffe et le firmware n'a plus aucun contrôle. Dans le second cas, le thermofusible sur la commande n'aura aucun effet. Il faut donc le mettre en série sur les fils d'alimentation du bed.
  9. L'état des lieu du multicouleur en FDM grand public: une unique hotend et on joue sur l'alimentation en filament: Le MMU2 de Prusa remplace le filament par un autre, Le Palette+ de Mosaic soude les petits bouts de filaments nécessaires. La longueur est calculée automatiquement. Un Y en entrée d'extrudeur pour prendre 1, 2 filaments voire plus comme c'était le cas du MMU1 de Prusa (tombé dans les oubliettes). Certaines hotends ont ce Y inclut La hotend Cylcop de E3D ou la Diamond ont une jonction entre les filaments dans la partie chaude ce qui
  10. J'utilise un AlveoONE en ayant changé le ventilateur pour un plus puissant et sous volté jusqu'à avoir à peu près le même débit à travers le filtre et beaucoup moins de bruit. La première génération d'Alveo (que j'ai) est assez bruyante. Je sais qu'ils sont passés au 24V depuis donc ça a probablement bien amélioré les choses. Je le trouve très efficace et pour la prochaine imprimante je ferais pareil. Je l'ai monté en push-pull avec deux ventilateurs mais ce n'est vraiment pas nécessaire avec les modèles que j'utilise. Je vais en retirer un des deux à l'occasion: https://www.thingiverse.com/th
  11. Salut, https://github.com/KevinOConnor/klipper/blob/master/config/example-extras.cfg#L221 C'est un peu noyé au milieu d'autres fonctionnalités qu'il est facile de confondre. Pour clarifier: bed_tilt: permet de compenser logiciellement un bed de travers. bed_screws: permet de régler plusieurs vis trapézoidales ou à billes lorsque celles-ci ne sont pas indépendantes. Si c'est correctement défini, Kipper vous aidera à ajuster à la main. screws_tilt_adjust: fait pour aider à régler les petites vis à ressort sous le plateau. Si c'est correctement défini, Klipper vous dir
  12. Ça ne se vaut pas du tout. Il faudrait comparer les débits des fiches techniques pour être sûr mais rien qu'avec la puissance il y a une nette différence: 0.1A*24V = 2,4W contre 0.05A*12V = 0,6W... 4x moins.
  13. Ah non. Il n'y a aucun lien entre tension et débit d'air hormis le fait que sous-volter réduit énormément le débit et le bruit. A titre d'exemple, j'ai récupéré des ventilateurs 120mm en 12V industriels issus de serveurs et j'en ai comparé un ventilateur PC 120mm. Je sentais à peine le souffle du ventilateur PC sur ma main, pourtant de marque reconnue, alors que l'industriel s'est déplacé tout seul par terre comme un aéroglisseur. 120mA contre 1A. Si tu veux être sûr, tu regardes la fiche technique du ventilateur que tu as enlevé et tu la compares à celle de ton noctua. Normalement la réf
  14. Ok. Encore un point positif pour la version pro alors. Si il n'y a que 3 fils ce n'est pas un ventilateur PWM, le jaune est le tachymètre (retour d'info de la vitesse de rotation). En général le fil PWM est bleu.
×
×
  • Créer...